Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Ligne D du RER d'Île-de-France
Transports en commun franciliens
Métro
1 · 2 · 3 · 3bis · 4 · 5 · 6 · 7 · 7bis · 8 · 9 · 10 · 11 · 12 · 13 · 14
RER
A · B · C · D · E
Transilien (Le Transilien est le nom actuel du réseau de trains de banlieue de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) dans la région...)
Est (P) · Lyon (R) · Nord (H, K) · Montparnasse (N) · Saint?Lazare (L, J, U)
Tramway (Le tramway (ou tram) est une forme de transport en commun urbain ou interurbain circulant sur des voies ferrées équipées de rails plats (alors que ceux des trains sont légèrement inclinés...)
T1 · T2 · T3 · T4
Châtillon ? Viroflay · Tram'y · St?Denis ? Sarcelles . Villejuif - Athis-Mons
Bus
RATP · Noctilien · Optile
Lignes spéciales
Funiculaire de Montmartre · Orlyval · CDGVAL · CDG Express
Projets
RER D (Le RER D dessert la majorité de la région Île-de-France selon un axe nord-sud. Il relie au nord Orry-la-Ville (branche D1) et Creil (branche D3) et au sud Melun (branche...)
Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) d'ouverture 1987
Dernière extension 1996
Exploitant SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double activité :)
Conduite (Système) Conducteur
Matériel utilisé Z 5300 (Les Z 5300 sont des automotrices électriques se caractérisant par une caisse en acier inoxydable, ce qui leur vaut les surnoms de « rame inox », « p'tit...), Z 5600 (Après la mise en service des rames réversibles à deux niveaux VB 2N, la SNCF a souhaité étendre le concept des rames de banlieue à deux niveaux aux automotrices.),
Z 20500 (Les Z 20500 sont des automotrices à deux niveaux bicourant 1500 V et 25000 V déstinées au service RER et banlieue qui ont été fabriquées de 1988 à 1998 à 387 exemplaires soit 194 éléments (Z...)
Points d’arrêt 58
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet...) 160 km
Distance moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques...)
entre points d’arrêt
2 700 m
Communes desservies 60
Fréquentation 145 millions (voy. par an)

Le RER D dessert la majorité de la région Île-de-France selon un axe nord-sud. Il relie au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) Orry-la-Ville (branche D1) et Creil (branche D3) et au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) Melun (branche D2) et Malesherbes (branche D4), en passant par le cœur de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin...) (Gare de Lyon, Châtelet (On appelait châtelets, au Moyen Âge, de petits châteaux établis à la tête d'un pont, au passage d'un gué, à cheval sur une route en dehors d'une ville...) - Les Halles et Gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui ont une double fonction :) du Nord).

Description

Le RER est à la fois la ligne de RER la plus longue (160 km) et la ligne SNCF d'Île-de-France la plus fréquentée avec 520 000 voyageurs par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure...)[1]. Pour exemple, la branche à destination de Melun, situé pourtant à 44 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière...) de Paris, est desservie aux heures creuses en semaine par un train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons...) toutes les 15 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au...), et aux heures de pointes par un train toutes les 7 minutes.

La ligne D est entièrement exploitée par la SNCF mais il est à noter que le tronçon de la gare du Nord à Châtelet-les-Halles est géré par la RATP (La Régie autonome des transports parisiens (RATP) est une entreprise publique désignée par le STIF pour assurer la gestion du métro et d'autres transports urbains de Paris et de sa proche banlieue : autobus,...), ce qui ne manque pas de poser de sérieux problèmes en cas de situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou...) dégradée sur les RER B (La ligne du RER B dessert l'agglomération parisienne selon un axe nord-sud. La ligne B est constituée au Sud de la Ligne de Sceaux qui se terminait à la station Luxembourg. Les travaux...) et D concernés.

La quasi totalité de la ligne est en Île-de-France, donc sous le ressort du Syndicat des transports (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) d'Île-de-France (STIF) mais les extrémités des branches de Orry-la-Ville et Creil au nord et de Malesherbes au sud se situent en dehors de la région (dans l'Oise en Picardie pour les gares situées après Survilliers - Fosses et en Loiret (Centre) pour Malesherbes). Les gares concernées sont donc aussi hors " zone Carte orange ". Voir ci-dessous pour les connaître.

Historique

Une Z 20500 en gare de Brunoy.
Une Z 20500 en gare de Brunoy (La gare de Brunoy est une gare ferroviaire de la commune française de Brunoy (département de l'Essonne).).

Le 27 septembre 1987 est inaugurée la ligne D du RER. La ligne, d'une longueur de 19 km, relie Villiers-le-Bel à Châtelet - Les Halles. Elle consiste à prolonger les trains de la gare du Nord jusqu'à Châtelet en empruntant le tunnel (Un tunnel est une galerie souterraine livrant passage à une voie de communication (chemin de fer, canal, route, chemin piétonnier). Sont...) de la ligne B entre Gare du Nord et son terminus parisien, à l'aide de Z2N (Z 8800 bicourant). En 1988, c'est au tour des trains terminus Goussainville de prolonger leur parcours d'une station et d'intégrer la nouvelle ligne. En septembre 1990 enfin, ce sont les trains terminus Orry-la-Ville qui intègrent la ligne, les gares desservies étant équipées en parallèle d'équipements de conduite à agent seul.

Ainsi, douze trains par heure (L'heure est une unité de mesure  :) en pointe sont envoyés de Gare du Nord à Châtelet en empruntant les voies de la ligne B, ce qui porte à trente-deux trains par heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure solaire »...) et par sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une...) le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de circulations entre ces deux gares. Cette solution, si elle fut immédiatement appréciée par la clientèle qui gagnait en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de parcours et en correspondances et permettait d'alléger la ligne B du RER ainsi que la ligne 4 du métro (Un métro, apocope du terme métropolitain lui-même abréviation de chemin de fer métropolitain, est un chemin de fer urbain souterrain le plus souvent, sur viaduc quelquefois, au sol rarement.), posait les prémices de futures difficultés d'exploitation à venir. Sur ce tronçon exploité avec blocks courts et vitesse (On distingue :) limite à 90km/h, le plus fréquenté d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique,...) de ce type, le moindre incident prend immédiatement des proportions importantes avec désheurement en chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) sur les deux lignes de RER[2].

À l'origine du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours...) durant les années 1970, il était prévu d'utiliser le tunnel de la ligne B entre Gare du Nord et Châtelet, puis ceux (monotubes) de la ligne A entre Châtelet et Gare de Lyon (La gare de Lyon est l'une des six gares terminus du réseau de la SNCF à Paris. Elle est située dans le 12e arrondissement.), avec un intervalle entre chaque circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) d'une minute ! Cette idée se révelant inapplicable au vu de la densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la masse volumique d'un corps pris comme référence. Le corps de...) de circulation du RER A (La ligne A du RER traverse la banlieue parisienne d'est en ouest, avec plusieurs embranchements.), qui nécessitait une solution urgente de délestage, la construction de deux tunnels dédiés à la ligne fut enfin lancée en parallèle des travaux de " Méteor " sous maîtrise (La maîtrise est un grade ou un diplôme universitaire correspondant au grade ou titre de « maître ». Il existe dans plusieurs pays et correspond à différents niveaux selon ceux-ci.) d'ouvrage RATP en 1992. Les travaux consistaient à percer deux tunnels à voie unique sur une longueur de 2500 mètres de l'arrière gare du Châtelet à la gare souterraine banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé dans la continuité du bâti de sa ville-centre et qui en est...) de la Gare de Lyon, édifiée en 1980. La jonction, équipée du BAL, d'installations permanentes de contre-sens (IPCS) et apte à 80km/h fut ouverte en 1995.

En septembre 1995 est ainsi inaugurée de l'interconnexion sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.). Les nouveaux terminus sont Melun et La Ferté-Alais, puis Malesherbes l'année suivante. Mais l'ouverture connait d'importants ratés, dûs à un mouvement social des agents de conduite tant du Nord que du Sud-Est de la ligne, ce qui compromet le succès de la nouvelle offre à cause du mécontentement provoqué parmi les usagers[3]. Le 25 janvier 1998 enfin, est ouverte une nouvelle gare : Stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et...) de France - Saint-Denis, située entre Gare du Nord et Saint-Denis[4].

Plan de la ligne

Géographie de la ligne
Géographie (La géographie (du grec ancien γεωγραφία - geographia, composé de "η γη" (hê...) de la ligne

Liste des stations et correspondances

                  Gare Zone Communes desservies Correspondances
  o D3 Creil * Creil TER Picardie ; Bus STAC ; Picardie-Roissy
  o   Chantilly - Gouvieux * Chantilly TER Picardie ; Bus réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node) l'extrémité...) DUC
  o D1 Orry-la-Ville - Coye * Orry-la-Ville TER Picardie ; Bus CIF 50
  o   La Borne Blanche * Orry-la-Ville
  o   Survilliers-Fosses 5 Fosses Bus Busval d'Oise 95.01 ; CIF 117 ; Grand R R1, R2, R3, R104, R108, R114
  o   Louvres 5 Louvres Bus Busval d'Oise 95.10 ; Goëlys 702 ; Grand R R1, R4, R5, R6, R7, R113
  o   Les Noues 5 Goussainville Bus CIF 32, 33, 34 ; Grand R R104
  o   Goussainville 5 Goussainville Bus CIF 11, 12, 30BD, 32, 32A, Gbus ; Allobus Vert ; Grand R R8
  o   Villiers-le-Bel - Gonesse - Arnouville 4 Arnouville-lès-Gonesse Bus RATP 268, 270, 370 ; TransVO 22, 23, 23Zi, 24, 31, 35, 36, 37
  o   Garges - Sarcelles 4 Garges-lès-Gonesse Sarcelles Bus RATP 133, 168, 252, 269, 270, 333, 368 ; Allobus Rouge ; Busval d'Oise 95.02 ; CIF 31 ; Noctilien N43
  o   Pierrefitte - Stains 4 Pierrefitte-sur-Seine Stains Bus RATP 150, 168, 254, 354 ; Noctilien N44
  o   Saint-Denis 3 Saint-Denis  H ;  1 ; Bus RATP 154, 156, 168, 170, 174, 177, 178, 255, 256 ,261, 268 ; CIF 11 ; Noctilien N44, N51
  o   Stade de France - Saint-Denis 2 Saint-Denis Bus RATP 139, 173
  o   Gare du Nord 1 Paris Eurostar ; Thalys ; TGV ; Corail (Le corail est un animal de l'embranchement des Cnidaires, vivant généralement en colonies d'individus (les polypes), construisant tout au long de leur vie un squelette extérieur à partir de...) Intercités ; TER Picardie ;  H K ; Image:Rer-R.png B E ; Image:Metro-M.png 2 4 5 ;

Bus RATP 26, 30, 31, 38, 42, 43, 46, 48, 54, 56, 65, 302, 350, OpenTour ; Noctilien N01, N02, N14, N43, N44, N120, N121, N140

  o   Châtelet — Les Halles 1 Paris Image:Rer-R.png A B ; Image:Metro-M.png 1 4 7 11 14 ; Bus RATP 21, 29, 38, 47, 58, 67, 69, 70, 72, 74, 75, 76, 81, 85, 96, Bb ; Noctilien N11, N12, N13, N14, N15, N16, N21, N22, N23, N24, N120, N121, N122
  o   Gare de Lyon 1 Paris TGV ; Corail ; TER Bourgogne ; Image:Rer-R.png A ;  R ; Image:Metro-M.png 1 14 ; Bus RATP 20, 24, 29, 57, 61, 63, 65, 87, 91, Bb, OpenTour ; Cars Air France (Air France (officiellement Société Air France) (IATA : AF • OACI : AFR • indicatif radio : AIRFRANS) est la principale...) 4 ; Noctilien N01, N02, N11, N16, N31, N32, N33, N34, N35, N120, N130, N131, N132
  o   Maisons-Alfort-Alfortville 3 Maisons-Alfort Alfortville Bus RATP 103, 172, 181, 217, 372 ; Noctilien N132
  o   Le Vert-de-Maisons 3

Maisons-Alfort Alfortville

Bus RATP 181 ; Noctilien N132
  o   Pompadour 3 Créteil (Gare en projet)
  o   Villeneuve - Prairie 3 Choisy-le-Roi Bus STRAV L ; Noctilien N132
  o   Villeneuve - Triage (Un triage ou une gare de triage (en Belgique: gare de formation) est une gare ferroviaire spécialisée où les wagons de marchandises isolés de leur rame...) 3 Villeneuve-Saint-Georges Bus RATP 182 ; STRAV L ; Noctilien N132
  o   Villeneuve-Saint-Georges 4 Villeneuve-Saint-Georges Bus Bord de l'Eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) 3, 8 ; STRAV A, B, G1, G2, H, J1, J2, K, L, N ; Noctilien N132
      o   Montgeron-Crosne 4 Montgeron Crosne Bus STRAV E, E1, Q ; Seine-Sénart Inter-Vals ; Noctilien N132
      o   Yerres 4 Yerres Bus STRAV F1, F2, F3, F4, I, R, V ; Albatrans 91.09 ; Noctilien N132
      o   Brunoy 5 Brunoy Épinay-sous-Sénart Bus STRAV C1, C2, C3, D, M, Q, V ; Albatrans 91.01 ; Noctilien N132
      o   Boussy-Saint-Antoine 5 Boussy-Saint-Antoine Quincy-sous-Sénart Bus STRAV C1, C2, S, Quincy Bus ; SETRA 6 ; Albatrans 91.01 ; Noctilien N132
      o   Combs-la-Ville - Quincy 5 Combs-la-Ville Quincy-sous-Sénart Sénart Bus 10, 11, 12, 13, 15, FA ; SETRA 7 ; STRAV S ; Noctilien N132
      o   Lieusaint - Moissy 5 Lieusaint Moissy-Cramayel Sénart Bus DO LM, DO#, RÉ M, MI L, MI M, FA, LA, 02, 03, 10, 30, 50exp, 51exp, 55exp ; Bizière 03.13 ; Darche-Gros 14 ; SETRA 10 ; Seine et Marne express (Express est un langage informatique servant à spécificier formellement des données. Il a fait l'objet d'une normalisation (ISO 10303-11).) 18 ; Noctilien N132
      o   Savigny-le-Temple - Nandy 6 Savigny-le-Temple Nandy Sénart Bus DO S, DO #, RÉ S, MI S, 30, 34, 35, 36, 37, 50exp, 60AB ; Noctilien N132
      o   Cesson 6 Cesson Vert-Saint-Denis Seine-Port Savigny-le-Temple Sénart Bus 30, 36, 40, 41, 42, 43, 60A, 60C ; TRAM O ; Noctilien N132
      o   Le Mée 6 Le Mée-sur-Seine Bus TRAM B, F, J, J1, O ; Noctilien N132
  o       Vigneux-sur-Seine 4 Vigneux-sur-Seine Draveil Bus Seine-Sénart A, B, C, D, E, F, LM1, LP1, 4 ; Noctilien N132
  o       Juvisy-sur-Orge 4 Juvisy-sur-Orge Image:Rer-R.png C ; Bus RATP 285, 385, 399 ; RATP/Athis Cars 486, 487abcd, 499 ; Bord de l'Eau 10 ; Daniel Meyer DM3, DM4, DM5 ; Seine-Sénart LM1, LM2, LP2, RD, 11L, 12, 13, 14, 15, 16, 17 ; Noctilien N31, N120, N131, N132
  o       Viry-Châtillon 5 Viry-Châtillon Bus Daniel Meyer DM5, " Pass Partout " ; Noctilien N120, N132
      o       Ris-Orangis 5 Ris-Orangis Bus TICE 407, 418, 419
      o       Grand-Bourg 5 Évry Bus TICE 419
      o       Évry 5 Évry Soisy-sur-Seine Bus TICE 403, 408, 453
  o           Grigny - Centre 5 Grigny Bus TICE 402, 510 ; Noctilien N120, N132
  o           Orangis - Bois de l'Épine 5 Ris-Orangis Bus TICE 402, 404, 405, 406, 413, 418 ; Noctilien N120, N132
  o           Évry - Courcouronnes 5 Évry Courcouronnes Bus TICE 401, 402, 403, 404, 405, 407, 408, 414, 414D, 415, 453 ; Albatrans 91.01, 91.04, 91.05, 91.09 ; Sénart Bus 50exp ; STA 24.11, 24.12 ; Noctilien N120, N132
  o           Le Bras de Fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie...) - Évry - Génopole 5 Évry Lisses Bus TICE 401, 402, 404, 408 ; Sénart Bus 50exp ; Noctilien N120, N132
  o D6 o       Corbeil-Essonnes 5 Corbeil-Essonnes Bus TICE 401, 405 ; Seine Essonne 1, 2A, 3AB, 4, 5, 8 ; Cars Sœur 70.01 ; Cars Bleus 284.06 ; Veolia Brétigny 18.08 ; Noctilien N120, N132
      o       Essonnes - Robinson 6 Corbeil-Essonnes Bus Seine-Essonne 3AB, 5
      o       Villabé 6 Villabé Bus TICE 415 ; STA 24.10
      o       Le Plessis-Chenet 6 Le Coudray-Montceaux Bus TICE 402, 412 ; Bus STA 24.11
      o       Le Coudray-Montceaux 6 Le Coudray-Montceaux Bus TICE 412
      o       Saint-Fargeau 6 Saint-Fargeau-Ponthierry Bus Veolia Saint-Fargeau 63.11, 63.11A, 63.21
      o       Ponthierry - Pringy 6 Saint-Fargeau-Ponthierry Bus Veolia Saint-Fargeau 63.01, 63.11, 63.11A, 63.21, 63.22
      o       Boissise-le-Roi 6 Boissise-le-Roi Bus TRAM M ; Veolia Saint-Fargeau 63.11
      o       Vosves 6 Dammarie-lès-Lys Bus TRAM M
      o   o D2 Melun 6 Melun TGV ;  R ; Bus TRAM A, C, D, E, F, G, H, L, M, N, ZI ; Châtelet-en-Brie 41, 92 ; Darche-Gros 24, 30, 37 ; Veolia Saint-Fargeau 63.09, 63.11AB ; Seine et Marne express 1, 18, 34, 46, 47 ; Noctilien N132
  o   Moulin-Galant 5

Corbeil-Essonnes

TransEssonne 1, 3B, 5 (le Dimanche)
  o   Mennecy 6 Mennecy Bus STA 24.07, 24.11, 24.12
  o   Ballancourt 6 Ballancourt-sur-Essonne Bus CEAT 10.09, 10.23, 10.24, 10.26 ; Veolia Brétigny 18.10, 18.12
  o   La Ferté-Alais 6 La Ferté-Alais Bus CEAT 10.07, 10.16, 10.19, 10.20
  o   Boutigny 6 Boutigny Bus District de Milly 4, 7 ; La Patache (La patache était sous l'ancien régime, un bateau fluvial à fond plat avec lequel les douaniers chargés de la gabelle, l'impôt sur le sel, surveillaient et contrôlaient les péniches, barques et autres navires de...)
  o   Maisse 6 Maisse Bus District de Milly 2, 3
  o   Buno - Gironville 7 Buno-Bonnevaux Bus District de Milly 2, 3
  o   Boigneville 7 Boigneville Bus District de Milly 2, 3
  o D4 Malesherbes * Malesherbes Bus Ulys 220, 305

(Les gares indiquées en gras sont celles servant de terminus à certaines missions .)

La branche de Corbeil-Essonnes Melun n'a pas le statut de RER (desserte directe depuis Paris trop peu fréquente), mais elle est cependant desservie par le RER D. Il en est de même pour Creil.

Exploitation

Le tunnel commun avec le RER B entre Gare du Nord et Châtelet-les-Halles rend difficile l'exploitation de cette ligne. En effet, dans ce tunnel commun entre le RER B et le RER D, la fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps. Ainsi lorsqu'on emploie le mot...) y est particulièrement élevée à l'heure de pointe : 20 trains à l'heure pour la ligne B, et 12 pour la ligne D.

De plus, la gestion de la ligne est assurée par 18 postes d'aiguillage (Dans le monde des chemins de fer, pour faire passer un train d'une voie vers une autre, on utilise des aiguilles.) dont les années de mise en service s'échelonnent de 1962 à 1994, à l'exception du poste 1 de Paris-Lyon datant de 1932 et du Poste d'Aiguillage Informatisé (PAI) de Melun, mis en service en 2005. Ces postes dépendent de deux centres régionaux des opérations (CRO), Paris-Sud-Est et Paris-Nord. Le nombre élevé de postes d'aiguillage entraîne des difficultés de coordination liées aux zones d'action restreintes et au manque d'optimisation du débit (Un débit permet de mesurer le flux d'une quantité relative à une unité de temps au travers d'une surface quelconque.) de certaines zones où subsistent de nombreux conflits de circulation.

D'autre part, 36 passages à niveau subsistent encore sur les sections de lignes Melun / Corbeil-Essonnes, Malesherbes / Corbeil - Essonnes et Corbeil - Essonnes / Juvisy par la Vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme allongée et façonnée dans le relief par un cours d'eau (vallée fluviale) ou un glacier (vallée glaciaire). Un...) de la Seine, représentant autant de points de fragilité (La fragilité est l'état d'une substance qui se fracture lorsqu'on lui impose des contraintes mécaniques ou qu'on lui fait subir des déformations brutales (c'est-à-dire sous forme de choc), sa fracture n'exige...).

Enfin, le déploiement de matériel récent à 2 niveaux Z 20500, plus consommateur en énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) en raison de son équipement électrique et de sa motorisation, ne s’est pas accompagné de la mise à niveau des installations de traction électrique correspondantes. La section de ligne Malesherbes / Corbeil-Essonnes souffre d’un défaut chronique de puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) électrique. En effet, si la tension (La tension est une force d'extension.) de ligne disponible est inférieure au besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins...) réel, les moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...) électriques ne disposent pas de la pleine puissance.

Pour ces diverses raisons, depuis la réalisation de l'interconnexion en 1995, le niveau d'irrégularité de la ligne est élevé, jamais inférieur, à 9 % en moyenne annuelle. En 2003 et en 2004, l'irrégularité a atteint 16,5%, correspondant au pourcentage (Un pourcentage est une façon d'exprimer une proportion ou une fraction dans un ensemble. Une expression comme « 45 % » (lue « 45 pour cent ») est en réalité la sténographie pour la fraction 45/100 dont...) du nombre de trains circulant en heure de pointe avec un retard supérieur à 5 minutes et comprenant également les trains supprimés.

L'amélioration de l'exploitation et de la régularité constitue donc l'un des enjeux majeurs pour la ligne D dans les années à venir[5].

Noms des Missions

La ligne D interconnecte le réseau de Paris-Nord avec celui de Transilien Paris-Lyon (Le réseau de banlieue Sud-Est présente la particularité de faire circuler ses trains bien au delà des frontières de l'Île-de-France. Ainsi, on peut se rendre à Montargis (115 km...) via Châtelet - Les Halles. Elle emprunte entre Gare du Nord et Châtelet les Halles le même tunnel que la ligne B du RER.

La première lettre du nom du RER (appelé "mission") correspond à la gare d'arrivée :

  • A = Gare du Nord (AUVA, AUPA)
  • B = Malesherbes (BIPE, BIPA)
  • C = Creil (CIVA, COVA)
  • D = Gare de Lyon (DALE, DOLE, DECA, DICA, DIPA, DOPA, DAPA)
  • F = Goussainville (FACE, FOVI, FIPE)
  • H = Orry-la-Ville - Coye (HIVA, HOVI, HIPA, HOPE)
  • J = Juvisy (JAPA)
  • M = Châtelet - Les Halles (MOLE)
  • N = Combs-la-Ville - Quincy (NICE, NACE)
  • Q = Villeneuve St Georges (Non utilisé depuis 2004)
  • R = Corbeil-Essonnes (RIVA, ROVA, RIPE, RIPA, ROPA, REPI)
  • T = La Ferté-Alais (TYPE, TYPA)
  • U = Stade de France (UPPE, UIPE, ULCO)
  • V = Villiers-Le-Bel (VICK, VIPA, VIPE, VOPE)
  • Z = Melun (ZYCK, ZACK, ZOCK, ZUCK, ZIPE, ZAPE, ZOPA)

Entre Viry-Châtillon et Corbeil-Essonnes, la ligne D se sépare en deux. Une branche passe par Ris-Orangis, et l'autre par Évry - Courcouronnes. La troisième lettre du code mission correspond à la branche sur laquelle circule le RER. Si cette lettre est un V, cela veut dire que le train dessert la vallée (Ris-Orangis), exemple: RIVA, HOVI. Si cette lettre est un P, cela signifie que le train dessert le plateau (Évry - Courcouronnes), exemple: BIPE, VIPA. Les codes des trains empruntant la branche Villeneuve Saint-Georges - Melun ont pour troisième lettre un C comme Combs-la-Ville, terminus partiel (Le mot partiel peut être employé comme :) situé sur cette branche, exemple: ZYCK, FACE. Enfin les codes mission des trains desservant uniquement la branche nord entre Orry-la-Ville et Paris ont pour troisème lettre un L, exemple: DOLE.

Exploitation en heure de pointe

En heure de pointe, l'exploitation est complexe :

  • un aller-retour Orry-la-Ville - Corbeil-Essonnes tous les quarts d'heure, par "la vallée", omnibus (À Nantes, au début du XIXe siècle, un jeune homme, Étienne Bureau, imagine un véhicule pour transporter les employés de son grand-père, un armateur, entre ses bureaux...) tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le long sauf Saint-Denis et Pierrefitte - Stains (code RIVA vers le sud, code HIVA vers le nord)
  • un aller-retour Goussainville - Melun tous les quarts d'heure, omnibus jusqu'à Maisons-Alfort, puis direct jusqu'à Villeneuve-Saint-Georges, puis omnibus jusqu'à Melun (codes ZYCK et FACE)
  • un aller-retour Villiers-le-Bel - Malesherbes tous les quarts d'heure, par "le plateau", omnibus jusqu'à Gare de Lyon, puis direct jusqu'à Villeneuve-Saint-Georges, puis omnibus jusqu'au bout excepté la gare de Viry-Châtillon (La gare de Viry-Chatillon est une gare ferroviaire de la commune française de Viry-Chatillon (département de l'Essonne).) (codes BIPE et VIPE)
  • un aller Gare de Lyon - Melun tous les quarts d'heure à l'heure de pointe du soir, direct Montgeron-Crosne, puis omnibus jusqu'à Melun (code ZUCK)
  • un aller Melun - Gare de Lyon tous les quarts d'heure à l'heure de pointe du matin, omnibus jusqu'à Montgeron-Crosne, puis direct Gare de Lyon (code DECA)
  • un aller-retour Juvisy - Melun tous les quarts d'heure par "le plateau", omnibus tout le long.

Tensions d'alimentation

La ligne est découpée en deux parties pour l'alimentation électrique :

  • le nord de la ligne, comme tout le réseau Nord (de banlieue et grandes lignes) est électrifiée en 25000 volts monophasé ;
  • la Gare du Nord est alimentée dans les deux tensions. Les voies nord/sud des RER B et D sont électrifiées en 1500 volts continu et les voies sud/nord des RER B et D sont électrifiées en 25000 volts monophasé.
  • la section Gare du Nord - Châtelet-Les Halles (incluse) commune avec le RER B et appartenant à la RATP, est électrifiée en 1500 volts continu, avec section de séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque chose ou son résultat. Plus particulièrement il est employé dans plusieurs domaines :) et obligation de baisser les pantographes. On notera que le courant RATP est mieux " lissé " que celui du réseau national géré par la SNCF.
  • le sud de la ligne, et comme tout le réseau Sud-Est, est sous la tension de 1500 volts continu.

Vitesses limites

La station Stade de France - Saint-Denis
La station Stade de France - Saint-Denis

Il y a de trop nombreux changements de vitesse sur la ligne D pour les détailler ici.

La vitesse maximale est de 140 km/h sur les portions où cela est possible pour les Z 20500 et de 120 km/h pour les Z 5300 (limite d'origine de ces rames). Ces sections autorisées à 140 km/h sont de Creil à Villiers-Le-Bel - Gonesse et de Combs-la-Ville à Melun. Sur les autres sections, la vitesse dépend du tracé, des tunnels, gares... et s'échelonne de 80 à 120 en surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...) et de 60 à 100 dans la section centrale en tunnel.

Les projets

Le schéma directeur de 2006

Compte tenu de l'irrégularité de la ligne, la SNCF et RFF (Réseau ferré de France (RFF) est un établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) français créé en 1997. Il est chargé de l'entretien, du...) ont réalisé sous le pilotage du STIF un schéma directeur présentant les orientations futures en termes de desserte et de qualité de service.

Améliorations à court terme

C'est-à-dire fin 2008, les dessertes pourront être reconfigurées pour améliorer la régularité. Il s'agira (Agira est une commune italienne de la province d'Enna dans la région Sicile en Italie.) notamment de réduire le nombre de longs parcours qui engendrent de nombreuses irrégularités. Les études, en fonction des divers scénarii analysés, montrent un gain potentiel de 4 à 5 points de régularité. (Source interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en...) SNCF)

Le moyen terme : 2012

Des investissements très importants en infrastructure sont proposés pour rétablir une régularité pérenne en améliorant la desserte du RER D. Le coût global de ces aménagements avoisinerait 150 M€. (Source interne SNCF)

Le long terme, après 2015

Trois scénarii sont proposés visant à renforcer de nouveau la desserte du plateau de Sénart, section la plus chargée et qui a un fort potentiel de développement. Le coût global des investissements serait compris entre 220 et 250 M€. (Source interne SNCF)

Pour info

Une concertation publique sur les différents scénarii a été organisée début 2007 et un bilan a été présenté au Conseil du STIF.

Sans attendre, le Conseil du STIF avait déjà décidé de financer l'aménagement du terminus de Goussainville du RER D. Objectif: faciliter le retournement des trains aux heures de pointe de manière à améliorer la régularité.

Le coût total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". ...) du projet s'élève à 5,87 M€. La subvention (Une subvention est une aide financière, c’est-à-dire une somme d’argent, qui est allouée par une institution publique ou privée à une...) du STIF représente 50% de ce coût soit 2,935 M€ (RFF : 50% restant)

(Source interne SNCF)

Infrastructures lourdes

L'avant projet de SDRIF presenté par la région Île-de-France contient deux projets pour le RER D, le premier visant à la construction d'un tunnel dédié entre Châtelet-Les Halles et Gare du Nord, et le second à l'ouverture d'une nouvelle branche au nord, dite barreau de Gonesse, et le reliant au RER B en desservant Roissy et le Parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à...) des Expositions de Villepinte.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.