Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Pedro Paulet

Pedro Paulet, (2 juillet 1874-1945), est le premier à tester un moteur de fusée à ergols liquides

Pedro Paulet né le 2 Juillet 1874, à Tiabaya, au sud-ouest du Pérou. Passionné dès l'enfance par l'Espace, il s'intéresse aux feux d'artifice et est convaincu de la possibilité d'améliorer fortement leur principe.

Il étudie dans un collège de lazaristes français puis à l'université d'Arequipa. Ses résultats lui valent une bourse lui permettant de poursuivre ses études de technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) et d'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) à la Sorbonne (La Sorbonne est un complexe monumental du Quartier latin de Paris. Elle tire son nom du théologien du XIIIe siècle Robert de Sorbon, le fondateur...). Il suit les cours de chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des espaces d'investigations...) du pr. Bertholot, et acquière la conviction que le carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) serait la meilleure solution pour accroître les performances des fusées, surtout s'agissant de la possibilité de fonctionnement long.

Paulet met en pratique cette idée et teste à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les...), en 1900, un moteur-fusée. Il en dépose le brevet. Il peut donc être légitimement considéré comme l'inventeur de ce mode de propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice l'énergie fournie par le milieu extérieur ou par un moteur.). Les ergols (essence et acide (Un acide est un composé chimique généralement défini par ses réactions avec un autre type de composé chimique complémentaire, les bases.) nitrique) sont introduits sous pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) dans le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue...), dont la chambre de combustion (Une chambre de combustion est une enceinte capable de résister à des changements de pression et de température brusques, dans laquelle on...) et la tuyère sont taillées dans un seul bloc. La poussée, mesurée par un dynamomètre, atteint un kilonewton.

Au cours des années suivantes, il expérimente la girándula. Il s'agit d'une roue (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) à rayons sur laquelle sont montées trois fusées à ergols liquides alimentées par des tuyaux radiaux (la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent...) centrifuge entraînant les ergols). L'allumage (Pour s'enflammer, le mélange air-essence, un gaz contenu dans le cylindre doit subir une élévation de température permettant de porter une partie de sa masse au-dessus de sa température d'inflammation...) est électrique (des bougies semblables à celles d'un moteur de voiture). La girándula, sorte d'éolipile moderne, devait servir de moteur industriel. Une explosion (Une explosion est la transformation rapide d'une matière en une autre matière ayant un volume plus grand, généralement sous forme de gaz. Plus cette transformation s'effectue rapidement, plus la matière...) accidentelle pendant ces essais vaut à Paulet la perte de son oreille (L'oreille est l'organe qui sert à capter le son et est donc le siège du sens de l'ouïe, mais elle joue également un rôle important dans l'équilibre. Le mot peut référer au...) gauche, et quelques ennuis avec la police (à cette époque, le terrorisme anarchiste était omniprésent, il fut donc soupçonné de fabriquer des explosifs pour des attentats).

Pedro Paulet (Pedro Paulet, (2 juillet 1874-1945), est le premier à tester un moteur de fusée à ergols liquides) s'intéresse ensuite à "l'avion-torpille", un drôle d'engin pour le voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel...) lunaire (Pour les homonymes, voir Pierrot lunaire, une œuvre de musique vocale d'Arnold Schönberg.) constitué d'une capsule sphérique entourée d'une voilure triangulaire garnie de nombreux moteurs-fusées. L'aile (avec les moteurs) pivotait pour voler verticalement, horizontalement ou en diagonale (On appelle diagonale d'un polygone tout segment reliant deux sommets non consécutifs (non reliés par un côté). Un polygone à n côtés possède diagonales.). Il s'agit d'un des plus anciens concepts de véhicule spatial mû par fusées. Il rejette l'offre financière d'Henry Ford (Henry Ford (30 juillet 1863 à Dearborn, Michigan, États-Unis - 1947) est le fondateur de la Ford Motor Company. Il est aussi à l'origine de ce qui est appelé au XXIe...) qui vouait acheter son invention pour l'adapter sur des voitures (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu...).

Il s'éloigne ensuite du travail sur les fusées (sans l'arrêter totalement) et, à la demande du gouvernement, fonde l'école péruvienne des arts et métiers, instaurant ainsi l'éducation technique supérieure dans ce pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...). Il organise ensuite l'industrie de l'aéronautique. Dans les années 20 et trente, il occupe différents postes diplomatiques auprès de la France, de la Belgique et du Japon. Parallèlement, il publie différents articles. Dans l'un d'eux, il comprend l'intérêt de l'énergie nucléaire pour la propulsion spatiale (Cet article présente le concept de propulsion spatiale, c'est-à-dire tout système permettant de déplacer un véhicule spatial que ce soit du sol vers l'espace ou bien directement dans...) (grâce au stockage d'énergie par unité de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à...) absolument faramineux qu'elle offre) mais n'envisage pas de moyen concret de l'utiliser. Il décède en 1945.

Si son nom est peu connu du grand public, Pedro Paulet est reconnu dans le petit monde (Le mot monde peut désigner :) de l'astronautique (L'astronautique ou spationautique ou cosmonautique, est constituée par l'ensemble des sciences et des techniques visant à envoyer dans l'espace extraterrestre un véhicule habité ou...) comme un ingénieur de tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) premier plan, ainsi Wernher von Braun (Wernher von Braun, ou Werner von Braun suivant les sources, (23 mars 1912 à Wirsitz, Prusse orientale (aujourd'hui Wyrzysk en Pologne) - 16 juin 1977 à Alexandria, Virginie) était un ingénieur allemand.) dans Histoire de la fuséologie et des voyages spatiaux lui rend hommage. Au Pérou, il est considéré comme l'une des plus grande personnalités de l'histoire du pays et l'anniversaire de sa naissance, le 2 juillet, est la journée nationale de l'aéronautique et de l'espace.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.