Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Client-serveur

L'architecture client/serveur désigne un mode de communication entre plusieurs ordinateurs d'un réseau qui distingue un ou plusieurs postes clients du serveur : chaque logiciel client peut envoyer des requêtes à un serveur. Un serveur peut être spécialisé en serveur d'applications, de fichiers, de terminaux, ou encore de messagerie électronique.

Caractéristiques d'un serveur :

  • il est passif (ou maître) ;
  • il est à l'écoute (Sur un voilier, une écoute est un cordage servant à régler l'angle de la voile par rapport à l'axe longitudinal du voilier et en conséquence l'angle d'incidence du vent sur la voile. Il y a une écoute dédiée à...), prêt à répondre aux requêtes envoyées par des clients ;
  • dès qu'une requête (Le mot requête, synonyme de demande, est employé dans les domaines suivants :) lui parvient, il la traite et envoie une réponse.

Caractéristiques d'un client :

  • il est actif (ou esclave) ;
  • il envoie des requêtes au serveur ;
  • il attend et reçoit les réponses du serveur.

Le client (Le mot client a plusieurs acceptations :) et le serveur doivent bien sûr utiliser le même protocole de communication (Dans les réseaux informatiques et les télécommunications, un protocole de communication est une spécification de plusieurs règles pour un type de communication...). Un serveur est généralement capable de servir plusieurs clients simultanément.

Un autre type d'architecture (Architectures est une série documentaire proposée par Frédéric Campain et Richard Copans, diffusé sur Arte depuis 1995.) réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet),...) est le poste à poste ( ) (ou peer-to-peer en anglais), dans lequel chaque ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de...) ou logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement,...) est à la fois client et serveur.

Architectures trois tiers et multi-tiers

Les termes " trois tiers " et " multi-tiers " sont abusivement traduits de l'anglais three tier et multi-tier ou n-tier.

L'architecture (L’architecture, terme issu du latin architectura, mot tiré du grec αρχιτεκτων (« maître-maçon ») de αρχι (« chef ») et...) client/serveur possède deux types d'ordinateurs sur un réseau : les clients et les serveurs, elle possède donc deux niveaux et s'appelle two-tier en anglais. Les architectures multi-tiers (ou distribuées) scindent le serveur en plusieurs entités (par exemple, un serveur d'application qui lui-même est le client d'un serveur de base de données).

Avantages par rapport aux architectures distribuées

  • Toutes les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) sont centralisées sur un seul serveur, ce qui simplifie les contrôles de sécurité et la mise à jour (Une mise à jour, souvent abrégé en MAJ ou MàJ, est l'action qui consiste à mettre « à jour », ou bien « à niveau », un outil...) des données et des logiciels ;
  • les technologies supportant l'architecture client/serveur sont plus matures que les autres.

Inconvénients

  • Si trop de clients veulent communiquer avec le serveur au même moment, ce dernier risque de ne pas supporter la charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) (alors que les réseaux P2P marchent mieux en ajoutant de nouveau participants) ;
  • si le serveur n'est plus disponible, plus aucun des clients ne marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui...) (le réseau P2P continue à marcher, même si plusieurs participants quittent le réseau).

Exemples

  • La consultation de pages sur un site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie...) fonctionne sur une architecture client/serveur. Un internaute (Un internaute est un utilisateur du réseau Internet.) connecté au réseau via son ordinateur et un navigateur web est le client, le serveur est constitué par le ou les ordinateurs contenant les applications qui délivrent les pages demandées. Dans ce cas, c'est le protocole de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...) HTTP qui est utilisé.
  • Les courriels sont envoyés et reçus par des clients et gérés par un serveur de messagerie. Les protocoles utilisés sont le SMTP, et le POP ou l'IMAP.
  • La gestion d'une base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou « BDD ») est un lot d'informations stockées dans un dispositif informatique. Les technologies existantes permettent d'organiser et de...) centralisée sur un serveur peut se faire à partir de plusieurs postes clients qui permettent de visualiser et saisir des données.
  • Le système X Window fonctionne sur une architecture client/serveur. En général le client tourne sur la même machine que le serveur mais peut être aussi bien lancé sur un autre ordinateur faisant partie du réseau.
  • Un Client léger (Le terme client léger désigne parfois des éléments matériels et parfois des éléments logiciels.) est un ordinateur léger ou ancien s'appuyant sur un serveur central (En informatique, un serveur central centralise un service. Les serveurs centraux sont utilisés généralement dans une architecture centralisée a contrario d'une architecture décentralisée. On...) qui héberge et exécute toutes les applications. Exemples : le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une...) LTSP ; la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) NX.
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.