Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Gouvernail d'étambot
Le gouvernail d'étambot est un safran articulé. On le voit ici en appui sur une crapaudine.
Le gouvernail d'étambot est un safran articulé. On le voit ici en appui sur une crapaudine.

Le gouvernail d'étambot, fixé à l'arrière d'une caravelle par des charnières, donnait un meilleur contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) sur la direction du navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les règlements techniques de sécurité de navigation...) et réduisait l'espace nécessaire aux manœuvres tournantes.

Le gouvernail (Le gouvernail est une partie mobile d'un bateau, ou d'un avion.) d'étambot (L’étambot est la partie arrière d'un navire, anciennement appelée poupe. On l'appelle aussi massif d'étambot. Il est constitué par le prolongement arrière de la quille.) est apparu au XIIIe siècle sur les cogues d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une des...) du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.).

Le gouvernail d'étambot est fixé à l'arrière de la coque.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.