Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Donnée

Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.

Les données peuvent être conservées et classées sous différentes formes : papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente sous forme de feuilles minces et est...), numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée, par opposition...), alphabétique, images, sons, etc.

Le processus d'enregistrement des données (Vous venez d'apposer le bandeau {{Demande de traduction}} du Projet:Traduction/*/Demandes.) dans une mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) s'appelle la mémorisation (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.).

Enjeux liés aux données : données de référence

Les données sont, avec les traitements, l'un des deux piliers sur lesquels repose toute méthode en informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le...).

Les données ont une importance fondamentale (En musique, le mot fondamentale peut renvoyer à plusieurs sens.) dans tous les domaines :

  • dans les statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation...) des systèmes gouvernementaux et des États (finances,...), dans les comptabilités nationales,
  • en intelligence économique, pour l'analyse forces-faiblesses / opportunités-menaces (SWOT),
  • dans les comptabilités des entreprises (comptes),
  • dans les applications en amont de la comptabilité, progiciels ou applications d'ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des équipements d'une installation technique ou industrielle.) des connaissances (données clients, produits, services essentiellement),

Les données principales ou données de référence (métadonnées) permettent aux maîtrises d'ouvrage au niveau des gouvernements comme dans les entreprises :

  • de dialoguer avec les décideurs pour définir les exigences,
  • de construire les analyses en appui des décisions, en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de l'alignement stratégique du système d'information,
  • de dialoguer avec les maîtrises d'œuvre.

Les données de référence sont décrites dans des dictionnaires de données, vocabulaire commun des organisations et outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions entreprises, par une plus...) de dialogue (Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes. Il doit y avoir au minimum un émetteur et un récepteur. Une donnée émise, c'est...) entre maîtrise (La maîtrise est un grade ou un diplôme universitaire correspondant au grade ou titre de « maître ». Il existe dans plusieurs pays et...) d'ouvrage et maîtrise d'œuvre.

Toute démarche d'évaluation du patrimoine informationnel des entreprises (capital immatériel) s'appuie non seulement sur le portefeuille d'applications, mais aussi et surtout sur un référentiel de données fiables et auditables (rapport de 2006 du CIGREF sur le capital immatériel).

Voir ce qui concerne les données dans la Wikipedia anglophone :

  • Data management (18 sous-catégories)
  • Metadata (une catégorie contenant 150 articles contre un seul dans la Wikipedia francophone).

Voir aussi : Declaration of data independance

Structuration des données

On peut distinguer grosso modo les données selon :

  • leur caractère structuré ou non :
    • une base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou « BDD ») est un lot d'informations stockées dans un dispositif informatique. Les technologies existantes permettent d'organiser et de...) orientée objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et...) est un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise...) de données structurées.
    • les documents, images, sons, ne sont pas a priori structurés du point de vue du système d'information (ils ont leur structure propre).
  • leur place dans la hiérarchie ; on peut trouver :
    • des données élémentaires : bits, propriétés d'entités (objets ou relations),
    • des métadonnées.

La structuration des données joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à ouvrir et fermer la...) un rôle clé dans la sécurité informatique, notamment dans la gestion des certificats électroniques. Les principales données impliquées dans les certificats sont les critères communs et les tiers de confiance (Un tiers de confiance est un organisme habilité à mettre en œuvre des signatures électroniques reposant sur des architectures d'infrastructure à clés publiques ou PKI...).

Organisation (Une organisation est) de la gestion des données

Dans les grands services informatiques, les données doivent être répertoriées et organisées de manière à être aisément (re-)trouvées et manipulées par tous les utilisateurs potentiels et par la communauté de développeurs.

D'un point de vue fonctionnel, les personnes responsables de donner une image des données du système d'information d'une façon plus ou moins macroscopique dans les entreprises sont les urbanistes de systèmes d'information et les architectes de données (en anglais : data architect).

D'un point de vue technique, les personnes chargées d'organiser les données de l'entreprise sont les administrateurs de bases de données (en anglais : DBA pour database administrator).

Sécurisation des données

Le développement des systèmes d'information contemporains nécessite l'emploi de grandes quantités de données.

Une attention toute particulière doit être accordée aux métadonnées, qui constituent l'ossature des systèmes d'information, et sur lesquelles repose la cohérence des couches applicative et cognitive (ingénierie des connaissances) du système d'information de l'organisation.

En sécurité des systèmes d'information, les métadonnées sont les données sur lesquelles on s'appuie pour la gestion de la preuve.

La mise en œuvre des normes comptables IAS/IFRS comporte une dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son...) de sécurité des données (En sécurité des systèmes d'information, la sécurité des données est la branche qui s'intéresse principalement aux données, en complément des aspects de traitement de l'information.) sur la protection des actifs incorporels.

Protéger le patrimoine informationnel nécessite de faire l'inventaire des données constituant le capital immatériel de l'organisation. Il y a plusieurs dimensions :

  • Une dimension microéconomique : on doit faire l'inventaire des données constituant les actifs matériels et immatériels des entreprises, des administrations, et des collectivités locales qui manipulent ces données.
  • Une dimension macroéconomique : on doit définir et appliquer des normes et décrire des modèles économétriques,
  • Une dimension mathématique : afin de traiter la grande quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou...) de données, on doit s'appuyer sur des méthodes statistiques, afin de croiser différents types de données, selon les critères définis.
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.