Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Holisme

Le holisme (du grec ολoς (holos) : entier) est un système de pensée pour lequel les caractéristiques d'un être ou d'ensemble ne peuvent être connues que lorsqu'on le considère et l'appréhende dans son ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une...), dans sa totalité, et non pas quand on en étudie chaque partie séparément.

Ainsi un être est entièrement ou fortement déterminé par le tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) dont il fait partie; il suffit de, et il faut, connaître ce tout pour comprendre toutes les propriétés de l'élément ou de l'entité étudiés. Un système complexe est considéré comme une entité possédant des caractéristiques liées à sa totalité, et des propriétés non-déductibles de celles de ses éléments. L'approche holistique (Le holisme (du grec ολoς (holos) : entier) est un système de pensée pour lequel les caractéristiques d'un être ou d'ensemble ne peuvent être...) invite à élargir le domaine d’observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande participation des amateurs...) des disciplines scientifiques, mais nécessite la pluridisciplinarité et une approche multi-échelle.

Le holisme (Le holisme (du grec ολoς (holos) : entier) est un système de pensée pour lequel les caractéristiques d'un être ou d'ensemble...), issu d'Emile Durkheim, appliqué aux systèmes humains, par essence complexes, consiste à expliquer des faits sociaux par d’autres faits sociaux. La société exerce une contrainte (pouvoir de coercition) sur l’individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).) qui doit intérioriser (ou " naturaliser ") les principales règles et les respecter. Les comportements individuels sont donc socialement déterminés.

Le holisme est une vision relationnelle du monde (Le mot monde peut désigner :), mais aussi une stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...).

Exemples d'applications théoriques

C'est un des grands points de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) qu'on peut adopter en science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir...), tout particulièrement

  • en sociologie (lorsqu'on cherche à déduire la psychologie des personnes des conditions sociales dans lesquelles elles se trouvent)
  • en écologie (lorsqu'on cherche à comprendre les interactions entre la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une...) des êtres vivants et les conditions de milieu).
La valeur d’un élément ou d'une entité (molécule, organite, hormone (Une hormone est un messager chimique véhiculé par le système circulatoire qui agit à distance de son site de production par fixation sur des récepteurs spécifiques.), organe (Un organe est un ensemble de tissus concourant à la réalisation d'une fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément plusieurs fonctions, mais dans ce cas, une...), organisme, superorganisme, population, écoystème, biome (Un biome (du grec bios = vie), appelé aussi aire biotique, écozone ou écorégion, est un ensemble d'écosystèmes caractéristique d'une aire biogéographique et nommé à partir de...) etc.) n’est pas absolue (L'absolue est un extrait obtenu à partir d’une concrète ou d’un résinoïde par extraction à l’éthanol à...), mais prend une valeur différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une application...) selon sa position spatiale dans l'organisme, le paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un espace limité, d'un « pays ». Portion de l'espace terrestre saisi horizontalement par un observateur, il...) ou la biosphère (La notion de biosphère désigne à la fois un espace et un processus auto-entretenu (jusqu'à ce jour et depuis plus de 3 milliards d'années) sur la planète Terre, et qu'on ne...),
changer un élément peut changer le tout,
changer le contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte...) peut changer la qualité de l’élément étudié.
le holisme trouve une application récente avec l'Écologie du paysage.
  • en médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son...) (lorsqu'on cherche à déduire les affections d'une personne de ses conditions générales de vie)
  • en économie, la vision post-keynésienne se rapproche d'une démarche holiste.

À noter qu'il s'agit souvent de domaines particulièrement sensibles, liés à l'être humain, la société, l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques...), l'éthique, d'où parfois des utilisations à des fins politiques.

Controverse scientifique (Une controverse est un débat de fond sur une idée nouvelle. L'histoire des sciences est jalonnée de controverses scientifiques dont certaines sont restées célèbres. Pour les...) concernant la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance spéculative, souvent basée sur...) holistique

L'existence de deux camps antagonistes

Entre les tenants du holisme et ceux du point (Graphie) de vue symétrique et opposé ( En mathématique, l'opposé d’un nombre est le nombre tel que, lorsqu’il est à ajouté à n donne zéro. En botanique, les organes d'une plante sont dits opposés lorsqu'ils sont insérés au même niveau, l'un en face...) qu'on appelle réductionnisme (déduction des propriétés du tout à partir de celles des parties : de la sociologie à partir de la psychologie, de l'écologie à partir de la biologie, de la thermodynamique (On peut définir la thermodynamique de deux façons simples : la science de la chaleur et des machines thermiques ou la science des grands systèmes en équilibre. La première définition est...) à partir de la physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique...) statistique (Une statistique est, au premier abord, un nombre calculé à propos d'un échantillon. D'une façon générale, c'est le résultat de l'application d'une méthode statistique à un...), etc.) on assiste généralement à des querelles infinies et irréductibles.

En l'absence de preuves scientifiques irréfutables dans un sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du vieillissement,...) ou dans l'autre, il n'est guère possible de trancher entre les deux points de vue.

De plus, les tentatives de synthèse par une analyse systémique (La systémique - du grec « systema », « ensemble organisé » - est une méthode scientifique qui applique...) se heurtent aux convictions des puristes de chaque camp.

N'oublions pas non plus que l'école de Max Weber, est elle aussi une école opposée à celle de Emile Durkheim. En effet, l'individualisme consiste en la compréhension de l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère...) selon ses motivations et selon lui-même. Ainsi l'environnement prôné chez Durkheim est totalement abandonné pour laisser place à un homme qui peut changer selon sa volonté et ce qui le pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) à agir. Cette école peut être considérée comme plus optimiste sur la question du libre-arbitre de l'individu.

Le tout et les parties

Les approches systémiques visent à faire la synthèse entre le holisme et son opposé en adoptant une formulation (La formulation est une activité industrielle consistant à fabriquer des produits homogènes, stables et possédant des propriétés...) atténuée, qui dit qu'un être est partiellement déterminé par le tout dont il fait partie : il faut connaitre ce tout (mais cela ne suffit pas) pour comprendre les propriétés de l'élément.

L'expression consacrée est : " Le tout est plus que la somme de ses parties. "

Néanmoins, le tout n'est plus sans l'une des parties.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.