Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Programmation structurée

La programmation structurée peut être vue comme un sous-ensemble, ou une branche, de la programmation impérative, un des paradigmes majeurs de la programmation.

Elle est célèbre pour son combat pour la suppression de l'instruction (Une instruction est une forme d'information communiquée qui est à la fois une commande et une explication pour décrire l'action, le comportement, la méthode ou la tâche qui devra...) goto ou du moins pour la réduction de son usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.).

Au début des années 1970, les ouvrages de Jean-Dominique WARNIER (1920-1990) ont exprimé les principes de la Logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος), terme inventé par Xénocrate signifiant à la fois raison, langage, et raisonnement) est dans une...) de Construction de Programmes (LCP). Selon ces principes, la structure hiérarchique d'un programme se déduit logiquement de la structure des données utilisées. La construction du programme commence par la structuration des données qu'il doit produire en sortie.

Il est en fait possible de faire de la programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de la conception de logiciel (voire de...) structurée dans n'importe quel langage de programmation (Un langage de programmation est un langage informatique, permettant à un être humain d'écrire un code source qui sera analysé par une machine, généralement un ordinateur. Le code source subit ensuite une...) procédural, mais depuis que, vers 1970, la programmation structurée est devenue une technique populaire, la plupart des nouveaux langages de programmation procéduraux ont intégré des mécanismes qui encouragent la programmation structurée (et ont quelquefois abandonné ceux qui facilitaient une programmation dé-structurée). Parmi les langages de programmation structurée les plus connus, on trouve Pascal et Ada.

Pour l'écriture de fragments assez courts, la programmation structurée recommande une organisation (Une organisation est) hiérarchique simple du code. On peut le faire dans la plupart des langages de programmation modernes par l'utilisation de structures de contrôles while, repeat, for, if .. then .. else. Il est également recommandé de n'avoir qu'un point (Graphie) d'entrée pour chaque boucle (et un point de sortie unique dans la programmation structurée originelle), et quelques langages l'imposent.

Les programmeurs doivent décomposer leur code en petits sous-programmes (appelés fonctions et procédures dans certains langages), assez petits pour être facilement compris. En général les programmes doivent éviter d'utiliser des variables globales ; au lieu de cela, les sous-programmes doivent utiliser des variables locales et agir sur des arguments fournis explicitement en paramètre, par valeur ou par référence. Ces techniques aident à créer des petits morceaux de code, faciles à comprendre isolément sans avoir à étudier l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui...) du programme.

La programmation structurée est souvent confondue avec la méthodologie de développement (top-down design). Dans cette approche les programmeurs décomposent la structure, à large échelle, d'un programme en terme d'opérations plus petites, implémentent et testent ces petites opérations, et les assemblent pour réaliser le programme.

À la fin du XXe siècle la plupart des programmeurs ont adopté la programmation structurée. Certains affirment que leurs collègues peuvent comprendre les programmes structurés plus facilement, ce qui améliore la fiabilité et simplifie la maintenance.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.