Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Usage

L’usage est l'action de se servir de quelque chose.

C'est également la fonction ou le service d'un appareil.

C'est aussi la coutume, l'habitude communes à un groupe, un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout »,...) de pratiques sociales, l'expérience de ce qu'il faut dire ou faire.

L'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) est l'emploi ordinaire des mots chez le plus grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».). Voir le bon usage (Grévisse).

Les usages de l'information dans les Technologies de l'information et de la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la...)

Problématique

Lorsqu'on parle d'usage de l'information dans les Technologies de l'Information et de la Communication, on pense souvent, en France, à la protection des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) privées. Or, avec l'arrivée du web, les usages de l'information comportent des enjeux beaucoup plus étendus. Ils peuvent concerner la société civile.

En effet, dans le monde (Le mot monde peut désigner :) du web et de l'internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et...), les usages que l'on fait des technologies de l'information ont des impacts sur les partenaires, et dépendent beaucoup du contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu traditionnellement de l'analyse...) juridique, linguistique, économique, social, environnemental. Des usages mal gérés peuvent introduire des malentendus, des vulnérabilités et affecter l'image d'une entreprise ou d'un individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).).

Les usages des technologies de l'information, avec l'internet et le web, posent la question des standards et des normes à employer. Ils tendent à avoir de plus en plus d'implications juridiques.

D'autre part, il faut souligner l'importance du rôle joué par la langue dans les usages de l'informatique : une langue considérée comme langue officielle à l'international a en effet, par nature, une certaine force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale »...) sur le plan du droit et de l'administration, en particulier en contexte européen, voire international et diplomatique, par rapport à d'autres langues.

L'usage de l'internet dans les lieux publics et par les familles

La problématique de l'usage dans les lieux publics et dans les familles (règles de civilité, protection des mineurs,...) fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui...), en France, d'un ensemble de mesures publiques depuis plusieurs années.

L'usage de l'internet dans les écoles

Les questions qui se posent sont le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.), la qualité et la structuration des contenus pédagogiques, qui font l'objet de certaines méthodes d'ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des équipements d'une installation technique ou...) pédagogique.

L'usage des courriers électroniques, signature électronique

Voir Netiquette

Les règles peuvent concerner :

  • Les listes de diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information), voire de « vaporisation »...)

...

Les règles d'attribution d'une signature électronique sont définies d'un point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) juridique par des procédures précises.

Voir Signature électronique

L'usage des technologies de l'information dans les groupes de discussion

L'intégration dans un groupe de discussion reposant sur des technologies numériques (forum électronique, blog (Un blog ou blogue est un site Web constitué par la réunion de billets agglomérés au fil du temps et souvent classés par ordre antéchronologique (les plus récents en premier). Chaque billet (appelé...),...) demande des précautions. Un modérateur est nécessaire pour éviter les dérives.

Voir Usenet

L'usage de l'internet et autres sites extranet (Utilisation du "net" dans laquelle une organisation structure le réseau pour s'interconnecter avec ses partenaires commerciaux ou ses parties prenantes.) dans les entreprises

Plusieurs remarques s'imposent :

Il faut faire la distinction entre l'internet, réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit...) accessible à tous les internautes du monde, et les extranets, généralement des réseaux d'entreprises étendues, accessibles seulement aux partenaires ou à certaines parties prenantes de l'entreprise, dans certaines conditions.

On peut distinguer :

Les flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus précisément le terme est employé dans les domaines suivants :) entrants : informations en provenance du marché, des clients, des associations professionnelles (compte-rendus en ligne des colloques, conférences, informations des CCI...), du contexte...

Les informations en provenance de l'extérieur, structurées dans la mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) d'entreprise, renforcent l'innovation et la compétitivité. Le bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création...) des moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...) de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) et le manque de coordination interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le...) diminuent l'efficacité du processus de structuration.

Les flux sortants : informations de communication, rapports d'entreprise (voir RSE)

Les informations qui sortent d'une mémoire peu structurée, et qui sont mal ciblées par rapport aux parties prenantes, sont des vulnérabilités pour les entreprises vis-à-vis de la concurrence, qui peut les exploiter à son avantage.

Plusieurs problématiques liées à la confidentialité apparaissent :

  • Quels droits d'accès donner dans un site web : à quelles parties du site peut-on donner accès et pour quels profils d'utilisateurs ?
  • Quelles sont les règles de diffusion des mises à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel....) des sites web, et pour quels profils d'utilisateurs ?
Voir :
* Syndication (La syndication consiste à vendre le droit de reproduire un contenu ou de diffuser un programme à plusieurs diffuseurs. Le système de la syndication a été créé par la presse écrite américaine, les syndicates...),
* RSS.
  • À quels tiers de confiance (Un tiers de confiance est un organisme habilité à mettre en œuvre des signatures électroniques reposant sur des architectures d'infrastructure à clés publiques ou PKI (Public Key Infrastructure).) faire appel pour la fourniture d'accès à l'internet ?

Ces questions concernent les exigences de sécurité informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport...), et doivent être posées lors de réflexions sur l'urbanisation des systèmes d'information par exemple. Ce sont des règles métier (Les règles métier (ou règles de gestion, ou « business rules ») sont des déclarations de haut niveau structurées, qui permettent de contraindre, contrôler et influencer un aspect du métier.), qui peuvent intéresser les assurances, au sujet des risques potentiels encourus par l'entreprise.

Voir :

  • Sécurité informatique,
  • Certification,
  • Tiers de confiance
  • Critères communs
  • Profil de protection (informations à fournir aux assurances)
  • Alignement stratégique.

L'usage de l'internet dans les services publics et les services de l'État

Dans les services publics, les usages des technologies de l'intelligence collective et de la connaissance (TICC selon l'expression de Bernard Besson) se posent dans des termes au moins équivalents à ceux que l'on rencontre dans les entreprises.

Il s'y ajoute des exigences spécifiques :

  • Au niveau des États et du secteur public, des exigences particulières d'exercice de la souveraineté, dans toutes ses dimensions ; l'information d'autorité est appelée à être gérée dans des registres de métadonnées ;
  • Au niveau des services d'infrastructures relevant de délégations de services publics, des problèmes d'usages extrêmement complexes dus aux exigences d'interopérabilité (L'interopérabilité est la capacité que possède un produit ou un système dont les interfaces sont intégralement connues à fonctionner avec d'autres produits ou systèmes existants ou futurs.) des systèmes et, pour beaucoup d'entre eux, de sécurité publique et de sûreté, et de nouvelles attentes des usagers des transports (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) publics ;
  • Une responsabilité de la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) publique par rapport à certains types de risques (terrorisme, sécurité publique...)
  • Au niveau des collectivités territoriales, des exigences liées à l'animation (L'animation consiste à donner l'illusion du mouvement à l'aide d'une suite d'images. Ces images peuvent être dessinées, peintes, photographiées, numériques, etc.) culturelle, au développement économique territorial.
  • L'usage de la langue française, langue officielle en France depuis l'ordonnance de Villers-Cotterêts en 1539 (article 2 de la constitution de 1958) est en principe de règle dans les administrations et dans le droit, ainsi que dans le réseau diplomatique et les postes d'expansion économique associés.

En France, les lois de décentralisation (2004) ont donné davantage de responsabilités aux régions.

Les services de l'État en région ont la responsabilité d'assurer la cohérence des actions de l'État, donc des informations qui véhiculent les décisions publiques : ceci est nécessaire pour une action efficace : contrôle des risques par les DRIRE, les SGAR,...

En vertu des lois de décentralisation, les conseils régionaux ont une responsabilité particulière dans le développement économique, l'éducation, la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de précision et de...), et les transports publics. Dans l'économie et dans les transports publics par exemple, les usages des informations doivent être coordonnés entre les services des conseils régionaux, les chambres de commerce et d'industrie, et les entreprises (implantations régionales des grandes entreprises et PME).

Concernant la nouvelle organisation (Une organisation est) en pôles de compétitivité, les enjeux sont énormes sur le plan du développement du capital intellectuel, pour la France comme pour les autres nations d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent...) (voir stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) de Lisbonne). Les usages de quelques informations essentielles sur les filières (clients / produits services, voir métadonnées) peuvent être coordonnés afin d'améliorer l'efficacité globale de la gouvernance des pôles, ainsi que les échanges entre les entreprises, les centres d'études et de recherches, les universités et les grandes écoles. Il s'agit d'augmenter la connaissance des étudiants, des chercheurs, et des entrepreneurs, facteur de stimulation (Une stimulation est un événement physique ou chimique qui active une ou plusieurs cellules réceptrices de l'organisme. La cellule traduit la stimulation par un...) de l'économie des territoires (L'économie géographique ou économie spatiale, ou Économie des territoires est une conception nouvelle de la géographie économique. À partir des travaux historiques de von Thünen (1827) et...).

Les attentes en termes de sécurité d'accès aux services informatiques, liées à cette forme d'organisation collective, sont du même type que celles des entreprises.

L'usage de l'internet en intelligence économique

Dans le monde de l'internet, surtout en source ouverte, l'usage d'une information est beaucoup plus difficilement contrôlable.

Usage de la langue

Langue officielle, langue de travail

Une langue peut faire l'objet de différents usages, en fonction de son statut dans les organisations internationales. Une langue peut être utilisée comme langue officielle ou comme langue de travail.

Le type d'usage aura des conséquences importantes sur la manière de gérer les informations, notamment écrites (notes écrites, compte-rendus,...).

Usage de la langue en droit français

La langue française est la langue officielle de la République française. C'est un attribut de souveraineté (article 2 de la Constitution de 1958).

L'usage de la langue française fait l'objet d'une loi, votée en 1994, dite loi Toubon.

En droit du travail français

Règle de droit ne figurant dans aucun texte et résultant d'une habitude observée par les parties dans certaines professions, régions ou entreprises. On parle alors d'usages d'entreprise ou d'usages professionnels.

L'usage suppose un engagement tacite des parties de l'appliquer. Pour être créateur de droits pour les salariés, l'usage doit être général, constant et fixe (exemple: une prime versée à tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le personnel depuis des années et calculée toujours selon les mêmes modalités).

L'employeur peut toujours revenir sur un usage mais à condition d'observer un délai (Un délai est d'après le Wiktionnaire, « un temps accordé pour faire une chose, ou à l’expiration duquel on sera tenu de faire une certaine chose.  ».) de préavis suffisant pour permettre des négociations, et d'informer les représentants du personnel et les salariés. L'employeur devra alors suivre la procédure de dénonciation.

Bibliographie

  • Défense nationale et sécurité collective, février 2006.
  • Revue française du marketing, n° 200, sur le développement durable. Décembre 2004.
  • Modèle d'intelligence économique, AFDIE, Economica, Bernard Besson, Dominique Fonvielle, 2004
  • Stratégies des PME et intelligence économique, une méthode d'analyse du besoin, Maryse Salles, 2003,
  • Les pratiques de l'intelligence économique, huit cas d'entreprises, Jean-Louis Levet, Economica, 2002
  • Audit d'intelligence économique, mettre en place et optimiser un dispositif coordonné d'intelligence collective, Bernard Besson, Jean-Claude Possin, Dunod, 2002, ISBN 2 10 006699 4.

Source

Colloque du 30 avril 1998 sur internet.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.