Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Énergie non-renouvelable

Une énergie non-renouvelable est une source d'énergie qui ne se renouvelle pas assez rapidement pour être considérée comme inépuisable à l'échelle de l'homme, ou même qui ne se renouvelle pas du tout, par opposition aux énergies renouvelables.

Les principales sources d’énergies non-renouvelables sont dérivés des hydrocarbures, tels que le pétrole, le gaz naturel (Le gaz naturel est un combustible fossile, il s'agit d'un mélange d'hydrocarbures présent naturellement dans des roches poreuses sous forme gazeuse.) et les huiles.

On peut classer les énergies non renouvelables en deux grandes familles :

  • Énergie fossile (Un fossile (dérivé du substantif du verbe latin fodere : fossile, littéralement « qui est fouillé ») est le reste (coquille,...). On peut citer notamment le charbon, le gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la...) naturel et le pétrole. Leur vitesse (On distingue :) de régénération est extrêmement lente (La Lente est une rivière de la Toscane.) à l'échelle humaine, et la consommation intensive, d'où les risques d'épuisement actuels.
  • Énergie nucléaire, les gisements d'uranium (L'uranium est un élément chimique de symbole U et de numéro atomique 92. C'est un élément naturel assez fréquent : plus abondant que l'argent, autant que le molybdène ou l'arsenic, quatre...) étant limités. Il existe cependant des partisans du caractère renouvelable de l'énergie nucléaire, bien que la théorie n'ait pas encore rejoint la réalité pratique.

En 1994, pratiquement 95% de l’énergie totale consommée en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire...) est non-renouvelable[1].

Portail de l'énergie
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.