Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Publication le 24/08/2004 à 00:07
Les réseaux de neurones artificiels
Le cerveau humain est un modèle dans le développement de l'intelligence artificielle. De simples enchevêtrements de neurones lui donnent toutes ses capacités, et c'est ce que tentent de reproduire les chercheurs grâce à l'électronique. Ce dossier nous présente les principes des réseaux de neurones artificiels.

L'auteur de ce dossier est Frédéric Perez (fffred sur le forum), un grand merci à lui.

Introduction

L'intelligence artificielle (L'intelligence artificielle ou informatique cognitive est la « recherche de moyens susceptibles de doter les systèmes informatiques de capacités intellectuelles comparables à celles des êtres...) est en continuelle progression depuis l'invention de l'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler des...) et l'utilisation de programmes informatiques. Il existe en effet de nombreux programmes capables de réaliser des choses de plus en plus complexes: diriger un robot (Un robot est un dispositif mécatronique (alliant mécanique, électronique et informatique) accomplissant automatiquement soit des tâches qui...), résoudre des problèmes, jouer aux échecs... Mais ils sont très rarement capables de rivaliser avec le cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité...) humain, et c'est pour cela que de nombreuses tâches sont encore irréalisables par les ordinateurs.

D'où vient cette différence ? La première chose est évidemment la capacité de calcul, le cerveau est une machine assurément incroyable. Cependant, les ordinateurs n'ont pas cette faculté d'apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances, compétences, d'attitudes ou de valeurs culturelles, par...), ils ne connaissent pas le progrès si personne ne les modifie. Voilà le challenge pour l'intelligence artificielle: savoir apprendre.

D'un autre côté, la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences...) a apporté un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'informations sur le fonctionnement du cerveau, des neurones... Des mathématiciens ont alors tenté de reproduire le fonctionnement du cerveau en intégrant ces connaissances en biologie dans des programmes informatiques, et en leur donnant la possibilité d'apprendre. Cela a commencé en 1943 avec Mc Culloch et Pitts, mais en 1969, Minsky et Papert publièrent un livre pour montrer que le type de réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit...) élaboré à l'époque était limité. Heureusement, des progrès ont pu être réalisés par la suite. Ces recherches sur les "réseaux de neurones artificiels" ont maintenant beaucoup progressé. Nous en expliquerons les bases dans ce dossier.
Partagez: 44 commentaires - Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS