Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Interface
L’interopérabilité passe par la connaissance exhaustive de 7 types d’interfaces
L’interopérabilité passe par la connaissance exhaustive de 7 types d’interfaces

Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes...) de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner correctement.

Seule, la connaissance exhaustive des interfaces d’un produit ou d’un système permet d’en garantir l’interopérabilité (L'interopérabilité est la capacité que possède un produit ou un système dont les interfaces sont intégralement connues à fonctionner avec d'autres produits ou systèmes...). On peut définir 7 sortes d’interfaces plus une huitième, la relation entre humains. Cette dernière nécessite également des protocoles strictement définis afin d’éviter les conflits.

Interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner...) en communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles technologies...), ainsi que...)

Dans le cas de la communication, dans tous les cas l’interface peut être définie par cinq couches (lien) :

  1. Physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens...) : Définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) du support d’information ou média (On nomme média un moyen impersonnel de diffusion d'informations (comme la presse, la radio, la télévision), utilisé pour communiquer. Les médias permettent de diffuser une information vers un grand nombre...). Ce peut être le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit...) internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de communication...), une disquette (Une disquette est un support de stockage de données informatiques amovible. La disquette est aussi appelée disque souple (floppy disk en anglais) en...), une clef (Au sens propre, la clef ou clé (les deux orthographes sont correctes) est un dispositif amovible permettant d'actionner un mécanisme.) USB, une feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs. Elle est insérée sur les tiges des plantes...) de papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente sous forme de feuilles minces et est...), les vibrations de l’air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire...),…
  2. Orthographique : Définition du codage (De façon générale un codage permet de passer d'une représentation des données vers une autre.) des caractères, des images et des sons, les phonèmes. Par exemple : ISO-latin1, ASCII 7 bits, Unicode, jpeg, vorbis, morse…
  3. Lexicale : Définition des termes échangés. Par exemple : nom, prénom, code postal, numéro INSEE …
  4. Grammaticale : Ordre et ordonnancement des termes.
  5. Fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions. Initialement, le terme désignait les fonctions qui en prennent d'autres en argument. Aujourd'hui, le terme a...) : Quelle est la signification de l’information ? Qui a le droit de l’envoyer ? Que doit en faire le récepteur ?

Les trois derniers niveaux contribuent à la sémantique de la communication.

Interface homme-machine

Une interface homme-machine (IHM) permet d’échanger des informations entre l’utilisateur humain et la machine. Pour que cette communication soit la plus simple à faire et à réaliser, on utilise différents éléments. Les périphériques d’entrée, comme le clavier, la souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus,...), ou le scanner (Un scanneur, ou numériseur à balayage est l'équivalent du terme anglais scanner, qui vient du verbe anglais to scan, signifiant « balayer » dans le sens de « parcourir une certaine étendue ».) permettent à l’homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un garçon, tandis que...) de donner des renseignements ou des ordres à la machine. Les périphériques de sortie comme l’écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou...), des diodes ou l’imprimante (Les imprimantes ont été conçues dès l’apparition des premiers ordinateurs, pour permettre la consultation et la conservation sur support papier des résultats produits par les programmes...) permettent à la machine de répondre aux ordres et d’afficher des informations.

L’écran est un élément important et peut afficher du texte simple aussi bien qu’un environnement graphique (Un environnement graphique est, en informatique, ce qui est affiché en mode pixel au moniteur d'ordinateur et sur lequel l’utilisateur peut agir avec différents périphériques d’entrée comme le clavier, la souris, la...) élaboré. L’un des buts de la discipline est ainsi de donner des outils et des éléments pour mettre en forme au mieux cet environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les...), et ainsi permettre à l’homme l’interagir plus agréablement ou plus efficacement avec la machine.

L’interface Web est un exemple d’interface homme-machine constituée de pages web, permettant par exemple de faire des achats à distance. Une interface Web est généralement accessible par un navigateur Web (Un navigateur Web est un logiciel conçu pour consulter le World Wide Web. Techniquement, c'est au minimum un client HTTP.). Les éléments les plus courants de l’interface web sont un logo, un menu de fonctionnalités et un moteur de recherche (Un moteur de recherche est une application permettant de retrouver des ressources (pages Web, forums Usenet, images, vidéo, fichiers, etc.) associées à des mots...). Souvent elle permet d’échanger des informations avec une base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou « BDD ») est un lot d'informations stockées dans un dispositif informatique....).

Interface en électronique

Dans le cas de l’électronique, il est utile de détailler la couche physique précédemment décrite et commode de réunir les suivantes. L’interface peut alors être définie par quatre couches :

  1. Physique : définition des broches de connexion (nombre, disposition), configuration mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission, pistons, ...), bref, de tout ce qui produit ou...) des connecteurs (NB : cette couche peut être absente de certaines définitions relachées d’une interface)
  2. Logique : nom des signaux et alimentations véhiculés par les broches du/des connecteur(s), sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du vieillissement, suivi de...) de distribution (ou éventuellement bidirectionnalité)
  3. Électrique : mode de pilotage (tension/courant) des signaux, niveaux de tension (La tension est une force d'extension.) (ou de courant) définissant les états de chaque signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux...), vitesses minimale et maximale de commutation, temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) d’établissement et/ou de maintien (par rapport à d’autres signaux), etc.
  4. Protocolaire : rapport des signaux entre eux, signification des successions d’événements sur un signal ou un groupe de signaux, interdits, etc.

Interface en informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de...)

Une interface est un arrangement (La notion d'arrangement est utilisée en probabilités, et notamment pour les dénombrements en analyse combinatoire.) de conception logicielle pour permettre le couplage de composants. Pour une bibliothèque logicielle (En informatique, une bibliothèque ou librairie[1] logicielle (ou encore, bibliothèque de programmes) est un ensemble de fonctions utilitaires, regroupées et mises à disposition afin de pouvoir être utilisées sans avoir...) on parle d’interface de programmation (Une interface de programmation (Application Programming Interface ou API) permet de définir la manière dont un composant informatique peut communiquer avec un autre. C'est donc une interface de code...) ou API, permettant le couplage entre un programme et la librairie. Pour une classe, un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être...) ou un module logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement,...), on parle simplement d’interface ; cette interface permet le couplage entre classes, objets ou modules. L’interface qui est présentée à l’utilisateur est nommée interface utilisateur. Elle donne accès aux fonctions du programme par le biais d’un clavier, d’une souris ou d’un écran tactile (Un écran tactile est un périphérique informatique qui rassemble les fonctionnalités d'affichage d'un écran (moniteur) et celle d'un dispositif de pointage, comme la souris ou...) tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en les représentant d’une manière graphique (couplage entre l’homme et la machine).

Interface en géographie (La géographie (du grec ancien γεωγραφία - geographia, composé de "η γη" (hê gê) la Terre et "γραφειν" (graphein)...)

Espace permettant la mise en relation de deux espaces/territoires.

L’interface, en géographie, est une zone de contact entre deux pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent...) ou régions, elle correspond à une limite ou une frontière (Une frontière est une ligne imaginaire séparant deux territoires, en particulier deux États souverains. Le rôle que joue une frontière peut fortement varier suivant les...) séparant deux espaces ou territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par...). Cette zone de contact est un lieu d’échanges (principalement économique, mais aussi culturel…). On distingue ainsi les interfaces :

  • continentales, entre deux pays ou régions (terre-terre) ;
  • maritimes, entre une façade maritime et le reste du monde (Le mot monde peut désigner :) (terre-mer)
  • ouvertes (libre circulation), fermées (absence de flux) ou partiellement ouvertes

(flux contrôlés)

Les lieux de l’interface peuvent-être, à l’échelle locale, les ports ou "gateways" ("portes océaniques") ; les aéroports internationaux ou "hubs" ; les téléports ou serveurs…, à l’échelle nationale, les métropoles ou ville-Monde ou un littoral.

Interface en Langue des signes

Le terme d'interface est aussi utilisé pour désigner le métier/la personne qui aide à la communication entre une personne sourde et une ou plusieurs personnes entendantes (par exemple lors d'une conférence). Il se distingue d'un interprète en langue des signes par:

  • son niveau de compétence linguistique moins élevé dans les deux langues
  • l'absence de formation spécifique
  • l'absence de déontologie précise, l'interface suivant ses propres règles de conduite
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.