Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Abidjan
District d'Abidjan
District logo
(District logo)
Carte districtale
Région Lagunes
Gouverneur Pierre Djédji Amondji
(FPI) (depuis 2002)
Superficie (L'aire ou la superficie est la dimension d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette dimension par le terme « surface » lui-même (par exemple, on parle de...) 2,119 km²
Administration 11 communes d'Abidjan (Abidjan est la capitale économique de la Côte d'Ivoire (dont la capitale administrative est Yamoussoukro) et la ville la plus peuplée de l'Afrique de l'Ouest francophone. Elle...) Ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m...)
3 sous-préfectures dehors Abidjan Ville
Population
2003 estimatation officielle
1998 census

3 660 682
3 125 890
Densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la masse volumique d'un corps pris comme référence. Le corps de référence est l'eau pure à...) 1 728/km² (2003)
Site www.abidjan-da.ci

Abidjan est la capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social, culturel, économique ou sportif, dans ce cas...) économique de la Côte d'Ivoire (dont la capitale administrative est Yamoussoukro) et la ville la plus peuplée de l'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface des terres émergées. Avec une population de...) de l'Ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) francophone. Elle compte 5 068 858 habitants (agglomération) en 2006, et 3 796 677 habitants pour la ville. Seul Lagos, l'ancienne capitale (anglophone) du Nigeria la dépasse en nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'habitants dans cette région. Abidjan est considéré comme le carrefour culturel Ouest Africain voir Africain

Histoire

Abidjan est la troisième capitale de la Côte d'Ivoire, après Grand-Bassam et Bingerville dont elle est administrativement une banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé dans la continuité du bâti de sa ville-centre et qui en est administrativement...). Sa population, les Tchaman, fut rebaptisée "Ébrié" par les colons qui pérennisèrent un quolibet donné par la communauté abouré de Grand Bassam à ces pirates lagunaires. En effet, en abouré, "ébrié" signifie "peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) sale"…

Sous l'impulsion de l'ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits,...) Houdaille, Bingerville fut créée en 1899. À la suite d'une série d'épidémies de fièvre jaune (La fièvre jaune, parfois appelée vomi noir (vomito negro) ou peste américaine, est une maladie virale aiguë. C'est une arbovirose zoonotique des...) meurtrières, les colons de Bassam décidèrent d’aller s’installer dans cet endroit plus salubre. C'est ainsi que le gouvernement colonial partit s'installer à Adjamé santey ("le village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de bâtiments à usages divers, de fermes... de...) à l'écart d'Adjamé") auquel on donna le nom de Louis-Gustave Binger, le premier gouverneur officiel de la colonie.

La future Abidjan, toute proche, également posée sur le bord de la lagune (La lagune est une étendue d'eau généralement peu profonde séparée de la mer par un cordon littoral (tombolo, lido...). Ce plan d'eau, en liaison permanente avec la mer, est plus ou moins...) n'doupé ("la lagune à l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) chaude", future "lagune ébrié") offrait plus d'espace et de plus grandes possibilités d'expansion commerciale. Le wharf de Petit Bassam, l'actuel Port Bouët, au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de l'agglomération, fit rapidement concurrence au wharf de Grand Bassam, jusqu'alors le principal accès économique de la colonie. En 1904, alors que Bingerville n'est pas achevée, Abidjan devient déjà le principal pôle économique de la colonie de Côte d'Ivoire et un relais privilégié pour la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information), voire de...) des produits européens vers l'arrière-pays, notamment par une communauté libanaise de plus en plus importante.

Le 10 août 1933, un décret déplace la capitale de Bingerville à Abidjan (ou Abidjean). Plusieurs villages tchaman sont alors "déguerpis". En reste notamment Adjamé, "la rencontre" ou "le centre" en tchaman, situé au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) du Plateau et où se trouve encore le chef de la communauté tchaman. C'est là que fut volé le tambour sacré de cette communauté (un tambour très particulier, actuellement dans les caves du musée de l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un garçon, tandis que...) à Paris) comme monnaie de chantage pour obliger les Tchaman à participer aux chantiers du chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure spécialisée, de matériel roulant et de procédures d'exploitation...) Abidjan-Niger.

Au sud du quartier du Plateau, actuel quartier central de l'agglomération abidjanaise, le village de Dugbeyo est déplacé de l'autre côté de la lagune, à Anoumabo, "la forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et d'espèces...) des roussettes", qui deviendra le quartier de Treichville. Ce quartier est ainsi rebaptisé en 1934 en l'honneur de Marcel Treich-Laplène (1860-1890), le premier explorateur de la Côte d'Ivoire et son premier administrateur colonial, considéré comme son fondateur. À la place de Dugbeyo, se trouve l'actuelle avenue (Une avenue est une grande voie urbaine. Elle est en principe plantée d'arbres, et conduit à un monument.) Treich Laplène, la gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui ont une double fonction :) des autobus (Un autobus (ou bus), comme un autocar (ou car), est un véhicule automobile pour le transport en commun de voyageurs. Le mot bus et autobus vient d'Omnés...) et des bateaux-bus lagunaires du Plateau, et l'avenue Charles de Gaulle (communément appelée rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les...) du Commerce).

La ville est aménagée selon le schéma habituel aux villes coloniales sur la base d'un plan d'urbanisme plutôt utopiste. Le Plateau ("m'brato" en langue tchaman) est habité par les colons. Au nord, on retrouve la ville habitée par les colonisés. Les deux zones sont séparées par la caserne militaire Gallieni, à la place de l'actuel palais de justice (Un palais de justice contient un tribunal ou autre juridiction, son administration et divers services liés au droit. C'est l'équivalent francophone de la courthouse des pays anglo-saxons.).

Près du port et le long d'un terrain de pétanque, nait le boulevard (Au sens premier, un boulevard est une voie de communication reposant sur d'anciens remparts, puisque le mot vient du néerlandais bolwerc signifiant rempart. Il permet donc de contourner une...) de Marseille. Derrière les premières huileries de Blauhorn, à Cocody, des colons facétieux qui avaient "emprunté" une plaque d'une célèbre rue marseillaise, rebaptisent "rue de la Canebière" une piste de sable (Le sable, ou arène, est une roche sédimentaire meuble, constituée de petites particules provenant de la désagrégation d'autres roches dont la dimension...). Un hippodrome est construit dans le sud de la ville qui ne cesse de s'agrandir.

En 1931, le Plateau et Treichville (devenue Commikro, la ville des commis) sont reliés approximativement à la place du pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus...) Houphouët Boigny par un pont flottant. Cette année-là, un premier adressage des rues d'Abidjan est mis en place. Il sera provisoirement définitif en 1964, sous l'impulsion du maire (Le maire représente l'autorité municipale. Dans de nombreux cas, il est le détenteur du pouvoir exécutif au niveau d'une ville ou communal en France et au Québec. Dans...) Conan Kanga, puis (mal) complété à l'américaine en 1993. Au Plateau, dans les années 1940, l'hôtel (Un hôtel est un établissement offrant un service d’hébergement payant, généralement pour de courtes périodes. Dans sa définition de l’hôtel, l’Agence Mondiale de...) Bardon s'agrandit et devient l'hôtel du parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à l’agrément. Il se distingue du Jardin public par le caractère naturel de son...), le premier hôtel climatisé d'Afrique francophone où travailleront le premier barman et le premier maître d'hôtel africains.

Dans les années 1940 et 50, à l'instar du Caire, de Tanger ou d'Istambul, Abidjan participe à l'imaginaire populaire des nids d'espions et des gentlemen-voyous en eaux troubles.

En 1951, les autorités coloniales décident de faire construire le canal de Vidri pour que les navires à fort tirant d’eau puissent venir accoster aux quais de Treichville et y aménagent un des rares port africains en eaux profondes. L'eau chaude de la lagune n'doucé subira une chute de température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid...). Abidjan entre dans une période faste qui durera jusque dans les années 1980.

Après l’indépendance, en 1960, l’ancienne ville des colons devient le centre administratif et des affaires, siège de la présidence. L'axe au sud de Treichville, en direction de l'aéroport international (Un aéroport international est généralement un aéroport avec des services des douanes et d'immigration pour gérer les vols internationaux à destination et en...) et des plages, devient le quartier des Européens et de classe moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques sans changer la...) abidjanaise. C'est là qu'en novembre 2004, se concentreront les émeutes anti-françaises et les pillages. Le quartier de Cocody, célèbre par un Gentleman incarné au cinéma (On nomme cinéma une projection visuelle en mouvement, le plus souvent sonorisée. Le terme désigne indifféremment aujourd'hui une salle de projection ou l'art en lui-même.) par Jean Marais (En géographie, un marais est un type de formation paysagère, au relief peu accidenté, où le sol est recouvert, en permanence ou par intermittence, d'une couche...), et qui, dans le schéma urbanistique colonial devait être un vaste quartier indigène, devient un quartier chic où se trouvent notamment la résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées également résidence. Ce terme...) présidentielle, l'ambassade de France, l'hôtel Ivoire et, depuis 2006, la plus grande ambassade US de l'Afrique. De vastes zones populaires se sont développées entre ces pôles, prolongées par des zones d'habitats précaires et de misère nourries par l'exode rural et l'exploitation de l'immigration (L'immigration désigne aujourd'hui l'entrée, dans un pays, de personnes étrangères qui y viennent pour y séjourner. Le mot immigration vient du latin migratio qui signifie « passage d'un lieu à...) sous-régionale.

Grâce à la négligence des fonctionnaires responsables et de la corruption, malgré d'indéniables modernisations, depuis les années 1980, on assiste à une dégradation générale de la ville d'Abidjan et à une amplification (On parle d'amplificateur de force pour tout une palette de systèmes qui amplifient les efforts : mécanique, hydraulique, pneumatique, électrique.) de sa pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le contexte, selon le milieu considéré et selon ce que l'on peut entendre par malsain [1].). En 2006, les intoxications massives des populations par des produits polluants déversés dans les décharges publiques en sont une illustration et un drame inévitable.

Depuis 1999, celle que l'on appelait la Perle des lagunes est pénalisée par le désastre politique et économique national.

En 1983, le village de Yamoussoukro (littéralement la ville de Yamoussou), réaménagé à coup de milliards, devient la nouvelle capitale de la Côte d'Ivoire sous l'impulsion du président Félix Houphouët-Boigny. Celui-ci révait de transformer son village natal en un Brasilia des savanes africaines. La nouvelle capitale, un important nœud routier plus qu'un pôle commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) actif, n'a cependant jamais porté ombrage à Abidjan.

Abidjan n'existait pas au début du XXe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut être l'âge du Christ ?). Très...)

Abidjan n'existait pas au début de ce siècle. En 1950, elle venait tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) juste de dépasser le seuil des 50 000 habitants (fin 1948). Pour atteindre le million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un...) d'habitants à la fin de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 1975, il fallut qu'elle progressât de 10 à 12 % par an, ce qui correspond à un doublement tous les 6 ou 7 ans. Mais la courbe (En géométrie, le mot courbe, ou ligne courbe désigne certains sous-ensembles du plan, de l'espace usuels. Par exemple, les droites, les segments, les lignes...) s'infléchit brusquement avec la crise des années 80. On peut supposer que, dans les vingt dernières années du siècle, le taux de croissance d'Abidjan aura évolué dans une fourchette de 3 à 6 %. La croissance naturelle a pris le dessus sur l'apport migratoire. Les flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens...) restent substantiels, mais les départs compensent en partie les arrivées. Les flux migratoires positifs ont amené, dans l'année qui a précédé le recensement (Le recensement est une opération statistique de dénombrement d'une population.) de 1988, 80 000 personnes, dont 50 000 provenaient des régions ivoiriennes et 30 000 de l'étranger. De Côte d'Ivoire sont venus surtout des Akan (sud-est, 48 %), puis des Mandé (nord-ouest, 24 %) et des Krou (sud-ouest, 20 %). De l'étranger sont arrivés des Burkinabés (30 %), des Maliens (22 %), des Ghanéens (19 %), des Nigériens (11 %), des Guinéens (9 %). A noter que, parmi les non-africains, les Libanais sont plus nombreux que les Européens, et que les Français sont plus nombreux que les autres Européens réunis. Tous ensembles, les non-africains ne représentent guère que 3 % de la population abidjanaise, mais il s'agit tout de même d'un record pour la région.

Origine

Le Plateau et la lagune Ébrié
Le Plateau et la lagune Ébrié

Abidjan, le nom que porte la capitale économique de la Côte d’Ivoire serait né, d’un quiproquo. Voilà ce que raconte la légende ébrié relative à l’histoire du village qui a donné son nom à la Ville d’Abidjan ( Abijean à l'epoque). Un vieil homme revenant de son champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) les bras chargées de branchages et branchages probablement destinés à la réfection du toit (Le toit est la structure couvrant la partie supérieure d'un édifice, permettant principalement de protéger son intérieur contre les intempéries et...) de sa case, rencontra sur son chemin un explorateur européen qui lui demanda le nom du village le plus proche.

Le vieil homme ne parlant pas la langue de l’homme blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue...) a cru comprendre que celui-ci demandait ce qu’il faisait en ces lieux. Terrorisé par cette rencontre inattendue, il s’en fuit en criant : " n’tchan m’bidjan " ce qui signifie en langue ébrié : " je viens de couper des feuilles ".

L’homme blanc crut avoir eu la réponse à sa question et consigna consciencieusement sur son bloc-note " Abidjan ".

Cette ville n’était à l’origine qu’un petit village de pêcheurs. Elle a connu en un demi siècle, une croissance et un développement qui se confondent avec l’histoire de l’expansion de la Côte d’Ivoire.

Population

Les chiffres de 2006 estiment la population abidjanaise à 3 796 677 habitants. En 2006 l'agglomération d'Abidjan compte 5 060 858 d'habitants. Cette augmentation de la population est notamment due aux déplacés de guerre (depuis septembre 2002). Cette ville a beaucoup d'habitants qui viennent vivre en ville car ils recherchent des emplois et un hébergement plus sûr.

Évolution démographique
1920 1946 1970 1978 1998 2003
1000 48 000 500 000 1 200 000 3 125 890 3 660 682
Nombre retenu à partir de 1920 : Population sans doubles comptes

Situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non....) géographique

L'agglomération d'Abidjan est située au Sud de la Côte d'Ivoire et est comprise entre les latitudes 5°00' et 5°30' N et les longitudes 3°50' et 4°10' W. Elle s'étend sur une superficie de 57.735 ha. Abidjan est en perpétuelle croissance. Cette croissance est marquée par une forte industrialisation et une forte urbanisation.

La désorganisation du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node) l'extrémité...) urbain

Le réseau urbain apparaît désorganisé. En effet, Abidjan, ville immense contenant 2 500 000 âmes, voit sa population doubler tous les sept ans depuis 1945. D'où vient un tel élan pour cette ville ? Il provient des opportunités d’avenir qu’elle représente pour les ruraux. Et c’est ainsi que cette ville qui représente 45% des citadins de la Côte d’Ivoire et 20% de la population totale du pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent...) se voit envahie de nombreux paysans espérant une vie (La vie est le nom donné :) meilleure. Cependant si un important essor a été remarqué depuis un demi-siècle, il n’empêche que maintenant sa croissance n’avoisine plus que les 4.5% par an (comparé à 10% de 1960 à 1990) et nous ne trouvons plus que 1/3 de ruraux qui participent à l’accroissement de la ville (2/3 de 1960 à 1990). Cependant malgré cette diminution, la ville est toujours aussi gigantesque comparée à la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est...) ville la plus importante du pays, Bouaké (1 500 000 habitants) ou même à la capitale Yamoussoukro (100 000 habitants) !

Économie

Ses industries sont principalement :

  • l'agroalimentaire : café et cacao, ananas (Appelé nana nana (parfum des parfums) par les Amérindiens, l'ananas (Ananas comosus) trouve son origine en Amérique du Sud, probablement dans le nord du Brésil, ou en Amérique centrale et aux Caraïbes.), le bois, le textile, la chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des espaces...) et le savon
  • Port d'hydrocarbures et raffinerie de pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de l’économie industrielle contemporaine, car le pétrole fournit la...).

Energie

Le District, c’ est environ la moitié du parc national de production d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche de la physique qui étudie les phénomènes électriques...) (600 MV sur 1200), 42% de la clientèle basse tension (Les normes européennes définissent le domaine de la basse tension (abréviation BT) comme les tensions comprises entre :) et 54% moyenne tension (La tension est une force d'extension.).

Telephonie et Communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter-...)

Un réseau de téléphonie (La téléphonie est un système de télécommunication qui a pour but la transmission de son et en particulier la transmission de la parole.) fixe performant avec Cote d'Ivoire Télécom : 450 000 lignes (2004). Connexion Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et...) haut débit (Le terme de haut débit (ou large bande par traduction littérale de l'expression anglosaxonne broadband) fait référence à des capacités d'accès à internet supérieures à celle de l'accès analogique...), lignes spécialisés et ADSL. Plusieurs fournisseurs d'accès : Aviso (L'aviso est à l'origine un navire de guerre, de faible tonnage (brick, cotre, goélette) et rapide, qui servait de liaison pour le commandement ou à assurer les...) de Cote d'Ivoire Télécom, Africa On Line, Globe Access.

Circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.)

Le District possède plusieurs boulevards et rues asphaltées reliant les communes entre elles, et le District aux quatre coins du pays. Le transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) fluviale peut-être développé, grâce aux plans lagunaires.

Grandes infrastructures Internationales

Aéroport (Un aéroport est l'ensemble des bâtiments et des installations d'un aérodrome qui servent au trafic aérien d'une ville ou d'une région. Ces bâtiments et installations sont conçus pour que des...)

Abidjan dispose d'un aéroport international d'une capacité, pouvant accueillir tous les gros porteurs existants. Abidjan est à une heure (L'heure est une unité de mesure  :) de vol de toutes les capitales de la sous- région. Abidjan est desservie par les grandes compagnies aériennes, en direction des grandes capitales du monde (Le mot monde peut désigner :).

Port

Abidjan possède le plus grand port de la sous- région (Afrique de l'ouest), le deuxième d'Afrique : un port en transbordement et a containers. Grâce au canal de Vridi d'une profondeur de 15 mètres, les bateaux a grand tirant d'eau peuvent y accoster . Un port en eau profonde

La Côte d'Ivoire appartient à la zone franc (franc CFA), dans le cadre de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA). Abidjan est le pôle économique non seulement de la Côte d'Ivoire, mais de toute une région incluant au moins le Burkina Faso et le Mali, en raison notamment de son port en eau profonde, ouvert en 1950. Le trafic portuaire était de 12 millions de tonnes en 1995, dont 5,5 en produits pétroliers. Siège de la compagnie multinationale Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de...) Afrique, Abidjan connaît un trafic aérien de près de 900 000 passagers (en 1995). Cette ville est aussi la tête de pont du seul chemin de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie...) de la région : la ligne Abidjan-Ouagadougou. Mais c'est surtout le réseau routier qu'elle commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) (5 600 km bitumés en 1995, contre 1 000 en 1970) qui, aujourd'hui, prolonge efficacement son activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) portuaire. Abidjan réunit l'essentiel de l'activité industrielle du pays, le site portuaire accueillant à lui seul 60 % du parc industriel ivoirien. Une mention spéciale doit être attribuée aux ambitions pétrolières d'Abidjan (production et, surtout, raffinage et distribution) Enfin, Abidjan est la principale place financière de l'Afrique de l'ouest francophone.

Diplomatie et Organes internationaux

Abidjan est le siège régional des plus grandes institutions internationales : UNICEF (Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (abrégé en UNICEF ou Unicef pour United Nations of International Children's Emergency Fund en anglais) est une agence de l'Organisation des...) , PNUD, OMS, PAM, UNOPS, FNUAP , OIT, FMI, etc. Les grandes nations du monde ont toutes une représentation à Abidjan dont la plupart desservent la sous-région. C'est à Abidjan que se situe l'Ambassade Américaine de l'Afrique de l'ouest ainsi que la Banque Africaine du développement (la BAD) déplacé pour un certain temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) à Tunis.

la bourse

Le siège de la bourse commune d'Afrique de l'ouest (BRVM) se situe à Abidjan , la BRVM est dominé par les entreprises ivoiriennes.

Système bancaire

Abidjan abrite toutes les représentations des institutions financières internationales : Banque Mondiale, FMI, BAD, BOAD, etc. Commission bancaire de l'UEMOA, Bourse Régionale des Valeurs, les filiales des grandes banques internationales : BNP, société Générale, Crédit Lyonnais, Citibank, Chase (CHASE, acronyme anglais de CHilean Automatic Supernova sEarch est un programme de recherche de supernovae visibles depuis les observatoires...), Barclays etc.

Fin de l'insalubrité urbaine

L'insalubrité qui touchent fortement l'Afrique est en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et peut être tracté par...) d'etre resolu à Abidjan. La vision des dechets urbains seras un vieux souvenir grâce à la détermination du gouverneur d'Abidjan Djedje Amondji. En effet, Abidjan seras bientôt une métropole (Une métropole (du grec mêtêr, mère, et polis, ville) est la ville principale d'une région géographique ou d'un pays, qui à la...) moderne ami de la nature et de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme...) , une des rare ville en Afrique qui ressembleras au villes des pays développé .Il y'a eu une signature entre la Chine et la Côte d'Ivoire, une société chinoise de traitement d'ordures urbaines et industrielles traiteras tous les déchets du district, cette transformation passeras aussi par la création d'une importante société de néttoyage quotidien. Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours...) est financé à 60% par la Chine et 40% par la Côte d'Ivoire. Un futur gigantesque centre de traitement de dechet se construit à Attengué.1500 emplois , et 5000 emplois saisonniers seront créés à travers ce projet.[1]

Les 10 communes d'Abidjan

Le Plateau et la Lagune Ébrié, la nuit, vu de la Pyramide
Le Plateau et la Lagune Ébrié, la nuit, vu de la Pyramide (Cet article traite du polyèdre pyramide (une forme à trois dimensions); pour d'autres versions incluant les pyramides architecturale.)

Abidjan est composée des 10 communes suivantes :

  • Abobo : Commune essentiellement constituée d'habitat populaire.
  • Adjamé : Bien que petite par sa superficie, cette commune est très importante pour l'économie ivoirienne vu le nombre d'activités commerciales qui s'y déroulent. Malheureusement, Adjamé connaît des graves problèmes d'insalubrité.
  • Attécoubé : La forêt du Banco, classée comme parc national, se trouve sur le territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est...) de cette commune.Actuellement, un gigantesque complexe commerciale s'y construit , sans doute le plus grand d'Abidjan.[2]
  • Cocody. Réputée pour ses quartiers résidentiels (ex : 2-Plateaux, Riviera), Cocody contient aussi l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment où les...) du même nom (Université de Cocody - établissement public) ainsi que quelques universités privées. La maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) de la télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont reproduites sur un poste récepteur appelé téléviseur (ou,...) (RTI) se trouve à Cocody. Il est à noter que le Président de la République réside dans cette commune.
  • Koumassi : possède une zone industrielle.
    • Biétry - Zone 4 , zone résidentiel chic et de luxe , Beaucoup de Français y résident.
  • Marcory : essentiellement une zone résidentielle.
  • Le Plateau : C'est le centre des affaires dont les grands immeubles donnent un aspect très moderne à Abidjan. Bien que la capitale administrative de la Côte-d'Ivoire a été officiellement transférée à Yamoussoukro en 1983, les institutions de la république telles que la présidence et l'assemblée nationale sont encore au Plateau.
  • Port-Bouët : On y retrouve la raffinerie (SIR) et l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny.
  • Treichville : elle abrite le port autonome (En France, un port autonome est un établissement public qui exerce conjointement des missions de service public administratif et des missions de service public à caractère industriel et commercial...) d'Abidjan ainsi que de nombreux commerces. La zone portuaire est aussi une zone industrielle.
    • Île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif...) Boulay.
  • Yopougon : zones industrielles et résidentielles. C'est la commune la plus peuplée d'Abidjan.

Chacune de ces communes possède son propre conseil municipal dirigé par un maire.

Abobo, Adjamé, Attécoubé, Cocody, Plateau et Yopougon sont situées au nord de la lagune Ébrié (d'où l'appellation de "Abidjan nord"). C'est la partie continentale d'Abidjan.

Treichville, Koumassi, Marcory et Port-Bouët font partie d'Abidjan sud. Les deux moitiés de la ville sont reliés par les ponts Houphouët-Boigny et De Gaulle. Ces deux ponts se situent entre Treichville et Plateau et leur capacité est nettement insuffisante, surtout aux heures de pointe. Ce constat a incité le gouvernement à étudier un projet de la construction d'un troisième pont qui devrait se situer entre Cocody et Marcory. Malheureusement, les perturbations politiques que connaît le pays depuis décembre 1999 ont mis ce projet en veilleuse.

Transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le...)

  • Moyens de transports :
    • Bus Sotra
    • Ligne Express (Express est un langage informatique servant à spécificier formellement des données. Il a fait l'objet d'une normalisation (ISO 10303-11).)
    • Gbaka (Le gbaka est un mini car de transport de 18 places (Toyota, Izizu, Mazda...) en vigueur à Abidjan, capitale économique de la Côte d'Ivoire.)
    • Woro-woro
    • Taxi-compteur
    • Taxi (Le taxi est un véhicule automobile terrestre privé, conduit par un chauffeur et destiné au transport payant de passagers et de leurs bagages, de porte à porte, contrairement aux transports en...) Brousse ou (504)
    • Tramway (Le tramway (ou tram) est une forme de transport en commun urbain ou interurbain circulant sur des voies ferrées équipées de rails plats (alors que ceux des trains sont légèrement...) (pour bientôt)

Tramway à Abidjan

Le dernier-né des projets à Abidjan est celui du train électrique que promet la Société ivoirienne de chemin de fer (Cicf).

Le développement de projets d'infrastructures incluant un train suburbain à Abidjan évalué à près de 100 milliards de Fcfa, devrait relier le Nord-Ouest (Le nord-ouest est la direction entre les points cardinaux nord et ouest. Le nord-ouest est opposé au sud-est.) à l'Est et au Nord de la ville d’Abidjan. Ce projet s’étend sur 25 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide...) de la voie ferrée (Une voie ferrée est un chemin de roulement pour les convois ferroviaires, constitué d'une ou plusieurs files de rails dont l'écartement est maintenu par une fixation sur des traverses, reposant sur du ballast. Une voie en impasse...) actuellement exploitée par l'opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :) Sitarail (filiale du groupe Bolloré). Les travaux d'infrastructures (voie, électrification, génie civil) ont été évalués à 40 milliards de francs Cfa financés par l'État ivoirien et les bailleurs de fonds (Banque Mondiale et AFD). Par ailleurs, un contrat de concession de type B.O.T., sur 20 à 30 ans, serait attribué à un opérateur privé, pour l'exploitation du réseau. Cet opérateur se chargera de l’acquisition (En général l'acquisition est l'action qui consiste à obtenir une information ou à acquérir un bien.) du matériel roulant, de la rénovation des ateliers et de la mise en place du système d'exploitation. Le contrat de concession avait été évalué globalement à 60 milliards de francs Cfa.

Education

Politique

Culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :)

Tourisme (Le tourisme est le fait de quitter son domicile, pour des raisons personnelles, pour une durée supérieure à 24 heures. Ce qui implique la consommation d'une nuitée auprès d'un hôtelier et éventuellement la...)

Abidjan est une ville insolite en Afrique. Ses divers surnoms, " Manhattan des tropiques " ou " petite Manhattan " ou " perle des lagunes ",sont à l’image de cette ville imprévisible et conquérante. Avec ses installations, son équipement hôteliers et sportif, sa vie nocturne, ses transports et voies de communications ainsi que sa monumentalité, c’est une ville parfaite pour le tourisme d’affaires.

Sport

Le sport national ivoirien (Basket-ball, Athlétisme, Rugby, Handball, Volleyball,...) notament le football est éssentiellement Abidjanais , de nombreux clubs ivoiriens sont d'Abidjan ainsi que les 2 meilleurs clubs de l'histoire du football national qui dominent actuellement le Championat ivoirien (ASEC Mimosas et Africa Sports National).

Football

  • Fédération ivoirienne de football
  • Clubs
    • ASEC Mimosas
    • Africa Sports
    • Inconditionnel d'Adjamé
    • Jeunesse Abidjan
    • FC Satellite (Satellite peut faire référence à :)
    • Stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un équipement sportif.) d'Abidjan
    • Stella Club d'Adjamé

Basket-ball

  • Fédération ivoirienne de basket-ball
  • Clubs
    • Abidjan Basket Club
    • ASEC Mimosas (basket-ball)

Infrastructures

  • Stades de Football et Rugby :
    • Stade Félix Houphouët-Boigny
    • Stade Robert Champroux
    • Stade Municipal de Man FC
    • Stade Municipal d' Abidjan
    • Stade INJS
  • Autres infrastructures
    • Palais omnisport de Treichville

Le gigantesque projet

Un Complexe Olympique de 80 000 à 100 000 places[3] est prévue ,sous la volonté des dirigeants ivoiriens d'offrir un meilleur stade national au Elephants . Un complexe comprenant outre les aires (Aires (en espagnol, les airs) est une compagnie aérienne intérieure de Colombie.) destinées à l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) des disciplines olympiques (Football, Athlétisme, Natation, Equipement, ... )mais aussi des restaurants, des commerces, des auditoriums, des salles de réunion, un hôtel pour les mises au Vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un...) des sportifs et des aires d'entraînement. Depuis le sursaut du football ivoirien, l'état ivoirien pense que l'équipe natinale mérite un meilleur stade. Un probleme se pose avec le Félicia, en effet il est impossible de l'agrandir du fait de son emplacement.

Le projet du complexe est suspendue , à cause du manque d'investisseurs.

Monuments et musées

Liste de quelques monuments et musées  :

  • Bibliothèque Nationale
  • Musée national.
  • Cathédrale (Une cathédrale est, à l'origine, une église chrétienne où se trouve le siège de l'évêque (la cathèdre) ayant en charge un diocèse. Toutefois, il existe...) Saint-Paul d'Abidjan dans l'archidiocèse d'Abidjan (créée par l'architecte : Aldo Spiritom)
  • Village Kiyi - M'Bock ( à la Riviera)
  • Chocolate city
  • à Cocody :
    • Musée d'art contemporain de Cocody
    • Centre Culturel Américain (CCA)
    • Goethe Institut
    • Le Point (Graphie) d'Orgue
    • Musée municipal
  • Au Plateau :
    • Mosquée du Plateau
    • Place la Sorbone
    • Centre Culturel Français (CCF)
    • Musée des civilisations de Côte d'Ivoire
  • A Treichville :
    • Palais de la Culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite...)
    • Palais des sports
    • Centre Artisanal de la ville d'Abidjan ( CAVA)
  • A Yop city
    • Maquis Le Texas anciennement roland-garros
    • La Celebre Rue Princesse,la rue la plus "chaude" et la plus "animée" de toute l'Afrique.
    • Le Shangai
  • à Marcory :
    • Le MG (Marcory Gazoil) qui fait partie des 1000 maquis
    • Les "1000 maquis" située a Marcory

Grands Évènements annuels

  • les Top d'or
  • Festival International des Musiques noires (FIMNA).Tous les deux ans en alternance avec le Festival International de Jazz d’Abidjan
  • Festival International de Jazz d’Abidjan (FIJA)
  • Festival des danses urbaines
  • Festival international de la lingerie et de la beauté d'Abidjan (FILBA)
  • Festival international du dessin de presse et de la bande dessinée
  • Festival de Maracana d'Abidjan FESTMA qui à lieu à Yopougon
  • Festival MASA 8 e édition.
  • Les RTI Music Awards
  • Féeries
  • Le Tiercé Gagnant
  • FESNACI (festival de cinéma)
  • Miss Noel (NOEL est l'acronyme qui désigne une unité de mesure utilisée en toxicologie et radiotoxicologie et plus particulièrement dans le domaine des faibles doses.) (de 6 à 11 ans)
  • Miss Dictrict Abidjan
  • Miss Côte D'Ivoire
  • Hip-hop is back.Edition 2007 avait pour invité Diam's et Rageman le 21 avril 2007. Cela s'est deroulera au Complexe Las Palmas des deux plateaux
  • Faya Flow
  • Dj Mix Atalakou
  • Climbie beach

Abidjan est considéré comme le carrefour culturelle Ouest Africain voir Africain

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.