Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Fosse des Mariannes
Emplacement de la Fosse des Mariannes
Emplacement de la Fosse des Mariannes

La fosse des Mariannes est la fosse sous-marine la plus profonde actuellement connue, et l'endroit le plus profond de la croûte terrestre. Elle est située dans la partie nord-ouest (Le nord-ouest est la direction entre les points cardinaux nord et ouest. Le nord-ouest est opposé au sud-est.) de l'océan Pacifique, à l'est des Îles Mariannes aux coordonnées 11° 21’ N, 142° 12’ E, à proximité de l'île de Guam.

Origine

La fosse est la frontière entre deux plaques tectoniques, une zone de subduction (La subduction est le processus d'enfoncement d'une plaque tectonique sous une autre plaque de densité plus faible, en général une plaque océanique sous une plaque continentale ou sous une plaque océanique...) où la plaque du Pacifique passe sous la plaque des Philippines (La République des Philippines est un pays constituée d'un archipel de 7 107 îles dont onze d'entre elles totalisent plus de 90 % des terres et un peu plus de 2 000 seulement sont habitées, alors qu'environ...). Le point (Graphie) le plus bas se situe selon les relevés entre un peu moins de 11 000 mètres et un peu plus de 11 500 mètres de profondeur.

Exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.)

Le Trieste, au dessus de la Fosse des Mariannes, le 23 janvier 1960
Le Trieste, au dessus de la Fosse des Mariannes (La fosse des Mariannes est la fosse sous-marine la plus profonde actuellement connue, et l'endroit le plus profond de la croûte terrestre. Elle est située dans la partie nord-ouest de l'océan Pacifique, à l'est...), le 23 janvier 1960

La fosse a été étudiée pour la première fois en 1951 par le vaisseau de la Royal Navy Challenger II, qui a donné son nom au point le plus bas de la fosse, Challenger Deep. Sa profondeur a été mesurée par écho sondage ( Un sondage peut désigner une technique d'exploration locale d'un milieu particulier. Un sondage peut également être une méthode statistique d'analyse d'une population humaine ou non humaine à partir...), qui a donné comme résultat 10 900 mètres aux coordonnées 11° 19’ N, 142° 15’ E. En raison de l'extrême profondeur et des différentes thermoclines traversé par le signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux lumineux sont...) sonore, perturbant ainsi la précision du relevé, les responsables de la Royal Navy ont préféré être prudents lors de leur communiqué officiel, en déclarant la profondeur de 10 863 mètres.

En 1957, le vaisseau de l'Union soviétique Vityaz, annonce que la profondeur maximale de la fosse est de 11 034 mètres. Ce nouveau fond, surnommé Mariana Hollow, n'a jamais pu être redétecté et ne peut donc être considéré comme exact. En 1962, le Spencer F. Baird enregistre 10 915 mètres comme profondeur maximale, suivi en 1984 par des japonais à bord du Takuyo, qui relève une profondeur de 11 040,4. La mesure la plus précise est également d'origine japonaise, grâce à la sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour...) sous-marine Kaiko, qui le 24 mars 1995 relève une profondeur de 10 911 mètres.

Le 23 janvier 1960, à bord du bathyscaphe (Les bathyscaphes sont des engins sous-marins d'exploration abyssale.) Trieste, le suisse Jacques Piccard (Jacques Piccard (né le 28 juillet 1922 à Bruxelles) est un océanographe suisse.), fils d' Auguste Piccard (Auguste Piccard (Bâle, 28 janvier 1884 - Chexbres, 24 mars 1962) est un physicien suisse découvreur entre autre, de l'Uranium-237.) l'inventeur du bathyscaphe et le lieutenant américain de l'U.S. Navy Don Walsh, touchent le fond de la fosse à 13h06, après une descente de 4 heures (L'heure est une unité de mesure  :) 30 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon,...). Les instruments de bords indiquent une profondeur de 11 521 mètres, nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) qui sera par la suite revu à la baisse à 10 916 mètres. À cette profondeur, où la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) est extrême, les deux hommes sont surpris de voir, au milieu du cercle (Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale distance d'un point nommé centre. La valeur de cette distance est appelée rayon du cercle. Celui-ci étant infiniment...) de lumière dessiné par leurs projecteurs, un véritable poisson (Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques à branchies, pourvus de nageoires et dont le corps est le plus souvent couvert d'écailles. On les...) abyssal ressemblant à une sole (Sole [Sol] est un nom vernaculaire générique qui désigne en français un grand nombre d'espèces de poissons, en général plats sauf exception. Le terme Sole...) d'environ 30 centimètres, ainsi que des crevettes. Aussi à l'aise que leurs cousins du monde (Le mot monde peut désigner :) lumineux aquatique, ces habitants des abysses sont la preuve que la vie (La vie est le nom donné :) sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre...) ne connaît pas de limite en profondeur.

En ce qui concerne la pression exercée par les tonnes d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) au dessus, les instruments relèvent 1 086 bars, soit plus de 1 000 fois la pression existante au niveau de la mer (Le niveau de la mer est la hauteur moyenne de la surface de la mer, par rapport à un niveau de référence adéquat.).

Bibliographie

  • Science & vie, Hors Série - Les Grandes expéditions Scientifiques, n° 202 mars 1998, page 67)
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Dimanche 21 Janvier 2018 à 00:00:09 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Une petite molécule pour une grande cohésion