Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Ballon à gaz

Le ballon à gaz (ou aussi charlière) est un moyen de transport aérien, un aéronef plus "léger que l'air" aussi appelé aérostat. Contrairement à la montgolfière, dont l'enveloppe est gonflée d'air chaud, le ballon à gaz contient un gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend à...) moins dense que l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les...), en général de l'hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.) ou de l'hélium (L'hélium est un gaz noble ou gaz rare, pratiquement inerte. De numéro atomique 2, il ouvre la série des gaz nobles dans le tableau...).

Histoire

C'est la même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) que les frères Montgolfier (On entend par frères Montgolfier, Joseph-Michel Montgolfier (° 26 août 1740 - † 26 juin 1810) appelé souvent Joseph, et Jacques-Étienne Montgolfier (° 6 janvier 1745 - † 2 août...), mais après eux que le physicien (Un physicien est un scientifique qui étudie le champ de la physique, c'est-à-dire la science analysant les constituants fondamentaux de l'univers et les forces qui les relient. Le mot...) Jacques Charles (Jacques Alexandre César Charles, né à Beaugency (bords de Loire) le 12 novembre 1746 et mort à Paris le 7 avril 1823, est un physicien, chimiste et inventeur français. Il fut le premier à faire voler un ballon à gaz gonflé à l'hydrogène.) construisit un ballon gonflé à l'hydrogène.

Le 1er décembre 1783, il vola au-dessus des jardins des Tuileries (Les Tuileries étaient naguère un quartier de Paris, situé entre le palais du Louvre, la rue de Rivoli, la place de la Concorde et la Seine. Il doit son nom au fait que son emplacement...) à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la Seine en amont,...) avec Nicolas Robert. Ils atterrirent à Nesles-la-Vallée. Dès le premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en aéronautique du voyage...), Jacques Charles avait prévu l'appareillage qui équipe les ballons encore aujourd'hui : enveloppe vernie, filet, panier en osier, soupape (Une soupape est un organe mécanique servant à fermer et ouvrir une chambre ou un conduit à la demande .), ballast ( Le ballast est le lit de gravier qui supporte une voie de chemin de fer. Les ballasts sont des réservoirs sur les bateaux permettant de changer l'immersion ou l'équilibre. Le ballastage est l'action de remplir les ballasts. ...) et ancre. Il emmena également différents instruments scientifiques.

Pendant le siège de Paris par l'armée prussienne en 1870 des ballons à gaz, appelés à l'époque ballon monté car emportant des passagers, ont assuré les communications entre Paris et la province.

Technique

Pour monter, il faut lâcher du lest, en général du sable (Le sable, ou arène, est une roche sédimentaire meuble, constituée de petites particules provenant de la désagrégation d'autres roches dont la dimension est comprise entre...), qui est emporté dans ou autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit...) de la nacelle avant le décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.). Pour descendre, il faut ouvrir une soupape qui permet de libérer le gaz.

À la base de l'enveloppe, un appendice assure le gonflage et l'évacuation du gaz lorsqu'il se dilate à la prise d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la...). Un système d'évacuation rapide du gaz est prévu pour les atterrissages par vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont lieu sur Neptune et sur Saturne....) fort pour éviter d'être traîné sur de grandes distances (panneau de déchirure).

Les ballons à gaz ont été utilisés pour explorer la stratosphère (La stratosphère est la seconde couche de l'atmosphère terrestre, se situant au-dessus de la troposphère et sous la mésosphère. Les températures atteintes...) avant que des avions expérimentaux ne puissent atteindre ces altitudes.

Record

Un vol en ballon à gaz (Le ballon à gaz (ou aussi charlière) est un moyen de transport aérien, un aéronef plus "léger que l'air" aussi appelé aérostat. Contrairement à la montgolfière, dont l'enveloppe est gonflée d'air...) peut durer plusieurs jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit...).

Ainsi le 17 août 1978, le ballon à gaz Double Eagle II, piloté par les Américains Anderson, Abruzzo et Newman, a réalisé la première traversée de l'Atlantique en ballon en se posant à Miserey (Eure) en France après un vol de 5022 km effectué en 5 jours, 17 heures (L'heure est une unité de mesure  :), 5 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur le terrain. Unités...) et 50 secondes.

Un vol sans escale (Une escale est un arrêt marqué par un véhicule de transport durant un trajet au long cours. Dans sa dimension technique, elle a généralement un...) autour du monde (Le mot monde peut désigner :) par le Breitling-Orbiter III, en mars 1999 a cumulé les records suivants[1] :

  • Durée de vol  : 19 jours 21 heures 47 minutes
  • Altitude maximale  : 11755 mètres
  • Vitesse (On distingue :) sol maximale  : 240 Km/h
  • Distance parcourue  : 45755 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.)
  • Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous forme de...) survolés : 26 pays

Attention, le Breitling Orbiter III est une rozière c'est-à-dire un hybride (En génétique, l'hybride est le croisement de deux individus de deux variétés, sous-espèces (croisement intraspécifique), espèces...) entre la montgolfière (La montgolfière est un aérostat dont la sustentation est assurée par de l'air chauffé contenu par une enveloppe. La différence de masse volumique...) et le ballon à gaz. Dans le cas du Breitling Orbiter, un ballon d'hélium est enfermé dans une enveloppe de montgolfière. La nuit, le pilote active ses brûleurs pour dilater l'hélium et ainsi maintenir son altitude ou en gagner. Cette invention permet des vols plus longs car il n'y a pas de lest (sable, eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.),...) à emporter. La première rozière connue est celle de Pilatre de Rozier gonflé à l'hydrogène ; gaz abandonné car inflammable. Il a été remplacé par l'hélium.

Altitude :

  • 18 000 m, le 15 août 1932, par le ballon à hydrogène FNRS I équipé d'une cabine (Sur un bateau, une cabine désigne une pièce d'habitation pour une ou plusieurs personnes. Une cabine peut prendre plusieurs aspects : sur un grand navire, elle prend l'apparence d'un chambre...) pressurisée. Ce ballon fut conçu et piloté par le Suisse Auguste Piccard (Auguste Piccard (Bâle, 28 janvier 1884 - Chexbres, 24 mars 1962) est un physicien suisse découvreur entre autre, de l'Uranium-237.) travaillant alors en Belgique.
  • 34 668 m, le 4 mai 1961 par les Américains Malcom Ross et Vic Prather.
  • 53 000 m, en mai 2002 par le ballon inhabité Fujikura d'un volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) de 60 000 m³ et parti de Sanriku, Iwate, Japon.

Notes

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.