Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Calice (botanique)

En botanique, le calice est constitué par l'ensemble des sépales. Premier verticille floral, il a un rôle protecteur de la fleur.

Les sépales ont la structure d'une feuille et sont généralement verts. Parfois, ils ont la structure et la couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) des pétales, on les dit sépales " pétaloïdes ". C'est le cas par exemple de la tulipe dont les 3 sépales sont identiques aux 3 pétales. Chez les monocotylédones les appendices à la fois sépale (En botanique, un sépale est l'un des éléments foliacés, généralement verts, dont la réunion compose le calice et supporte la corolle de la fleur.) et pétale (En botanique, un pétale est l'un des éléments foliacés colorés, dont l'ensemble compose la corolle d'une fleur. Celle-ci est la partie interne du périanthe qui comprend les deux verticilles stériles d'une...) se nomment tépale (Les tépales sont des pièces florales externes et internes du périanthe, dont on ne peut pas dire s'il s'agit de pétales ou de sépales.).

On dit que le calice est " dialysépale ", lorsque les sépales sont indépendants les uns des autres, par exemple pour la renoncule, et " gamosépale ", lorsque les sépales sont, plus ou moins, soudés par leur base, comme pour la primevère.

La durée de vie (La vie est le nom donné :) du calice est variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un prédicat ou un algorithme. En statistiques, une variable peut aussi...). Le calice est généralement caduc, c'est-à-dire qu'il tombe au moment de l'épanouissement de la fleur (La fleur est constituée par l’ensemble des organes de la reproduction et des enveloppes qui les entourent chez les angiospermes (aussi appelées plantes à fleurs)....). Mais il peut aussi être persistant et rester à la base du fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation du pistil. La paroi de l'ovaire...) (calice marcescent), voire augmenter après la fécondation (calice accrescent).

Il existe parfois un " calicule ", formé de petites feuilles alternant avec les sépales, qui double le calice. C'est le cas chez le fraisier.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.