Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Gratte-ciel
Des milliers de gratte-ciel à Hong Kong (plus de 6 000) depuis le Peak. Les bâtiments qui semblent minuscules au loin dépassent généralement les 40 étages.
Des milliers de gratte-ciel à Hong Kong (plus de 6 000) depuis le Peak. Les bâtiments qui semblent minuscules au loin dépassent généralement les 40 étages.
Portal Portail Gratte-ciel (Un gratte-ciel (calque de l'anglais skyscraper) est un immeuble de très grande hauteur. Il n'existe pas de définition officielle ni de hauteur minimale à partir de laquelle on pourrait...)

Un gratte-ciel (de l'anglais skyscraper) est un immeuble dont la hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) est très supérieure à la moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils...). La hauteur à partir de laquelle un immeuble est considéré comme gratte-ciel varie suivant les villes concernées. Sont considérés comme gratte-ciels, des immeubles à usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) d'habitation ou de bureaux, généralement en centre-ville (Le centre-ville est le cœur de la ville. Il est également appelé hypercentre dans le cas des grandes agglomérations. C'est le lieu des manifestations culturelles...). Ainsi, les tour-relais, les monuments religieux, ne sont pas des gratte-ciels. Il en va de même des tours HLM qui ne sont pas des gratte-ciels.

Historique

Le Home Insurance Building à Chicago en 1885
Le Home Insurance Building à Chicago (Chicago est une mégapole des États-Unis, située dans la partie nord du Middle West, à 1 280 kilomètres à l'ouest de New York et à plus de 3 200...) en 1885
Comparaison de hauteur entre les plus hauts gratte-ciels du Monde
Comparaison de hauteur entre les plus hauts gratte-ciels du Monde (Le mot monde peut désigner :)

Bien que dès le Moyen Âge certains donjons, également immeubles d'habitation, comme celui du château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à protéger le seigneur et à symboliser son autorité au sein du fief. Les premiers châteaux étaient...) de Vincennes atteignaient déjà les 50 mètres de hauteur, on ne commença à nommer gratte-ciels les bâtiments de grande hauteur qu'à partir de la fin du XIXe siècle sur la côte est des États-Unis.

À cette époque, un immeuble de dix étages (soit une trentaine de mètres de haut) était considéré comme hors norme (Une norme, du latin norma (« équerre, règle ») désigne un état habituellement répandu ou moyen considéré le plus souvent comme une règle à suivre. Ce terme générique...). Le grand incendie de Chicago, qui a détruit une grande partie du centre-ville, et sa nécessaire reconstruction ont permis l'émergence d'une nouvelle approche de la construction d'immeubles afin de réduire les coûts liés à l'augmentation du prix des terrains. Il fallait donc trouver un moyen pour se protéger à la fois de l’eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) (surélévation) et du feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) (ossature d’acier (L’acier est un alliage métallique utilisé dans les domaines de la construction métallique (voir aussi l’article sur la théorie du soudage de l’acier) et de la construction...) et non plus de bois), ce moyen devait être rapide, solide, facile d’assemblage. C’est ainsi que le Baron Jenney fut amené à élaborer un système de structure interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en...) sur laquelle repose tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) l’édifice, le mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.) extérieur n’ayant plus rien à porter.

Les premiers architectes de ce que l'on a appelé plus tard l'école de Chicago ont créé par leurs œuvres et par leur influence un modèle de développement urbain qui a caractérisé toutes les villes américaines au XXe siècle.

Il est difficile de dire quel a été le premier gratte-ciel de l'histoire, certains pensent qu'il s'agit du New York Tribune Building dessiné par Richard Morris Hunt (Richard Morris Hunt est un architecte américain, (1827-1895) qui appliqua la tendance éclectique et diffusa les préceptes de l'Académie des Beaux-Arts dans son pays. Frank Furness fut son élève....) (New York, 1873, 78 mètres) et d'autre penche pour le Home Insurance Building édifié par l'école de Chicago (Chicago, 1885, 42 mètres). Mais ce qui ne fait aucun doute est la prise de position dans la construction de gratte-ciels à New York qui se multiplie dès la fin du XIXe siècle mais surtout au début du XXe. En effet, avec la construction, en 1890, du New York World Building (94 mètres), New York commence son incroyable développement en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état...) de gratte-ciels et c'est une vrai course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) au plus haut building qui commence avec le Manhattan (Manhattan est l'une des cinq circonscriptions (borough) de la ville de New York (les quatre autres étant The Bronx, Queens, Brooklyn et Staten...) Life Insurance Building (1894, 106 mètres), le Park Row Building (1899, 119 mètres), puis la Metropolitan Life Tower (La Metropolitan Life Insurance Tower (1 Av Madison) est un immeuble de bureaux de la ville de New York aux États-Unis, situé dans le borough de Manhattan.) franchi la barre des 200 mètres en 1909 mais est finalement dépassé par le Woolworth Building (Le Woolworth Building est l'un des plus anciens et des plus célèbres gratte-ciels du borough de Manhattan, à New York. Il fait toujours partie des cinquante plus grands buildings du pays, avec une hauteur de 241...) (1913, 241 mètres). Toutes ces tours ne seront dépassés qu'après la Première Guerre Mondiale par le 40 Wall Street (40 Wall Street (à l'origine le Bank of Manhattan Trust Building) est un gratte-ciel de 71 étages et de 282,5 mètres de haut situé sur l'île de Manhattan à New York. Conçu par H. Craig Severance et Yasuo Matsui, il a été construit en...) mais surtout par le Chrysler Building (Le Chrysler Building est l'un des gratte-ciels les plus célèbres de New York. Il est situé à l'intersection de la Lexington Avenue et de la 42e rue,...) puis l'Empire State Building (L’Empire State Building est un gratte-ciel de style Art déco situé sur l’île de Manhattan, à New York. Il est situé dans le quartier de Midtown au 350 de la 5e Avenue, entre les...) qui atteint 381 mètres.

Puis c'est au tour du World Trade Center (), toujours à New York, de prendre la place de plus haut gratte-ciel du Monde en 1973 avec 417 mètres, mais Chicago riposte enfin avec la Sears Tower (La Sears Tower est un gratte-ciel de Chicago (Illinois), aux États-Unis, achevé en 1974 de l'architecte Bruce Graham.) en 1974 qui mesure 442.3 mètres. Celle-ci tient son titre jusqu'en 1998 où elle est battue par un gratte-ciel asiatique, les Petronas (Petronas, acronyme de Petroliam Nasional Berhad, est une entreprise malaisienne créée le 17 août 1974 dans le cadre de la Loi de 1965 sur les Sociétés. A l'époque le Gouvernement malaisien investit 3 millions de dollars...) Twin Towers (410 mètres). Taipei 101 (Taipei 101 qui a été inauguré, à Taiwan, début 2004 est le plus haut gratte-ciel du monde.) est actuellement le plus haut gratte-ciel du Monde du haut de ses 448 mètres.

Différents gratte-ciels du Monde

En Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface...)

Centre-ville de Johannesburg vue du Carlton Centre
Centre-ville de Johannesburg (Johannesburg est une ville et une métropole d'Afrique du Sud, capitale de la province de Gauteng, la plus riche d'Afrique du Sud.) vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) du Carlton Centre

À Dakar, au Sénégal, le plus haut gratte-ciel d'Afrique est en construction, la Tour Kadhafi, lorsqu'elle sera constuite mesurera 250 mètres et abritera des bureaux et hôtels.

En Afrique du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), et notamment à Johannesburg plusieurs gratte-ciels sont édifiés ou en construction, le plus haut étant le Carlton Centre suivi par le Pearls Of Umhlanga à Umhlanga Rocks.

Au Caire, plusieurs gratte-ciels sont également construits mais aucun ne dépasse les 150 mètres.

En Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou...)

L'Asie est le continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens propre, ce terme désigne une vaste étendue continue de terre à la...) regroupant le plus de gratte-ciels, depuis le Moyen-Orient avec Dubaï, jusqu'à l'Extrême-Orient (L'Extrême-Orient désigne la partie orientale de l'Asie. Il comprend :) à Taipei, sur l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif...) de Taïwan (Taïwan ou Taiwan (en sinogrammes traditionnels 臺灣 et plus souvent en sinogrammes traditionnels 台灣 ; en sinogrammes simplifiés...).

Aux Émirats Arabes Unis (L'UNIS, pour UNIversité du Svalbard, est une université norvégienne implantée en 1993, à Longyearbyen (2000 habitants), principale cité du Spitzberg (en francais, Spitzberg désigne l'île...)

Les Émirats arabes unis voient grand, et entendent bien prendre la tête de la course au plus haut gratte-ciel qui a lieu au Moyen-Orient et en Asie. La tour Burj Dubaï (Burj Dubaï ou Tour de Dubaï (en arabe : ??? ???), est un gratte-ciel en cours de construction à Dubaï (Émirats arabes unis) qui, selon les constructeurs, sera en 2009 le...) est le nouveau symbole architectural que veut se donner la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à...) de Dubaï. Sa hauteur dépassera de très loin la Taipei 101 de Taiwan.

La hauteur du Burj Dubaï sera comprise entre 700 et 800 mètres, et pourrait même atteindre selon certaines rumeurs les 900 mètres, une valeur encore tenue secrète. L'ouvrage est sorti de terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par...) début 2005, sa construction devrait se terminer en novembre 2008. Il ne fait pas de doute que ce gratte-ciel deviendra le plus haut jamais construit lorsqu'il sera achevé, mais le restera-t-il longtemps ? Des projets encore plus grandioses sont en effet à l'étude, dont la Millenium Tower à Tokyo au Japon qui devrait dépasser les 800 mètres…

Dans le reste du Moyen-Orient

En Chine

La majorité des plus grandes tours du monde se trouve aujourd'hui en Extrême-Orient dans la civilisation chinoise. La plus haute étant à Taiwan, la majorité des 10 plus hauts en Chine populaire et la plus forte concentration du monde dans la province de Hong Kong (Devise nationale : Sapientia et Virtus).

Dans la province de Hong Kong, la majorité des bâtiments dépassent les 50 m de haut, mais semblent minuscules à côté des gigantesques constructions de Central, sur l'île même de Hong-Kong, qui regroupe plusieurs des 10 plus grandes tours du monde. Avec près de 6.000 immeubles de plus de 150 m de haut, Hong-Kong concurrence la première place de la ville comportant le plus de gratte-ciels, avec la ville de New York.

La Chine populaire, dont l'énorme croissance économique de ces dernières années a permis une modernisation à grande vitesse (On distingue :) des villes, le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de gratte-ciels nécessaire à la concentration urbaine liée à l'exode rural, et les gratte-ciels et projets de grattes ciels de très grande hauteur se sont multipliés. Ce pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui...) détient la majorité des gratte-ciels du monde dépassant les 300m ainsi que la majorité des 10 plus grands du monde.

Au Japon

À Singapour

Dans le reste de l'Extrême-Orient

Taiwan détient (en 2007) le record mondial avec la Taipei 101 qui mesure 508 mètres et qui a été inaugurée début 2004.

La Malaisie a détenu pendant plusieurs années le titre du plus grand immeuble habitable avec ses tours jumelles (On désigne par le terme jumelles un dispositif optique binoculaire grossissant destiné à l'observation d'objets à distance, constitué de deux lunettes symétriques montées...), les Petronas Twin Towers à Kuala Lumpur (La ville de Kuala Lumpur, qui signifie "confluent vaseux" en malais, est une métropole de 4 millions d'habitants. C'est la capitale de la Malaisie. Comme son nom l'indique, la ville est au confluent de deux cours d'eau. Le plus...), construites en 1998. Le toit (Le toit est la structure couvrant la partie supérieure d'un édifice, permettant principalement de protéger son intérieur contre les intempéries et l'humidité.) n'atteint que 378 m, mais le mât (Le mât est un espar vertical (mis à part le beaupré) servant à soutenir les voiles sur un bateau à voiles. De manière générale, c'est un pylône vertical.) culmine à 452 m.

En Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de...)

Aux États-Unis d'Amérique

L'Aon Center et la Tour Sears, vue du John Hancock Center a Chicago.
L'Aon Center et la Tour Sears (La Sears Tower est un gratte-ciel de Chicago (Illinois), aux États-Unis, achevé en 1974 de l'architecte Bruce Graham.), vue du John Hancock Center a Chicago.
Cette photographie du CBD de Miami, prise le 2 février 2007, montre le grand nombre de constructions de gratte-ciel en cours.
Cette photographie du CBD de Miami (Miami est une ville importante située au sud-est de la Floride, aux États-Unis d'Amérique. Chef-lieu du comté de Miami-Dade, c'est, par sa population de 392 417 habitants[1] (2005), la deuxième municipalité de Floride après...), prise le 2 février 2007, montre le grand nombre de constructions de gratte-ciel en cours.

On considère que le Home Insurance Building, qui a été construit à Chicago en 1885 et mesurait 42 mètres, est le premier gratte-ciel. Le premier gratte-ciel de New York est le Flat Iron Building.

En 1931 fut inauguré l'Empire State Building à New York aux États-Unis d'Amérique. Du haut de ses 381 mètres, il reste le plus haut bâtiment du monde pendant quarante ans. Ce titre lui est ravi pour 2 ans en 1972 par les tours jumelles du World Trade Center et leurs 417 mètres (détruites lors du double attentat du 11 septembre 2001). Dès 1974, la Sears Tower à Chicago vient reprendre le record de hauteur avec 442 m. Aujourd'hui de nombreux projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le...) aux USA de construction ont pour objectif de depasser cette hauteur, on peut citer les projets suivants Chicago Spire, Las Vegas Tower, Freedom Tower (Le nouveau World Trade Center Tower 1 ou (Freedom Tower) est la tour centrale du nouveau complexe du World Trade Center, qui vise à refermer l'énorme trou laissé...).

Actuellement, le plus grand gratte-ciel de Miami est le Four Seasons Hotel (Four Seasons Hotel est un groupe hotelier de luxe dont le siège se trouve à Toronto en Ontario. La société a été créée par Isadore “Issy” Sharp en 1960 avec l'ouverture du premier First Season à Toronto.) Miami avec 242 mètres de haut et 72 étages, achevé en 2003. Il est suivi par l'immeuble de bureaux Wachovia Financial Center de 233 mètres, inauguré en 1984. Depuis 2005 la ville de Miami (Floride) est en proie (Une proie est un organisme capturé vivant, tué puis consommé par un autre, qualifié de prédateur.) d'un veritable renouvellement urbain avec environ 80 immeubles de grandes hauteurs actuellement en construction. De nombreux projets existent dont certains, comme les Empire World Towers ou One Bayfront Plaza, prévoient la construction de gratte-ciel de plus de 300 mètres de haut. L'Empire World Towers culminera a 366 mètres. Son achèvement est prévu pour 2010. Il sera alors le plus haut gratte ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) au sud de New York. Les habitants de Miami surnomment ce vaste chantier la "Manhattanization" en raison du grand nombre de constructions en cours, c'est le cas notamment des villes de Dubaï et Panama city qui elles aussi se dotent de nombreuses tours plus audacieuses les unes que les autres de part, leur hauteur et leur architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.).

Si tous les projets et constructions actuels arrivent à terme, Miami pourrait devenir en 2010 le troisième panorama urbain du pays, après New York et Chicago, au niveau du nombre de gratte-ciel.

La ville de Chicago (Illinois) recèle aussi quelques projets de grandes envergures, ainsi ont peu citer la Trump Tower Chicago 1362 pieds soit 415 mètres de haut avec 96 étages se classant juste derrière la Sears Tower de Chicago qui elle est actuellement la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une mesure d'angle...) du monde avec ses (442 m) bientôt dépassée par la Chicago Spire une tour torsadée de 609 mètres de haut et 150 étages. Cet édifice devrait être livré en 2010. L' immeuble a était dessiné par Santiago Calatrava. Il fut d'abord appelé Fordham Spire et 400 North Lake Shore Drive . Le site, l'estuaire (L'estuaire est la portion de l'embouchure d'un fleuve où l'effet de la mer ou de l'océan dans lequel il se jette est perceptible. Cette définition conduit à une controverse. Ainsi certains...) de la Chicago River au nord-est (Le nord-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux nord et est. Le nord-est est opposé au sud-ouest.) du Loop, a été choisi par Garrett Kelleher du Shelbourne Development (Development est une revue scientifique bimensuelle à comité de lecture couvrant tous les champs de la génétique évolutive du développement allant de la biologie...) Group, Inc.., il sera le plus haut gratte-ciel du continent américain, dépassant la Freedom Tower de New York.

Au Canada

Le First Canadian Place, siège social de la Banque de Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de l'industrie, de la culture,...) et culminant à 298 mètres, est considéré comme la tour la plus haute du Canada.

Plusieurs gratte-ciels relativement hauts existent aussi à Montréal, au Québec. Le plus grand, le 1000 De La Gauchetière (Le 1000 De La Gauchetière est le plus haut gratte-ciel de Montréal. Il mesure 205 mètres et possède 51 étages. Il fut terminé en 1992.), atteint 205 mètres. Si l'on compte l'antenne (En radioélectricité, une antenne est un dispositif permettant de rayonner (émetteur) ou de capter (récepteur) les ondes électromagnétiques.) le 1250 René Lévesque Ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou...) serait le plus haut de la ville avec 230,4 mètres.

En Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent...)

L'Europe ne compte aucun des 50 plus grands gratte-ciels mondiaux. Le gratte-ciel n'est pas vraiment dans la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de précision et de détail, La Culture peut être...) européenne qui préfère l'étalement horizontal (Horizontal est une orientation parallèle à l'horizon, et perpendiculaire à la verticale. Une ligne horizontale va « de la gauche vers la...) (rurbanisation) à l'étalement vertical (Le vertical (rare), ou style vertical, est un style d’écriture musicale consistant en accords plaqués.). De plus, afin de préserver les centres historiques, la majorité des grandes villes européennes interdisent leur construction. La construction des cités HLM souvent décriées pour l'inhumanité de leur mode de vie (La vie est le nom donné :) est sans doute également pour beaucoup dans la réticence de européens à vivre en hauteur.

La Commerzbank Tower dans le quartier d'affaires de Francfort-sur-le-Main
La Commerzbank Tower (La Commerzbank Tower de l'architecte lord Foster était le plus grand gratte-ciel d'Europe à Francfort-sur-le-Main, inauguré en mai 1997 et culminant à 258,7 mètres (300,25 avec l'antenne), il dépassait sa...) dans le quartier d'affaires de Francfort-sur-le-Main

Le plus grand gratte-ciel d'Europe est le Triumph-Palace (??????-?????), à Moscou (), inaugurée en 2005 et culminant à 264,1 mètres. Ce bâtiment d'habitation de 57 étages comprend environ 1 000 appartements. L'ancien détenteur du titre était la Commerzbank Tower à Francfort. La Commerzbank Tower reste la plus haute tour d'Europe pour la hauteur du toit.

En Allemagne

En Belgique

La plus haute tour de Belgique est la Tour du Midi. Située à Bruxelles, elle culmine à 150 mètres et elle possède 37 étages. Elle fut érigée de 1962 à 1967.

En Espagne

En France

En France, la majorité des gratte-ciels est concentrée à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au...) (front de Seine, place d'Italie) et dans son agglomération (Une agglomération est un ensemble urbain qui repose sur la continuité du bâti. L'agglomération correspond à la ville sur le plan physique. Une agglomération est définie comme une ville-centre (au...), (La Défense) quartier d'affaires de Paris. De nombreuses grandes villes de province sont aussi dotées de gratte-ciels dans leurs centres-villes et dans leurs quartiers périphériques.

On utilise souvent le terme IGH (immeuble de grande hauteur) dès que la hauteur d'un bâtiment dépasse les 28 ou 50 mètres selon son occupation. Les moyens habituels des sapeurs-pompiers ne permettant pas d'intervenir au-delà de cette hauteur, les IGH sont soumis à une réglementation particulière et draconienne.

Le premier gratte-ciel de France fut la tour Perret à Amiens d'une hauteur initiale de 104 m. En 2006, le plus grand gratte-ciel de France est la tour Montparnasse (La Tour Maine-Montparnasse, plus communément appelée Tour Montparnasse, est un immeuble de grande hauteur construit dans le sud-ouest de Paris, par les architectes Roger Saubot, Eugène...) à Paris qui culmine à 210 mètres et dont la construction a été achevée en 1973. Il devrait être dépassé d'ici 2012 par de nouveaux projets dans le quartier de La Défense qui culmineront à 300 mètres (la tour Phare, 300 m, tour Générali, 318 m)

Au Royaume-Uni

En Russie

Conception

Les gratte-ciels sont traditionnellement construits sous forme d'une tour monolithique (Un monolithe est un élément fait d'un seul bloc de pierre de grande dimension. Son nom vient du grec ancien λιθος -lire lithos-(la pierre).) organisée autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre...) d'un noyau central comprenant notamment les voies de circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) verticale (La verticale est une droite parallèle à la direction de la pesanteur, donnée notamment par le fil à plomb.) (escaliers, ascenseurs) et les conduites (eau, réseaux électriques et de communication…). La structure porteuse (Une porteuse est un signal sinusoïdal de fréquence et amplitude constantes. Elle est modulée par le signal utile (audio, vidéo, données) en vue, soit de sa diffusion au moyen d’un...) peut être concentrée dans ce noyau central, ou répartie sur des piliers. Certains édifices ont également bénéficié d'une armature entièrement métallique.

La concentration des circulations en un point (Graphie) du bâtiment pose le problème de son évacuation en cas d'urgence si ces circulations sont rendues impraticables. De la même manière, la concentration des structures porteuses peut rendre le bâtiment vulnérable si elles sont endommagées. Un autre problème rencontré est l'éclairage des zones les plus centrales : au-delà d'une certaine distance, la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm...) naturelle n'est plus suffisante pour qu'on puisse se passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) d'éclairage artificiel.

Une approche plus récente cherche à rompre avec cette conception monolithique, et propose d'organiser le bâtiment sous forme de modules constitués autour de plusieurs noyaux de circulations verticales. Chaque noyau deviendrait le point central d'une plus petite entité tout en constituant une sorte de " super-pilier " de l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...). Les promoteurs de ce type de construction indiquent qu'un tel édifice serait moins susceptible de s'effondrer si l'un de ces piliers était endommagé, tout en vantant une capacité d'évacuation largement améliorée. Les espaces utiles du bâtiment sont répartis sous forme de " grappes " sur les piliers pour bénéficier au maximum de la lumière naturelle. De plus un incendie survenant dans l'un des modules aurait peu de chances de se propager à d'autres zones de l'immeuble. La principale limitation de cette approche devient alors une occupation plus faible du volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple :...) alloué au bâtiment.
Ce concept n'a cependant pas encore été appliqué.

Enfin, les nouvelles technologies ont permis à certains architectes et bureaux d'études de développer des principes structurels très novateurs inspirés des bio-organismes.

L'exosquelette conçu par l'architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le compte d'un propriétaire qui peut être un particulier, une...) français Hervé Tordjman et les ingénieurs de SETEC TPI (Jean-Marc Jaeger) pour le projet des tours jumelles de Canton est une vraie révolution pour la construction d'ouvrages de grande hauteur.

Il garantit une résistance de l'ouvrage à des efforts mécaniques particulièrement importants (typhons, tremblements de terre) tout en intégrant une réelle protection face aux agressions extérieures (avions, missiles).

Cet exosquelette est secondé par un double noyau de béton (Le béton est un matériau de construction composite fabriqué à partir de granulats naturels (sable, gravillons) ou artificiels (granulats légers)...), qui offre une réelle stabilité dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :) et une résistance exceptionnelle aux incendies.

Ce principe structurel permet une flexibilité des espaces intérieurs (démontages de 60% des planchers internes) qui garantit une exploitation programmatique et économique à long terme. Cette nouvelle approche constructive a permis de proposer un projet économiquement très avantageux qui, secondé par la configuration morphologique de l'ouvrage, supprime l'usage des échafaudages pour sa construction.

Il s'agit là, d'une véritable révolution dans les technologies constructives des gratte-ciels.

Records

Plus hauts gratte-ciels du Monde

Shun Hing Square, Shenzhen, Chine
Shun Hing Square (Le Shun Hing Square (???? pinyin : de wáng dà shà) est un des 10 plus grands gratte-ciels du monde. Il est situé à Shenzhen, en Chine. Il a été achevé en 1996. Il mesure 384 m de hauteur et comporte 69 étages.), Shenzhen, Chine
  • Taipei 101 à Taipei, Taiwan, (2004), 448 m (508 m avec le mât)
  • Sears Tower à Chicago, États-Unis, (1974), 442 m (527,3 m. avec l'antenne)
  • Petronas Twin Towers 1 et 2 à Kuala Lumpur, Malaisie, (1998), 410 m (452 m avec les antennes)
  • Jin Mao Tower (Construite en 1998, la Jin Mao Tower, à Shanghaï est (en 2006) le gratte-ciel le plus haut de la République populaire de Chine et s'élève à 421 mètres, il possède 88 étages (le 8 étant symbole de prospérité et...) à Shanghai (Shanghai (chinois : 上海 ; en pinyin shànghǎi prononciation ; shanghaïen : zanhe ; littéralement « sur la...), Chine, (1999), 421 m.
  • Two International Finance Center (Le Two International Finance Center ou IFC (??????) est un des 10 plus hauts gratte-ciel au monde. Il est situé à Hong Kong, en Chine, mesure 416 m de hauteur et compte 88 étages. Il a été achevé en 2003.), Hong-Kong, Chine, (2003), 412 m.
  • Citic Plaza (La Citic Plaza (????, pinyin : zh?ngxìn gu?ngch?ng), située a Guangzhou (Canton), Chine, est un des 10 plus grands gratte-ciel du monde. Il a été achevé en 1996, mesure 391 m de...), (????, pinyin : zh?ngxìn gu?ngch?ng) Guangzhou (Canton), Chine, (1996), 391 m.
  • Shun Hing Square, Shenzhen, Chine, (1996), 384 m.
  • Empire State Building, New York, États-Unis, (1931), 381 m (449 m avec l'antenne).
  • Central Plaza, Hong-Kong, Chine, (1992), 374 m.
  • Tour de la Banque de Chine, Hong-Kong, (1989), 369 m.
  • Baiyoke Tower II, Bangkok (Bangkok (en thaï ???????? Krung Thep    écouter , voir ci-dessous) est la capitale de la Thaïlande. C'est à la fois une ville et une province.), Thaïlande, 343,35 m.
  • Burj Al Arab, Dubaï, Émirats arabes unis, (1999), 321 m.

Détruits :

  • World Trade Center (tour 1), New York, États-Unis, (1972→2001), 417 m. (527 m. avec l'antenne)
  • World Trade Center (tour 2), New York, États-Unis, (1973→2001), 415 m.

Plus hauts gratte-ciels de France

Plus hauts gratte-ciels français construit classé par la hauteur totale de l'édifice (pas d'antenne)[1]

Nom Villes Hauteur (toit) Étages Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de construction Usage Architecte
1. Tour Montparnasse Paris 210 m 59 1973 Bureaux, restaurant Roger Saubot
2. Tour Gan Courbevoie 187.1 m 42 1974 Bureaux Harrisson & Abramovitz, J. P. Bisseuil
3. Tour Total Courbevoie 187.1 m 48 1985 Bureaux WZMH Architects, Roger Saubot, François Jullien
4. Tour Areva (Areva est un groupe industriel français spécialisé dans les métiers de l'énergie. Cette entreprise est présente au niveau...) Courbevoie 184 m 44 1974 Bureaux Roger Saubot, Francois Jullien
5. Tours Société Générale Puteaux 167 m 38 1995 Bureaux Michel Andrault, Pierre Parat
6. Tour EDF Puteaux 165 m 40 2001 Bureaux Pei Cobb Freed & Sra Achitectes
7. Tour du Crédit Lyonnais Lyon 164.9 m 42 1977 Hôtel (Un hôtel est un établissement offrant un service d’hébergement payant, généralement pour de courtes périodes. Dans sa...), bureaux Araldo Cossutta & Associates
8. Coeur Défense Courbevoie 163.1 m 45 2001 Bureaux Jean-Paul Viguier
9. Tour AXA Courbevoie 159 m 39 1974 Bureaux Jean-Pierre Dacbert, Pierre Dufau, Michel Stenzel
10. Tour Égée Courbevoie 155 m 40 1999 Bureaux Conceptua

Plus hauts gratte-ciels du Monde en construction ou en projet

Plus hauts gratte-ciels mondiaux en construction ou proposé à la construction classé par la hauteur totale de l'édifice (pas d'antenne)[2]

Nom Villes Pays Hauteur (antenne) Hauteur (toit) Étages Année de construction Statut
1. Al burj Dubaï  Émirats arabes unis 1 200 m ? 200 2010 Proposé
2. Burj Dubai Dubaï  Émirats arabes unis 807.7 m +/- 574.4 m 162 2008 En construction
3. Russia Tower Moscou  Russie - 612 m 118 2011 Proposé
4. Incheon Towers Incheon  Corée du Sud - 610 m 151 2010 Aprouvé
5. Chicago Spire Chicago  États-Unis 609.7 m 609.7 m 150 2010 Approuvé
6. Abraj Al Bait Towers La Mecque  Arabie saoudite 577 m +/- 500 m 76 2008 En construction
7. Crown Las Vegas Las Vegas  États-Unis 575.5 m 502.2 m 142 2011 Proposé

Villes comportant le plus de gratte-ciels

Nombre d'immeubles de douze étages et plus (high-rise buildings) en janvier 2007[3] :

  • Hong Kong, Chine : 7 620 ;
  • New York, États-Unis : 5 545 ;
  • São Paulo, Brésil : 4 511 ;
  • Singapour, Singapour : 3 757 ;
  • Seoul, Corée du Sud : 2 870 ;
  • T?ky?, Japon : 2 744 ;
  • Rio de Janeiro (Rio de Janeiro est une mégapole située dans le sud-est du Brésil. C'est également la capitale de l'État de Rio de Janeiro. Avec ses 6,1 millions d'habitants intra-muros (communément appelés les Cariocas) et 11,35 millions dans...), Brésil : 2 228 ;
  • ?stanbul, Turquie : 2 200.

À titre de comparaison, il y a 263 immeubles de douze étages et plus à Paris (plus deux actuellement en restauration).

Notes

  1. (en) Skyscraperpage
  2. (en) Skyscraperpage
  3. Source : Emporis buildings database, emporis.com
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.