Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par jyb le 31/07/2011 à 18:37
Les recommandations du BEA
Que ce soit dans la manière d'organisation du vol de croisière, de formation ou d'entrainement, la catastrophe du vol AF447 pourrait changer un certain nombre d'éléments dans les cockpits. Le BEA a justement émis des premières recommandations en ce sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant...).

Un commandant de bord en second

La première est la définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) d'un rôle de commandant de bord en second et de règles quant aux changements d'équipages en vol. Ainsi, il y aurait toujours une personne clairement identifiée en tant que commandant de bord dans le cockpit (L'habitacle (mais aussi cabine de pilotage, poste de pilotage, cellule ou encore cockpit) d'un avion désigne l'espace réservé au pilote, son copilote et au mécanicien. Il contient...), ce qui lèverait nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'ambiguïtés.

Un entrainement aux conditions de vol de croisière

Le vol de croisière semble avoir été négligé dans nombre de procédures et dans l'entrainement. Ainsi, les pilotes sont moins préparés à affronter certaines situations d'urgence en altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.) qu'en basse altitude. Il est vrai que les incidents en altitude sont plutôt rares, mais les évènements intervenus sur le vol AF 447 nous démontrent qu'ils ne sont pas inexistants.


Cockpit d'un Airbus A330 (image Airbus)

Un entrainement en mode manuel

Le BEA recommande aussi des entrainements en mode manuel. L'Airbus (Airbus est un constructeur aéronautique européen et également un acteur majeur dans la construction aéronautique mondiale. Filiale à 100 % du groupe industriel EADS, il...) A330 est ainsi fait qu'il passe en loi "alternate" ou "direct" en cas de problème. Il s'agit d'un comportement plutôt sain dans la mesure où il évite qu'un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de...) disposant de mauvaises données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) ne cause d'accident. Bien évidemment, l'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par...) ne va pas se comporter de la même manière dans ces lois alternatives (Alternatives (titre original : Destiny Three Times) est un roman de Fritz Leiber publié en 1945.).

Lors du vol, la boite noire indique que les pilotes ont eu tendance à pousser le joystick jusqu'en butée alors qu'un vol de croisière requiert de faire des mouvements de moindre amplitude (Dans cette simple équation d’onde :). En mode normal, l'avion corrige, mais ce n'est plus le cas en loi "alternate" ou "direct".
Partagez: 11 commentaires - Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS