Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Microsoft
Forme juridique : Société anonyme
(NASDAQ : MSFT)
Création : 4 avril 1975 (Albuquerque, NM)
Slogan : Votre potentiel. Notre passion.
Siège social : Redmond, Washington  États-Unis
Personnes-clés : Bill Gates (William Henry Gates III KBE dit Bill Gates (né le 28 octobre 1955 à Seattle) est un informaticien et chef d'entreprise américain, pionnier dans le domaine de la micro informatique, et célèbre pour avoir fondé en 1975, à...), Steve Ballmer (Steve Ballmer, né le 24 mars 1956 à Détroit aux États-Unis, est un chef d'entreprise américain. Il fait la connaissance de Bill Gates à l'Université Harvard et entre chez...)
Secteurs d’activité : Informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement...), Jeu vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de type photochimique. Le mot...)
Produits : Microsoft Windows (Windows (littéralement « Fenêtres » en anglais) est une gamme de systèmes d’exploitation produite par...)
Microsoft Office (Microsoft Office est une suite bureautique propriétaire. Elle est propriété de Microsoft et est développée pour les plates-formes Windows et Macintosh. Microsoft Office...)
Xbox
MSN
Filiales : Xbox, MSN
Effectif : 63 600 (2005)
Chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) d’affaires : 44,28 milliards de dollars (2006)
Bénéfice net : 16,5 milliards de dollars (2006)
Site Web : http://www.microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen, dont le revenu annuel a atteint 44,28 milliards de dollars en 2006 et...).com

Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen (Paul Allen de son nom complet Paul Gardner Allen (né le 21 janvier 1953), est un informaticien, chef d'entreprise, homme d'affaires et mécène américain. Pionnier et visionnaire dans le domaine de la micro...), dont le revenu annuel a atteint 44,28 milliards de dollars en 2006 et emploie 76 000 personnes dans 102 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) différents. Son activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) principale consiste à développer des logiciels pour micro ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de...) et décline actuellement une gamme de produit extrêmement complète. Son siège social se situe à Redmond, Washington, États-Unis, et ses meilleures ventes sont le système d’exploitation Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les années 1990, avec la sortie de Windows 95, son succès...) et la suite bureautique (Une suite bureautique est un ensemble de logiciels bureautiques qui comporte typiquement :) Microsoft Office. La société est parfois abrégée "MS" ou "MSFT" ou même appelée "la firme de Redmond" en raison de l’influence qu’a le siège social sur la région.

Ces produits ont réussi à s’imposer sur quasi tous les bureaux d’ordinateur. Si bien qu’un observateur note même que la mission originelle de Microsoft d’avoir " un ordinateur sur chaque bureau et dans chaque maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.), tournant sur Windows " est aujourd’hui pratiquement accomplie.

Microsoft marque également de son empreinte d’autres secteurs d’activité, avec la chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) câblée américaine MSNBC, le portail internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie...) MSN, et l’encyclopédie multimédia (Le mot multimédia est apparu vers la fin des années 1980, lorsque les CD-ROM se sont développés. Il désignait alors les applications qui, grâce à la mémoire du CD et aux capacités de l'ordinateur, pouvaient générer,...) Encarta, sans oublier le marché du hardware avec les produits comme les souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus,...) Microsoft, et les produits de divertissement domestique comme la Xbox, la Xbox 360, et le Zune.

A l’origine, fondée pour développer et vendre des programmes informatiques BASIC (En programmation, BASIC est un acronyme pour Beginner's All-purpose Symbolic Instruction Code. qui désigne une famille de langages de programmations de haut niveau.) pour l’Altair 8800, Microsoft a réussi à dominer le marché du système d’exploitation de l’ordinateur personnel avec MS-DOS (DOS disk operating system est le nom générique employé pour désigner les anciens systèmes d'exploitation dont les fonctionnalités étaient orientées manipulation aisée des périphériques contenant des fichiers.) au milieu des années 80. L’introduction en bourse de la société, et l’envolée du prix des actions qui s’ensuivi, a fait quatre milliardaires et environ 12 000 millionnaires parmi les employés de Microsoft.

Au cours de son histoire, la société a été la cible de critiques pour de nombreuses raisons, dont abus de position dominante (la firme a été poursuivie par la justice américaine pour violation des lois antitrust)

La société

Présentation

Le nom Microsoft est un mot-valise issu de la contraction de Microcomputer Software. Son siège social est situé à Redmond dans l’État de Washington, ainsi Microsoft est parfois appelée la firme de Redmond Cette entreprise est surtout connue pour ses logiciels, par exemple : les systèmes d’exploitation MS-DOS et Microsoft Windows, la suite bureautique (Le terme de bureautique désigne la mécanisation et l'automatisation du travail de bureau, soit les processus de production, d'expédition, de...) Office, des outils de développement, des jeux vidéo. Mais aussi pour ses matériels (périphériques pour PC, consoles de jeux Xbox, baladeur numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée, par opposition à une information...) Zune), et ses services internet (désormais regroupés sous le nom Windows Live). (voir la liste des activités pour plus de détails)

Microsoft domine depuis plusieurs années le marché des systèmes d'exploitation grand-public. Son système d'exploitation Windows, décliné en de nombreuses nouvelles versions, s'est imposé comme un standard dans l'informatique.

C’est aussi l’une des plus importantes capitalisations boursières. La société emploie environ 63 600 personnes à travers le monde (Le mot monde peut désigner :), et est dirigée depuis le 14 janvier 2000 par Steve Ballmer.

Dirigeants

Siège social de Microsoft à Redmond, dans l’État de Washington
Siège social de Microsoft à Redmond, dans l’État de Washington
  • William Henry Gates III, surnommé Bill Gates : co-fondateur emblématique de Microsoft avec Paul Allen, actionnaire principal (ce qui fait de lui l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un garçon, tandis...) le plus riche du monde), Président et Directeur de l’Architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) Logicielle (il fut PDG de 1975 à 2000) Désigné personnalité de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 2005 par l'hebdomadaire Time Magazine aux côtés de sa femme Melinda et du chanteur Bono du groupe U2 pour leur participation à l'effort humanitaire de manière générale et particulièrement cette année-là (raz de marée (La marée est le mouvement montant (flux ou flot) puis descendant (reflux ou jusant) des eaux des mers et des océans causé par l'effet conjugué des forces de gravitation de la Lune et du Soleil.) Tsunami (Un tsunami (japonais : ? tsu, « port » et ? nami, « vague ») est une onde provoquée par un rapide mouvement d'un grand volume d'eau (océan...) en Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 % des terres émergées) et le plus...), ouragan Katrina (L’ouragan Katrina est un des ouragans les plus puissants à avoir frappé les États-Unis et surtout l’un des plus étendus (rayon de plus de 650 km dont 190 de vents de force cyclonique et 340 de tempête...) à la Nouvelle-Orléans) (article de presse). Il a annoncé en juin 2006 qu'après une période de transition de deux ans, il se consacrera à plein temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) à la Fondation Bill & Melinda Gates, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en restant actionnaire, Président et conseiller de Microsoft.
  • Steve Ballmer : il est dans l'entreprise depuis 1980 et en est le Directeur Général depuis janvier 2000, lorsque Bill Gates a décidé de prendre du recul dans la gestion de la société pour se consacrer essentiellement à la stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) produits.

Histoire

La société Microsoft est née en octobre 1975, à Albuquerque, dans le Nouveau-Mexique, du besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins secondaires et les besoins...) de deux étudiants américains, Bill Gates et Paul Allen, de formaliser la vente de l’interpréteur (En informatique, un interprète (parfois appelé, à tort, « interpréteur » par mauvaise traduction de l'anglais) est un outil ayant pour tâche d'analyser, de traduire et d'exécuter un programme écrit dans un langage informatique. De tels...) de langage informatique (On appelle langage informatique un langage formel utilisé lors de la conception, la mise en œuvre, ou l'exploitation d'un système d'information. Le terme...) BASIC : Altair Basic qu’ils avaient créé à partir d'un freeware pour ce qui est considéré comme le premier ordinateur personnel américain, l’Altair 8800 de la société MITS et le premier langage de programmation (Un langage de programmation est un langage informatique, permettant à un être humain d'écrire un code source qui sera analysé par une machine, généralement un...) pour micro-ordinateur de l'histoire de l'informatique. La marque Microsoft (en fait, originalement, Micro-Soft : le - disparaîtra plus tard) fut déposée le 26 novembre 1976

Ce premier contrat de Microsoft représente le véritable tour de force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale...) de Bill Gates, étant peut-être même plus important pour la société que le rôle que jouera ensuite MS-DOS : contrairement à ce qui se faisait à l’époque, où les constructeurs achetaient aux éditeurs leurs logiciels avec tous les droits, Bill Gates et Paul Allen demandent à toucher (Le toucher, aussi appelé tact ou taction, est l'un des cinq sens de l'homme ou de l'animal, essentiel pour la survie et le développement des êtres vivants, l'exploration, la reconnaissance, la découverte de...) chacun 3 000 dollars pour leur Altair Basic mais en restent propriétaires et ne concèdent qu’une licence à MITS, qui doit leur reverser 35 dollars par exemplaire distribué (à titre indicatif le prix de vente de l’Altair 8800 était de 397 dollars, la licence de Microsoft en représentait donc 8,8 %). C'est ainsi que le BASIC de Microsoft se retrouve dans deux micro-ordinateurs populaires introduits en 1977: le PET de Commodore et le TRS80 de Tandy.

Avant la sortie de MS-DOS en 1981, Microsoft poursuit son développement en sortant divers compilateurs de langages de programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de la conception de...) comme Fortran ou COBOL (COBOL est un langage de programmation de troisième génération créé en 1959 (officiellement le 18 Septembre 1959). Son nom est l'acronyme de COmmon Business Oriented Language qui révèle sa vocation...).

En 1980, IBM (International Business Machines Corporation (IBM) est une société multinationale américaine présente dans les domaines du matériel informatique, du logiciel et...) s’apprête à lancer l’IBM PC (L'IBM Personal Computer, l'IBM PC, moins connu sous les dénominations de PC/G ou IBM modèle 5150, est le premier ordinateur personnel produit par millions par IBM (à la...) et a demandé son BASIC (dont une version en mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) ROM) à Microsoft. IBM a par ailleurs demandé à la société Digital Research (Digital Research était une entreprise informatique fondée en 1974 par Gary Kildall.), dirigée par Gary Kildall (Gary Kildall (né le 19 mai 1942, mort le 11 juillet 1994) est l'inventeur du système CP/M. Ce système conçu au départ pour les ordinateurs 8 bits, fut porté ensuite sur des ordinateurs 16 bits.) de fournir une version de son système d'exploitation CP/M (CP/M, acronyme de Control Program/Monitor, est un système d'exploitation créé par Gary Kildall de Digital Research Inc.).

L'histoire du contrat manqué par Gary Kildall est très controversée, cependant la version avancée par de nombreuses personnes, dont Tim Paterson (Tim Paterson est un développeur américain, né en 1956, et principalement connu pour être à l'origine du populaire système d'exploitation MS-DOS.), qui sera bientôt amené à travailler pour Microsoft, et la moins contestée affirme que Kildall et son ancienne épouse, Dorothy McEwen, auraient refusé de signer l'agrément de confidentialité. De plus ils ont refusé de modifier CP/M-86 et ont demandé une redevance plus élevée et surtout le CP/M 86 est totalement exempt de bug ce qui n'autorise pas IBM à le corriger.

IBM se tourne alors vers Microsoft, et veut sous-traiter CP/M pour l'IBM PC. Le contrat avec Microsoft ne le permettant pas, Microsoft en décembre 1980 dépense 25 000$ pour une licence non exclusive pour un Système d'exploitation disponible au stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un équipement sportif.) expérimental, clone de CP/M, le QDOS (QDOS est l'ancêtre du MS-DOS de Microsoft. QDOS signifie Quick-and-dirty Operating System, soit « système d'exploitation rapide et sale ».) (Quick and Dirty Operating System, système d’exploitation vite et mal fait). En mai 1981, Microsoft embauche Tim Paterson pour porter QDOS sur l'IBM PC. En juillet 1981, Microsoft achète tous les droits sur 86-DOS pour 50 000 dollars. IBM voit ainsi sauvé le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le...) d'IBM PC, mais au prix, qu'il ignore, de la perte de sa position dominante : cet accord va permettre de réaliser des clones et sourtout a IBM d'empocher des royalties sur le MSDOS pour les apport qu'il y a fait (debuggage). IBM avait possédé jusqu’à 66 % du marché des mainframes propriétaires; sa part du marché des PC ne dépassa jamais un maximum de 21 % atteint vers 1983, puis a décliné pour placer ce constructeur derrière Dell (Dell est une entreprise américaine, actuellement deuxième plus grand constructeur d'ordinateurs au monde derrière Hewlett-Packard. Son siège est...) et Compaq (Compaq Computer Corporation est une entreprise d'informatique créée en 1982 par Rod Canion, Bill Murto et Jim Harris à Houston, Texas (États-Unis).) (aujourd’hui intégré par Hewlett-Packard (Hewlett-Packard Company, officiellement abrégée en HP, est une entreprise d'informatique et d'électronique multinationale américaine. Elle fait partie des 40 plus grosses entreprises du monde. Ses...) (HP)), situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin...) marginale inimaginable en 1981.

Microsoft vend donc à IBM des licences pour ce système d’exploitation tiers, le 86-DOS, écrit par Tim Paterson de Seattle Computer Products pour le microprocesseur Intel 8086 (le Intel 8088 qui équipe le Compatible PC (Un compatible PC, ou simplement un PC, est un ordinateur compatible avec l'IBM PC apparu en 1981. En 2008, pratiquement tous les ordinateurs personnels sont des compatibles PC. Ils sont...) est compatible avec le Intel 8086, et juste un peu moins rapide que ce dernier, et possède le même langage machine). Le MS-DOS devient ainsi l’un des trois OS disponibles pour l’IBM PC, avec CP/M 86 (Gary Kildall mis face à une concurrence a fini par se laisser convaincre) et PC/IX, une version d’UNIX ne possédant pas de mode de protection mémoire. Microsoft a acheté pour 50 000 dollars le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les...) qui va assurer son empire, même s'il a du compléter son développement pour répondre au cahier des charges (Un cahier des charges est un document visant à définir exhaustivement les spécifications de base d'un produit ou d'un service à réaliser. Outre les spécifications de base,...) d'IBM. Celui-ci sort sous le nom d’IBM PC-DOS 1.0 à l’introduction des IBM PC sur les marchés anglophones, le 12 août 1981. Étant plus léger, moins cher et rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation...) plus disponible que ses deux concurrents, il devient rapidement l’OS par défaut des IBM PC puis plus tard des Compatible PC.

Comme pour le BASIC, Microsoft s’est réservé le droit de vendre des licences à d’autres constructeurs sous le nom de MS-DOS. Avec le boom des Compatible PC dès le milieu des années 80 (de Texas Instruments, Compaq, Seiko Epson (EPSON France est une filiale Européenne de Seiko EPSON Corp. Les produits Epson sont conçus pour une large clientèle dans les affaires, les administrations et le grand public.), Thomson, Amstrad…), MS-DOS s’impose rapidement et devient de facto la plate-forme de référence professionnelle (et un monopole, selon les points de vue). En 1987, des milliers de constructeurs de compatible PC existent dans le monde, et tous sans exception ont un point (Graphie) de passage obligé qui est Microsoft, le plus performant de tous, dans un souci vital pour le monde professionnel d'unité et de standardisation et de portabilité (Selon le contexte, le mot portabilité peut avoir plusieurs significations :) de tous les compatible PC.

C’est ensuite grâce à Windows, dont les concept furent "emprunté" à Xerox (Xerox est une entreprise américaine, basée à Stamford (Connecticut).), que Microsoft s’impose comme le principal acteur (Un acteur est un artiste qui incarne un personnage dans un film, dans une pièce de théâtre, à la télévision, à la radio, ou même dans des spectacles de rue. En plus de...) du secteur micro informatique. D’abord simple interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner correctement.) graphique pour MS-DOS, il est devenu beaucoup plus tard un système d'exploitation à part entière, après quelques versions intermédiaires. Quelques coups de génie marketing (Le marketing (on utilise aussi parfois — dans 7% des cas, d'après les chiffres donnés par Google — le néologisme français mercatique) est une discipline qui cherche à déterminer les offres de biens et services en...) ne sont pas étrangers à ce succès, comme l’ajout de trois touches " Windows " sur les PC afin de marquer celui-ci dans l’esprit du consommateur comme " étant fait pour Windows " et marginaliser ainsi le concurrent potentiel OS/2 (OS/2 est un système d'exploitation créé par Microsoft et IBM, qui ensuite a été développé par IBM seul. Le nom OS/2 signifie Operating System/2 (operating system signifie système d'exploitation en...) développé par IBM et co-développé initialement par Microsoft et IBM jusqu'au divorce officiel entre les deux sociétés en septembre 1991. Selon Microsoft, un soin particulier a également été apporté aux questions d’ergonomie, et en particulier à la question des polices de caractères typographiques, dès les versions 3.0 (Adobe Type Manager) et 3.1 (TrueType) de Windows.

Bien des années plus tard, Microsoft affirmera considérer son avance ergonomique comme l’atout qui permettra à Windows de survivre face à la concurrence gratuite de Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds,...) et de KDE/GNOME. De fait, Microsoft consacre une part très importante de son budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) aux questions ergonomiques : un service observe en salle blanche toutes les hésitations d'utilisateurs novices pour rendre les menus plus clairs, démarche fastidieuse qui passionne moins les hackers (Hackers est un film américain réalisé par Iain Softley, sorti en 1995. Connu aussi sous les titres francophone de : Hackers - Les pirates du cyberespace (titre DVD) et Pirates (titre TV).) purs et durs.

Windows est alors devenu le standard micro-informatique (La micro-informatique est un terme désignant les « petits » (le préfixe μιχρο, venant du grec) ordinateurs personnels; le terme même (en anglais : Personal...) de facto et il est désormais trop tard pour que des concurrents éventuels puissent proposer une alternative viable commercialement du fait notamment des milliers de logiciels et de périphériques matériels qui ont nécessité des milliards de journées/hommes de développement spécifiques à Windows. Quelques uns s'y risqueront: Go Software, avec un produit performant, rapide, et très riche en fonctionnalités, mais alors que beaucoup d'applications sont déjà portées ou en cours de portage sous Windows (Go se reconvertira dans les interfaces de téléphones mobiles), ou BeOS (BeOS est un système d'exploitation développé par la société américaine Be Inc., fondée par le français Jean-Louis Gassée, un ex-dirigeant d'Apple à partir de 1991. Initialement conçu pour un...) avec un système d'exploitation basé sur Unix créé par Jean-Louis Gassée, ancien patron de la R&D d'Apple (Apple, Inc. (Apple Computer, Inc. jusqu'en janvier 2007 ; apple signifie « pomme » en anglais) (NASDAQ : AAPL) est une société...). L'élaboration d'un produit capable de rivaliser avec Windows impliquerait de disposer comme Microsoft de revenus réguliers pendant les années nécessaires au développement d’un tel système. Or, le temps que celui-ci soit développé, Microsoft aurait déjà pris de l'avance, et éventuellement modifié les standards. La mise à mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus...) par Microsoft, contre toute attente, d’OS/2, avec le consentement d'IBM puisque windows95 contient des parties de OS/2 donc generes des royalties à IBM, et constitue un avertissement qui décourage toute velléité de tenter de concurrencer Windows. La société Be propose tout de même BeOS, orienté d'emblée dans la gestion de la vidéo, et tout aussi ergonomique que Windows : cet OS ne décollera jamais vraiment hors d'un cercle (Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale distance d'un point nommé centre. La valeur de cette...) de passionnés. Et Be intentera d'ailleurs un procès antitrust contre Microsoft pour abus de position dominante qui s'achèvera par un accord financier à l'amiable entre les deux sociétés .

Curieusement, pourtant, Microsoft n’était pas le premier à proposer une interface graphique pour le PC. C’est une fois de plus la société Digital Research qui avait développé un produit très comparable à l’interface du Macintosh (Macintosh (prononcé /makintɔʃ/) ou Mac est une série de différentes familles d'ordinateurs personnels conçus, développés, et vendus par...), le GEM (Graphical environment manager). Toutefois, un procès intenté par Apple s’était traduit par une condamnation de cette société à qui le jugement avait imposé d’enlever toutes les caractéristiques ressemblant au Mac OS (Mac OS (pour Macintosh Operating System) est le nom du système d'exploitation d'Apple pour ses ordinateurs Macintosh. Il est surtout connu pour être le...) d'Apple dans son interface graphique, la rendant ainsi économiquement peu plaisante. La version 1.0 de Windows, rudimentaire - les fenêtres ne peuvent pas même s'y recouvrir - , n’inquiète pas sérieusement Apple, qui ne réagit pas. La version 2.0 est une concurrence plus sérieuse, et Apple intente un nouveau procès, cette fois-ci à Microsoft. Ce dernier use de tous les moyens légaux pour faire traîner le procès en longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...). Apple perd défitivement son procès contre Microsoft en appel en 1994. Apple, en situation financière délicate, menace ensuite de réattaquer Microsoft, ce qui aboutit à un règlement à l’amiable en 1997 au moment du retour de Steve Jobs (Steven Paul Jobs (né le 24 février 1955) est, avec Steve Wozniak, le cofondateur d'Apple. Ils sont tous deux considérés comme les pionniers de la micro-informatique pour avoir introduit...) à la tête d'Apple en remplacement de Gil Amelio (Gil Amelio (Gilbert F. Amelio), né le 1 mars 1943 à New York, est un chef d'entreprise américain. Il a notamment dirigé Apple de 1996 à 1997.).

Cet accord comprenait une prise de participation temporaire de Microsoft dans le capital d’Apple (à hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) de 150 millions de dollars soit 6 % du capital de la pomme), et l’obligation pour Microsoft de développer Internet Explorer (Internet Explorer (officiellement Windows Internet Explorer depuis la version 7), parfois abrégé IE, MSIE ou MS IE, est le navigateur Web de Microsoft, installé par défaut avec...) et Microsoft Office pour Mac OS au moins jusqu’en 2002. En échange, Apple abandonnait ses poursuites.

Un facteur important de l’adoption généralisée de Windows a été son rôle d’interface non seulement graphique, mais également de drivers. Sous MS-DOS, chaque logiciel devait développer individuellement la gestion de tout le panel (Le panel est un groupe de personnes interrogées régulièrement sur leurs opinions ou leurs attitudes. Les personnes peuvent participer aux enquêtes par courrier, téléphone ou, de plus...) des milliers de périphériques compatible PC existant et à venir. Tâche colossale que les logiciels n'ont plus à gérer sous Windows dans la mesure où le système d'exploitation Microsoft Windows se charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) de gérer lui même en standard tous les drivers de périphériques de l'univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) compatible PC.

Voir Histoire de Microsoft Windows.

L'histoire de Microsoft ne se résume cependant pas à celle de Windows. D'autres pans importants de l'activité de Microsoft ont permis sa croissance:

  • Ses logiciels d'application commercialisés maintenant autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres...) de la suite Office. Au départ, il s'agissait de Multiplan, qui concurrençait notamment Lotus 123 et Word, qui concurrençait Wordperfect. Le passage à Windows et l'intégration sous forme de suite de ces logiciels, complétés de Powerpoint, et en 1997, d'Outlook, ont permis à Microsoft de générer un nouveau pôle et une nouvelle dominance représentant un chiffre d'affaire du même ordre de grandeur que celui de Windows.
  • Son activité de logiciels serveurs qui a démarré en 1990 au départ avec LAN Manager, un système d'exploitation réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...) surcouche d'OS/2. S'ensuivit la version serveur de Windows NT, devenu Windows Server qui bénéficie d'une part de marché mondiale supérieure à 65% et qui a signé le déclin de Novell Netware (NetWare est un système d'exploitation de réseau (en anglais : network operating system ou NOS) pour serveur de type PC, lancé sur le marché en 1983 par la...) qui n'a pas su s'adapter, notamment à l'arrivée d'Internet. L'activité serveurs a été complétée par une large gamme de produits comme SQL Server (base de données), Exchange (serveur de messagerie), Biztalk Server, Operations Manager, et autres outils d'administration systèmes. L'activité serveur représentait en 2006 23% du chiffre d'affaire de Microsoft et était sa principale source de croissance en revenu et en profits.
  • L'activité grand public, avec logiciels de jeu (Flight Simulator), encyclopédies (Encarta), logiciels de gestion de finance personnelle (Money), suite bureautique grand public (Works), et matériels (souris, claviers, etc). Cette activité a connu un développement important en 2001 avec le lancement de la Xbox, console de jeux destinée à concurrencer la PS2 de Sony, et renouvelée avec le lancement fin 2005 de la Xbox 360. la ps3 est son nouveau concurrent
  • L'activité Internet avec le portail MSN lancé en 1995 qui a subi plusieurs transformations depuis, avec la partie "logicielle" de MSN fournie sous la marque "Windows Live (Windows Live, marque de la société Microsoft, désigne l'ensemble des services disponibles directement sur Internet ou via des logiciels. Ce nom se résume en partie au nouveau nom donné à un ensemble de services MSN,...)" depuis 2005. Microsoft est devenu un acteur majeur de ce marché avec Hotmail (messagerie) et surtout Messenger (Le programme MESSENGER (en anglais : Mercury Surface, Space Environment, Geochemistry and Ranging) est une mission d'étude des caractéristiques physicochimiques de la planète...) (messagerie instantanée) tout en peinant sur la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique...) (Search) face au leader de ce marché, Google (Google, Inc. est une société fondée le 7 septembre 1998 dans la Silicon Valley en Californie par Larry Page et Sergey Brin, auteurs du moteur de recherche Google. Depuis 2001, Eric Schmidt...).

Chronologie

  • Janvier 1975 : Développement de l'Altair 8800 par la Micro Instrumentation and Telemetry Systems (MITS).
  • Février 1975 : Gates et Allen complètent leur interpréteur Altair Basic pour l'Altair 8800.
  • Juillet 1975 : Commercialisation de l'Altair Basic.
  • Novembre 1975 : Gates propose à Allen d'utiliser le nom "Micro-soft" pour désigner leur association.
  • Novembre 1976 : Dépôt de la marque de commerce Microsoft par Bill Gates et Paul Allen.
  • Février 1977 : Microsoft commercialise un compilateur FORTRAN.
  • Novembre 1977 : Fin de l'association entre Microsoft et MITS après une longue dispute judiciaire.
  • Avril 1978 : Microsoft commercialise un compilateur COBOL-80.
  • Novembre 1978 : Microsoft fonde un premier comptoir de vente outremer à Tokyo, au Japon.
  • Décembre 1978 : Le chiffre d’affaire de la société dépasse le million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999)...) de dollars.
  • Juin 1979 : Microsoft annonce un BASIC pour le microprocesseur 8086.
  • Novembre 1979 : Microsoft s'installe en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité...) par le biais d'un représentant belge : Vector Microsoft.
  • Avril 1980 : Microsoft commercialise la SoftCard Z-80, une carte s'enfichant dans un Apple II et permettant de faire tourner avec peu de modifications les milliers de programmes existants conçus pour le 8080 et le Z-80.
  • Juin 1980 : Le gestionnaire Steve Ballmer (aujourd’hui Président Directeur Général de Microsoft) rejoint Bill Gates et Paul Allen.
  • Août 1980 : Microsoft annonce le XENIX OS, un système d'exploitation portable pour microprocesseurs 16 bits. XENIX est un système d'exploitation interactif, multi-utilisateurs et multi-tâches compatible à UNIX.
  • Août 1981 : IBM introduit son PC, avec IBM PC-DOS 1.0. En plus du système d'exploitation, Microsoft fournit différents compilateurs/interpréteurs, tels COBOL, BASIC et PASCAL.
  • Juin 1982 : Microsoft change de logo. Le nouveau logo reçoit un nom : le "Blibbet".
  • Mai 1983 : Microsoft commercialise sa première souris. Contrairement à la souris d'Apple, elle possède deux boutons.
  • Septembre 1983 : Première version du logiciel de traitement de texte Word pour MS-DOS, l’ancêtre de Office.
  • Novembre 1983 : Microsoft dévoile Microsoft Windows. Il s'agit d'une variante de MS-DOS permettant d'ouvrir plusieurs programmes en même temps et de passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) de l'un à l'autre par le biais de fenêtres placées en mosaique. Des données peuvent être échangées entre les applications.
  • Novembre 1985 : Microsoft présente l’interface graphique Windows 1.0 pour son système MS-DOS. À cause du peu de fonctionnalités apportées c’est un flop.
  • Mars 1986 : Microsoft entre en Bourse le 13 mars. Le cours de l'action débute à $21 et termine la journée à 28$.
  • Mars 1987 : Nouveau logo Microsoft (l'actuel). Les employés protestent et lancent une campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu urbain. La campagne est caractérisée par une...) de sauvegarde (En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à dupliquer et à mettre en sécurité les données contenues dans un...) du blibbet. Le nouveau logo est tout de même adopté.
  • Avril 1987 : Commercialisation de MS OS/2, un nouveau système d'exploitation développé pour tirer parti des possibilités des microprocesseurs 286 et 386.
  • Avril 1987 : Commercialisation de Windows 2 (Windows 2, sorti en 1987, était une deuxième tentative de la part de Microsoft de publier une interface graphique pour compatible PC, suite à l'échec de Windows 1.0.).0, tournant sur MS-DOS. Au nombres de nouveautés : nouvelle apparence, fenêtres se superposant.
  • Juillet 1987 : Microsoft acquiert Forethought Inc., qui produit un logiciel de présentation nommé PowerPoint.
  • Octobre 1987 : Microsoft commercialise Excel pour Windows. Il s'agit du premier produit tournant exclusivement sous Windows.
  • Mars 1988 : Apple poursuit Microsoft en justice pour plagiat de " look and feel " (intuitivité) par Windows 2.0, qui lui, commence à séduire.
  • Mai 1990 : Microsoft lance Windows 3.0 et c’est le succès : 10 millions d’exemplaires vendus en 2 ans.
  • Juillet 1990 : Microsoft devient le premier éditeur de logiciel à dépasser le milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999 999) et précède un...) de dollars de vente annuelle.
  • Mars 1992 : Premiers spots publicitaires destinés à la télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont reproduites sur un...). Ces spots ventent les mérites de Windows. Également : Microsoft et Fox Software (Foxpro) fusionnent.
  • Avril 1992 : Microsoft commercialise Windows 3.1. Cette version présente plus de 100 améliorations par rapport à Windows 3.0 et connaît un succès sans précédent : plus d'un million de pré-commandes ont été passées à travers le monde. C’est le boom des systèmes graphiques et Microsoft domine le marché.
  • Juin 1992 : Le président américain George Bush décerne à Bill Gates la médaille nationale de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) pour réussite technologique et commerciale.
  • Octobre 1992 : Commercialisation de Windows for Workgroups 3.1. Cette version permet l'échange d'emails, le partage des fichiers et des imprimantes et la gestion de réseaux.
  • Novembre 1992 : Commercialisation d'Access pour Windows.
  • Mars 1993 : Commercialisation de Encarta, la première encyclopédie destinée à un ordinateur. Également : Commercialisation de MS-DOS 6.0.
  • Avril 1993 : Plus de 25 millions de personnes utilisent Windows à travers le monde.
  • Mai 1993 : Commercialisation du premier Windows NT. Microsoft s’attaque au monde de l’entreprise. Également : Commercialisation de la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du...) souris Microsoft.
  • Juillet 1993 : Commercialisation Windows for Workgroups 3.11.
  • Decembre 1993 : Le magazine Fortune décerne à Microsoft le titre de "Compagnie la plus innovante".
  • Avril 1994 : Windows for Workgroups 3.11 devient le système d'exploitation le plus vendu. 300 000 copies ont été vendues à travers le monde.
  • Juin 1994 : Microsoft acquiert la montréalaise Softimage Inc. pour 30 millions de dollars.
  • Septembre 1994 : Microsoft choisit le nom officiel de la prochaine version de Windows (dont le nom de code est Chicago) : Windows 95.
  • Janvier 1995 : Bill Gates annonce la parution prochaine de Microsoft Office for Windows 95. Il s'agit d'un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) de huit applications (traitement de texte, calendrier (Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du temps. Ces systèmes ont été inventés par les hommes pour mesurer, diviser et organiser le temps sur de longues durées. Initialement conçus pour être en accord avec les phénomènes...), carnet (Le Croatian Academic and Research Network ou CARNet est l'organisme responsable du réseau national de la recherche et de l'enseignement de Croatie. Ses principaux partenaires sont le centre de calcul de...) d'adresses, email, etc.). Ce produit sera un flop.
  • Mars 1995 : Microsoft et DreamWorks SKG (Spielberg) fondent DreamWorks Interactive (laquelle sera racheté par Electronics Arts en 2000).
  • Août 1995 : Lancement de Windows 95. Un million de copies seront vendues quatre jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent...) seulement après sa sortie. C’est une révolution et le rêve de Bill Gates commence à se réaliser : " A computer on every desk, in every house ".
  • 1996 : Création de MSNBC, un partenariat entre Microsoft et la National Broadcast ( Dans le domaine des télécommunications en général, le Broadcasting désigne une méthode de diffusion de données à partir d'une source unique vers un ensemble de récepteurs. Dans le domaine de...) Corporation (NBC).
  • Juillet 1996 : Lancement de Windows NT 4.0 qui remplace Windows NT 3.11 . Cette version est plus lourde que Windows 95 mais plus fiable.
  • Août 1996 : Lancement d’Internet Explorer 3.0, c’est le début de la fin pour Netscape.
  • Août 1997 : Le différend qui opposait Microsoft et Apple au sujet de la paternité (et de la propriété) de l’interface graphique prend fin à l’amiable et Microsoft entre dans le capital de Apple à hauteur de 150 millions de dollars.
  • Mai 1998 : Début du procès " anti-trust " contre Microsoft aux USA.
  • Juillet 1998 : Commercialisation de Windows 98, considéré à l'époque comme une révision mineure de Windows 95, il intègre pour la première fois le navigateur Internet Explorer.
  • 1999 : Commercialisation de Windows 98 deuxième édition qui, selon certains, est la plus stable version du noyau Win9x.
  • Janvier 2000 : Bill Gates cède sa place à Steve Ballmer à la tête de Microsoft.
  • Février 2000 : Commercialisation de Windows 2000, connu également sous le nom de Windows NT 5.0 disponible pour serveur et station de travail, considéré comme l'un des meilleurs systèmes d'exploitation de Microsoft.
  • Septembre 2000 : Commercialisation en parallèle de Windows 2000 de Windows Me, uniquement pour les stations de travail.
  • Juin 2000 : Le juge (Le juge peut être un professionnel du droit, désigné ou élu pour exercer son office. Il peut également être un simple citoyen appelé temporairement à rendre la...) Jackson se prononce en faveur de la scission de Microsoft en deux sociétés distinctes, ce qui ne sera finalement pas fait (actuellement seul l’État du Massachusetts maintient ses poursuites).
  • Août 2001 : Commercialisation de Windows XP, qui est la réunification de Windows 2000 pour sa robustesse et des Windows 9x pour l'aspect utilisateur particulier, avec une interface simple d'utilisation.
  • 27 septembre 2001: la société anonyme Softimage France, propriété de Microsoft depuis 1994, a été condamnée par le tribunal (Le tribunal ou juridiction (de jus dicere : littéralement, « dire le droit ») est un lieu où est rendue la justice. C'est là que les personnes en conflit viennent chercher la justice...) de commerce de Nanterre à trois millions de francs de dommages et intérêts, pour la contrefaçon dans le logiciel Softimage par la reproduction (La Reproduction. Eléments pour une théorie du système d'enseignement est un ouvrage de sociologie co-écrit par Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron paru en 1970 aux...) du logiciel Character[1].
  • Novembre 2001 : Lancement de la Xbox.
  • 2003 : Sortie du SP1 de Windows XP.
  • Avril 2003 : Commercialisation de Microsoft Windows Server 2003 ; sortie de la console de jeux Xbox ; la politique de Microsoft était de la vendre à prix coûtant pour amorcer la pompe (Une pompe est un dispositif permettant d'aspirer et de refouler un fluide.) et de prendre son bénéfice uniquement sur les jeux.
Développement dans les technologies mobiles avec Microsoft Windows CE : PocketPC (assistants personnels), Smartphone (téléphones mobiles), etc.
  • Août 2004 : Sortie du SP2 de Windows XP.
  • 9 mai 2005 : Lancement mondial de Windows Mobile (Windows Mobile est le nom générique donné à différentes versions de Microsoft Windows conçues pour des appareils mobiles tels que les smartphones ou Pocket PC.) 5.0 destiné aux smartphones et PDA
  • 8 novembre 2005 : Lancement mondial de SQL Serveur 2005 et Visual studio (Microsoft Visual Studio est une suite de logiciels de développement pour Windows conçu par Microsoft. La dernière version s'appelle Visual Studio 2010.) 2005 au Carrousel du Louvre à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la Seine en...); Microsoft introduit dans SQL serveur 2005 la notion de miroir (Un miroir est un objet possédant une surface suffisamment polie pour qu'une image s'y forme par réflexion et conçu à cet effet. C'est souvent une couche...) de base.
  • 2 décembre 2005 : Sortie de la Xbox 360.
  • 30 novembre 2006 : Disponibilité (La disponibilité d'un équipement ou d'un système est une mesure de performance qu'on obtient en divisant la durée durant laquelle ledit...) de Windows Vista, pour les entreprises.
  • 30 janvier 2007 : Sortie de Windows Vista et de Office 2007 pour les particuliers.
  • Mai 2007 : Nouvelle technologie des claviers de demain, exposé à la foire de Paris.

L’avenir

Microsoft a toujours su évoluer et accompagner la révolution informatique. Notons en 2006 les dernières innovations :

  • La technologie .NET qui a pour but de faciliter la programmation et le déploiement des applications ;
  • Windows XP Media Center Edition qui apporte une toute autre dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son...) au multimédia (programmes télévisés, enregistrement des émissions, radio, etc.)
  • NGSCB (pour Next-Generation Secure Computing Base, anciennement Palladium), qui vise selon Microsoft à faire du PC un environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à...) sécurisé, en incluant une toute nouvelle architecture, mais qui fait aussi craindre des dérives concernant la vie (La vie est le nom donné :) privée.
  • Tentatives de sécurisation de ses systèmes d'exploitations, introduite en 2004 notamment avec la publication du Service Pack (Un Service Pack (diminutif SP) est un ensemble de mises à jour, corrections et/ou améliorations de logiciels livré sous forme d'un seul package...) 2 pour Windows XP. Ce dernier intègre un pare-feu complet, et surveille en permanence votre logiciel AntiVirus.Il intègre aussi une fonction anti fenêtre intruse (Une fenêtre intruse ou fenêtre surgissante (en anglais pop up window ou pop up tout court) est une fenêtre secondaire qui s'affiche sans avoir été sollicitée...).
    • Pour sécuriser ses logiciels, Microsoft opère de multiples rachats de compagnies, telles que Giant Software, société spécialisée dans la sécurité. Grâce à ce rachat, Microsoft offre gratuitement à tous les propriétaires de licence Windows XP le logiciel AntiSpyware de Giant software, renommé par Microsoft "Microsoft AntiSpyware" et l'intègre également dans Windows Vista
  • Révélé le 22 juillet 2005, le nom définitif de la prochaine génération de système d’exploitation Microsoft pour le poste de travail est Windows Vista. Windows® Vista™, jusqu’alors connu sous le nom de code " Longhorn " est sortie le 30 janvier 2007, pour la version grand public en France. Il apporte entre autres choses : Aero (une nouvelle interface graphique), WinFX (WinFX est l'ancien nom du projet de développement de Microsoft pour son nouveau système d'exploitation .NET Framework 3.0.) (qui remplacera l’API win32),User Access Protection : nouvelle couche de sécurité protégeant les utilisateurs (déjà controversée), etc. Microsoft sortira Vista avec un retard colossal (plus de trois ans sur le calendrier initial).
  • WinFS, basé sur NTFS, qui permettra d’ouvrir un fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par exemple : fichier des patients d'un médecin, fichier...) par simple association d’idées, est repoussé à la version suivante de Windows en 2009. WinFS reprendra apparemment des concepts et brevets des ordinateurs IBM S/38 et AS/400 tombés au terme des vingt ans légaux dans le domaine public. En effet, l’organisation (Une organisation est) hiérarchique, utile pour éviter aux logiciels des pertes de performance dans l’accès aux fichiers, crée d’importants problèmes ergonomiques de gestion des fichiers, qui deviennent quasi-ingérables lorsque leur nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) commence à dépasser 50 000, cas devenu aujourd’hui courant. Pour l’utilisateur, les fichiers seront accessibles à travers une base de donnée relationnelle gérée par le système. On pourra demander alors indifféremment : " tous les fichiers relatifs à telle application ", ou au contraire " tous les fichiers PDF " sans encourir les lenteurs de l’opération de recherche exhaustive dans les répertoires comme aujourd’hui.

Position dominante

Comme vu plus haut dans le passage traitant de l’histoire de la société, Microsoft a rapidement dominé tout le secteur de l’informatique personnelle et s’est imposé comme un acteur incontournable de ce secteur. Cette situation lui vaut de nombreuses critiques sur sa position dominante, il apparait donc que Microsoft a actuellement les même types de problemes de position dominante que ceux qu'avait IBM avant 1980  :

  • L’intégration par défaut d’Internet Explorer, et sa gratuité, dans Windows ont très fortement affaibli son concurrent, Netscape. Elle désavantage aujourd’hui les navigateurs tels que Mozilla (Mozilla est un nom utilisé en informatique avec beaucoup de significations différentes. Cependant toutes ces significations sont liées à l'ancienne...), qui est gratuit et Open source ainsi que Opera qui ont en effet des difficultés à s'imposer en dehors d'un cercle restreint d'initiés (quoi que cet état de fait commence à se modifier. En mars 2007, Firefox représente une part de marché d'un peu plus de 24% en Europe selon le bureau d'analyse Xiti).
  • L’intégration par défaut d’une machine virtuelle (Le sens originel de machine virtuelle (ou Virtual Machine (VM) en anglais) est la création de plusieurs environnements d'exécution sur un seul ordinateur, dont chacun émule l'ordinateur hôte. Cela fournit...) Java non conforme (contenant des fonctionnalités spécifiques) et la suppression de nombreux systèmes de sécurités propres à Java dans Windows violaient le contrat de licence Java. Elles ont été jugées abusives à la suite d’un procès intenté par Sun Microsystems (Sun Microsystems (NASDAQ : SUNW) est un constructeur d'ordinateurs et un éditeur de logiciels américain.) (créateur du concept et du langage Java) et ont dû être retirées. Microsoft s’est alors désengagé de Java et a lancé son propre langage, le C# (C sharp) ;
  • La vente liée de Windows avec tout PC de constructeur (les PC d’assembleurs n’ont pas cette contrainte) est aussi très critiquée, sous le nom de taxe Windows, par les partisans du logiciel libre (Un logiciel libre est un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification, la duplication et la diffusion sont universellement autorisées sans contrepartie financière. Les droits...). Des systèmes fondés sur GNU/Linux sont de plus en plus reconnus comme une alternative possible à Windows mais les constructeurs ne proposent que très rarement au moment de l'achat de remplacer Windows par ces systèmes et d'ainsi réduire le prix  ;
  • Microsoft est accusé de développer sciemment des produits fermés ne répondant pas aux standards et de freiner l’émergence de normes ouvertes afin de rendre la migration de ses clients vers d’autres systèmes plus lourde et complexe. Cela permet ainsi de se préserver de migrations vers d'autres solutions, exploitant ainsi son statut de solution technique la plus répandue pour asseoir un peu plus sa position dominante (cf la promotion de la technologie ASP au détriment des normes du W3C);
  • Enfin, c’est tout simplement la position dominante (environ 90% des PC sont équipés de Windows) de Microsoft qui préoccupe, au point qu’un jugement d’un tribunal américain préconisait en 2000 la scission de la société en deux entités distinctes et concurrentes.

Cette position de domination est néanmoins confortée par la réponse qu'elle apporte à deux types d'audience :

  • les utilisateurs qui apprécient de pouvoir disposer d'une gamme d'environnements homogène et familière sur des produits différents (PC, assistant personnel (Un assistant numérique personnel est un appareil numérique portable, souvent appelé par son sigle anglais PDA pour Personal Digital Assistant.), téléphone (Le téléphone est un système de communication, initialement conçu pour transmettre la voix humaine.) portable, etc.), s'affranchissant ainsi de l'apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances,...) d'une nouvelle interface qui devient une barrière au changement ;
  • les éditeurs de logiciels qui ne sont pas contraints de développer et maintenir leurs produits sur des systèmes d'exploitation différents, économisant du temps et de l'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) mais appauvrissant l'offre logicielle en dehors de la sphère (En mathématiques, et plus précisément en géométrie euclidienne, une sphère est une surface constituée de tous les points situés à une...) Windows.

Activités

Microsoft est l’un des plus importants éditeurs de logiciels au monde et, dans le même temps, la société est présente depuis ses débuts dans le matériel (les souris Microsoft, quelque temps le Microsoft Sound System qui ne s’imposa pas, puis quelques claviers) ; la branche matériel ne semble jamais avoir dépassé 10% du chiffre d’affaires de Microsoft.

Logiciels

Politique de filière (Une filière est une suite de formalités, d'emplois à remplir avant d'arriver à un certain résultat: la filière administrative.)

  • Les revenus du BASIC de Microsoft lui ont fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι Κορσέων) appelés plus communément Fourni, sont un archipel de petites îles grecques situées...) les revenus lui permettant de modifier Q-DOS.
  • Les revenus du DOS (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les côtes. Les dorsaux étaient les muscles les plus sollicités par les...) lui ont permis de financer le développement de Windows jusqu’à ce que celui-ci atteigne son seuil de rentabilité, avec sa version 3.0.
  • Les revenus de Windows (3.1, 3.11, 95 et 98) lui ont permis de financer le développement de sa version professionnelle NT.

Quelques produits

  • Windows : cette famille de systèmes d'exploitation est le principal produit de la firme et a été le second agent de son phénoménal succès (le premier ayant été le système d’exploitation DOS, dont les apports financiers récurrents ont financé le développement (déficitaire) de Windows jusqu’à la version 3.0 de ce logiciel, qui atteint alors son seuil de rentabilité).
Windows est installé sur environ 90 % des ordinateurs personnels vendus dans le monde, et dégage actuellement 87 % de marge bénéficiaire. Windows constitue aujourd’hui le produit le plus rentable de l’éditeur, suivi de près par la suite Microsoft Office ;
  • Office : c’est la suite bureautique de l’éditeur, composée dans sa version complète du traitement de texte Word, du tableur Excel, du logiciel de présentation PowerPoint, de l’outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions entreprises, par une...) de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la...) et agenda (Un agenda est un outil permettant d'associer des actions à des moments, et d'organiser ainsi son temps. Il regroupe l'ensemble des jours de l'année, organisés avec un découpage...) Outlook et de la base de données Access. À partir de 2003, il y a aussi le nouvel outil de prise de note OneNote et un créateur de "publications" (lettres, invitations, affiches, sites web, etc.) Publisher. Cette suite est aussi éditée pour les systèmes Mac OS d’Apple, mais sans certains programmes.
  • Microsoft Internet Explorer : Le navigateur Web (Un navigateur Web est un logiciel conçu pour consulter le World Wide Web. Techniquement, c'est au minimum un client HTTP.) de Microsoft équipant plus de 80% des ordinateurs connectés à internet. La version actuelle est la version 7(2006). Une version d'Internet Explorer est disponible gratuitement pour les systèmes Mac OS d’Apple mais le développement de cette version a toutefois été stoppé en 2003.
  • Internet Information Services (IIS) : Il s’agit d’un serveur Web fourni gratuitement par Microsoft depuis la version 4 de Windows NT. Sa fourniture gratuite a signé le glas de nombreux produits concurrents payants (le principe de la concurrence, comme Netscape, était en effet de vendre le serveur et de fournir gratuitement le seul client (Le mot client a plusieurs acceptations :), comme le fait Adobe pour son logiciel Acrobat).
  • FrontPage : FrontPage est un éditeur HTML (Un éditeur HTML (ou éditeur Web) est un logiciel conçu pour faciliter la préparation et la modification de documents écrits en Hypertext markup language (HTML). Un...) WYSIWYG.
  • Windows Media Player : Windows Media Player (Le Lecteur Windows Media (en anglais, Windows Media Player) est un lecteur multimédia propriétaire produit par l'entreprise Microsoft qui permet de lire des fichiers audio, vidéo, et des images sur les ordinateurs personnels...) est le lecteur multimédia (Un lecteur multimédia est un périphérique ou une application qui permet de restituer des données visuelles et auditives. Les données multimédia...) inclus par défaut dans tous les systèmes Windows. Il est aussi disponible gratuitement pour les systèmes Mac OS d’Apple.
  • Visual Studio : Visual Studio est la suite de développement de la firme, incluant divers éditeurs et compilateurs, essentiellement pour une version améliorée de BASIC nommée Visual Basic, ainsi que pour des implémentations de C++ et de C#, qui constitue la réponse de Microsoft au langage Java.
  • Microsoft SQL Server 2005 : Système de Gestion de Base de Données de Microsoft. SQL Server dans sa version 2005 permet de mettre en place un projet décisionnel depuis l'extraction/transformation de données (Integration Services : ETL) jusqu'au reporting (Un compte rendu (cf J.O. du 26 octobre 2006) souvent appelé en anglais reporting est l'opération consistant, pour une entreprise, à faire rapport de son activité...) final utilisateur (Reporting Services) en passant par le déploiement de cube (En géométrie euclidienne, un cube est un prisme dont toutes les faces sont carrées. Les cubes figurent parmi les solides les plus remarquables de l'espace. C'est...) de données (Analysis Services).
  • Dynamics Ax: Dynamics Ax (Axapta) est un des progiciels de gestion intégrés PGI, dit Enterprise Resource Planing de Microsoft. Les autres produits sont Dynamics Nav (Navision), Dynamics Sl (Salomon) et Dynamics Gp (Great Plains) et Dynamics CRM.
  • Encarta : la suite Encarta rassemble une encyclopédie et un atlas.
  • Works, un intégré bureautique incluant notamment un traitement de texte et un tableur orienté comptabilité.
  • AutoRoute (Une autoroute est une route réservée à la circulation des véhicules motorisés rapides (automobiles, motos, poids lourds) et dont le tracé permet de circuler avec une sécurité optimale. Dans certains pays, mais pas en France, l'appellation...) est un logiciel d'itinéraires.
  • de nombreux jeux vidéo pour PC (dont le Flight Simulator et Age of Empires).

Matériel

  • Une ligne de périphériques divers pour PC (souris, claviers, périphériques de jeu, volants…) ;
  • La Xbox : la Xbox est une console de jeu vidéo.
  • La Xbox 360, évolution de la Xbox (disponible en décembre 2005).
  • Le baladeur numérique Zune sortie en novembre 2006 aux USA.

Services

Microsoft propose divers services comme le portail MSN (remplacement par Windows Live planifié), la chaîne de télévision MSNBC, les comptes courriel gratuits Hotmail, la messagerie instantanée (La messagerie instantanée ou le clavardage (qc), également désignée par l’anglicisme « chat » (« bavardage »), permet l’échange instantané de messages...) Windows Live Messenger, ou encore un programme de formation et certification (MCSE, MCSD, MCP, etc.).

Il propose également DirectX (Microsoft DirectX est une collection de bibliothèques destinées à la programmation d’applications multimédia. Plus particulièrement de jeux ou de programmes faisant intervenir de la...), une API multimédia (vidéo, son, réseau, etc.) pour le développement d’application Windows (principalement des jeux vidéo).

Échecs

Malgré sa position très favorisée, Microsoft a connu un certain nombre d'échecs dont notamment concernant des abus de position dominante. Le 24 mars 2004, à la suite de quatre années d’enquête du commissaire européen à la concurrence Mario Monti, la Commission européenne rend sa décision dans le procès anti-trust qui l’oppose à la firme.

Le verdict rendu[2] la position monopolistique de Microsoft et ses pratiques illégales. Il lui inflige par ailleurs une sanction historique de 497,5 millions d'euros. Enfin, la firme devra ouvrir certaines parties de son code à la concurrence et vendre séparément certaines applications. Microsoft devra notamment vendre une version de Windows sans Windows Media Player. Cette décision ne sera pas effective, Microsoft ayant décidé de vendre Windows Limited Media Edition au même prix que la version complète

Un appel interjeté par la firme (8 juin 2004) n'étant a priori non suspensif la somme de l’amende a été réglée le 1er juillet 2004.

On peut aussi noter :

  • MSN, ou Microsoft Network (le réseau Microsoft) : ce qui est devenu sa division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la réciproque de la fonction...) Internet n'a jamais, pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une durée.), répondu aux attentes lors de son lancement en 1995 : devenir le leader des moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) de recherches et de l'accès à Internet (L'accès à Internet a beaucoup varié depuis sa création dans les années 1970. Un fournisseur d'accès à Internet permet...).
  • Le lancement de MSN Messenger en Asie, qui n'a pas séduit les asiatiques sur de nombreux points.

Les finances

Revenus

D'après les comptes annuels, les revenus de Microsoft s'élèvent en 2005 à 39.788 millions de dollars. C’est-à-dire une augmentation de 8% depuis 2004. Ces revenus sont répartis en 7 segments de produits : client, serveur et outils, Information Worker, Microsoft Business Solutions, MSN, Mobile and Embedded Devices, Home and Entertainment.

La partie "Client" regroupe notamment Microsoft Windows XP (Windows XP est une ligne de systèmes d'exploitation multitâche propriétaire développé par Microsoft pour tout usage de l'ordinateur. Comprenant les ordinateurs...). Elle rapporte en 2005 12.234 millions de dollars (+6%) de revenu d'operations. Ceci correspond à une augmentation de 12% du nombre de licences OEM mais celle-ci est balancée par une diminution de 9% des revenus des ventes au détail de ces mêmes licences. Ceci indique un changement de la structure des revenus : le système d'exploitation est de plus en plus une vente liée à l'achat du matériel.

La partie "Serveur et Outils" contient par exemple le serveur Exchange. Son revenu opérationnel est de 3.259 millions de dollars (+130%) en 2005.

"Information worker" concerne essentiellement les outils bureautiques pour un revenu opérationnel de 11.013 millions de dollars (+3%) en 2005.

Les autres segments sont soit en perte soit apportent une contribution mineure en regard des 3 premiers.

En bourse

Depuis le 13 mars 1986 Microsoft est coté en Bourse, au NASDAQ : MSFT.

L’action valait 30,9 dollars le 4 mai 2007 pour une capitalisation boursière de 287 milliards de dollars, ce qui fait d’elle l’une des plus grandes capitalisations, à comparer par exemple aux 119 milliards de dollars d'IBM.

La société, qui auparavant n’avait jamais distribué de dividende, verse 3 $ par action le 1er décembre 2004. Ce versement de dividende ayant été aidé par une réduction de la taxation concernée de 35 à 15 %.

Affaires judiciares

Affaire Eolas

En 2003, Microsoft perd contre le groupe Eolas pour contrefaçon et est condamné à 521 millions de dollars d'amende[3].

Affaire Alcatel-Lucent

En février 2007 Microsoft perd un procès pour contrefaçon contre Alcatel-Lucent et est condamné à 1,5 milliard de dollars d'amende[3].

Affaire ATT

Le 29 avril 2007 la Cour suprême des États-Unis a jugé que Microsoft, attaqué par ATT pour violation de brevet, ne pouvait être poursuivi par la justice américaine pour les ventes de son logiciel Windows à l'étranger[3].

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.