Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Arctique
L'isotherme à 10°C du mois de juillet (ligne rouge) qui définit la limite de la région arctique
L'isotherme à 10°C du mois de juillet (ligne rouge) qui définit la limite de la région arctique
Photo satellite de la région arctique
Photo satellite de la région arctique

L’Arctique est la région entourant le pôle nord (Le pôle Nord géographique terrestre, ou simplement pôle Nord, est le point le plus septentrional de la planète Terre. Il est défini comme le point d’intersection de l'axe de...) de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des...), à l’intérieur et aux abords du cercle (Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale distance d'un point nommé centre. La valeur de cette distance est...) polaire. Elle se situe à l'opposé ( En mathématique, l'opposé d’un nombre est le nombre tel que, lorsqu’il est à ajouté à n donne zéro. En botanique, les organes d'une plante sont dits opposés lorsqu'ils sont...) de l'Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au pôle Sud, il est entouré de l'océan...). L'Arctique (L’Arctique est la région entourant le pôle nord de la Terre, à l’intérieur et aux abords du cercle polaire. Elle se situe à l'opposé de l'Antarctique. L'Arctique inclut une partie du Canada, du Groenland...) inclut une partie du Canada, du Groenland (Le Groenland (prononcez /gʁɔɛn.lɑ̃d/, écrit Groënland dans la graphie française d'avant 1850, Grønland en danois...) (territoire du Danemark), de la Russie, des États-Unis (Alaska), de l'Islande (L’Islande, (en islandais Ísland, littéralement « terre de glace »), est un État insulaire de l’océan Atlantique Nord, situé...), de la Norvège, de la Suède, de la Finlande et de l'océan Arctique (L'océan Arctique, ou océan glacial Arctique, s'étend sur une surface de 14 090 000 km², ce qui en fait le plus petit océan. Il recouvre l'ensemble des mers situées...).

Il existe plusieurs définitions de la région arctique. La limite généralement admise est donnée (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) par le cercle Arctique (latitude 66° 33'N), qui marque la séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque chose ou son résultat. Plus particulièrement il est employé dans plusieurs domaines :) entre le soleil de minuit (Le soleil de minuit est un phénomène auquel on peut assister lorsqu'on se trouve dans les régions Arctique ou Antarctique, au-delà des cercles polaires, où le Soleil peut être visible pendant 24 heures consécutives.) et la nuit polaire. D'autres définitions sont basées sur des données climatiques et environnementales, comme la courbe (En géométrie, le mot courbe, ou ligne courbe désigne certains sous-ensembles du plan, de l'espace usuels. Par exemple, les droites, les segments, les...) isotherme correspondant à 10°C au mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de juillet, qui marque la limite au-delà de laquelle les arbres ne poussent plus. Politiquement et socialement, la région arctique inclut les territoires du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) des huit états arctiques, plus la Laponie, bien qu'en sciences naturelles cette partie soit considérée comme subarctique.

L'Arctique est constituée principalement d'un océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en permanence renouvelée par des courants marins. Approximativement 71% de...) gelé (banquise) entouré de terres très froides (toundra). Des Hommes et de nombreuses espèces animales y vivent, comme :

  • l’ours (Les ours (ou ursinés, du latin ŭrsus, de même sens) sont de grands mammifères plantigrades appartenant à la famille des ursidés. Il n'existe que huit espèces d'ours...) polaire,
  • le renard (Renard est un terme ambigu qui désigne le plus souvent en français certains canidés du genre Vulpes, proches du loup et du chien. Mais, par similitude physique, le terme est aussi...) polaire,
  • le renne (ou caribou),
  • le bœuf musqué,
  • le lièvre arctique,
  • le lemming.

La région arctique est unique par sa nature. Les cultures locales et les peuples indigènes (Inuit, Lapons, Samoyèdes, ...) se sont adaptés à son froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) et ses conditions extrêmes (peu ou pas de végétation (La végétation est l'ensemble des plantes (la flore) sauvages ou cultivées qui poussent sur une surface donnée de sol, ou dans un milieu aquatique. On parle aussi de "couverture végétale".), nuit polaire, ...). Elle occupe une position clé dans l'équilibre physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens...), chimique et biologique de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique,...). Elle est très sensible aux changements climatiques et ses réactions se répercutent largement sur l'état global de l'environnement : cette région est considérée par les chercheurs comme le premier indicateur des modifications futures du climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la météorologie qui...).

Le nom Arctique vient du grec ancien αρκτος (arctos) qui signifie ours et fait référence aux constellations de la Grande Ourse et de la Petite Ourse, situées près du pôle nord céleste.

L'érosion sous les hautes latitudes

Le Sognefjorden, Norvège
Le Sognefjorden, Norvège

Dans les régions froides arctiques ou antarctiques, l'agent d'érosion principal est le gel. La couverture végétale est en effet rare, le régime des précipitations peu violent et les aménagements humains peu importants. On retrouve des contraintes et des formes communes à la haute montagne (Une montagne est une structure topographique significative en relief positif, située à la surface d'astres de type tellurique (planète...) (modelés glaciaires). Cependant, l'amplitude (Dans cette simple équation d’onde :) thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de l'énergie pour la production de chaleur ou de froid, et des transferts de chaleur...) est moins violente et la pente n'est pas obligatoire. Dans certaines régions se combinent pente et climat polaire (Groenland, centre de l'Antarctique). Le glacier (Un glacier est une masse de glace plus ou moins étendue qui se forme par le tassement de couches de neige accumulées. Écrasée sous son propre poids, la neige expulse l'air...) Vatnajökull en Islande aurait arraché un mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis...) de substrat rocheux en 180 ans[1].

Grands icebergs (jusqu'à 180 m de haut) dérivant vers la mer depuis Isfjord, baie de Disko, à l'ouest du Groenland
Grands icebergs (jusqu'à 180 m de haut) dérivant vers la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) depuis Isfjord, baie de Disko, à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) du Groenland

Les glaciers transportent aussi des moraines, domm en haute montagne.

  • Fjord : vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme allongée et façonnée dans le relief par un cours d'eau (vallée fluviale) ou un glacier (vallée glaciaire). Un espace en forme de...) glaciaire très profonde, habituellement étroite et aux côtes escarpées, se prolongeant en dessous du niveau de la mer (Le niveau de la mer est la hauteur moyenne de la surface de la mer, par rapport à un niveau de référence adéquat.) et remplie d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) salée.
  • Iceberg : les icebergs sont issus de l'érosion marine et du réchauffement.
  • Fjell

Le pergélisol est une autre caractéristique des régions polaires et subpolaires. Le sol est gelé en permanence et sur de grandes profondeurs (600 mètres en Sibérie[2]), même si la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec...) peut dégeler en été. Les eaux de fonte stagnent et forment de vastes marécages. Elles alimentent des coulées et des glissements de terrains sur les pentes : c'est le phénomène de la solifluxion. Les formes liées au pergélisol sont les hydrolaccolithes, les pingos, les palses,, les pipkrakes[3])

Pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le contexte, selon le milieu considéré et selon ce que l'on peut...)

L'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à...) en Arctique est propre comparativement au reste de l'écosystème, mais il souffre de fortes pollutions localisées qui mettent en danger les personnes vivant près de ces lieux. Du fait des grands courants marins et aériens mondiaux, la région arctique se trouve être la destination de nombreux polluants transportés sur de longues distances, et leur concentration dépasse en certains endroits celle que l'ont trouve près des villes densément peuplées. L'Arctique en effet se couvre au printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le début de l'année) est l'une des quatre saisons des zones...) d'une brume légère (Arctic Haze en anglais) qui est attribuée à ces polluants venant de très loin.

Ressources naturelles

La région arctique possède d'intéressantes ressources naturelles (pétrole, gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend à...), poisson (Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques à branchies, pourvus de nageoires et dont le corps est le plus souvent couvert d'écailles. On les trouve abondamment aussi bien en eau...), et même forêts si on compte la région subarctique) accessibles grâce aux technologies modernes et à l'ouverture de la Russie. Le tourisme (Le tourisme est le fait de quitter son domicile, pour des raisons personnelles, pour une durée supérieure à 24 heures. Ce qui implique la consommation d'une nuitée auprès...) de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation...) dans les zones froides et exotiques se développe aussi, mais c'est à la fois une opportunité et une menace pour cette région.

L'Arctique est une des dernières vastes régions mondiales restées à l'état sauvage, et son importance dans la préservation de la biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces, des...) est primordiale. L'augmentation de la présence humaine détruit progressivement l'habitat naturel : l'Arctique est très sensible à l'érosion des sols et à la perturbation des rares lieux de reproduction des espèces animales locales.

Bilan de l'impact environnemental (L'impact environnemental est l'ensemble des modifications de l'environnement, qu'elles soient négatives ou positives, dues à un organisme ou à un produit.)

Pour un développement positif de la région arctique, une estimation des impacts environnementaux est nécessaire, et plus spécialement les impacts sociaux. Les données scientifiques sont encore insuffisantes et ne permettent pas d'établir une estimation précise.

Il est important de développer un dialogue (Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes. Il doit y avoir au minimum un émetteur et un récepteur. Une donnée émise, c'est le message. Un code, c'est la langue et/ou le jargon. Un objectif, c'est...) entre les nouveaux acteurs de la région, le monde (Le mot monde peut désigner :) des affaires et la population locale afin d'améliorer la compréhension mutuelle et les besoins de développement souvent conflictuels. Pour cela, il faut faciliter l'accès à l'information aux habitants locaux, mettre en place un planning participatif efficace et utiliser au mieux ses résultats.

Politique et coopération internationale

La région arctique présente un intérêt politique international important. Une coopération à grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un véhicule utilisé par les sapeurs-pompiers, et qui emporte une échelle escamotable de grande...) a commencé dans les années 1990. Des centaines de scientifiques et de spécialistes de l'Arctique ont compilé de nombreuses informations.

Intérêt stratégique

Certains pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous...) affirment que l'Arctique n'a jamais été politiquement investi, et dans le même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), certaines puissances militaires lui ont donné une grande importance stratégique. Le Canada y possède un poste d'alerte avancé, et en réclame une grande partie. La marine canadienne y patrouille régulièrement afin d'affirmer sa souveraineté. Dans les années 1950 et 1960, l'Arctique a souvent été le lieu de tests de sous-marins, sonars et autres nouvelles armes.

Durant la guerre froide, la région fut étroitement surveillée par l'armée américaine et l'OTAN, pensant que les frappes nucléaires de l'Union Soviétique commenceraient par l'envoi de missiles balistiques passant par le Pôle Nord vers les États-Unis.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.