Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Société nationale des chemins de fer français
Forme juridique : Établissement public
Création : 1er janvier 1938
Dates clés : 1er janvier 1983, statut d'EPIC
Slogan : Donner au train des idées d'avance
Siège social : Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la...) (Siège social : 34 Rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les différents quartiers, s'inscrivant de ce fait dans un...) du Commandant Mouchotte 75699 paris Cedex 14) (petit drapeau) France
Personnes-clés : Anne-Marie Idrac (Anne-Marie Idrac est une chef d'entreprise publique française, ancienne élue politique, née le 27 juillet 1951 à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), actuellement...), Présidente
Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm, heaume, casque, protection.) Pépy, Directeur général exécutif
Mireille Faugère, Directrice de VFE (Voyageurs France Europe)
Secteurs d’activité : Transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) de voyageurs et de fret (Le transport de marchandises est une activité économique réglementée, à la fois par chaque pays et au niveau international.), exploitation ferroviaire, gestionnaire d'infrastructure délégué (GID) pour RFF (Réseau ferré de France (RFF) est un établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) français créé en 1997. Il est chargé...) (Réseau Ferré de France) et ingénierie ferroviaire
Produits : TGV (Le TGV est une rame automotrice électrique d'origine française apte à circuler à des vitesses supérieures à 320 km/h en exploitation, mise au point...), Corail (Le corail est un animal de l'embranchement des Cnidaires, vivant généralement en colonies d'individus (les polypes), construisant tout au long de leur vie un squelette extérieur à partir de...) Téoz, Corail Lunéa, Corail Intercités, Transilien (Transilien est le réseau de trains de banlieue de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF). Il dessert principalement les gares...), TER, iDTGV (L'iDTGV est le nom d'un nouveau service TGV de la SNCF mis en place en 2004 accessible seulement par internet. Ce service a été...), Fret SNCF (Au 1er janvier 1999, l'ensemble du parc moteur est réparti entre les différentes activités de la SNCF : Grande ligne (GL), Fret, TER, Infra et Transilien. Dans les...)
Filiales : Groupe SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double activité :)
Effectif : 175'000 (en 2005)
Chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) d’affaires : 16 milliards d'euros (2005)
Site Web : http://www.sncf.com

La Société nationale des chemins de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie...) français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double activité :

  • Entreprise ferroviaire (Une entreprise ferroviaire est une entreprise prestataire de service qui assure des services de transport de personnes ou de marchandises sur un réseau ferroviaire.) chargée de l'exploitation commerciale de services de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de...) ferroviaire de voyageurs et de marchandises, d'une part ;
  • Exploitation et maintenance, pour le compte de RFF, du réseau ferré national français, d'autre part.

Employant près de 175 000 personnes, elle exploite environ 32 000 km de lignes, dont 1 850 km de lignes à grande vitesse (On distingue :) (juin 2007) et 14 800 km de lignes électrifiées. Elle fait circuler en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous...) 14 000 trains par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport...). Par son volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) d'activité, c'est la deuxième entreprise ferroviaire de l'Union européenne après la Deutsche Bahn. Sa présidente est Anne-Marie Idrac et son directeur général exécutif est Guillaume Pépy.

Historique

La SNCF a été créée le 1er janvier 1938 par le gouvernement de Camille Chautemps.

À l'époque c'était une société anonyme d'économie mixte, créée pour une durée de 45 ans, dont l'État possédait 51 % du capital, les 49 % restants appartenant aux actionnaires des sociétés financières ayant succédé aux six anciennes compagnies (Compagnie du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), Réseau Ferroviaire d'Alsace-Lorraine, Compagnie du chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure...) Paris-Lyon-Méditerranée, Paris-Orléans (-Midi), Compagnie de l'Est et Réseau de l'État). L'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une...) du personnel bénéficie d'un régime particulier de retraite et d'un statut. Les agents de la SNCF ne sont pas des fonctionnaires.

Le 30 décembre 1982 entre en vigueur la Loi d'orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de la boussole) ;) sur les transports intérieurs (LOTI). Le 31 décembre, la convention de 1937 arrive à expiration. L'ensemble de la SNCF revient à l'État, qui la dote d'un nouveau statut au 1er janvier 1983. La SNCF devient un établissement public à caractère industriel et commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) (EPIC), et ses agents gardent leur statut particulier. Un cahier des charges (Un cahier des charges est un document visant à définir exhaustivement les spécifications de base d'un produit ou d'un service à...) et des « contrats de plan » pluriannuels règlent l'ensemble des relations entre l'État et l'entreprise.

Au début des années 90, la directive européenne 91/440 vise à permettre une ouverture à la concurrence. Elle impose notamment :

  • la séparation de la gestion de l'infrastructure et de l'exploitation,
  • la distinction du gestionnaire de l'infrastructure et des entreprises ferroviaires.

Elle ne sera cependant transposée dans le droit français qu'en 1995.

Cette même année 1995, une importante crise se traduit par une longue grève des cheminots. Aucun contrat de plan n'a été signé, mais l'État continue d'apporter une aide correspondant aux prestations dites de service public (Un service public est une activité considérée comme étant d'intérêt général. Cette notion faisant appel à une appréciation pouvant être élargie ou...) qui incluent :

  • les tarifs spéciaux pour les voyageurs (Les Voyageurs est un épisode de la série télévisée Stargate Atlantis. C'est le cinquième épisode de la saison 4 et le 65e épisode de la série.) des Grandes Lignes (réduction pour les familles nombreuses, pour les militaires, etc.) ;
  • l'exploitation des services d'intérêt régional TER par l'intermédiaire de conventions avec les régions qui sont devenues les autorités organisatrices (les AO de ces services) ;
  • et, pour le fret, certaines prestations de transport combiné.

1996 voit l'arrivée de nouvelles réformes :

  • création d'un nouvel EPIC chargé de gérer l'infrastructure, qui voit le jour le 13 février 1997 : Réseau Ferré de France (désormais propriétaire de l'infrastructure et décideur en matière d'aménagement, de développement et de valorisation du réseau).
  • expérimentation de la régionalisation des services régionaux de voyageurs : le conseil régional devient une autorité organisatrice de transports et se responsabilise en matière d'aménagement du territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par d'autres sciences...).

Dans le cadre de cette réforme, un contrat va formaliser ces nouvelles relations : c'est le pacte de modernisation. L'État s'engage alors à désendetter la SNCF, à garantir les acquis des cheminots et à maintenir son concours financier. Il garantit aussi l'exploitation exclusive de la SNCF sur le réseau ferré. La SNCF s'engage en contrepartie à rédiger un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) industriel, à se recentrer sur le client (Le mot client a plusieurs acceptations :) et à rééquilibrer ses comptes.

Un TGV réseau en gare de Marseille-Saint-Charles
Un TGV réseau en gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui ont une double fonction :) de Marseille-Saint-Charles

En 1997, la propriété du réseau est transférée à Réseau ferré de France, qui reçoit également la charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou...) de la dette liée à l'infrastructure. La SNCF conserve la mission d'exploiter les services de transport et la partie « commerciale » des gares, et doit acquitter à RFF une redevance pour l'utilisation des voies et la partie « ferroviaire » des gares. Par ailleurs, bien que la gestion de la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) et l'entretien du réseau soient de la compétences de RFF qui est le gestionnaire de l'infrastructure, en pratique c'est la SNCF qui exécute ces tâches pour le compte de RFF, dans le cadre d'une convention entre les deux EPIC.

Cette réforme avait pour but :

  • de rendre plus transparentes les relations financières entre l'État actionnaire et les entreprises ferroviaires, en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de les assainir progressivement ;
  • de permettre, dans des conditions non discriminatoires, l'arrivée de nouveaux exploitants ferroviaires (y compris sociétés privées), qui devaient concurrencer la SNCF sur les mêmes voies.

En pratique :

  • sur le premier aspect, la réforme a provoqué de nombreux conflits entre RFF et la SNCF (à propos des gares, de l'exécution des prestations d'entretien, de la tarification de l'utilisation des voies, etc.) ;
  • sur le second aspect, à savoir permettre une ouverture à la concurrence, de nombreux blocages existent en partie dûs à des tensions sociales, de sorte que le premier train privé n'a circulé qu'en juin 2005 (un convoi ( Un convoi est un ensemble de véhicules terrestres ou maritimes, généralement non attelés, circulant ensemble vers une destination commune ; un convoi...) de fret entre la Lorraine (La Lorraine est le premier d’une série de deux navires, le second étant La Savoie. C’est, à l’époque,...) et l'Allemagne).

Anciens logos de la SNCF

Les premiers logos de la SNCF, ceux créés en 1937 et en 1947 sont plutôt institutionnels. Les lettres entrelacées du premier logo signifiaient l'union des différentes compagnies de chemin de fer françaises. C'est le sentiment patriotique et le fait que la SNCF soit alors un des éléments clef (Au sens propre, la clef ou clé (les deux orthographes sont correctes) est un dispositif amovible permettant d'actionner un mécanisme.) de la reconstruction qui ont inspiré la carte de France en arrière plan du deuxième logo.

Le troisième logo se voulait moins institutionnel et insistait plus sur la performance technologique, la stabilité et la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) de l'entreprise. C'est ce que signifiaient les épais caractères du logo créé en 1972. Les lettres étaient en italique et voulaient transmettre une idée de vitesse (le record du monde (Le mot monde peut désigner :) de vitesse de 331 km/h avait été atteint par un train de la SNCF en 1955), mais aussi le fait que la SNCF était une entreprise qui voulait aller de l'avant.

C'est Roger Tallon, un célèbre designer industriel (il a notamment dessiné le train Corail et le TGV Atlantique), qui élabora quelques années plus tard une nouvelle charte graphique (La charte graphique est un document de travail qui contient l'ensemble des règles fondamentales d'utilisation des signes graphiques qui constituent l'identité...) en collaboration avec la SNCF. Pour ce quatrième logo, il utilisa à peu près le même concept que le logo précédent. Les lignes symbolisant les rails étaient sont doublées, voulant ainsi marquer la fluidité.

Pour concevoir l'avant-dernier logo, la SNCF avait rajouté au logotype (Un logotype, plus couramment appelé logo, est un dessin qui sert à identifier de manière unique les entreprises, produits, services, institutions, agences, associations, évênements, ou toute...) existant une flèche rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.), toujours pour insister sur le fait que l'entreprise regardait vers l'avenir. Elle y rajouta également une large bande grise, qui symbolisait les rails et se voulait une marque de stabilité et de pérennité de l'entreprise. Ces légères modifications avaient pour but de lutter contre la « dissolution » du logo de base, adapté différemment selon les services.

Les logos suivants ont finalement peu évolués du logo créé en 1975. C'est en 2005 que la SNCF dévoile un logo radicalement différent des 3 derniers. Conçu par l'agence Carré Noir, la forme du nouveau logo exprime « la détermination et le mouvement », sa couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) « la connivence et le changement ». Quant à la typographie choisie, elle exprime « la relation et la fluidité ». Cette dernière est d'ailleurs inspirée du logo du TGV.

Sources : Dossier de presse SNCF sur sa nouvelle identité :  [pdf] (lien), 15 mars 2005 et Article d'Anne-Laure DEMORY tiré du journal interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet...) de la SNCF "Les infos".

Le groupe SNCF

La SNCF contrôle plus de 650 filiales présentes dans des activités liées au transport de personnes ou de marchandises, à la logistique (La logistique est l'activité qui a pour objet de gérer les flux physiques d'une organisation, mettant ainsi à disposition des ressources correspondant aux besoins,...) ou à des activités d'études et d'ingénierie des transports. Le groupe SNCF est l'un des tous premiers groupes de transport en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...). Il comporte plusieurs filiales routières.

Le site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la...) de la SNCF, « Voyages-sncf.com », géré par la filiale du même nom, est le premier site marchand français. En 2003, il a attiré 36 millions d'internautes et enregistré 3 millions de transactions pour un chiffre d'affaires de 467 millions d'€uros, dont 80% pour la vente des seuls de billets de trains, le reste concernant l'aérien, l'hôtellerie et la location de voitures (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de...). Il est aussi le plus gros client pour la publicité sur l'internet en France.

La SNCF aura aussi été un grand opérateur de télécommunications via Télécom Developpement, puis Cegetel. Sa participation dans cette dernière entreprise a été revendue en 2005 lors de la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur,...) de CEGETEL SAS et de NEUF TELECOM (En France, voir http://www.arcep.fr/index.php?id=interactivenumeros sur le site de l'ARCEP (http://www.arcep.fr).) SA.

Enfin la SNCF a lancé en décembre 2004 un nouveau mode d'exploitation et de commercialisation des voyages TGV, l'iDTGV, filiale de droit privé réintégrée au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en particulier celle des mammifères...) du groupe public en 2006.

La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est signataire du Pacte PME.

Activités du groupe

Son activité comprend cinq branches principales :

  • Voyageurs France Europe (VFE) (TGV, Corail, Corail Téoz...) ;
  • Direction du Transport Public (DTP) (Transport express (Express est un langage informatique servant à spécificier formellement des données. Il a fait l'objet d'une normalisation (ISO 10303-11).) régional, Transilien, Corail Intercités) ;
  • Fret (Fret SNCF) ;
  • Infrastructure (entretien et exploitation du réseau ainsi que l’ingénierie ferroviaire) ;
  • Holding (pilote les activités plus transverses).

Organisation (Une organisation est)

Le conseil d'administration est composé de 18 membres :

  • Sept représentants de l'État parmi lesquels est choisi le président ;
  • Six représentants des salariés (dont un cadre) ;
  • Cinq membres choisis pour leurs compétences:représentants des usagers et clients,et parlementaires.

L'entreprise comprend trois niveaux de management :

  • La direction générale située à Paris et dont l'organe (Un organe est un ensemble de tissus concourant à la réalisation d'une fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément plusieurs...) directeur est le « comité exécutif » de 11 membres :
    • La Présidente (anne marie idrac)
    • Le Directeur Général Exécutif 'guillaume pépy)
    • La Directrice de Voyages France-Europe (mireille faugère)
    • le directeur du transport public (jean pierre farandou)
    • le directeur de l'activité infrastructure (pierre izard)
    • Le Directeur Général Délégué au Fret (olivier marembaud)
    • Le Directeur des Ressources Humaines (françois nogué)
    • Le Directeur de la Communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter-...) (bernard emsellem)
    • Le Directeur des Opérations Industrielles (jacques damas)
    • le directeur de l'exploitation (jacques couvert)
    • Le Directeur Economie et Finances (jean pierre menanteau)
  • 23 directions régionales approximativement calquées sur les régions administratives, sauf en région parisienne où leur découpage reflète l'organisation ancienne des réseaux (Paris Saint-Lazare, Paris Sud-Est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.), Paris-Est, Paris-Rive-Gauche et Paris-Nord) ;
  • Les établissements, au nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de 280 et spécialisés par fonctions :
    • EIM TGV : établissement industriel de maintenance des TGV
    • ECT : Etablissement Commercial Trains
    • EEX : Etablissement d'Exploitation (exploitation, vente et accueil)
    • EMM : Etablissement de Maintenance du Matériel
    • EEV : Etablissement d'Exploitation Voyageurs
    • EIMM : Etablissement Industriel de Maintenance du Matériel
    • EIV : Etablissement Industriel Equipement
    • ELOG: Etablissement Logistique
    • ELRE: Etablissement Logistique Régional de l'Equipement
    • EVEN : Etablissement Equipement
    • EEF: Etablissement Exploitation Fret
    • ET : Etablissement Traction
    • EMF: Etablissement Multi-Fonctions
    • EMT : Etablissement Matériel Traction
    • EI : Etablissement Industriel
    • EPOC : Etablissement de Production et d'Optimisation du Combiné. Créé en 2003 pour concevoir et produire les trains du combiné transportant les conteneurs. Le Directeur actuel (Août 2006) est Stéphane Derlincourt.

Le pilotage de l'entreprise s'organise autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5...) de huit domaines et activités : GL (Grandes lignes), TER, IDF (Île-de-France), Fret, Matériel, Traction, Gestion d'infrastructure, Gares.

Résultats économiques de l'année 2006

En 2006, le chiffre d'affaires global du groupe SNCF s'est élevé à 21,9 milliards d'€uros[1].

L'EBE (excédent brut d'exploitation) s'est élevé à 2 milliards d'€uros.

Le résultat courant (y compris amortissements, provisions d'exploitation et résultats financiers) s'est élevé à 695 millions d'€uros. Cependant ce chiffre résulte de la contribution des diverses activités du groupe, dont la rentabilité est assez différente :

  • Transport de voyageurs : + 700 millions d'€uros (bénéfice)
  • Fret (transport de marchandises) et logistique : - 700 millions d'€uros (perte)
  • Charges de l'infrastructure, ingénierie : - 72 millions d'€uros (perte)
  • Autres : + 170 millions d'€uros

L'endettement net de l'EPIC SNCF s'établissait à 5,565 milliards d'€uros au 31 décembre 2006.

Les grandes questions

L'équilibre économique du système ferroviaire

Le groupe SNCF est le premier transporteur routier (Un transporteur routier est une société, privée ou publique, de transport routier de marchandises ou de personnes ou de déménagements. En...) en France et parmi les leaders en Europe. Il est donc tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) naturel de se poser la question de définir si pour le groupe il est plus rentable de faire circuler des camions (Le camion est un véhicule automobile à roues destiné à transporter des marchandises. Le routier (routière) ou camionneur (camionneuse) a pour...) et des autocars plutôt que des trains.

L'arrivée de la concurrence intramodale

La SNCF a bénéficié dans le passé d'un double monopole, sur transport ferroviaire d'une part et sur le transport de voyageurs entre villes françaises d'autre part. Sauf cas particuliers prévus par la loi, il n'existait pas de liaisons régulières inter-villes par autocar (Un autocar, aussi appelé car, autobus de luxe ou autobus interurbain, est un moyen de transport routier pouvant accueillir plusieurs voyageurs pour de longues distances confortablement.).

Elle est cependant soumise à une vive concurrence intermodale :

  • Transport routier et par voie fluviale sur le Fret et en International ;
  • Transports aériens ;
  • Voitures particulières.

Le cadre juridique pour l'exercice d'une concurrence intramodale est en place pour ce qui concerne le transport des marchandises (fret) en trafic international depuis le 15 mars 2003 et en trafic intérieur depuis le 1er avril 2006. Concrètement, le premier train de marchandises privé a circulé en juin 2005 pour le compte d'une filiale du groupe Connex (Veolia Transport (ex-Connex) est la marque transport du groupe Veolia Environnement. Son activité consiste principalement à exploiter des services de transport en...). Début avril 2006, six nouveaux entrants avaient obtenu la licence d'entreprise ferroviaire et le certificat de sécurité leur permettant d'utiliser le réseau français : B-Cargo (SNCB), CFL Cargo (CFL/Arcelor), Euro Cargo Rail (Un rail (ou lisse en québécois) est une barre d’acier profilée. Deux files parallèles de rails mis bout à bout forment une voie...) (EWS), Europorte 2 (Eurotunnel), Rail4Chem (BASF), Veolia Transport (Veolia Transport (ex-Connex) est la marque transport du groupe Veolia Environnement. Son activité consiste principalement à exploiter des services de transport en commun (ferroviaires, routiers ou maritimes) dans le cadre le...) (Connex) et Seco-Rail (Colas). De son côté la SNCF a obtenu les certificats de sécurité lui permettant de commencer à tracter ses propres trains dans certains pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus...) voisins, notamment la Belgique et l'Italie.

Concernant le transport de voyageurs, les propositions de la Commission européenne prévoient l'ouverture à la concurrence du trafic international de voyageurs, incluant le cabotage (Le cabotage désigne un genre de navigation maritime qui consiste à se déplacer de port en port en restant à proximité des côtes. Ce terme désigne initialement une activité de...) (c'est-à-dire la desserte de gares intermédiaires), en 2010 (3e « paquet » ferroviaire). Cette ouverture, toujours source de tensions sociales, fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être...) de négociations en vue d'un éventuel report. Elle se ferait en principe par accès libre à l'infrastructure, mais avec la possibilité pour les États de prévoir des contrats de service public.

Relations sociales et conflits

Le 28 octobre 2004, un accord qualifié d'historique, sur « l'amélioration du dialogue social et la prévention des conflits à la SNCF » a été signé par sept organisations syndicales (dont la CGT) représentant au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique...) 80 % des voix aux Élections professionnelles de 2004 à la SNCF.

Cet accord a pour but de remplacer la confrontation habituelle dans l'entreprise en recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique...) de compromis, en mettant en place un système analogue à celui de la veille sociale qui a fait ses preuves à la RATP (La Régie autonome des transports parisiens (RATP) est une entreprise publique désignée par le STIF pour assurer la gestion du métro et...). L'un des objectifs de cet accord, partagé par la direction et par les syndicats est d'éviter l'instauration d'un système de service minimum dans les services publics, demandé par certains partis politiques. Les événements du début de l'année 2005, marqués par deux grèves fortement suivies à l'échelle nationale en janvier, semblent montrer que ce dispositif sera long à entrer dans les faits.

L'avenir du Fret

Fret SNCF est une activité en difficulté depuis plusieurs années. Le trafic a représenté en 2004 environ 46 milliards de tonnes-kilomètres pour une part de marché estimée à 13 %. En 2004, elle a enregistré une perte de près de 400 millions d'€uros. Un plan de recapitalisation, d'un montant de 1,5 milliards d'€uros sur trois ans, a été engagé en 2005 avec l'accord de la Commission européenne. L'État français est autorisé à subventionner la SNCF à cet effet à hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) de 800 millions tandis que l'entreprise financera par elle-même le solde de 700 millions. En contrepartie, les conditions posées par la Commission portent sur l'ouverture du marché du fret à la concurrence et sur l'interdiction de toute autre subvention (Une subvention est une aide financière, c’est-à-dire une somme d’argent, qui est allouée par une institution publique ou privée à une...) pendant dix ans, sauf si l'activité Fret était filialisée.

Pour l'exercice 2006, la SNCF a annoncé un déficit courant de 250 millions d'€uros, pour un chiffre d'affaire de 1,7 Milliards. Il faut ajouter à ce chiffre 650 millions de pertes exceptionnelles dûes à des provisionnements. Le défi à relever pour les années à venir est, selon la présidente Anne-Marie IDRAC, de retrouver un niveau de compétitivité durable dans l'activité fret, en grave difficulté depuis la double concurrence de la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) et des transporteurs ferroviaires privés.Une nouvelle organisation avec des moyens matériels et humains dédiés au fret a été lancée début 2007;des adaptations de l'outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions entreprises,...) industriel et une négociation sociale sont annoncées.La SNCF entend rester le second transporteur (Un transporteur dirige une entreprise commerciale spécialisée dans le transport de personnes, de marchandises, de fonds ou d'énergie. Il exerce, dans la plupart des...) de fret en europe derrière la DB, qui étend sa présence dans toute l'europe par des opérations de croissance externe.

L'état du réseau

Selon un audit commandé en septembre 2004 par la SNCF et RFF, l'état du réseau ferré français serait alarmant. Les experts ont notamment relevé une baisse tendancielle de la part des dépenses d'entretien affectées au réseau classique et un déséquilibre entre les dépenses d'entretien et les dépenses de renouvellement, la part des renouvellements, qui permettent de réduire sensiblement l'entretien courant, étant nettement plus faible que sur d'autres réseaux européens. La charge de la remise à niveau du réseau est évaluée à 15,3 milliards d'euros sur dix ans. Cela représente un besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins...) de financement important pour le gestionnaire du réseau qui se traduira vraisemblablement par une pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) accrue sur la SNCF tant comme transporteur (hausse des péages) que gestionnaire délégué de l'infrastructure (augmentation de productivité).

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Vendredi 15 Décembre 2017 à 00:00:11 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Découverte du plus ancien plésiosaure au monde
Mercredi 13 Décembre 2017 à 00:00:13 - Multimédia - 1 commentaire
» Les jeux vidéo d'action améliorent la lecture
Mercredi 13 Décembre 2017 à 00:00:04 - Physique - 1 commentaire
» Une campagne très spéciale pour LHCb