Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Société nationale des chemins de fer du Congo
Arrivée du premier train à Kindu après réhabilitation des voies
Arrivée du premier train à Kindu après réhabilitation des voies

La Société nationale des chemins de fer du Congo (ou SNCC) est une entreprise publique de la République démocratique du Congo, active essentiellement dans l'est et le sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) du pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous forme de...). Elle est basée à Lubumbashi au Katanga. Elle est bien entendu active dans l'exploitation de chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure spécialisée, de matériel roulant et de...), mais aussi dans le transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par...) fluvial et routier et l'exploitation de ports.

Historique

  • 1902 : création de la Compagnie de chemin de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie quotidienne, sous...) du Katanga (CFK)
  • 1906 : constitution de la Compagnie du chemin de fer du bas-Congo au Katanga (BCK)
  • 1911 : liaison du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un...) avec l'Océan Atlantique (L'océan Atlantique est l'un des cinq océans de la Terre. Sa superficie de 106 000 000 km² en fait le deuxième par la taille derrière l'océan Pacifique. Il s'est formé par l'éloignement de...) par le chemin de fer de Benguela
  • 1927 : création de la Société de chemin de fer Léopoldville-Katanga-Dilolo (LKD)
  • 1952  : fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance...) du LKD et du CFK pour constituer la Compagnie de chemin de fer du Katanga-Dilolo-Léopolville (KDL)
  • 1961 : subdivision du BCK en Ancienne compagnie BCK de droit belge et en Nouvelle compagnie BCK de droit congolais.
  • 1970 : reprise de toutes les activités de la Nouvelle BCK par la Société congolaise KDL devenue Compagnie de chemin de fer Kinshasa-Dilolo-Lubumbashi.
  • 1974 : fusion des Sociétés de chemins de fer KDL, CFL, (Office congolais des chemins de fer des Grands Lacs), CVZ (Chemins de fer vicinaux du Zaïre), CFMK (Chemin de fer Matadi-Kinshasa) et CFM (Chemin de fer de Mayombe) en Société nationale des chemins de fer zaïrois (SNCZ)
  • 1991 : dissolution de la SNCZ, création de la SNCZ/Holding et des filiales OCS (Office des chemins de fer du Sud), SFE (Société des chemins de fer de l'Est) et CFU (Office des chemins de fer des Uélés).
  • 1995 : en novembre 1995, dissolution de la SNCZ/Holding et de ses filiales et signature d'un accord cadre cédant l'exploitation des chemins de fer à une société privée dénommée Sizarail, laquelle a été dissoute en 1997.
  • 1997 : reprise de toutes les activités par la SNCC

Réseau

Secteurs

  • région du Sud (siège à Likasi)
  • région Centre (siège à Kamina)
  • région Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) (siège à Kananga)
  • région Est (siège à Kalemie)
  • région Nord-Est (Le nord-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux nord et est. Le nord-est est opposé au sud-ouest.) (siège à Kindu)
  • circonscription d'exploitation de Lubumbashi

Lignes de chemin de fer

  • 3 641 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458...) de voies ferrées (dont 858 kilomètres électrifiés) au Katanga, au Kasaï-Occidental, au Kasaï-Oriental et au Maniema.
  • Écartement : 1,067 mètre :
    • chemin de fer Lubumbashi-Ilebo
    • chemin de fer Kamina-Kindu
      • chemin de fer Kamina-Dilolo
    • chemin de fer Kabalo-Kalemie
  • Écartement : 1,00 mètre :
    • chemin de fer Ubundu-Kisangani
  • Écartement : 0,60 mètre :
    • chemin de fer Bumba-Aketi-Isiro-Mungbere
  • Écartement : 3 pieds :
    • chemin de fer Boma-Tshela

Réseau lacustre et fluvial

  • réseau lacustre du Lac (En limnologie, un lac est une grande étendue d'eau située dans un continent où il suffit que la profondeur, la superficie, ou le volume soit suffisant pour provoquer une...) Tanganika représentant 1 425 kilomètres. Il relie la République démocratique du Congo à la Zambie, à la Tanzanie et au Burundi;
  • réseau lacustre du lac Kivu reliant Bukavu à Goma (106 kilomètres),
  • réseau fluvial de Kindu à Ubundu (310 kilomètres) et de Kongolo à Malemba-Nkulu (390 kilomètres).

Ports

  • port fluvial d'Ilebo
  • port fluvial de Kalemie

Réseau routier

  • route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) Kalundu-Bukavu (128 kilomètres)
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.