Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Transpondeur

En télécommunications, le terme de transpondeur peut avoir les significations suivantes :

  • Un appareil automatique qui reçoit, amplifie et retransmet des signaux sur des fréquences différentes,
  • Un appareil automatique qui transmet un message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message...) prédéterminé en réponse à un signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux...) reçu prédéterminé.

En aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère terrestre.), principe

Le transpondeur (En télécommunications, le terme de transpondeur peut avoir les significations suivantes :) d'un aéronef (Un aéronef est un appareil capable d'évoluer au sein de l'atmosphère terrestre. On distingue deux catégories d'aéronefs : l'aérostat et l'aérodyne. L'utilisation de ces appareils est l'aéronautique, ses adeptes...) est l'équipement embarqué qui permet aux radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie. Un émetteur...) secondaires des stations de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) du trafic aérien au sol de déterminer la position de l'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas...) dans l'espace surveillé. Il permet également de donner une information de position aux autres avions se trouvant à proximité (40 milles nautiques, 8700 pieds au dessus ou en dessous) si ces derniers sont équipés du système TCAS.

Fonctionnement

Le radar secondaire (Un radar secondaire ou SSR (Secondary Surveillance RADAR) est un dispositif de contrôle aérien qui "interroge" le ciel. Le sigle IFF, (Identification Friend or Foe),...) du contrôle aérien émet un signal d'interrogation constitué d'une impulsion codée sur la fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps. Ainsi...) 1030 Mhz à laquelle le transpondeur répond par une autre impulsion codée sur la fréquence 1090 Mhz. La réponse décodée apparaît sur l'écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et...) radar au sol sous forme d'un plot, accompagné d'un code octadécimal à quatre chiffres. La fonction ident du transpondeur envoie un code particulier qui fait apparaître en gras l'écho associé sur l'écran radar du contrôleur.

Normes

L'OACI a adopté différentes normes de transpondeurs aéraonautiques:

  • Transpondeur Mode A: dont le codage comprend l'identification de l'aéronef
  • Transpondeur mode C: dont le codage comprend en plus l'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique...) pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) de l'aéronef
  • Transpondeur mode S: (sélectif, opérationnel en France dès le 31 mars 2007 pour les vols IFR et prévu pour 2009 pour les vols à vue) dont le codage 112 bits permet au radar d'interroger chaque aéronef séparément. Beaucoup plus précis (la transmission de l'altitude étant faite par incréments de 25 pieds contre 100 pour le mode C) il permet également la transmission d'autres types de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.), comme l'immatriculation de l'avion, son numéro de vol (Le numéro de vol est un code alphanumérique, composé du code AITA de la compagnie aérienne et d'un nombre de trois ou de quatre chiffres qui, ensemble, permettent...) et l'altitude de vol sélectée par le pilote.

Règlementation

L'OACI recommande l'utilisation obligatoire d'un transpondeur pour les vols évoluant en zone de classe D, C, B et A ainsi que pour les vols IFR effectués dans n'importe quelle zone.

En France, le transpondeur est obligatoire à bord des aéronefs volant à l'intérieur d'une Zone de Restriction Temporaire (ZRT).

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.