Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Téléphone

Le téléphone est un système de communication, initialement conçu pour transmettre la voix humaine.

Alexander Graham Bell parlant au téléphone en 1876
Alexander Graham Bell parlant au téléphone en 1876

Histoire

L'invention du téléphone (Le téléphone est un système de communication, initialement conçu pour transmettre la voix humaine.) est attribuée Alexandre Graham Bell (Bell Aircraft Corporation est un constructeur aéronautique américain fondé le 10 juillet 1935. Après avoir construit des avions de combat durant la Seconde Guerre...). On lui connaît plusieurs précurseurs, dont :

  • En France, Charles Bourseul, agent du télégraphe (Le télégraphe (du grec τηλε têlé, loin et γραφειν graphein, écrire) est un système destiné à...) pose le principe du téléphone. Un article de l'Illustration présente ses explications le 26 août 1854.
  • Philippe Reis, dans une déclaration à la Société de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique...) de Francfort-sur-le-Main, prononce le mot " téléphone " le 26 octobre 1861.
  • Aux États-Unis, l'italo-américain Antonio Meucci aurait précédé Bell de 16 ans.[1]

Le téléphone a été exploité commercialement aux États-Unis dès 1877 et, en France dès 1879. En 1912, on compte 12 millions de postes téléphoniques dans le monde (Le mot monde peut désigner :) dont 8 millions aux États-Unis. Il y avait un abonné pour 12 habitants aux États-Unis, 1 pour 71 en Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de l'Europe continentale. Elle représente la majorité du territoire du Royaume-Uni. En son acception politique, ce...) et dans l'Empire Allemand et 1 pour 183 en France.

Le téléphone manuel

L'ancêtre des téléphones
L'ancêtre des téléphones

À ses débuts, le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node) l'extrémité d'une...) téléphonique est entièrement manuel. L'appel d'un correspondant est effectué de la façon suivante :

  • l'abonné décroche son téléphone ;
  • ce dernier provoque la chute d'un volet annonciateur dans le central, et parfois l'allumage (Pour s'enflammer, le mélange air-essence, un gaz contenu dans le cylindre doit subir une élévation de température permettant de porter une partie de sa masse au-dessus de sa température d'inflammation (ti-380°C).) d'un voyant ;
  • une opératrice répond à l'abonné, note le numéro du correspondant à appeler ;
  • si le correspondant dépend du même central, la connexion avec l'abonné se fait en " local " ;
  • sinon, l'opératrice appelle une autre opératrice chargée du central de rattachement de la personne appelée ;
  • lorsque l'appelé est joint, les opératrices mettent en relation les deux abonnés.

Le bouton d'appel a été progressivement remplacé par une magnéto. Son rôle est de produire une tension (La tension est une force d'extension.) électrique destinée à faire chuter le volet annonciateur du central. L'avantage par rapport au bouton d'appel est la suppression d'une des piles présentes chez l'abonné dont l'entretien était particulièrement coûteux.

Le téléphone automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes...)

Le téléphone automatique a été inventé par Almon Strowger, aux États-Unis vers 1891. Celui-ci, entrepreneur de pompes funèbres, soupçonnant les opératrices de privilégier son concurrent, voulait éliminer les opérations manuelles lors de l'établissement d'une communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou...). Le commutateur automatique sera testé en France dès 1912 à Nice.

L'intérêt du téléphone automatique est d'appeler directement un correspondant sans passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) par une opératrice. L'usager décroche son téléphone, et numérote à l'aide du cadran la série de chiffres identifiant son correspondant (son numéro de téléphone).

Lors du passage à l'automatique en région parisienne, un numéro à trois chiffres a été associé à chaque central téléphonique. Les abonnés devaient composer ces trois chiffres, puis le numéro de leur correspondant. Toutefois, on garda longtemps l'habitude, en donnant son numéro, de donner le nom du central et non le numéro correspondant.

Le téléphone mobile (Un téléphone mobile, également nommé téléphone portable (ou simplement mobile et portable), téléphone cellulaire (en Amérique du Nord), natel (en Suisse), GSM ou familièrement G (en Belgique), permet de...)

La téléphonie mobile (La téléphonie mobile désigne toute l'infrastructure de télécommunication permettant d'utiliser des téléphones portables (que l'on appelle également téléphone mobile, téléphone cellulaire on encore natel en...) est née dans les années 1950 aux États-Unis. Les premiers réseaux nécessitaient l'allocation d'une fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps. Ainsi lorsqu'on emploie le mot fréquence sans...) par communication, et les secteurs géographiques étaient larges (peu d'abonnés par unité de surface). Par la suite, les réseaux cellulaires ont permis un usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) plus rationnel des fréquences, augmentant ainsi de façon considérable les capacités des réseaux.

Outre la communication téléphonique classique, le téléphone mobile a développé d'autres fonctionnalités telles que l'envoi de textes courts (SMS), la photographie ou la vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de...) numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée, par opposition à une information dite...), l'accès au Web.

VoIP

Depuis le début du XXIe siècle, la téléphonie (La téléphonie est un système de télécommunication qui a pour but la transmission de son et en particulier la transmission de la parole.) se sert d'internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide...), s'appuyant sur des protocoles spécifiques pour transmettre la voix sur réseau IP (VoIP).

L'appareil

Le téléphone fixe

Téléphone filaire récent
Téléphone filaire récent

Le téléphone se compose historiquement de 2 blocs :

  • Un boîtier contenant les organes de transmission de la parole (La parole, c'est du langage incarné. Autrement dit c'est l'acte d'un sujet. Si le langage renvoie à la notion de code, la parole renvoie à celle de corps. La parole est singulière et opère un acte de langage qui s'adresse à un interlocuteur.), très souvent un système de sonnerie pour signaler un appel et un cadran ou un clavier permettant un dialogue (Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes. Il doit y avoir au minimum un émetteur et un récepteur. Une donnée émise, c'est...) avec le central téléphonique. Ce dialogue est effectué en composant le numéro d'un autre abonné. Le commutateur du central y répond en envoyant des tonalités d'acceptation, de refus ou d'acheminement. En France, la tonalité d'acheminement à été supprimée le 18 octobre 1996 à 23:00, en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) que la numérotation est passée à dix chiffres ;
  • Un combiné qui permet d'échanger les sons de la voix entre les deux interlocuteurs sur la ligne téléphonique. Le bloc combiné est composé de deux parties : une partie microphone (Un microphone (ou plus simplement « micro ») est un dispositif de conversion des ondes sonores acoustiques d'un milieu compressible en impulsions électriques. C'est donc un capteur analogique.) qui se place devant la bouche (La bouche (encore dénommée cavité buccale ou cavité orale) est l'ouverture par laquelle la nourriture d'un animal entre dans son corps. Le mot gueule s'utilise aussi, mais avec un sens...) et une partie haut-parleur (Un haut-parleur est un transducteur électromécanique destiné à produire des sons à partir d'un signal électrique. On emploie parfois aussi ce terme pour désigner l'appareil...) qui se place à proximité de l'oreille (L'oreille est l'organe qui sert à capter le son et est donc le siège du sens de l'ouïe, mais elle joue également un rôle important dans l'équilibre. Le mot peut...). Le combiné est une invention relativement récente : dans les premiers temps, l'interlocuteur parlait devant une plaque de bois solidaire du boîtier ou, selon le cas, dans un petit entonnoir, en portant à son oreille l'écouteur relié au boîtier par un fil.
Téléphone sans fil
Téléphone sans fil

Avec l'évolution de l'électronique HF et des techniques numériques, les téléphones d'intérieurs sont désormais sans fil. Un ou (plusieurs) combiné de taille réduite communique en numérique codé sur une porteuse (Une porteuse est un signal sinusoïdal de fréquence et amplitude constantes. Elle est modulée par le signal utile (audio, vidéo, données) en vue, soit de sa diffusion au moyen d’un...) UHF ou VHF avec une base reliée à la ligne téléphonique.

Les téléphones peuvent être dotés d'écrans texte affichant diverses informations.

Ils n'utilisent plus forcément le Réseau téléphonique commuté (Le réseau téléphonique commuté (ou RTC) est le réseau du téléphone (fixe et mobile), dans lequel un poste d'abonné est relié à un central téléphonique par une paire de fils alimenté en batterie...) (RTC), et peuvent se connecter sur les réseaux IPv4 (L'Internet Protocol version 4 ou IPv4 est la première version d'IP à avoir été largement déployée, et forme encore la base (en 2007) de l'Internet. Elle est décrite dans la RFC numéro 791 (RFC 791).) et IPv6 (IPv6 (Internet protocol version 6) est le successeur du protocole IPv4 ; mais IPv4 est encore utilisé presque exclusivement sur Internet.) [2].

Le téléphone mobile

Le téléphone mobile est un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une...) qui a permis à la base de téléphoner, mais qui a vite su acquérir de nouvelles fonctionnalités comme l'envoi de SMS, la photographie, la vidéographie, 3G (3ieme génération) Appel visiophonie, la transmission de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.), ...

Notes

  1. À la différences des deux inventeurs français et allemand cités ci-dessus, Meucci est parfois présenté comme le " véritable " inventeur du téléphone, spolié de ses droits par Bell. Cette version des faits, défendus par quelques auteurs italiens, n'a cependant guère d'audience au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en particulier celle des mammifères qui englobe...) de la communauté des historiens des sciences et des techniques. Il faut toutefois noter que son rôle dans l'invention du téléphone fut reconnu par le Congrès américain dans la résolution 269 du 15 juin 2002. Cette résolution reste cependant sans valeur aux yeux des historiens, qui n'ont pas retiré à Bell son statut d'inventeur du téléphone.[réf. nécessaire]
  2. http://www.paesys.com/fr/Voip_telephone_ethernet.htm
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.