Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Radioamateur

L'Union internationale des télécommunications définit l'activité des opérateurs des services d'amateur appelés radioamateurs comme " services de radiocommunication ayant pour objet l'instruction individuelle, l'intercommunication et les études techniques, effectuées par des amateurs, c'est-à-dire par des personnes dûment autorisées, s'intéressant à la technique de la radioélectricité (La radioélectricité désigne les phénomènes qui régissent la formation et la propagation des ondes électromagnétiques de faible énergie. Elle est le fondement de toutes les techniques de...) à titre uniquement personnel et sans intérêt pécuniaire ". Cette règle s'applique dans la plupart des pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de...) dans les mêmes termes.

L'émission d'amateur est donc une activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes...) qui permet, à ceux qui la pratiquent, d'établir des liaisons radio avec les radioamateurs du monde (Le mot monde peut désigner :) entier. Elle permet d'acquérir des connaissances techniques dans les domaines de la radio et de l'électronique et de développer des liens d'amitié entre amateurs de différents pays.

Les communications sont moins réglementées que par le passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des...) et les amateurs peuvent non seulement discuter de technique radio mais également d'autres sujets scientifiques comme la météorologie, d'informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de...), etc. Ils peuvent également aborder la vie (La vie est le nom donné :) associative ou des questions plus personnelles, pour autant qu'ils discutent en leur nom propre et pas au nom de tierces personnes. Les radioamateurs ont un devoir de réserve et s'interdisent d'aborder les thèmes politiques et religieux.

Les amateurs partageant cette passion appartiennent à la " communauté des radioamateurs ".

Le shack ou station d'un opérateur
Le shack ou station d'un opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :)
Une antenne de type 'yagi' appelée communément 'beam'
Une antenne (En radioélectricité, une antenne est un dispositif permettant de rayonner (émetteur) ou de capter (récepteur) les ondes électromagnétiques.) de type 'yagi' appelée communément 'beam'

Législation

Le spectre hertzien est une ressource naturelle. Son utilisation est réglementée par l'Organisation (Une organisation est) des Nations Unies.

L'Union internationale des télécommunications (L'Union internationale des télécommunications (UIT) est la plus ancienne organisation internationale technique de coordination, puisqu'elle a été créée sous le nom d'Union...) (IUT) au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en particulier celle des mammifères qui...) de l'ONU est en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou...) de définir la répartition et les modalités d'utilisation des fréquences hertziennes. L'IUT-R (division radiocommunication) édite le Règlement des Radiocommunications (RR). Ce traité international est utilisé par les pays l'ayant ratifiés pour établir leur propre réglementation nationale.

Le règlement des Radiocommunications est révisé tous les 3 ans lors de conférence mondiale des radiocommunications (CMR).

La Conférence Européenne des administrations des Postes et Télécommunications (Les télécommunications sont aujourd’hui définies comme la transmission à distance d’information avec des moyens électroniques. Ce terme est...) (CEPT) régule (Les régules sont des alliages d'étain ou de plomb et d'antimoine.) et règlemente l’utilisation des radiocommunications au niveau européen. Elle émet des avis (Anderlik-Varga-Iskola-Sport (Anderlik-Varga-Ecole-Sport) fut utilisé pour désigner un projet hongrois de monoplace de sport derrière lequel se cachait en fait...), des recommandations et des décisions en se basant sur le Règlement des Radiocommunications. Elle est composée de 44 membres (européen, pays d’Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme...) centrale et orientale).

Les recommandations significatives:

  • T/R 61-1: libre circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) des radioamateurs dans les pays membres de le CEPT
  • T/R 61-2: harmonisation des règlementations nationales (certificat d'opérateur, programme de l'examen)

En France, le Code des Postes et Communications Électroniques règlemente l’utilisation des radiocommunications (CP&CE).

Le ministre chargé des communications électroniques

  • fixe les conditions d’obtention du certificat d’opérateur du service amateur
  • fixe les modalités d’attribution des indicatifs

L’autorité de régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) des communications électroniques et des postes (ARCEP) est en charge en autre de :

  • l’attribution des fréquences
  • fixer les conditions d’utilisation des installations radioamateur (L'Union internationale des télécommunications définit l'activité des opérateurs des services d'amateur appelés radioamateurs comme « services de radiocommunication ayant pour objet l'instruction individuelle,...)

L'Agence Nationale des Fréquences [ANFR]

  • assure la gestion des indicatifs et des fréquences
  • organise le passage des examens pour le compte du ministre chargé des communications électroniques.

Toute personne désireuse d'émettre sur les fréquences allouées aux services amateurs (AMAT/AMSAT) doit remplir les conditions suivantes:

  • obtenir un certificat d'opérateur du service amateur
  • disposer d'un indicatif d'appel (transmis par l'ANFR suite à l'obtention du certificat d'opérateur)
  • s'acquitter d'une taxe annuelle.

Les radioamateurs sont autorisés à émettre sous la double condition d'avoir subi avec succès l'examen permettant la délivrance du " certificat d'opérateur des services d'amateur " après quoi, sous réserve de paiement d'une taxe spéciale annuelle, est délivrée l'autorisation administrative accompagné de l'indicatif d'appel.

En Belgique, l'autorité de régulation est l'IBPT ou Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for...) belge des postes et télécommunications. Elle a pour objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui...) notamment de gérer les télécommunications et ses conditions d'utilisation fixées par le ministre qui en est chargé. Dans le service amateur, elle organise les examens d'obtention des licences, gère l'attribution des indicatifs, perçoit les taxes de surveillance, contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) et la conformité des stations d'émission-réception, etc.

L'activité radioamateur est accessible à tous, quel que soit le niveau d'instruction (Une instruction est une forme d'information communiquée qui est à la fois une commande et une explication pour décrire l'action, le comportement, la méthode ou la tâche qui devra commencer, se terminer,...), y compris aux enfants bien que certains pays limitent l'âge minimum à 13 ans.

le code Morse n'est plus obligatoire pour utiliser les fréquences en dessous de 29,7 MHZ depuis la refonte de l'article 25 du Règlement des radiocommunications (RR) lors de la Conférence mondiale des radiocommunications 2003, mais certains pays, dont la Russie continue de l'exiger. En Europe, la recommandation (Les industries ne fonctionnent pas correctement sans normes garantissant l'interopérabilité, des organismes crées pour, promulguent des recommandations, qui si...) T/R 61-01 ne fait plus référence à l'examen de morse pour obtenir un certificat d'opérateur du service amateur. En France, suite à la décision ART 04-316, les opérateurs de classe 2 sont autorisés à trafiquer sur les bandes inférieures à 30 MHZ.

Il est possible de s'entraîner seul ou en communauté dans un Radio Club. Cette dernière solution est vivement recommandée pour une plus grande efficacité. Fin 2006, le taux de réussite à l'examen était inférieur à 50% en France qui comptait seulement 16149 radioamateurs au 31/12/2005 (>80000 en Allemagne, >60000 en Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec...), >40000 en Espagne...). Ceci malgré la mise en place d'une licence très simplifiée pour "novices". Le radioamateurisme français souffre d'une quasi inexistante représentativité auprès du grand public.

L'indicatif délivré par l'administration est l'identifiant (En informatique, on appelle identifiants (également appelé parfois en anglais login) les informations permettant à une personne de s'identifier auprès d'un système.) de la station d'amateur, une sorte de numéro d'immatriculation, et l'opérateur certifié utilisera cet indicatif pour transmettre. L'indicatif étant rattaché à la station d'amateur, il peut y avoir plusieurs opérateurs utilisant la station d'amateur. On parle alors d'opérateur occasionnel. C'est le cas d'une station d'amateur de radio-club notamment. Chaque opérateur doit respecter les prérogatives (bandes de fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps. Ainsi lorsqu'on emploie le mot fréquence sans...), puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :), type de transmission) de son certificat lorsqu'il opère sur une station d'amateur. Il utilisera l'indicatif du radio club suivi de son propre indicatif lors des transmissions.

La CEPT envisage la création d'une licence novice radioamateur européenne qui donnerait accès à certaines bandes radioamateurs en ondes courtes (HF) avec une puissance réduite comme cela se fait déjà en Belgique[1] et au Royaume-Uni. L'examen serait bien plus facile pour les futurs radioamateurs, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en étant attractif, car les communications à grande distance (DX) seraient plus abordables. En effet, pour faire des contacts à longue distance en HF (entre 10 et 160 mètres), les Français doivent actuellement être titulaires de la licence F4 qui demande un niveau technique élevé. Par comparaison, la licence F0 donne seulement droit au 144 MHz avec une puissance de 10 watts qui ne permet de communiquer qu'avec des pays européens, et à condition d'avoir une très bonne antenne directive et l'aide d'une bonne propagation. En revanche, avec une antenne modeste (par exemple un doublet demi-onde de 5 mètres) et moins de 10 watts sur 28 MHz un radioamateur peut facilement contacter l'autre bout du monde si la propagation le permet. Cette licence européenne a été rejetée par les associations françaises de radioamateurs.

La " licence " (document spécifique) a été supprimée unilatéralement par la France en 1995 et remplacée par une " Autorisation administrative " malgré l'obligation de délivrance faite par l'Union Internationale des Télécommunications à tous ses membres à travers le Règlement des Radiocommunications.

Types de transmissions

Plus que le message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de communication,...) lui-même, c'est la façon d'établir le contact qui passionne le radioamateur. Les communications radioamateurs ne doivent pas être comparées aux communications de type Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le...) ou téléphones portables. Les radioamateurs utilisent bien sûr Internet pour s'échanger des informations, des nouvelles etc., mais le but final reste toujours celui de la radio : tout mettre en œuvre pour réussir un contact utilisant les ondes radio et les phénomènes naturels par le biais desquels elles peuvent se propager. Dans certains cas un contact est un véritable exploit personnel.

C'est ainsi que pour s'affranchir de la courbure terrestre (La courbure terrestre - nommée aussi dépression - définit l'horizon visuel apporté par la rotondité ou sphéricité de la Terre. Elle limite la vision (théorique) lointaine par exemple sur la mer. Plus l'altitude du point...) (les ondes se propagent comme la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est...), en ligne droite) certains radioamateurs utilisent des satellites (construits par des radioamateurs!) ou des relais terrestres. Mais ils savent aussi utiliser les phénomènes naturels comme les réflexions sur la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La distance moyenne séparant la Terre de la Lune est de 384 400 km (soit un...), sur les traînées météoritiques, sur les nuages de pluie (La pluie désigne généralement une précipitation d'eau à l'état liquide tombant de nuages vers le sol. Il s'agit d'un hydrométéore météorologique qui fait partie du cycle de l'eau....) ou encore sur les aurores polaires. Pour pouvoir exploiter de tels modes de propagation (non conventionnels il faut bien l'admettre!), il est nécessaire de surveiller les indices géomagnétiques, l'activité solaire, les éphémérides etc. C'est bien là que se trouve le charme (Les charmes constituent un genre d'arbres et d'arbustes de la famille des Bétulacées (sous-famille des Coryloïdées) des régions tempérées de l'hémisphère nord, d'Asie Mineure et d'Europe. Ce...) des communications radioamateurs.

Certains préfèrent émettre avec de faibles puissances (< 5 watts mais souvent quelques milliwatts), pratiquant un type de trafic appelé " QRP ", ou sur des fréquences de plusieurs dizaines de gigahertz dans un domaine où l'expérimentation est de mise et les réalisations personnelles sont obligatoires.

Une activité scientifique et technique

Une réalisation radioamateur
Une réalisation radioamateur

L'émission d'amateur est un vaste terrain fertile pour l'expérimentation (L'expérimentation est une méthode scientifique qui consiste à tester par des expériences répétées la validité d'une hypothèse et à obtenir des données quantitatives permettant de l'affiner. Elle...) technique. Nombreux sont les radioamateurs qui prennent plaisir à construire eux-mêmes leur propres antennes et postes radio. Cette activité est l'occasion pour beaucoup d'entre eux de s'intéresser aux sciences et d'enrichir leur culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) personnelle. Certains candidats ont tout simplement appris à calculer par le biais des cours dispensés dans les radio-clubs pour préparer le passage de la licence ! Pour beaucoup d'autres c'est la continuité (En mathématiques, la continuité est une propriété topologique d'une fonction. En première approche, une fonction est continue si, à des variations...) d'une passion précoce pour la technique. L'apport technique et scientifique des radioamateurs est bien réel dans le développement des techniques de transmission. Aujourd'hui cela est peut être moins le cas avec la rapidité du progrès dans les domaines des télécommunications mais le radioamateurisme reste par essence une activité favorisant l'instruction individuelle et le partage de la connaissance pour les sciences et les techniques. Un exemple de réalisation individuelle où l'intelligence du radioamateur devrait résoudre les problèmes liés au coût de l'équipement...

L'avènement de la licence pour novices "F0" (pas de technique, uniquement de la règlementation) mais aussi la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) peu accessible des matériels commerciaux tendent à faire baisser le niveau technique des nouveaux radioamateurs depuis quelques années.

Les Radio-clubs et les activités associatives

Les Radio-clubs sont des associations "locales" regroupant les radioamateurs d'une ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent...) ou d'une région. Le club permet aux radioamateurs de se regrouper et de partager leur passion. C'est un excellent endroit pour avoir un premier contact avec le radioamateurisme. C'est un lieu d'échange, de formation, d'activité autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent...) de projets.

La vie associative est aussi structurée autour d'associations départementales et nationales. Ces associations ont pour vocation de fédérer les radioamateurs autour de projets et d'activités aussi diverses que:

  • la sécurité civile
  • l'aérospatial (ballons et satellites)
  • la télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont reproduites sur un poste récepteur appelé téléviseur (ou, par abus de langage, télévision), au fur et...) amateur
  • l'aide aux radioamateurs handicapés
  • la construction et la maintenance d'un relais
  • etc.

Le monde radioamateur est donc naturellement un monde associatif autant sur le plan international que local.

Radioamateurs et sécurité civile

C'est Hiram Percy Maxim, co-fondateur de l'ARRL, l'association radioamateur américaine qui attribua pour la première fois en 1914 une fonction de service à la population aux activités radioamateurs en répartissant des stations radio relais le long des six principales routes qui traversaient les États-Unis. Aujourd'hui, les réseaux MARS et ARES (Ares est la nouvelle famille de lanceurs civils américains de la NASA.) assurent ce service en collaboration avec la protection civile et l'armée qui interviennent chaque fois qu'un désastre est annoncé.

L'Angleterre a mis en place le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit...) RAYNET tandis que la Belgique travaille en collaboration avec la Croix-Rouge de Belgique.

Il existe en France une Fédération Nationale des Radiotransmetteurs au service de la Sécurité Civile (FNRASEC). Le mot Radiotransmetteurs a remplacé Radioamateurs en 2006. Ses membres sont susceptibles d'assurer deux types de mission de soutien aux pouvoirs publics :

  • assurer des communications radio en cas de catastrophe (Une catastrophe est un événement brutal, d'origine naturelle ou humaine, ayant généralement la mort et la destruction à grande échelle pour conséquence.) naturelle : Plan Orsec (Le plan Orsec a remplacé les plans d'urgence pour la gestion des catastrophes à moyens dépassés (CMD), depuis la parution de la loi de...), Plan rouge ;
  • participer aux recherches de balises de détresse en cas d'accident (crash) d'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans...) (plan de sauvetage aéroterrestre dit " SATER ").

La FNRASEC regroupe des Associations Départementales des Radiotransmetteurs au service de la Sécurité Civile (ADRASEC). La FNRASEC est rattachée à la Fédération nationale de protection civile (FNPC), une association de secouristes bénévoles. Il existe aussi des associations départementales indépendantes de la FNRASEC.

Radioamateurs et éducation

Les radioamateurs œuvrent également à l'éveil des jeunes dans le domaine de la technique. Certains groupes de radioamateurs viennent animer des ateliers dans les classes ou les enfants réalisent des petits montages électroniques. Ils ont permis aussi, et c'est peut être le côté le plus spectaculaire, de réaliser des contacts entre les élèves et les astronautes de la Station_spatiale_internationale ISS. Ces contacts se réalisent dans le cadre du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) ARISS. Les questions posées aux astronautes sont préparées par les enfants et les instituteurs. Lors du contact, les radioamateurs rentrent en liaison radio avec l'astronaute (Un astronaute est le nom donné à une personne qui voyage ou ayant voyagé dans l'espace. Le terme désigne généralement un professionnel, pilote ou passager d'un véhicule...) à bord, lisent les questions et les enfants peuvent alors entendre les réponses. Le passage ne dure que 10 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au...), mais chacun gardera bien plus longtemps avec lui le très bon souvenir de ce moment de bonheur.

De façon générale la pratique du radioamateurisme peut être la base d'une solide formation technique et représente ainsi une chance de pouvoir aborder le coté " pratique " d'un savoir théorique.

L'indicatif radioamateur

Cet indicatif obéit à un format standard de la forme PPxSSSS défini par le règlement des Radiocommunications :

  • PP préfixe permettant d'identifier le pays, parfois en rapport avec son nom : F pour la France, HB pour la Suisse (Helvetischer Bund), G pour le Royaume-Uni (Great Britain), I pour l'Italie, OE pour l'Autriche (Oesterreich), D pour l'Allemagne (Deutschland), etc. parfois non : ON pour la Belgique, VE pour le Canada, etc. Ces préfixes sont identiques à ceux utilisés pour identifier les aéronefs ou les bateaux ;
  • x un chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) qualifiant la classe de licence ou la zone géographique ;
  • SSSS le suffixe personnel attribué au titulaire constitué généralement de 1 à 3 caractères, mais pouvant aller jusqu'à 4 caractères compte tenu de l'augmentation du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de radioamateurs et du fait que les anciens indicatifs ne sont pas réutilisés, si possible..
  • Ce groupe de caractères est complété par le suffixe /P pour les activités portables, /M pour les activités mobiles et /MM pour les activités maritimes mobiles.

Exemples : F5ABC, est une station radioamateur française fixe disposant de tous les privilèges ; ON3ABC est une station radioamateur belge utilisée par un amateur disposant d'une licence de base (novice) ; VE2AAA est une station radioamateur canadienne située au Québec.

Cas particuliers

Dans certains pays, le préfixe associé à un chiffre est déterminé par la région où se trouve la station. Par exemple, au Canada, les préfixes des provinces sont les suivants:

  • VE1, VA1 Nouvelle-Écosse
  • VE2, VA2 Québec
  • VE3, VA3 Ontario
  • VE4, VA4 Manitoba
  • VE5, VA5 Saskatchewan
  • VE6, VA6 Alberta
  • VE7, VA7 Colombie-Britannique
  • VE8 Territoires du Nord-Ouest (Le nord-ouest est la direction entre les points cardinaux nord et ouest. Le nord-ouest est opposé au sud-est.)
  • VE9 Nouveau-Brunswick
  • VE0 Eaux internationales
  • VO1 Terre-Neuve (Terre-Neuve (en anglais: Newfoundland, en micmac: Ktaqamk) est une grande île au large de la côte atlantique de l'Amérique du Nord. Elle fait partie de la province canadienne de...)
  • VO2 Labrador
  • VY1 Territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé...) du Yukon
  • VY2 Île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif « insulaire » ; on dit aussi...) du Prince-Édouard
  • VY0 Territoire du Nunavut

Quant au suffixe, la partie suivant le chiffre, en Russie par exemple, il dépend de l'Oblast (région) dans laquelle réside l'amateur.

Indicatifs spéciaux

Si on suit cette nomenclature, il peut exister des indicatifs en trois lettres du genre " PPnS " tel que l'indicatif " C3W " attribué à une station de Chypre (Chypre (grec Κύπρος ; turc Kıbrıs) est une île située dans le Bassin Levantin qui constitue la partie la plus orientale de la mer Méditerranée;...) (5B). Il s'agit d'un indicatif spécial.

Aux États-Unis on les appelle les indicatifs " 1x1 " et sont réservés à la commémoration d'événements spéciaux.

Des indicatifs plus longs sont autorisés, en respect de la législation. La plupart des pays utilisent ce format raccourci à 3 ou 4 caractères car d'une part il permet d'identifier rapidement la station célébrant un événement, ce qui attire les amateurs, et d'autre part cela accélère les contacts. (QSO).

En parallèle, les administrations nationales peuvent distribuer des indicatifs particuliers (que certains logiciels radioamateur et parfois les radioamateurs eux-mêmes ne reconnaissent pas toujours comme étant valides) tel que " Z3100A " qui célèbre le centième anniversaire d'une institution. En 2005, l'indicatif HE1TELE[2] est attribué aux radioamateurs Valaisans[3] de Suisse (HB), pour le Téléthon!

Indicatif personnalisé

En général c'est l'administration de tutelle qui délivre l'indicatif au radioamateur en fonction de sa classe de licence ou de son lieu de résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées également résidence. Ce...) selon le cas.

Certaines administrations autorisent l'utilisateur à choisir lui-même le suffixe et parfois le chiffre qu'il souhaite utiliser dans son indicatif, mais ce n'est pas le cas en France où le chiffre correspond à la classe d'indicatif.

Certaines opératrices (appelées YL pour Young Lady dans le jargon radioamateur) peuvent parfois obtenir un indicatif se terminant par... YL (exemple : F4XYL ou HB9XYL).Des radioamateurs régulièrement en voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et...) à l'étranger, demandent parfois " X " après le chiffre, tel " 5U7X ".

Les codes et abréviations

Pour faciliter les communications qui peuvent s'étendre à l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être...) des pays du monde, les radioamateurs communiquent majoritairement en anglais (avec un vocabulaire souvent restreint) en utilisant le code Q (Le code Q fut développé en 1912 afin de faciliter les communications, à cette époque essentiellement en Morse, entre les opérateurs radio en mer de différentes nationalités (rappelez-vous le...) et des abréviations internationales admises par tous (exemple : OM signifie radioamateur, abrégé de Old Man). Ils confirment leur contact en échangeant une carte QSL, code signifiant " accusé de réception " dans le code Q.

Ces codes et abréviations, initialement prévus pour simplifier la transmission de messages en télégraphie, sont aussi utilisés en phonie. L'usage de ces codes en télégraphie dispense (dans une certaine mesure) de connaître l'anglais ou la langue du correspondant.

Les radioamateurs utilisent le code Q universel en attribuant à certains codes une signification adaptée à leur pratique dont voici quelques exemples:

  • QRA : local où est située la station d'émission-réception
  • QRM : brouillage
  • QRN : parasite atmosphérique
  • QRT : terminer ses émissions
  • QRX : interrompre ses émissions pour un court instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une...)
  • QRZ? : pour demander "qui m'appelle ?"
  • QSL : accusé de réception, carte qui confirme le contact
  • QSO : communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications,...) radio bilatérale
  • QTH : nom du lieu d'émission

Pour de plus amples informations, voir Code Q.

Fréquences et modes d'émission

Au début du siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une...) dernier et durant plusieurs dizaines d'années, les radioamateurs communiquaient essentiellement en télégraphie à l'aide du code Morse dite CW (continuous wave). Certains nostalgiques le pratiquent encore. Actuellement, de nombreux modes sont utilisés :

  • téléphonie : SSB, AM, FM
  • Transmission de texte : radiotélétype (Le radiotélétype ou RTTY est un système de télécommunications dans lequel deux téléscripteurs (également appelés télétypes) communiquent par une liaison radio.) (RTTY, téléscripteur), AMTOR, PSK31
  • Transmission d'image : (ATV ou télévision amateur), (transmission d'image à balayage lent ou SSTV), FAX
  • Transmissions numériques : réseau de communications numériques packet-radio, APRS

Les radioamateurs peuvent émettre sur une vingtaine de bandes réparties régulièrement sur tout le spectre des ondes radio et dans une multitude de modes.

Bandes de fréquences (en MHz) utilisables dans la Région 1 de l'UIT (France et l'Île de la Réunion (La Réunion est une île française du sud-ouest de l'océan Indien située dans l'archipel des Mascareignes à environ 700 kilomètres à l'est de Madagascar et à 170 kilomètres au sud-ouest de...), Suisse) :

  • 0,1357 à 0,1378
  • 1,810 à 1,850
  • 3,500 à 3,800
  • 7,000 à 7,100 (7200 dans certains pays, comme la Suisse et la Belgique, en statut secondaire jusqu'en 2009 date à laquelle la plage (La Plage est un film anglo-américain réalisé par Danny Boyle en 2000 et adapté du roman The Beach d'Alex Garland) de 7,100 à 7,200 sera complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la quantité d'informations qu'il...) attribuée aux radioamateurs)
  • 10,100 à 10,150
  • 14,000 à 14,350
  • 18,068 à 18,168
  • 21,000 à 21,450
  • 24,890 à 24,990
  • 28,000 à 29,700
  • 50,200 à 51,200
  • 144,000 à 146,000
  • 430,000 à 440,000
  • 1 240,000 à 1 300,000
  • 2 300,000 à 2 450,000
  • 5 650,000 à 5 850,000
  • 10 000,000 à 10 500,000
  • 24 000,000 à 24 250,000
  • 47 000,000 à 47 200,000
  • 75 500,000 à 81 000,000
  • 119 980,000 à 120 020,000
  • 142 000,000 à 149 000,000
  • 241 000,000 à 250 000,000

La largeur (La largeur d’un objet représente sa dimension perpendiculaire à sa longueur, soit la mesure la plus étroite de sa face. En géométrie plane, la largeur...) des bandes de fréquences peut être légèrement différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une...) pour les Amériques (Région 2 de l'UIT) et pour l'Asie/Océanie (Région 3 de l'UIT), et quelques bandes de fréquences supplémentaires allouées.

Les bandes les plus utilisées sont les ondes décamétriques (HF entre 1,8 et 29,7 MHz) et VHF (entre 144-146 MHz) que tout un chacun peut écouter à condition de disposer d'un récepteur suffisamment sensible et d'une antenne même rudimentaire. Les bandes situées au-dessus de 2 300 MHz sont très favorables à l'expérimentation, tant pour la réalisation du matériel que pour les communications à (relativement) grandes distances.

Historique

  • 1844 Samuel Morse invente le télégraphe (Le télégraphe (du grec τηλε têlé, loin et γραφειν graphein, écrire) est un système destiné à transmettre des messages d'un point à un autre sur de...)
  • 1866 Mahlon Loomis prétend avoir réalisé la première transmission sans fil en Virginie
  • 1883 Thomas Edison invente le tube à vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.)
  • 1887 Hertz (Le hertz (symbole : Hz) est l’unité dérivée de fréquence du système international (SI). Elle est équivalente à une oscillation par seconde (s-1 ou 1⁄s).) découvre la nature électromagnétique des ondes. Elles seront appelées ondes hertziennes.
  • 1889 Tesla réalise un générateur hautes fréquences (15 kHz) ; en 1893, il expérimente la première communication radio.
  • 1890 Branly met au point (Graphie) son cohéreur, premier détecteur (Un détecteur est un dispositif technique (instrument, substance, matière) qui change d'état en présence de l'élément ou de la situation pour lequel il a été spécifiquement...) d'ondes sensible.
  • 1891 et 1893 Tesla brevète le système sans fil Tesla (radio télégraphe) et met au point des lampes électroniques froides.
  • 1893 Popov découvre le principe de l'antenne qui va permettre des liaisons à grande distance.
  • 1895 Marconi expérimente les premières liaisons hertziennes sur une distance de 1 500 m. Marconi eut le génie de mettre en application toutes ces expériences pour établir des communications sans fil à grande distance et en fit un véritable business (The Wireless Telegraph & Signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux lumineux sont employés depuis la nuit des temps par les hommes pour communiquer entre...) Company Limited). Il est considéré comme le premier radioamateur et le père de la radio. Le futur (Futurs est une collection de science-fiction des Éditions de l'Aurore.) Prix Nobel de physique (Le prix Nobel de physique est une récompense gérée par la Fondation Nobel, selon les dernières volontés du testament du chimiste Alfred Nobel. Il récompense des figures scientifiques...) réalisa ses premiers essais significatifs de télégraphie sans fil à Salvan (Valais) dans les Alpes suisses, durant l'été 1895[4][5]. Salvan a été reconnu par l'association mondiale des ingénieurs (IEEE) comme le " berceau des télécommunications "[6].
  • 1900 Le général Ferrié met au point le détecteur électrolytique. Plus sensible que le cohéreur de Branly, il permet l'écoute (Sur un voilier, une écoute est un cordage servant à régler l'angle de la voile par rapport à l'axe longitudinal du voilier et en conséquence l'angle d'incidence...) au casque des messages télégraphiques.
  • 1923 le 26 novembre, la première liaison transatlantique bilatérale en onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans...) courte est réalisée sur 2,72 MHz (110 mètres) entre deux radioamateurs américains, John L. Reinartz, 1XAM et Fred Schnell, 1MO, et le radioamateur français Léon Deloy, 8AB. C'est à cette occasion que la bande des " 200 mètres " et en dessous jugée a priori sans intérêt pour les communications à longue distance par les autorités sera utilisée par les radioamateurs de manière assidue.
  • 1961 lancement du premier satellite (Satellite peut faire référence à :) radioamateur (seulement 4 ans après Spoutnik (Tiré du mot russe ??????K (« compagnon de route » ou « satellite »), le terme Spoutnik désigne une série de satellites lancés par URSS au tout début de la conquête de l'espace.) 1).
  • 2003 environ 2 500 000 radioamateurs dans le monde qui expérimentent et communiquent en différents modes de modulation et en sur des fréquences s'étendant des LF (135,7 kHz) aux ondes millimétriques (250 GHz).
  • 2006 Le nombre de radioamateurs en France est de 15 706 opérateurs (-2,7% par rapport à 2005) selon l'ANFR.

SWL

Short Wave Listener : un amateur écouteur ou radio écouteur.

(aussi appelé BCL : Broadcast Listener, pour les écouteurs de stations de radiodiffusion)

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.