Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Émoticône

Une émoticône, mot-valise français composé des mots émotion et icône, est une adaptation en caractères typographiques du Smiley. La première et principale francisation est binette, bien que celle-ci n'ait pas encore conquis une majorité d'utilisateurs francophones. On utilise aussi le terme frimousse ou plus simplement tête.

Définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.)

Ce sont des combinaisons de caractères ASCII utilisées graphiquement pour former un visage. Elles expriment quelque chose que l'écriture sur écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées par l'ordinateur, sous forme de texte et...), souvent rapide et plus instinctive que réfléchie, ne permet pas d'apprécier. Très utilisées, il en existe des centaines, et certaines sont même des signatures personnelles évoquant certaines caractéristiques de leur auteur. Les smileys sont essentiellement employés pour indiquer les notes d'humour, mais aussi des moments de tristesse, des émotions, ou d'exprimer une attitude physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et...) (boudeur, muet...). On trouve des smileys un peu partout, principalement dans le courrier électronique (Le courrier électronique ou courriel ou mél (ou e-mail — c'est-à-dire electronic mail en anglais) désigne le service de transfert de messages envoyés par un...) et dans les messages des utilisateurs des groupes de discussion (newsgroups). À ne pas confondre avec l'art ASCII ni avec les ornements typographiques appelés casseau (dingbats).

L'invention des smileys est généralement attribuée à Scott E. Fahlman qui le 19 septembre 1982 créa le symbole :-) afin de d'étiqueter les messages drôles ou ironiques qui circulaient sur le forum de son université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...).[1]

Les premiers smileys étaient ceux-ci:

 
:-) et:-( 
 

ce qui explique son appellation " smiley " puisque " smile " en anglais signifie " sourire ".

Il suffit de pencher la tête sur le côté gauche à 90° pour comprendre. On voit alors un visage stylisé avec le caractère deux-points pour les yeux, un tiret pour le nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le...) et une parenthèse pour la bouche (La bouche (encore dénommée cavité buccale ou cavité orale) est l'ouverture par laquelle la nourriture d'un animal entre dans son...).

Ceci dit, un message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un...) du 20 septembre 1982 précise qu'avant l'invention de Scott E. Fahlan, le symbole \__/ évoquant un sourire était déjà utilisé [2].

En France, il est plus courant d'utiliser le terme anglais smiley (Le smiley (de l’anglais smile, « sourire ») est un dessin extrêmement stylisé de visage souriant coloré en jaune. Le terme est couramment employé...). Le terme " binette " est recommandé par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLF) ainsi que par l'Office québécois de la langue française (OQLF) (depuis 1995). Parmi les autres termes proposés, on trouvera " frimousse ", " souriard ", " souriant ", " trombine ", " tronche ", " bouille ", " mimique ", " bonhomme sourire ", voire " p'tit bonhomme qui rigole " et bien entendu " émoticône " comme mentionné plus haut.

Le terme émoticône (Une émoticône, mot-valise français composé des mots émotion et icône, est une adaptation en caractères typographiques du Smiley. La première et principale francisation est binette, bien que celle-ci n'ait pas encore...) n'a pas été retenu à cause de son manque de précision, puisqu'une binette ( Binette, instrument de jardinage ou agricole utilisé pour biner la terre ; dans le langage populaire, visage, tête ; cette seconde acception a conduit à la francisation sous le nom Binette (informatique) du terme...) n'est pas une icône (En ce sens, il arrive que le mot soit écrit icone, sans accent circonflexe.), au sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du vieillissement, suivi de son...) reconnu en informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des machines telles que les...) à ce terme. Comme une binette peut suggérer des expressions variées autres que le sourire, les termes souriant et souriard, calques de l'anglais smiley, n'ont pas été retenus non plus. Le terme " frimousse " a été adopté tardivement par la Commission générale de terminologie et de néologie (CGTN) de France en 1999.

En dépit des recommandations émanant d'organismes à vocation de normalisation linguistique, tant en France qu'au Québec, l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) francophone n'a pas encore tranché entre smiley (qui reste, et de loin, le plus fréquent dans les usages francophones tous pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent...) confondus, même si son sens est très restrictif), émoticône (perçu comme le terme plutôt officiel), et binette (quasiment inconnu). Trombine semble avoir une certaine popularité en France, moindre toutefois que les précédents.

Format de base

Quelques exemples de binettes courantes :

 
:-)     sourire 
:-(     tristesse, déception 
 ;-)     clin d'œil 
:-D     rire de toutes ses dents 
:-P     qui tire la langue 
 

En voici d'autres du même style mais moins classiques :

 
:-X     ne parle pas, muet 
:-*     bisou 
:-O     criant 
 |-O     bâillant 
:-o     étonné, bouche bée 
:-°     siffle, prend l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des avions et autres...) innocent 
:'(     pleure 
 8-)     n'en croit pas ses yeux 
:-\     confus 
 =:-/    punk 
 +:-|    pape 
:-E     agressif (montre les dents) 
:-€     vampire 
:-3)    une personne à moustache 
 

On peut aussi faire un nez avec un " o " :

 
 ~<:o)   clown 
 E:o)    un chat 
 

Des binettes plus longues se rapprochent de l'Art ASCII en cherchant à redessiner un personnage :

 
:(_8^(|)     Homer Simpson 
 @@@@@@@8-)     Marge Simpson 
 

Il est presque plus fréquent aujourd'hui de voir des binettes sans " nez " :

 
:) 
:( 
:D 
 xD     éclate de rire 
 xP     tire la langue 
 

Certains gauchers mettent un point (Graphie) d'honneur à mettre la bouche à gauche lorsque c'est possible :

 
 (-: 
 )-: 
 

Certaines émotines peuvent aussi représenter des animaux :

 
 °P° :  Une dinde (La dinde est un oiseau de basse-cour élevé pour sa chair. En Mésoamérique, elle était un des seuls animaux élevés par les peuples indigènes...) 
 ou °.OO.° Un chien (Le chien (Canis lupus familiaris) est un mammifère domestique de la famille des canidés, proche du loup et du renard. Autrefois regroupé...) 
 

Quelques personnes ajoutent parfois des casquettes à leurs binettes : Il suffit d'ajouter un d minuscule au début de leurs smileys si vous êtes "droitier" ou un b minuscule si vous êtes "gaucher".

 
 d:-) souriant "droitier",avec casquette 
 (-:b souriant "gaucher",avec casquette 
 

Binettes style nippon

Elles sont appelées au Japon Kao Maaku ou Face Marks (qui veut dire " visage de face ") car elles ont la particularité de se lire sans pencher la tête, et leur graphie s'inspire des expressions de personnages dans les mangas.

 
 (^_^)   ou   (^^)     et même simplement ^^  correspond à:) 
 
 
 (^-^)   indique un rire ; ^0^  l'enthousiasme 
 
 
 (;_;)   ou   (T_T)    correspond à:'-( et:_( 
 
 
 (@_@)   ou   O.o      ou  O_ô   ou   -.-  ou -_- ou =.= indique la surprise ou la consternation 
 
 
 é_è indique la pitié ou l'imploration 
 
 
 >_< ou è_é  indiquent l'agacement ou l'énervement 
 
 
 =^.^=   ou   >^.^<    représente un chat et par extension un personnage mignon et/ou enfantin 
 
 
:3 représente un singe (Un singe (du latin simius, pluriel Simia) est un animal faisant partie du groupe constitué par l'ordre des primates. Parmi les primates, il n'est pas simple de définir...) et par extension un personnage taquin 
 
 
 d^o^b représente la joie avec les deux pouces en l'air. 
 
 
 ' ou " sont rajoutés pour traduire une légère gêne (représentation d'une goutte de sueur) 
 exemples: ^^'  ou  -_-'  ou  -_-" 
 

orz représente un personnage qui se prosterne

Elles sont souvent plus visuelles et permettent des variations et des interprétations différentes.

Certaines de ces binettes sont largement utilisées en Occident (L'Occident, ou monde occidental, est une zone géographique qui désignait initialement l'Europe. L'extension de l'espace considéré a varié au cours de l'Histoire. À une période donnée,...) par la nuance qu'elles apportent. Ainsi un sourire avec les yeux ouverts " :-) " n'est pas utilisé dans le même contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut...) qu'un sourire avec les yeux fermés " ^^ ", la bouche qui fait la liaison entre les deux yeux est cependant peu utilisée pour celui-ci. " T_T ", " O_o " ou " >_< " sont également très répandus.

Explication sur la différence entre format occidental et format japonais

Des chercheurs en psychologie des universités de Hokkaid? (Japon) et de l'Alberta (Canada), dirigés par Masaki Yuki, ont analysé comment les Japonais et les Américains déchiffrent les expressions faciales. Ainsi, les Américains se concentrent sur les lèvres, et les Japonais sur les yeux[3]. C'est pourquoi les émoticônes occidentaux montrent une grande variété de bouches, par exemple:

 
:)  :(  :|  :D  :p  , etc. 

tandis que les émoticônes japonais présentent une grande variété d'yeux, par exemple

 
 ^_^   T_T   ô_O   -_-   >_< , etc. 
 

Détournement

Par dérision, certains représentent

  • des fesses :
 
 (_Y_) (_|_) (_\_) (_/_) (_o_) 
 
  • une souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie ou de laboratoire, mais...) ou un rat
 
 \_(, ,)°> 
 
  • un sexe (Le mot sexe désigne souvent l'appareil reproducteur, ou l’acte sexuel et la sexualité dans un sens plus global, mais se réfère aussi aux différences...) masculin :
 
 3==D 8=-- 
 
  • ou féminin :
 
 ( Y ) (_8_) 
 
  • voire des seins :
 
 (oYo) 
 
  • un panneau danger :
 
 /!\ 
 
  • un symbole signifiant "je sors" plutôt utilisé humoristiquement :
 
 -->(lien) (une fléche montrant les crochets signifiants une porte, la sortie) 
 

Émoticônes graphiques

Du fait de la popularité croissante des émoticônes, la plupart des webmails, clients courriels ou logiciels de messagerie instantanée (La messagerie instantanée ou le clavardage (qc), également désignée par l’anglicisme « chat » (« bavardage »), permet...) proposent l'insertion d'émoticônes au format graphique et non textuel, voire le remplacement automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour...) des émoticônes textuelles par leur équivalent graphique, s'il existe. Ces équivalents ne sont pas tournés de 90° vers la gauche, et sont, le plus souvent, plus riches au niveau des détails car non soumis aux contraintes des caractères ASCII, voire animés, sous la forme d'images au format Gif.

Notes et références

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.