Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Frottement

Les frottements sont des interactions qui s'opposent à la persistance d'un mouvement relatif entre deux systèmes en contact.

La science des frottements est la tribologie.

La tribologie est compliquée par le fait que les frottements ne sont pas dus à une interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose l'entrée en contact de sujets.) élémentaire mais résultent de causes diverses, principalement des forces électromagnétiques et de l'interaction d'échange entre les atomes (Un atome (du grec ατομος, atomos, « que l'on ne peut diviser ») est la plus petite partie d'un corps simple pouvant se combiner chimiquement avec une autre. Il est...) des surfaces en contact. Ces mêmes forces sont également en jeu dans l'adhérence (s'opposant à la création d'un mouvement), qui pour cette raison peut être étudiée conjointement.

Dans l'objectif de simplifier, il est parfois fait référence au "frottement (Les frottements sont des interactions qui s'opposent à la persistance d'un mouvement relatif entre deux systèmes en contact.) solide" et au "frottement fluide (Un fluide est un milieu matériel parfaitement déformable. On regroupe sous cette appellation les gaz qui sont l'exemple des fluides...)", mais cette classification est non pertinente et inopérante, la simplification visée n'est donc pas atteinte.

Les frottements interviennent dans la grande majorité des phénomènes physiques de la vie (La vie est le nom donné :) courante. Ils sont parfois exploités (par exemple pour le freinage, le sciage, le polissage, le lavage, etc.), mais ils ont également des conséquences fâcheuses (usure, perte d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) et de rendement, échauffement, etc.) pour les êtres vivants et de nombreuses applications technologiques et économiques.

Historique

L'omniprésence des frottements a longtemps conduit à ce qu'ils ne soient pas considérés comme des interactions mais comme des caractéristiques fondamentales de la nature. Ainsi, dans la physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique...) aristotélicienne, on considérait que les objets ne pouvaient maintenir leur mouvement que si une force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les articles « force (vertu) » et...) continuait à s'exercer sur eux. Ce fut principalement l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré...) des mouvements astronomiques, pour lesquels l'influence des frottements est négligeable, qui amena (Orange est aujourd’hui une marque commerciale propriété de l'entreprise internationale française de télécommunications France Télécom; elle désigne en particulier ses activités hors du territoire...) à la remise en cause de cette physique et à l'établissement de la mécanique newtonienne (La mécanique newtonienne est une branche de la physique. Depuis les travaux d'Albert Einstein, elle est souvent qualifiée de mécanique classique.).

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Archives des News
  Avril 2017
  Mars 2017
  Février 2017
  Janvier 2017
  Toutes les archives

Lundi 24 Avril 2017 à 00:00:57 - Espace - 0 commentaire
» Des mers effervescentes sur Titan