Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
2BB2 400
2BB2 aux couleurs PO
2BB2 aux couleurs PO

Les locomotives électriques 2BB2 E401 et E402 furent des prototypes fabriquées par Ganz (Hongrie) et conçues par Kálmán Kandó pour répondre à un appel d'offres lançé par l'ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou...) Hyppolite Parodi pour la compagnie du PO. Pour accompagner l'électrification en 1500 volts de la ligne Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les...) - Vierzon, un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de locomotives de type BB avaient été commandées en 1921 mais leurs performances n'étaient pas suffisantes pour assurer les laisons à grande vitesse (On distingue :) espérées.

Avant de décider une commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) importante, l'ingénieur Parodi voulut mettre à l'épreuve différentes solutions proposées à l'époque par les constructeurs. Un marché destiné à la fabrication de 3 prototypes dont 2 par Ganz fut conclu le 5 juillet 1922. Les E400 résultèrent d'une collaboration entre les bureaux d'études de Ganz et ceux du PO mais aussi de l'expérience acquise avec les machines triphasées Ganz fournies aux chemins de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie quotidienne, sous forme...) italiens.

La transmission par bielles était hyperstatique Kando sur la 401 et de type isostatique Parodi sur la 402. La caisse (Les caisses en bois servent à emballer des produits en plusieurs pièces, qui doivent être livrées ensembles.) faisait corps avec le chassis et reposait sur quatre essieux moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) accouplés deux à deux et sur deux bogies les encadrant. Les quatre moteurs de traction, à ventilation forcée et 8 pôles, avaient une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) d'environ 1000ch à 1500 V. Les machines étaient également munies de 2 groupes générateurs de continu 110 V et de 2 groupes de compresseurs.

Mise en exploitation en 1926, elles furent retirées du service en 1938. Le but était de retenir un type de locomotive électrique (Une locomotive électrique est une locomotive mue par des moteurs électriques. Ceux-ci sont alimentés soit, cas le plus général, par une ligne de contact aérienne, soit par un troisième rail (notamment dans les métros), ou parfois par...) adapté aux rames voyageurs rapides dont le poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale à...) allait en augmentant. Ne donnant pas satisfaction du point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de la fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des charges.), face aux prototypes E500 (2D2 5500), elles finirent leur carrière au dépôt de Limoges dans le régime marchandises à des vitesses limitées à 80 km/h.

Caractéristiques

  • alimentation 1500 V CC par pantographe (Le pantographe est le dispositif articulé qui permet à une locomotive électrique de capter le courant par frottement sur la caténaire.) et/ou frotteur 3ème rail (Un rail (ou lisse en québécois) est une barre d’acier profilée. Deux files parallèles de rails mis bout à bout...)
  • 4 moteurs de traction type TB115
  • puissance environ 4200 CV sous 1500 V (3090 KW)
  • vitesse maximale : 120 km/h
  • longueur : 16,04 m
  • masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse...)  : 131 tonnes
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.