Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Client (économie)

Un client, au sens économique, est l'acheteur d'un bien ou service, de façon occasionnelle ou habituelle, à un fournisseur (voir commerce.

Le client est à distinguer du consommateur, d'une part parce que le consommateur n'est pas forcément l'acheteur (L'acheteur est un métier qui consiste à gérer les achats dans une entreprise.), d'autre part parce que l'acheteur d'un équipement, service ou bien professionnel ne fait pas un acte direct de consommation. Il y a lieu également de distinguer le terme client (Le mot client a plusieurs acceptations :) des termes utilisateurs ou usagers (terme utilisés plutôt dans les services publics, où les utilisateurs n'ont pas le choix du fournisseur). Une autre expression définit également la clientèle : le chaland, un terme qui a vieilli et est de moins en moins utilisé mais qui reste présent dans des vocables comme zone de chalandise ou achalandage.
Dans le secteur bancaire, le client (titulaire d'un compte ou emprunteur d'un crédit) est également désigné comme contrepartie (notamment dans le domaine de la gestion du risque de contrepartie. Dans une entreprise ou une organisation (Une organisation est), un client est celui qui reçoit des produits ou des services. Il y a deux sortes de clients : les clients externes i.e. ceux qui achètent des produits et des services d’une entreprise; et les clients internes i.e. ceux qui reçoivent des produits et des services d’un autre département dans une entreprise.

Importance économique

La notion de client est essentielle dans une économie de marché (à condition que les cartels, monopoles et oligopoles y soient sévèrement combattus), où les clients potentiels (appelés aussi prospects) ont le libre choix de leurs fournisseurs. La survie d'une entreprise dépend alors de la satisfaction de ses clients et de sa capacité à traiter leurs réclamations. Les méthodes pour identifier, satisfaire, attirer et conserver les clients relèvent du marketing (Le marketing (on utilise aussi parfois — dans 7% des cas, d'après les chiffres donnés par Google — le néologisme français mercatique) est une discipline qui cherche à déterminer les offres de biens et services en fonction des...).

Clientèle

la clientèle est l'élément essentiel d'un fonds de commerce. D'une manière générale, la clientèle est la valeur que représentent les relations entre le fonds et les personnes qui demandent à l'exploitant des biens et des services. Certains auteurs distinguent la clientèle, attirée par une certaine estime à l'égard du commerçant, de l'achalandage. La lois française de 1909 ne distingue pas l'un de l'autre. Si la clientèle n'existe que dans la mesure où d'autres éléments permettent sa constitution (local, marque, etc.), il n'en demeure pas moins qu'elle est l'élément essentiel du fonds; la cession de tous les autres éléments du fonds ne peut pas valoir vente de fonds de commerce; en revanche, la cession d'une clientèle seule reviendra à céder le fonds.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.