Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Adresse Web

Les adresses Web sont une des trois inventions[1] à la base du World Wide Web, et selon ses inventeurs[2], la plus fondamentale. Le grand public les connaît sous la forme de libellés d'une dizaine de caractères commençant généralement par " www " (le sigle du World Wide Web) et qui identifient une page Web ; par exemple www.exemple.com. Il s'agit en fait d'une simplification de la syntaxe techniquement correcte qui est http://www.example.com.

Dans le langage technique, on ne parle pas d'adresse Web (Les adresses Web sont une des trois inventions[1] à la base du World Wide Web, et selon ses inventeurs[2], la plus fondamentale. Le grand public les connaît sous la forme de libellés d'une dizaine de caractères commençant...) mais d'URL (pour Uniform Resource Locator, soit repère uniforme de ressource), d'URI (pour Uniform Resource Identifier, soit identifiant uniforme de ressource) ou plus rarement d'URN (Uniform Resource Name, soit nom uniforme de ressource). Ces dénominations techniques font référence à une syntaxe formellement définie par des standards d'Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de...), notamment les RFC 1738, RFC 2396 et RFC 3986. En outre, le U de " uniforme ", qui signifiait à l'origine universel (RFC 1630), met l'accent sur les capacités d'adressage quasiment universelles de ces adresses : forums Usenet, boîte de courrier électronique (Le courrier électronique ou courriel ou mél (ou e-mail — c'est-à-dire electronic mail en anglais) désigne le service de transfert de messages envoyés par...), site FTP, etc. ; soit pratiquement tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) ce qui est disponible sur Internet et même au-delà, comme des standards, des livres, etc.

Il ne faut pas confondre les adresses Web avec les adresses électroniques ni les adresses IP. La dénomination adresse Internet peut désigner une adresse (Les adresses forment une notion importante en communication, elles permettent à une entité de s'adresser à une autre parmi un ensemble d'entités. Pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté, chaque adresse doit correspondre à...) Web, mais elle est en fait totalement ambiguë.

Une invention fondamentale (En musique, le mot fondamentale peut renvoyer à plusieurs sens.)

Les trois inventions à la base du Web sont :

  • les adresses Web
  • le protocole de communication (Dans les réseaux informatiques et les télécommunications, un protocole de communication est une spécification de plusieurs règles pour un type de communication particulier.) Hypertext Transfer Protocol (HTTP)
  • le langage de balisage HyperText Markup Language (HTML)

Or une ressource du Web peut parfaitement être transférée avec un autre protocole que HTTP, comme le File Transfer Protocol. Elle peut également être dans un autre format de données (Le format des données est la manière utilisée en informatique pour représenter des données sous forme de nombres binaires. C'est une convention (éventuellement normalisée) utilisée pour représenter des données, soit des informations...) que HTML, comme du texte brut, une image numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée, par opposition à une information dite...), etc. En revanche, pour être identifiée et accessible, elle doit être exprimable sous la forme d'une adresse Web.

Exemples

http://www.example.com/page.html 
La ressource est un document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) HTML accessible par le protocole HTTP
ftp://www.example.com/page.html 
La ressource est un document HTML accessible par le protocole FTP
http://www.example.com/i.png 
La ressource est une image Portable Network Graphics (PNG) accessible par le protocole HTTP
ftp://www.example.com/i.png 
La ressource est une image PNG accessible par le protocole FTP

Débats terminologiques

Dans les cercles techniques, les adresses Web ont été connues sous divers noms : adresse WWW, Universal Document Identifier, Universal Resource Identifiers (RFC 1630), et finalement divisées en Uniform Resource Locators (URL, RFC 1738, RFC 1808) et Uniform Resource Names (URN, RFC 1737), le tout étant des Uniform Resource Identifiers (URI, RFC 2396, RFC 3986)[3]. L'abréviation URL est utilisée dans le standard HTML 3.2[4] est elle est devenue la plus connue et utilisée par les techniciens.

Diverses francisations ont été proposées par des organismes nationaux. Le Vocabulaire de l'informatique et de l'internet publié au Journal officiel du 16 mars 1999 par la Commission générale de terminologie et de néologie de France[5] a proposé " adresse réticulaire " et " adresse universelle ". Ces deux dénominations ont été rejetées par l'Office québécois de la langue française à cause de leur manque de précision, et elles ne sont pas entrées dans l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) courant. L'Office québécois de la langue française propose[6], " adresse URL ", " URL ", " adresse Web " et " adresse W3 ". Il fait remarquer que " adresse Web " ne s'utilise généralement que pour les ressources des sites Web, alors que l'abréviation URL met l'accent sur l'universalité de ces adresses, qui peuvent identifier des forums Usenet, des sites FTP, etc. Le grand public confond aussi souvent adresse Web, adresse email et adresse IP (Une adresse IP (avec IP pour Internet Protocol) est le numéro qui identifie chaque ordinateur connecté à Internet, ou plus généralement et...). Pour éviter toutes ces ambiguïtés, les professionnels du Web utilisent souvent l'abréviation " URL ", bien qu'ils fassent en fait références aux URI.

Le nom original que l'inventeur du Web donne aux adresses Web est Universal Document Identifier (UDI) [7]. L'été 1992, il propose à l'Internet Engineering Task Force (L'Internet Engineering Task Force, abrégée IETF, littéralement traduit de l'anglais en « Détachement d'ingénierie d'Internet » est un groupe informel, international, ouvert à tout individu, qui participe à l'élaboration de standards pour...) (IETF) de standardiser ces UDI, mais la dénomination " universel " a été écartée car jugée trop " arrogante " pour un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) alors jeune comme le Web. La dénomination Uniform Resource Identifier (URI) est le compromis résultant.

Lors de la standardisation des URI, il était clair qu'en pratique, les adresses Web n'identifiaient pas des documents, mais des emplacements de documents. Autrement dit, si un document est déplacé, alors son adresse change. Le résultat pratique est le bris de tous les hyperliens sur ce document, soit une erreur HTTP 404.

Devant cet état de fait, il a été décidé que les adresses Web seraient appelées Uniform Resource Locator (URL). L'idée était de standardiser deux sortes d'URI : Les URL seraient les URI qui indiquent " comment " (par quel chemin sur le réseau) accéder à une ressource ; les Uniform Resource Names (URN) seraient les URI qui identifient éternellement les mêmes documents, où qu'ils se trouvent.

Tim Berners Lee ne cessait cependant pas d'insister pour que, au moins en théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou...), les adresses Web soient conçues pour être universelles. Il trouvait aussi que l'IETF perdait son temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) en discussions, aussi en juin 1994 il publie le RFC 1630, Universal Resource Identifiers in WWW. Ce premier RFC sur les adresses Web est de la catégorie informationnelle. Il décrit simplement la pratique de l'époque, et contient quelques erreurs.

Adresse Web et URL

Exemple adresse Web URL commentaire
www.example.com oui non adresse typique de page d'accueil de site
http://www.example.com/ oui oui URL correspondant à l'adresse précédente
example.com/une/page oui non adresse de page quelconque dans un site
http://example.com/une/page oui oui URL correspondant à l'adresse précédente
dupond@example.com oui non utilisation de l'utilisateur dupond sur le site example.com
dupond@example.com non non adresse email
mailto:dupond@example.com non oui URL de l'adresse email précédente

Pour faire simple, une adresse Web est une URL commençant par http:// ou peut être complétée en une telle URL.

Décomposition (En biologie, la décomposition est le processus par lequel des corps organisés, qu'ils soient d'origine animale ou végétale dès l'instant qu'ils sont privés de vie, dégénèrent sous l'action de...) de http://example.com/une/page
http:// example.com /une/page
protocole de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles technologies...), ainsi que leurs...) HTTP nom de domaine (Dans le système de noms de domaine, un nom de domaine (NDD en notation abrégée française ou DN pour Domain Name en anglais) est un identifiant de domaine internet.) chemin sur le serveur HTTP

Le concept d'adresse Web est étroitement lié à celui d'URL. Formellement, le Web permet d'établir un hyperlien (Un hyperlien ou lien hypertexte ou simplement lien, est une référence dans un système hypertexte permettant de passer automatiquement d'un document consulté à un document lié.) vers toute ressource identifiable avec une URL. Comme toute page Web (Une page Web est une ressource du World Wide Web conçue pour être consultée par des visiteurs à l'aide d'un navigateur Web. Une page Web a une adresse Web. Techniquement, une page Web est souvent constituée d'un...) peut être liée ou consultée en connaissant son URL, le terme plus explicite d'" adresse Web " est rapidement apparu. Mais le concept d'URL est plus vaste, il permet d'" adresser " des ressources hors du Web, comme des forums Usenet ou des boîtes aux lettres électroniques (en utilisant une adresse email dans l'URL). Une URL n'est donc pas forcément une adresse Web. Inversément, une adresse Web peut être écrite sous une forme simplifiée qui ne reprend qu'une partie d'URL.

Support des navigateurs Web

Dans les premières années du Web, les navigateurs Web n'acceptaient que des URL pour identifier les ressources. Mais suite au développement du Web, le protocole de communication HTTP s'est imposé pour transmettre l'immense majorité des ressources consultées. Ainsi une URL de page Web commence presque toujours par http://. Les navigateurs Web ont donc évolué pour permettre l'omission de ces caractères lors d'une saisie dans leur barre d'adresse ; ils sont automatiquement ajoutés le cas échéant. Ainsi une adresse Web comme example.com/une/page est automatiquement transformée en l'URL http://example.com/une/page. Certains navigateurs vont jusqu'à compléter une adresse comme example en http://www.example.com/, mais le risque de complétion erronée n'est alors plus négligeable.

Nom de domaine

Une adresse Web réduite à un nom de domaine comme www.example.com ou example.com est souvent considérée comme étant celle d'un site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur Internet.), bien que techniquement il s'agisse de l'adresse d'une page (d'accueil) : la page racine (/) du domaine (example.com). Le nom de domaine est la partie d'une adresse Web la plus importante ; elle sert notamment en publicité (Bien que le terme (Werbung en allemand, Publicity et Advertising en anglais) désignât d'abord le mot qui aux yeux d'Habermas qualifie la Modernité et la Démocratie —( Publicité,...). Durant la bulle internet, certaines entreprises et certains logiciels ont pris l'adresse de leur site Web comme nom de société (Amazon.com, OpenOffice (OpenOffice.org (parfois abrégé en OOo) désigne à la fois un logiciel libre de bureautique, une communauté de développeurs, et le site internet hébergeant l'ensemble du projet. Le but énoncé est « de créer, en tant que...).org, etc.). Les noms de domaine font l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une...) d'une problématique et d'un article propres.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.