Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Message

La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de communication, notamment en présence de parasites appelés bruits : en communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la...), un message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de communication, notamment en présence de parasites appelés...) est un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme...) de signes. Il implique donc un codage (De façon générale un codage permet de passer d'une représentation des données vers une autre.) par l'émetteur, et un décodage par le récepteur (d'où la nécessité d'un code commun). Il fut repris par Roman Jakobson pour étayer la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance...) linguistique.

Le message dans la théorie de l'information et de la communication

Les premiers travaux sur la notion d’information de Claude Shannon (Claude Elwood Shannon (30 avril 1916 à Gaylord, Michigan - 24 février 2001) est un ingénieur électricien et mathématicien américain. Il est l'un des pères, si ce n'est le père...), Ralph Hartley, Warren Weaver [1], Harold Lasswell, Werner Meyer-Eppler,..., ont permis de mieux comprendre les systèmes de structuration d’un message : ils ont entraîné de nombreuses recherches sur les moyens de traitement de l’information et donc sur un concept directement lié à l’informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport...). Ils ont même rejoint la sphère (En mathématiques, et plus précisément en géométrie euclidienne, une sphère est une surface constituée de tous les points situés à une même...) paradigmatique des grandes théories qui furent utilisées pour expliquer l’univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.). Le message, c’est-à-dire l’élément constitutif de toute communication, ne doit plus être considéré pour son contenant (le signal) mais pour son contenu (l’information). L’information est la mesure a priori de l’originalité d’une situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus...), du caractère probable ou improbable de tel ou tel événement.

Comme cette information est quantifiable selon les calculs de probabilité (La probabilité (du latin probabilitas) est une évaluation du caractère probable d'un évènement. En mathématiques, l'étude des probabilités est un sujet de grande...), la théorie s’est trouvée converger de façon spectaculaire vers des formalismes mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures, les structures et les...) déjà employés dans les équations fondamentales de la thermodynamique (On peut définir la thermodynamique de deux façons simples : la science de la chaleur et des machines thermiques ou la science des grands...) (l’information étant alors assimilée à une forme d’organisation) . Abraham Moles a proposé des applications statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de...) de la théorie de l’information à la musique.

Le message dans la théorie linguistique

Dans la communication, le message peut être verbal ou paraverbal, c’est-à-dire linguistique, comme il peut être sémiologique etc. Un message est dit " verbal " lorsqu'il est fait dans une symbolique écrite ou orale, impliquant une concision et des normes communes (une langue, ou plus généralement un langage) le dépassant. Cela inclue l'écriture, la langue des signes, la voix... L'art de conceptualiser ce message dans un langage afin de minimiser les interférences est appelé Rhétorique.hypothÿroide metabolisme cancer de la peau (Le cancer de la peau ou cancer cutané est une tumeur maligne développée aux dépens des cellules de la peau. On distingue les épithéliomas...) tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans précision de cause.) plus melanome exposition au soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la...):tumoral anorexie (L’anorexie (du grec ancien : ἀνορεξία / anorexía, « absence d’appétit ») est, du point de vue strictement...):psychique osteoporose:degenerescence diabete:metabolisme gentique hemophilie:genetique tuberculose (La tuberculose est une maladie infectieuse transmissible et non immunisante, avec des signes cliniques variables. Elle est provoquée par une mycobactérie du complexe tuberculosis correspondant à...):parasitaire arterite:degeneratif mycose:champignons parasitaire

Il est dit " non verbal " lorsqu'il se base sur la compréhension implicite (culturelle souvent) de gestes, de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).), ou d'odeur, non conceptualisé par un langage, formalisme le dépassant.Dans toutes ces situations, émetteur et récepteur doivent avoir le même code, afin que le message soit compréhensible . Pour la communication verbale par exemple, il va de soi que les deux parties d'une conversation doivent parler la même langue : la langue est avant tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) un code conventionnel entre les membres d'une communauté. La communication paraverbale, appelé aussi la Kinésique, s'exprime à partir de signes d'expression faits par les mains, le visage, ou le corps en général. Là aussi, la communication suppose l'existence d'un code commun entre les parties. Ce code est conventionnel (tout comme le langage verbal)et demeure relatif d'une culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) à une autre.

Les énoncés linguistiques peuvent se répartir dans diverses classifications selon leur propension à délivrer une information, et suivant les niveaux d’articulation du discours qu’ils échafaudent. Le message linguistique sert à exprimer des idées (présentes ou absentes). Cette aptitude à relier le signe, le mot, le concept et la chose ou l’idée dans des représentations signifiantes arbitraires et abstraites est en l’occurrence purement humaine et n’existe nulle part ailleurs dans le monde (Le mot monde peut désigner :) animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se...).

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.