Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Impéria (autos)

Impéria, l’une des marques les plus prestigieuses de l’histoire de l’automobile belge, est créée en 1904 par Adrien Piedbœuf. Celui-ci possède un atelier de construction de motos puis de voitures à Liège, rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les...) de Fragnée, mais, dès 1907, il s’installe dans l’usine de Nessonvaux construite par Henri Pieper, fabricant d’armes à Liège qui avait lui aussi quitté Liège pour venir s'installer près de ses forges. Bordant la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) Liège-Verviers, ce bâtiment industriel exemplaire de l’éclectisme architectural en vogue à l’époque évoque un petit château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à protéger le seigneur et à symboliser son autorité au sein du fief. Les premiers châteaux étaient...).

Le nom Imperia est probablement choisi par Adrien Piedboeuf en souvenir de son séjour à Aix-la-Chapelle où il a travaillé dans les usines sidérurgiques familiales. Trois modèles sont fabriqués dès l'origine. En 1910, une voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en conséquence....) atteint 144 km/h à Brooklands (États-Unis). En 1912, fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules toutes...) avec la société de Jules Springuel de Huy. L'usine de Nessonvaux produit plusieurs centaines de voitures par an, dont des Abadal du nom d'un homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme »....) d'affaires espagnol et ancien coureur cycliste. Ces dernières seront des modèles sport inspirés des Hispano-Suiza (Hispano-Suiza est une société internationale d'origine espagnole (Sociedad Hispano-Suiza, fábrica de automóviles, sistema Birkigt) fondé en 1904 par le Suisse Marc Birkigt, réputée pour avoir produit des voitures remarquables alliant...).

Après la guerre de 14-18, la production reprend avec des voitures sous le nom d'Imperia-Abadal. Le nouveau propriétaire, Mathieu van Roggen, se rend compte que la production doit s'intensifier et glisser vers des voitures légères, moins coûteuses. En 1923, sort la 1100 avec un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une...) sans soupapes, qui aura de nombreux succès en course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.). En 1927, une six cylindres de 1650 cm3 voit le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...).

Mathieu van Roggen, devant la concurrence étrangère des constructeurs, dont certains s'installent en Belgique, veut faire un grand consortium. Il rachète en 1927, la Métallurgique de Marchienne-au-Pont et Excelsior de Zaventem. En 1928, ce sera le tour du constructeur Nagant. En 1929, il prend des parts dans le constructeur français Voisin.

L'usine en 2004 : remarquer dans l'ellipse, une partie de la piste d'essais de 1928
L'usine en 2004 : remarquer dans l'ellipse, une partie de la piste d'essais de 1928

En 1928, une piste d'essais de quelques centaines de mètres sera construite sur les toits de l'usine ; on y atteindra des vitesses de 144 km/h.

La crise de 1929 va freiner le beau projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...). En 1932, van Roggen va prendre une licence pour construire l'Adler Trumpf.

En 1934, van Roggen va racheter la prestigieuse marque anversoise Minerva en faillite, qui ne produit plus que des voitures de grand luxe, compliquées et chères à produire. van Roggen produira encore quelques Minerva jusqu'en 1938 avec le stock de pièces de rechange laissés par la faillite. Il y aura même un prototype de nouvelle Minerva de grand luxe, produit dès 1936, qui sera construite à Nessonvaux. C'est une traction avant de 3,6 litres avec boîte automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour fondements théoriques les...). La guerre arrêtera la production de ce qui devait être une des voitures les plus modernes de l'entre deux guerres.

La fabrication sous licence Adler continuera jusqu'au début de la guerre et la réquisition par l'armée allemande de l'usine. On y produira encore ce qui fut la dernière voiture de série belge.

En 1947, on reprendra encore la construction des voitures sous licence Adler parallèlement au montage de voitures anglaises de la marque Standard (modèle Standard 8). Début des années 1960, c'est la fin de l'histoire pour Imperia.

Une procédure de classement de l'usine encore occupée par un industriel en 2005 est en cours par la Région wallonne.

En 2008, la marque renaît et annonce la sortie de l'Imperia GP, premier roadster à moteur hybride (En génétique, l'hybride est le croisement de deux individus de deux variétés, sous-espèces (croisement intraspécifique), espèces (croisement interspécifique) ou genres...) (technologie PowerHybrid).

[[Image:(lien)]]

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.