Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
X 4900
X 4900
Type de locomotive Autorail
Constructeur ANF
Date de construction 1975 à 1979
Gabarit standard
Longueur 63,23 m
Masse à vide 103.8 t
Type de combustible gazole (Le gazole (terme recommandé en France par la DGLFLF), ou gas-oil, ou encore gasoil, ou diesel (terme recommandé par l'Office québécois de la langue française), est le nom d'un carburant...)
Type de moteur Saurer SDHR
Moteurs de traction 295 kW+ 295 kW (590 kW)
Transmission hydraulique (L'hydraulique désigne la branche de la physique qui étudie les liquides. En tant que telle, les champs d'investigation qu'elle propose regroupent plusieurs domaines :)
Vitesse maximum 140 km/h
Carrière SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double activité :)
Série X 4900 (Le X 4900 est un élément automoteur tricaisse de la famille des Caravelles. Ils sont dérivés des automoteurs X 4630 avec qui ils partagent les mêmes moteurs Saurer de 330 kW ainsi qu'une boite de...)
Effectif 13
Numéro X 4901/2 à 4925/6
Région d'action Basse-Normandie, Haute-Normandie
Preservé 12

Le X 4900 est un élément automoteur tricaisse de la famille des Caravelles. Ils sont dérivés des automoteurs X 4630 (Les X 4630 sont une série d'autorails de la SNCF de la grande famille des EAD. Il s'agit d'une légère modernisation des X 4300) avec qui ils partagent les mêmes moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) Saurer de 330 kW ainsi qu'une boite de vitesse (On distingue :) hydraulique. Les automoteurs 4900 possèdent une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) plus importante que les autres Caravelles du à la présence de deux motrices encadrant une remorque (Une remorque est un véhicule (généralement dépourvu de moteur) que l'on attelle à un autre véhicule, dit tracteur, pour le déplacer et dont la...) intermédiaire, cela les autorise à circuler à une vitesse maximale de 140 km/h. L'esthétique de la série différa des autres Caravelles du à leur peinture bleue, blanche et grise à leur livraison. L'intérieur des 4900 est soigné et la SNCF abandonna les banquettes au profit de sièges individuels.

La série fut premièrement affectée au dépôt de Marseille-Blancarde, ce qui remplaça les autorails X 2400 (Les X 2400 sont une série d'anciens autorails de la SNCF. Les XABDP 2400, dit unifiés 600 ch à 79 exemplaires sont sortie de construction de 1951 à 1955. Ils comptent 12 places de 1ère et 56 de 2nde classe, sont longs de 27 m et...) et X 2800 (Le meilleur autorail français des années 1960 aux années 1990.) dans la région. Leur puissance supérieure les a vues affectées aux services voyageurs sur les lignes à fort profil des Alpes du sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.). Les autres membres de la série étaient affectées au dépôt de Sotteville-lès-Rouen.

L'automoteur X 4923 rénové TER Haute-Normandie en Gare de Dieppe le 11 octobre 2005.
L'automoteur X 4923 rénové TER Haute-Normandie (Le TER Haute-Normandie est le réseau de lignes TER qui couvre la région administrative Haute-Normandie.) en Gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui ont une double fonction :) de Dieppe le 11 octobre 2005.

Les 4900 en Normandie circulent souvent couplées aux autmoteurs X 4500 ([(lien)]) et X 4750 (Ces autorails sont les remplaçants des X 4300 qui sont également leur modernisation. Cette modernisation est pris en charge par les différentes régions.) autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis,...) de Caen, Rouen et Le Mans et jusqu'à Rennes et Tours. Le reste de la série rejoint ses consœurs à Sotteville après l'arrivée des BB 67400 (Les BB 67400 sont une série de locomotives diesel-électriques construites à 232 exemplaires pour la SNCF par les sociétés Brissonneau et Lotz et Matériel de traction...) au service TER. Malgré l'arrivée en Normndie des X 72500 (Les X 72500 sont des autorails aussi appelées "X TER". Ils assurent des services TER et interrégionnaux (TIR) en desservant les zones non électrifiées.) et surtout des X 73500 (Les X 73500, aussi appelés « Autorail TER » ou « A TER », sont des autorails monocaisse assurant les services TER principalement dans les zones...) les 4900 ne s'en sont pas vu retiré des services et continuent de rouler en complément des nouveaux automoteurs. Les X 76500 (Les X 76500 sont des autorails de la SNCF, spécialisées au trafic TER. Il s'agit de la version diesel de l'AGC de Bombardier, aussi nommée XGC.) livrés en 2004 circuleront entre Caen et Rouen aux côtés des 4900(lien).

Les trois éléments appartenant à la Basse-Normandie reçurent au début des années 2000s une révision générale à la suite de laquelle ils conservèrent leur livrée d'origine, les automoteurs appartenant à la Haute-Normandie reçurent eux la livrée TER et les nouvelles cabines des X 4630 rénovés. Grâce à leur fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des...) les X 4900 sont appelés à continuer de servire les deux régions contrairement aux X 4300 (Les X 4300 sont des autorails bicaisses (comportant une motrice et une remorque) de la famille des EAD (Éléments Automoteurs Diesel).) et X 4500 qui sont mis en retraite (lien).

L'automoteur X 4907 rénové TER Haute-Normandie en Gare de Trouville-Deauville le 24 mars 2005.
L'automoteur X 4907 rénové TER Haute-Normandie en Gare de Trouville-Deauville le 24 mars 2005.

Effectifs

Liste des effectifs 2006 de la série X4900.

Numéro de rame Dépôt Mutation Baptêmes
X4901+XR8901+X4902 22 mai 1975 à Marseille Blancarde Sotteville-lès-Rouen Veynes, le 13 juillet 1975
X4903+XR8902+X4904 11 juin 1975 à Marseille Blancarde Sotteville-lès-Rouen Manosque, le 21 octobre 1978
X4905+XR8903+X4906 01 juillet 1975 à Marseille Blancarde Sotteville-lès-Rouen
X4907+XR8904+X4908 09 juillet 1975 à Marseille Blancarde Sotteville-lès-Rouen
X4909+XR8905+X4910 25 juillet 1975 à Marseille Blancarde Sotteville-lès-Rouen
X4911+XR8906+X4912 12 août 1975 à Marseille Blancarde Sotteville-lès-Rouen
X4913+XR8907+X4914 08 décembre 1976 à Sotteville-lès-Rouen
X4915+XR8908+X4916 13 décembre 1976 à Sotteville-lès-Rouen
X4917+XR8909+X4918 09 décembre 1976 à Sotteville-lès-Rouen
X4919+XR8910+X4920 17 décembre 1975 à Sotteville-lès-Rouen Sotteville, le 23 septembre 1982
X4921+XR8911+X4922 12 janvier 1975 à Sotteville-lès-Rouen
X4923+XR8912+X4924 10 janvier 1977 à Sotteville-lès-Rouen
X4925+XR8913+X4926 18 janvier 1977 à Sotteville-lès-Rouen
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.