Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
PPPoE

PPPoE (en anglais point-to-point protocol over Ethernet) est un protocole d'encapsulation de PPP sur Ethernet, mis au point à l'origine par la société RedBack et décrit par le RFC 2516.

Il permet de bénéficier des avantages de PPP, telles la sécurité (chiffrement) et le contrôle de la connexion (débit, etc.), sur un réseau 802.3.

Il est beaucoup employé par les connexions haut débit à Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web,...) par ADSL et câble destinées aux particuliers, bien qu'une connexion utilisant un pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant...) Ethernet-Ethernet soit souvent plus stable et plus performante.

Il pose également des problèmes de MTU : PPPoE (PPPoE (en anglais point-to-point protocol over Ethernet) est un protocole d'encapsulation de PPP sur Ethernet, mis au point à l'origine par la société RedBack et décrit par le RFC 2516.) occupe 8 octets dans les trames Ethernet (Ethernet est un protocole de réseau local à commutation de paquets. Bien qu'il implémente la couche physique (PHY) et la sous-couche Media Access Control (MAC) du modèle OSI, le...), abaissant de fait la taille maximum des paquets IP de 1500 octets à 1492 octets.

Une alternative à PPPoE réside dans PPTP, conçu par Microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen, dont le revenu annuel a...), plus puissant mais plus lourd.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.