Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Gearbest Page Spécial sur les nouveaux clients, Grande Réduction @GearBest! promotion
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Lockheed YF-12
YF-12 Silhouette d'un avion

Le Lockheed YF-12 (Le Lockheed YF-12 est un prototype d'avion d'interception à hautes performances conçu par les Etats-Unis d'Amérique. C'est un des développements du programme Lockheed A-12 Oxcart lancé par la CIA à la fin des années 1950, qui...) est un prototype d'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné...) d'interception à hautes performances conçu par les Etats-Unis d'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et...). C'est un des développements du programme Lockheed A-12 Oxcart (Le Lockheed A-12 Oxcart est un avion espion conçu par les États-Unis d'Amérique au tout début des années 1960. Il était capable de voler à de très grandes vitesses (plus de 3500 km/h) et à très haute...) lancé par la CIA à la fin des années 1950, qui abouti en particulier au fameux avion espion SR-71 Blackbird.

Malgré de bons résultats lors des essais en vol, le YF-12 ne fut jamais construit en série : sa seule réelle utilisation fut la participation à un programme de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) mené par la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'agence gouvernementale...) jusqu'en 1979.

Conception

En septembre 1959, pour des raisons budgétaires, l'US Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines...) Force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale...) abandonna le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) du XF-108 Rapier, un intercepteur capable de voler à Mach 3 et destiné à remplacer le F-106 Delta Dart. Lockheed (La Lockheed Corporation (d'abord appelée la Loughead Aircraft Manufacturing Company) était un constructeur américain de l'aéronautique et de l'aérospatiale...) proposa alors un dérivé de l'avion espion Lockheed A-12 Oxcart (Le Lockheed A-12 Oxcart est un avion espion conçu par les États-Unis d'Amérique au tout début des années 1960. Il était capable de voler à de très...), en faisant valoir que l'essentiel de la conception de l'A-12 était déjà réalisé et donc que l'avion coûterait moins cher. En octobre 1960, il fut décidé de prélever trois avions sur la chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) d'assemblage de l'A-12 pour les transformer en prototypes YF-12.

Le nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le surplombant, recouvre l'orifice des fosses nasales, qui...) fut modifié pour installer le radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie. Un émetteur envoie des ondes radio, qui...) Hughes AN/ASG-18 développé à l'origine pour le F-108 et d'une portée supérieure à 320 km. La taille du radôme obligea à réduire les prolongements des ailes qui furent tronqués par rapport à ceux du A-12. Un second poste de pilotage destiné à l'officier de tir fut ajouté. Les soutes contenant l'équipement de reconnaissance du A-12 furent modifiées pour permettre l'emport de 3 missiles air-air Hughes AIM-47A Falcon (eux aussi initialement destinés au F-108) de 180 km de portée et pouvant être dotés d'une tête à charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un...) nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :). Les modifications apportées à l'aérodynamique (L'aérodynamique est une branche de la dynamique des fluides qui porte sur la compréhension et l'analyse des écoulements d'air, ainsi qu'éventuellement sur...) de l'avion obligèrent à l'ajout d'ailerons ventraux sous le fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un...) et les nacelles des réacteurs pour maintenir la stabilité.

Le premier des trois YF-12 fit son vol inaugural le 7 août 1963. Les essais de largage de missile (Un missile est un projectile autopropulsé et guidé, constitué de :), puis de tir réel sur des cibles télécommandées, eurent lieu à partir de 1964 : 6 des 7 tirs réels furent réussis, y compris un tir depuis un YF-12 volant à Mach 3,2 et 23 000 m sur une cible volant nettement plus bas. Le 1er mai 1965, un YF-12 établit un record simultané de vitesse (On distingue :) et d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et...) en atteignant 3 330 km/h à 24 462 m.

Alors que l'USAF était prête à signer un contrat de production pour une centaine d'exemplaires, le Secrétaire à la Défense refusa d'engager les fonds et préféra financer le F-106X (un F-106 Delta Dart avec un nouveau radar et d'autres améliorations qui promettait d'être encore moins cher... mais n'aboutit pas d'avantage). Le projet du F-12 fut donc abandonné début 1968.

En 1969, deux des YF-12 furent prêtés à la NASA pour un programme de recherche : exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) des phénomènes rencontrés en vol à haute vitesse (notamment études thermiques), études aérodynamiques, etc... Les deux avions effectuèrent près de 300 vols d'essais jusqu'en 1979, date de l'arrêt du programme. Le dernier vol d'un YF-12 eu lieu le 7 novembre 1979.

Sur les trois YF-12 construits, un a été perdu suite à un incendie à bord le 24 juin 1971, l'un est exposé au musée de l'USAF et le dernier a servi à construire l'unique SR-71C (un biplace d'entraînement).

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.