Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Radio data system

Le radio data system (RDS) est un système de transmission de données numériques sur les ondes des radios de la bande FM, conjointement aux signaux audios habituels.

Historique

Le RDS a été développé par les entreprises de radiodiffusion (regroupés au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse...) de l'Union européenne de radio-télévision) et les industriels européens. Les débuts de son développement remontent à 1974, mais les premiers essais grandeur nature ont eu lieu en 1980 à Berne-Interlaken. Le système a été introduit auprès du grand public dans la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une...) moitié des années 1980.

En France le RDS a été mis en œuvre pour la première fois en 1987 par TDF sur les émetteurs de la station de radio (A supprimer) FIP. Le succès a été immédiat et depuis les services proposés par ce système de radioguidage n'ont pas cessé d'évoluer.

On peut noter que le système RDS est réglementé en France par la norme (Une norme, du latin norma (« équerre, règle ») désigne un état habituellement répandu ou moyen...) EN50067 du CEN qui a été remplacée depuis le 30 avril 2003 par la nouvelle norme EN62106 du CEN. Le RDS Forum, instance assurant la mise à jour (Une mise à jour, souvent abrégé en MAJ ou MàJ, est l'action qui consiste à mettre « à jour », ou bien « à...) de la norme, se réunit chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) près de Genêve et regroupe industriels, radiodiffuseurs, fondeurs, éditeurs de contenus du monde (Le mot monde peut désigner :) entier.

Description sommaire

Les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) numériques sont portées par une sous-porteuse à 57 kHz.

La principale particularité du RDS par rapport aux transmissions classiques de données informatiques est que les échanges sont unilatéraux. En effet, dans une communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles...) par modem (Le modem (mot-valise, pour modulateur-démodulateur), est un périphérique servant à communiquer avec des utilisateurs distants par l'intermédiaire...), des accusés de réception sont périodiquement émis par la station réceptrice. Ainsi, si celle-ci a mal reçu une partie du message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de...), elle peut demander à la station émettrice de le lui réexpédier. Un tel système permet d'éviter les erreurs de transmission. Dans le cas du RDS, les récepteurs radio de nos chaînes hifi ou de nos autoradios ne peuvent bien sûr pas émettre d'accusés de réception vers les stations commerciales de radio. C'est pourquoi des codes correcteurs et détecteurs d'erreurs sont employés : ils représentent 40% des données effectivement transmises.

Fonctionnalités du RDS

Le RDS offre potentiellement de nombreux services, mais ceux-ci sont en général sous-exploités par les radiodiffuseurs, en particulier en France. Parmi les services les plus courants, on trouve :

  • PS (Program Service) : c'est le service le plus connu offert par le RDS ; il permet l'affichage (L' affichage désigne l'application d'une surface de papier script dans un lieu public(et non du foyer)sur un support destiné à son émission, externe ou interne, ce qui en fait un média à part entière sans...) du nom de la station reçue sur l'écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées par l'ordinateur, sous forme de texte et d'images en deux...) du récepteur. Ce nom est composé de huit caractères alphanumériques. Sauf cas particulier, toutes les radios proposent ce service. La norme RDS stipule (En botanique, les stipules sont des pièces foliaires, au nombre de deux, en forme de feuilles réduites située de part et d'autre du pétiole, à sa base,...) que les huit caractères doivent être fixes, et représenter le nom de la station. En réalité, un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de radios ont détourné ce service pour y faire passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) des informations dynamiques ;
  • CT (Clock Time) : permet la transmission de l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences...), et donc le réglage de l'horloge du récepteur. Ce service est proposé par de nombreuses radios, même si la fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des charges.) de l'heure transmise n'est pas forcément très grande ;
  • TP (Traffic Program) : indique les stations susceptibles d'émettre des annonces routières. Presque toutes les stations émettent ce code, même si elles ne diffusent jamais en pratique d'annonce routière ;
  • TA (Traffic Announcement) : indique que la station émet en ce moment une annonce routière. Les récepteurs utilisent ce code pour augmenter le volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) sonore ou, dans le cas des autoradios, commuter entre la lecture de CD ou de cassettes et la réception radio ;
  • EON (Enhanced Other Networks) : ce système permet le changement de fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps. Ainsi...) du récepteur lorsqu'une annonce routière est diffusée sur une autre radio. Par exemple, ce code est diffusé par les radios du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle...) Radio France. Quand un message routier important est diffusé sur une radio autoroutière du 107.7, le récepteur bascule (Une bascule ou un basculeur est un circuit intégré logique doté d'une sortie et d'une ou plusieurs entrées. La sortie peut être au niveau logique 0 ou 1. Les changements d'état...) sur 107.7 le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) du message. À la fin du message, le récepteur se cale à nouveau sur la radio écoutée auparavant ;
  • AF (Alternative Frequencies) : les émetteurs diffusent la liste des fréquences des émetteurs voisins de la même radio. Les autoradios peuvent ainsi à tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) moment chercher la meilleure fréquence disponible. C'est ainsi que l'on peut écouter la même radio d'un bout à l'autre du pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous...) sans changer de fréquence manuellement ;
  • RT (Radio Text) : ce service permet la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information), voire de...) de textes par l'intermédiaire du RDS. Les textes en question peuvent alors s'afficher à la demande sur l'écran des récepteurs. Très exploité en Allemagne, ce service l'est encore peu en France, même si certains réseaux l'utilisent pour transmettre les références des morceaux musicaux en cours de diffusion. C'est par exemple le cas des radios Fip (France Inter Paris) et Le Mouv' de Radio France.
  • PTY (Program TYpe) indique le type de programme diffusé parmi une trentaine de types prédéfinis. Certains récepteurs permettent un balayage sélectif des stations mémorisées, en fonction du type de programme plébiscité. Alors qu'il arrive à des radios étrangères de modifier constamment leur code PTY de façon à correspondre au mieux à leurs émissions, les radios françaises ne définissent pas ce code en général ;
  • PI (Program Indentification) : le code PI est un code unique attribué à chaque radio, qui permet aux récepteurs de l'identifier à coup sûr ;
  • TMC (Traffic Message Channel) : messages d'information routière destinés aux automobilistes.

Autres utilisations

Le RDS peut transmettre d'autre types d'information, comme des données de service propres à chaque radio, ou même des images.

Operator

À la fin des années 1980, l'opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :) Télédiffusion de France (TDF), possesseur (entre autres) des émetteurs du réseau Radio France lança un système de radiomessagerie (La radiomessagerie (ou paging en Anglais) est un service d'envoi de messages par radio à des utilisateurs. Les messages peuvent être numériques (codes chiffrés) ou alphanumériques (courts...), nommé Operator. Les messages étaient transmis par RDS sur les ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de...) du réseau Radio France. Ainsi, la réception des messages était possible partout en France, pourvu que l'on captât Radio France, sans installation d'émetteur supplémentaire.

Le réseau de radiomessagerie Opérator existe toujours actuellement en France, il a été repris par la société E-Message France sous le nom de Alphapage-RDS. TDF a abandonné l'exploitation du réseau.

Informations trafic de RTL Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien,...)

RTL Paris transmettait des données d'information trafic sur sa fréquence, à destination d'un équipement spécial à installer dans sa voiture : un pare-soleil particulier, capable d'afficher la position des ralentissements sur une carte du périphérique parisien.

Bus strasbourgeois

Jusqu'en 2004, à Strasbourg, les arrêts de bus de la Compagnie des transports strasbourgeois ( Historique 1878 : Création de la Compagnie des Tramways Strasbourgeois. 1912 : La ville de Strasbourg devient l'actionnaire majoritaire de la compagnie avec 51%...) (CTS) affichaient les temps d'attente des bus, lesquelles étaient transmises en RDS sur la fréquence de Nostalgie Strasbourg (105.3) via un canal RDS de type ODA (ODA, Open Data Application).

Le système nord-américain

Les radiodiffuseurs et les industriels nord-américains se sont inspirés de RDS pour le développement d'une norme similaire : RBDS pour Radio broadcasting data system. Le système RBDS reprend, en les étendant quelque peu, toutes les spécifications de RDS. Cependant, les deux systèmes partagent le même logo, et le système RBDS est souvent appelé " RDS " comme son homologue européen.

Faille de sécurité

Certains récepteurs GPS utilisant le système RDS et plus particulièrement le Traffic Message Channel (TMC), pourraient recevoir des fausses informations et ainsi voir leurs utilisateurs induits en erreur. Cette faille a été mise en évidence par deux experts italiens, Andrea Barisani et Daniele Bianco, qui ont indiqué à un récepteur GPS que certaines routes étaient fermées. Le problème venant du protocole RDS qui est public et de ce fait pas sécurisé [1].

Toutefois, le fait que les informations RDS-TMC soient diffusées de manière publique par un émetteur FM, rend aisés la surveillance et le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) des données RDS, 24h/24h. La diffusion de données erronées ou malveillantes mettrait immédiatement en cause l'opérateur exploitant le (faux) service RDS-TMC, la fréquence associée et le détenteur de l'autorisation d'émettre. A noter que les infrastructures d'émission radio FM et les dispositifs de traitement de données impliquant le RDS et le RDS TMC sont réputées pour offrir une sécurité particulièrement importante.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.