Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Gearbest Page Spécial sur les nouveaux clients, Grande Réduction @GearBest! promotion
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Avion ravitailleur
KC-135 Stratotanker ravitaillant un F-16 à l'aide d'une perche rigide
KC-135 Stratotanker ravitaillant un F-16 à l'aide d'une perche rigide

Un avion ravitailleur est un avion utilisé pour le réapprovisionnement en vol en carburant d'autres avions ou d'hélicoptères.

Origine

1923, premiers essais
1923, premiers essais

Le ravitaillement permet d'augmenter l'autonomie des avions, et est particulièrement utile pour les petits avions comme les chasseurs : en effet, pour de simple raisons géométriques, un petit avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur...) est plus pénalisé par le poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage...) de sa structure et par l'aérodynamique (L'aérodynamique est une branche de la dynamique des fluides qui porte sur la compréhension et l'analyse des écoulements d'air, ainsi qu'éventuellement sur leurs effets sur des éléments solides qu’ils environnent. L'aérodynamisme...), et ne peut donc pas avoir la même autonomie qu'un avion de grande taille.

Historique

Le premier ravitaillement en vol de l'Histoire a commencé par la témérité de quelques cascadeurs lorsque le 21 novembre 1921, au-dessus des côtes de la Californie, un homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un...) passe d'un biplan (Un biplan est un avion pourvu de deux paires d'ailes, l'une au-dessus de l'autre. Si une des ailes est moitié plus petite que l'autre, on parle plus précisément de sesquiplan.) à un autre avec un bidon de 20 litres de carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) et va verser son contenu dans le réservoir de l'avion qui l'accueille.

Dans les années 1920, les premiers essais de ravitaillement d'avion à avion ont lieu, cependant il s'agissait plus d'un exercice "sportif" destiné à établir des records que d'une procédure opérationnelle. L'exercice consistait à lancer un tuyau que le pilote de l'avion à ravitailler introduisait lui même dans l'ouverture de ravitaillement normale de son avion. Il s'agissait donc d'une manœuvre relativement dangereuse. En 1923, un biplan DH-4B britannique vola pendant 37 heures (L'heure est une unité de mesure  :) d'affiliée grâce à plusieurs répétitions de cette opération.

En 1935, les frères Key inventent un procédé plus sûr, ancêtre des systèmes actuel.

Le ravitaillement au vol était au point (Graphie) en 1940, mais curieusement, aucun des belligérants ne s'en est servi. Pourtant, il aurait permis de résoudre l'un des plus gros problèmes des forces alliées : l'absence de chasseurs disposant d'une allonge suffisante pour escorter les bombardiers stratégiques dans leurs missions.

Une autre solution à ce problème fut envisagée à la fin de la guerre, sous la forme de chasseurs "parasite", comme le XF-85 Goblin emportés par un bombardier B-36 qui fut testé en vol en 1948. Mais à ce moment, les décideurs militaires songèrent enfin au ravitaillement en vol comme solution beaucoup plus sûre.

Ravitaillement d'un Fairchild A-10 Thunderbolt II par un KC-135 de l'US Air Force
Ravitaillement d'un Fairchild A-10 Thunderbolt II (Le Fairchild A-10 Thunderbolt II, également connu sous le nom de « Warthog » (Phacochère en français) est le premier avion américain spécialement conçu pour la...) par un KC-135 de l'US Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est...) Force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les articles...)

Exemples historiques

En 1949, plusieurs ravitaillements en vols permirent à un Boeing B-50 Superfortress (Le Boeing B-50 Superfortress est un développement du bombardier américain B-29. Il fut mis en service en 1949 et construit à un peu plus de 300 exemplaires.) d'effectuer le premier tour du monde (Le mot monde peut désigner :) en vol continu d'un avion. À cette époque, le ravitaillement en vol est accepté par les États-Majors comme une solution vitale, dans le contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu...) de la guerre froide, pour les bombardiers stratégiques.

En juin 1967, deux hélicoptères HH-3E Jolly Green Giant de l'US Air Force ont traversé l'Atlantique de New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle compte a elle seule...) à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la Seine en...) sans escale (Une escale est un arrêt marqué par un véhicule de transport durant un trajet au long cours. Dans sa dimension technique, elle a généralement un caractère obligatoire car elle...). Pour cela, 9 ravitaillements en vol à partir de C-130 Hercules ont eu lieu a des altitudes comprises entre 500 et 3000 pieds. Le voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et démocratisé, au cours du XXe siècle avec...) a tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) de même duré plus de 30 heures.

Le plus impressionnant scénario de ravitaillement en vol fut sans doute celui des chasseurs-bombardiers anglais pendant la guerre des Malouines. Ne disposant pas de base entre l'Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec 50 763 000 habitants (en 2006), qui...) et les îles Malouines, ils franchissaient la totalité de la distance en se ravitaillant deux fois en cours auprès de ravitailleurs qui tournaient sur les zones de ravitaillement au milieu de l'Océan Atlantique (L'océan Atlantique est l'un des cinq océans de la Terre. Sa superficie de 106 000 000 km² en fait le deuxième par la taille derrière l'océan...).

Le ravitaillement aujourd'hui

Le ravitaillement en vol est une nécessité pour les vols très longs liés à certaines missions :

  • l'augmentation du rayon d'action, par exemple pour permettre :
    • à des avions de chasse de rejoindre un théâtre d'opération à grande distance
    • à des bombardiers stratégiques d'atteindre leur cible.
  • le maintien en vol de certains avions au dessus de territoires hostiles (patrouille ou missions d'intelligence électronique par exemple).
  • le convoyage d'un continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens propre, ce terme...) à l'autre.

Techniques du ravitaillement

HH-60 Pave Hawk en approche d'un HC-130
HH-60 Pave Hawk en approche d'un HC-130

Deux systèmes concurrents existent pour l'avion ravitailleur (Un avion ravitailleur est un avion utilisé pour le réapprovisionnement en vol en carburant d'autres avions ou d'hélicoptères.), qui possède :

  • une perche rigide rétractable commandée par un opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :) (boom and receptacle) venant s'encastrer dans un raccord femelle (En biologie, femelle (du latin « femella », petite femme, jeune femme) est le sexe de l'organisme qui produit des ovules, dans le cadre d'une...) de l'appareil ravitaillé. Ce système est en vigueur dans l'armée de l'air américaine et dans l'armée de l'air française.
  • Le même système , se terminant par un tuyau souple (hose) et un panier (Drogue) en forme d'entonnoir dans lequel l'avion ravitaillé vient placer sa propre perche de ravitaillement escamotable, utilisé entre autres par l'Armée de l'Air française.
  • un ou plusieurs tuyaux souples (enroulés dans une nacelle au repos) terminés par une sorte d'entonnoir stabilisé aérodynamiquement dans lequel l'avion ravitaillé vient placer sa propre perche de ravitaillement escamotable. Ce système (appelé tuyau et panier ou probe and drogue) est utilisé entre autres par l'Armée de l'Air française.

Les hélicoptères peuvent également être ravitaillés en vol, certains modèles disposent à cet effet d'une longue perche située au bas du fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un...) et allant suffisamment loin devant l'appareil pour éviter que les pales du rotor principal (Le rotor principal est l'élément composé de plusieurs pales qui par sa rotation permet la sustentation, le pilotage et la propulsion d'un hélicoptère.) n'interfèrent avec la tuyauterie du ravitailleur.

Taille et type d'avions ravitailleurs

A-6 Intruder ravitaillant 2 Super Etendard à l'aide d'un tuyau souple
A-6 Intruder ravitaillant 2 Super Etendard à l'aide d'un tuyau souple

Le ravitailleur reste un avion des "arrières", auquel on ne demande pas de savoir opérer sur des terrains rustiques. Ils peuvent donc être dérivés d'avions de lignes civils, c'est la grande majorité des ravitailleurs moyens ou lourds.

Les avions ravitailleurs peuvent être de taille très différentes :

  • gros-porteurs, cas le plus courant, puisqu'ils doivent pouvoir emporter un grand volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) de carburant sur une grande distance, et dérivés :
    • d'avions civils (Boeing 707 ou 767 ou Airbus A310 (L’Airbus A310 est un modèle d’avion de ligne long courrier à large fuselage construit par Airbus sur la base de l’Airbus A300. Il est similaire au Boeing 767.) ou A330-200)
    • de bombardiers ou d'avions de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications...) militaires.
  • avions plus légers, de type chasseur-bombardier en général, équipés de réservoirs supplémentaires et d'un système de ravitaillement.

Cette dernière possibilité est en fait la seule solution pour les avions embarqués à bord de porte-avions (Un porte-avions est un navire de guerre permettant de transporter et de mettre en œuvre des avions de combat. C'est en fait une base aérienne flottante et donc mobile, qui...) et opérant en pleine mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.), hors de portés des ravitailleurs basés à terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...). Des exemples de ce type sont le Grumman A-6 Intruder (Le Grumman A-6 Intruder est un avion d'attaque au sol américain embarqué à bord de porte-avions, mis en service dans les années 1960. Largement utilisé pendant la Guerre du Vietnam, il était capable d'emporter une lourde...) (dont une version spécialisée dans ce rôle a été construite, mais dont la version de base est déjà capable) ou le F-18 Super Hornet.

On parle de buddy refuelling quand l'avion ravitailleur et l'avion ravitaillé sont de même type.

Exemples

Avions ravitailleurs répartis par types

Ravitailleurs
dérivés de
gros porteurs civils
dérivé de
bombardier
avions de
transport militaire
(sur terrain rustique)
avions
plus légers
KC-135 Stratotanker, KC-10A,
Tristar, VC-10
Tupolev (Tupolev (russe : Туполев, prononcé : Toupoliev) est une entreprise russe de défense et de conception aérospatiale. Son nom...) 16 KC-130 Hercules,
Iliouchine (Le nom Iliouchine renvoie) 78,
C-160 Transall (En janvier 1957, la France et l'Allemagne sont intéressées par un appareil de transport militaire à moyen rayon d'action, sur la base d'un projet présenté par...) et C-160.NG,
futur A400M
de très grande capacité DC-10, Airbus (Airbus est un constructeur aéronautique européen et également un acteur majeur dans la construction aéronautique mondiale. Filiale à 100 % du groupe industriel EADS, il...) A310 MRTT,
Airbus A330 (L'Airbus A330 est un avion de ligne long-courrier de moyenne capacité construit par l'avionneur européen Airbus. Il partage son programme de développement avec...) MRTT ou Airbus KC-45, KC-767,
Boeing 747 (Le Boeing 747 est un avion de ligne construit par l'avionneur américain Boeing depuis 1968. Doté de quatre turboréacteurs, il offre une capacité maximale d’environ 550...)
KC-17 dérivé du C-17
embarqués sur porte-avions KA-6D (A-6 Intruder),
F-18 Super Hornet, Rafale

Avions ravitailleurs répartis par pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) utilisateur

Airbus A310 MRTT
Airbus A310 MRTT
Boeing 707 de la Royal Australian Air Force ravitaillant un F/A-18
Boeing 707 (Le Boeing 707 est un avion quadrimoteur à usage commercial et militaire développé dès les années 50 par Boeing. Même si il ne fut pas le premier avion commercial à...) de la Royal Australian Air Force (La Royal Australian Air Force est la composante aérienne des forces armées de l'Australie, l'Australian Defence Force.) ravitaillant un F/A-18

Voici quelques appareils utilisés ou en projet :

Aux États-Unis

  • 179 Airbus KC-45 commandé en 2008.
  • KC-135 Stratotanker, un avion ancien de taille moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils...) proche du Boeing (Boeing (nom officiel en anglais The Boeing Company) est l'un des plus grands constructeurs aéronautiques et aérospatiaux au monde. Son siège social est situé à Chicago, dans l'Illinois....) 707 civil.
  • KC-10A, dérivé du Douglas DC-10 civil, de très grandes capacités.
  • KC-17, proposition d'un dérivé du C-17 aussi gros que le KC-10 et possédant la capacité d'opérer sur terrain rustique, pas de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) en 2008.
  • Certaines versions du C-130 Hercules ont une capacité limitée de ravitaillement.
  • Le KA-6D, version spécialisée du A-6 Intruder, est un ravitailleur léger embarqué sur les porte-avions de l'US Navy

En France :

  • 12 KC-135 achetés aux États-Unis
  • Les C-160 Transall peuvent ravitailler, mais avec une capacité très limitée
  • À terme un nouveau ravitailleur sur base d'Airbus A330, le A330 MRTT
  • L'A400M aura une certaine capacité de ravitaillement

En Russie

  • Iliouchine 78 (dérivé de l'Iliouchine Il-76)
  • Tupolev 16

En Allemagne

  • Airbus A310 MRTT
  • C-160 Transall

Au Royaume-Uni

  • Tristar
  • VC-10
  • L'Airbus A330 MRTT remplacera ces deux modèles

Dans les autres pays :

  • Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'États utilisent des Boeing 707 d'origine civile, reconvertis pour ce rôle : Brésil, Iran, Israël, Venezuela, Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de...), Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface...) du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.)...
  • Le Japon et l'Italie ont commandé des Boeing 767 (Le Boeing 767 est un avion de ligne biréacteur de type long-courrier, produit par la société américaine Boeing. Il a effectué son premier vol le 26 septembre 1981. Les...) spécialisés.
  • L'Iran utilise des Boeing 747, achetés avant la révolution islamique. Ce sont les plus gros ravitailleurs du monde. Le 747 avait été envisagé comme ravitailleurs par les Américains, mais jugé trop gros.
  • Les Pays-Bas disposent de deux DC-10 modifiés en ravitailleurs.

Le marché actuel

Boeing

Boeing s'appuie sur son importante expérience dans le domaine (le KC-135 est généralement considéré comme le ravitailleur le plus réussi jamais produit).

  • Son principal produit actuel est une version du 767. Il s'agit d'un remplaçant honnête pour les KC-135 (qui ont plus de 40 ans). Le contrat connaît de nombreuses péripéties (annulé par le Congrès, car jugé bien trop favorable au constructeur), il a été finalement refusé par l'US Air Force. Il a déjà été vendu au Japon et à l'Italie.
  • Un ravitailleur basé sur 777 est envisagé comme solution alternative, beaucoup plus lourde.

Airbus

Airbus est parvenu récemment à s'imposer comme une alternative crédible. Son produit phare s'appelle le MRTT : MultiRole Tanker Transporter.

Il s'agit d'une modification d'Airbus à large fuselage (A310 ou A330). L'avion se veut polyvalent : plutôt que d'acheter des ravitailleurs purs, qui servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) très peu lorsqu'aucune opération militaire n'est en cours, la plupart des armées de l'air préfèrent des avions pouvant aussi servir au transport stratégique, aux voyages officiels, à l'évacuation sanitaire (rapatrier des blessés après un accident ou un attentat à l'étranger), etc.

Le Boeing 767 possède une telle polyvalence, mais les Airbus ont l'avantage d'un fuselage plus large.

  • L'Airbus A310 MRTT, réalisé à partir de cellules d'occasion, offre une solution bon marché, bien dimensionnée pour remplacer les 707 servant dans nombre de pays. Il a été vendu au Canada et à l'Allemagne.
  • L'Airbus A330 MRTT est un avion plus grand, avec une capacité supérieure, mais beaucoup plus coûteux. Le Royaume-Uni, l'Arabie saoudite et l'Australie l'ont choisi. Les États-Unis l'ont adopté en 2008 pour remplacer les Boeing KC-135 à partir de 2013[1]. À terme, la France devrait en avoir une quinzaine.

Le 29 février 2008 EADS est parvenu à imposer son A330 MRTT aux Américains qui l'ont adopté aux dépens de Boeing pour remplacer la flotte des KC-135 à partir de 2013.

Iliouchine

Iliouchine produit une version ravitailleurs de l'Il-76 (L'appareil Iliouchine 76 est un avion de transport militaire quadriréacteur conçu en Union soviétique à partir de 1967. Sa désignation OTAN est Candid tandis que la version ravitaillement en vol est nommée...), le Il-78. Bien que la conception de la cellule soit ancienne, cet avion est maintenant disponible avec des moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) modernes et a des performances honorables.

L'Inde et la Chine en utilisent et ont récemment acquis de nouveaux exemplaires.

Une alternative : recycler et convertir des avions civils

Des pays pourraient choisir de ne s'adresser à aucun de ces constructeurs, et plutôt de faire transformer des avions de lignes d'occasion par de tierces compagnies.

Bien des gros porteurs de première génération (Tristar, DC-10, A300, voire 747-100) sont maintenant retirés des lignes aériennes et disponibles sur le marché de l'occasion à bon prix. Des compagnies de sous-traitances aéronautiques peuvent les convertir en ravitailleurs.

Les inconvénients de cette solution sont que les avions ont déjà beaucoup d'heures de vol, et ne serviront donc pas aussi longtemps, et qu'ils consomment plus de carburant que les nouveaux appareils.

Notes

  1. Communiqué de presse (Un communiqué de presse est un document court envoyé aux journalistes dans le but de couvrir un événement.) d'EADS, http://www.eads.com/1024/fr/pressdb/pressdb/EADS/20080229_eads_kc-30.html
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.