Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par jyb le 31/07/2011 à 18:37
Rappel du déroulement général du vol

1 - Début du vol

Le vol à bord de l'Airbus A330 d'Air France se déroule normalement. L'une des préoccupations de l'équipage est l'impossibilité de monter plus haut que le niveau 350 (35 000 pieds, soit environ 10 600 m d'altitude). La météo est mauvaise et le fait de prendre de l'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.) permettrait d'avoir plus de marge par rapport à la couche nuageuse. Cependant, la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud, provenant du transfert...) est plutôt élevée et le fait de mettre l'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le...) à environ 12 000 m, soit le niveau 370, mettrait l'avion en limite de son enveloppe de vol.

Quelques temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) avant l'incident, le commandant de bord cède sa place au second copilote pour aller se reposer. C'est la norme (Une norme, du latin norma (« équerre, règle ») désigne un état habituellement répandu ou moyen considéré le plus souvent comme une...), le commandant de bord assure le début et la fin du vol, les copilotes sont seuls durant le vol de croisière qui ne pose généralement pas de problème.


Illustration: Techno-science.net

2 - Débranchement des automatismes

Vient ensuite le fameux incident avec les sondes de Pitot. Recevant des informations de vitesse (On distingue :) exubérantes, les systèmes automatiques se débranchent. Le pilote automatique (Un pilote automatique (souvent abrégé PA) est un système permettant de maintenir un véhicule sur une trajectoire et avec une vitesse préétablies.), l'auto-manette et le système de lois de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) sont désengagés. L'Airbus A330 (L'Airbus A330 est un avion de ligne long-courrier de moyenne capacité construit par l'avionneur européen Airbus. Il partage son programme de développement avec l'Airbus A340 avec la différence...) se comporte alors comme les avions de ligne des générations précédentes, sans béquille électronique.

Au niveau du tableau de bord (Le tableau de bord est l'élément qui indique au conducteur d'un véhicule (automobile, bateau), les paramètres de fonctionnement de celui-ci. Il est le plus souvent situé face au conducteur ou pilote, dans certains cas, les...), seule l'information de vitesse est erronée, les autres données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) principales telles que l'altimètre (Un altimètre est un appareil permettant de mesurer l'altitude.), l'horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Ce concept simple se décline en physique, philosophie, littérature, et bien d'autres domaines :) artificiel et la vitesse verticale (La verticale est une droite parallèle à la direction de la pesanteur, donnée notamment par le fil à plomb.) restent normalement affichées.

Le pilote qui a les commandes décide de cabrer l'avion à 15°, bien au delà des normes standard de vol et bien au delà de ce qu'indiquent les procédures de vol. Surtout, la procédure dite de "vitesse douteuse" indique qu'il faut maintenir une assiette à 3°. Nous reviendrons sur cet épisode plus tard dans le dossier.


Illustration: Techno-science.net

3 - Du décrochage à l'impact

Alors que les sondes de Pitot retrouvent leur fonctionnement normal, le maintient d'un angle (En géométrie, la notion générale d'angle se décline en plusieurs concepts apparentés.) de cabré important fait ralentir l'avion jusqu'à une vitesse dangereusement basse alors que l'avion est à une altitude particulièrement élevée par rapport au niveau de vol prévu. L'avion entre en décrochage, mais suite aux incidents qui viennent de se terminer, il n'est pas sûr que les pilotes se rendent réellement compte de la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin...). La réaction du pilote aux commandes est de pousser les manettes de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la...) à plein régime tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en maintenant l'avion cabré.

Le décrochage devenant très prononcé, les vitesses mesurées tombent à des valeurs réduites, si réduites qu'elles deviennent similaires à la vitesse d'un avion au roulage. Conséquence: l'alarme de décrochage s'éteint.

A six reprises (la précédente note du BEA indiquait une seule tentative), les pilotes, qui sont à nouveau 3 depuis le retour du commandant de bord dans le cockpit (L'habitacle (mais aussi cabine de pilotage, poste de pilotage, cellule ou encore cockpit) d'un avion désigne l'espace réservé au pilote, son copilote et au mécanicien. Il contient toutes les commandes et les...), tentent des manœuvres en piqué. Si ces manœuvres permettent de reprendre de la vitesse et de repositionner l'avion dans le flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus précisément le terme est employé dans les domaines...) de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les...), elles ont une autre conséquence: celui de remettre en route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) l'alarme de décrochage. La réaction des pilotes est alors de revenir à la position à cabrer de l'avion.


Illustration: Techno-science.net

Au moment de l'impact, la vitesse verticale est presque égale à la vitesse horizontale, pourtant, tous les systèmes de l'avion fonctionnent normalement, sauf les automatismes qui sont restés désactivés.
Partagez: 11 commentaires - Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS