Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Gisant
Gisants de Richard Cœur de Lion (au premier plan) et d'Isabelle d'Angoulême (au second plan) à l'abbaye de Fontevraud.
Gisants de Richard Cœur de Lion (au premier plan) et d'Isabelle d'Angoulême (au second plan) à l'abbaye de Fontevraud.

Un gisant est une sculpture funéraire représentant un personnage couché (par opposition à orant ou priant), vivant ou endormi (par opposition au transi). C'est, lorsqu'il existe, l'élément principal de décoration d'un tombeau ou d'un enfeu.

Étymologie

Gisant est le participe présent du verbe gésir : être couché, étendu (généralement malade ou mort).

Exemples de gisants

XIe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut être...)

  • Gisant sur le tombeau du duc d'Aquitaine Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm, heaume, casque, protection.) VIII (1027-1086)

XIIe siècle

  • Gisant de pierre de Sybille de Jérusalem (ou de Lusignan), sœur de Baudouin IV, comte de Namur (Namur (en wallon Nameur, en néerlandais Namen) est une ville et commune francophone de Belgique, capitale de la Région wallonne, chef-lieu de la province de Namur.) et roi de Jérusalem, dans l'église (L'église peut être :) de Namêche (Belgique). Sur cette pierre tombale, on peut lire l’inscription suivante : " Yci reposent les ossements de Sybille de Lusignant, reine de Jérusalem, décédée en l'an 1187 ".
  • Gisants de l'abbaye (Une abbaye (du latin abbatia) est un monastère ou un couvent catholique placé sous la direction d'un abbé (ou d'une abbesse; dérivé de l'araméen abba qui signifie...) de Fontevraud :
    • Henri II Plantagenêt (1133-1189)
    • Richard Cœur de Lion (Le lion (Panthera leo) est un mammifère carnivore de la famille des félidés du genre Panthera (félins). Il est surnommé « le roi des animaux » car sa crinière lui donne un...) (1157-1199)

XIIIe siècle

  • Gisants de l'abbaye de Fontevraud :
    • Aliénor d'Aquitaine (1122-1204)
    • Isabelle d'Angoulême (1188-1246)

XIVe siècle

  • Gisants en marbre (Le marbre est une roche métamorphique dérivée du calcaire, existant dans une grande diversité de coloris, pouvant présenter des...) blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre lumineux continu, d'où l'image que l'on en donne...) des ducs Jean II (?-1305) et Jean III (1286-1341) de Bretagne, aujourd'hui dans l'église Saint-Armel de Ploërmel
  • Gisant de Jeanne d'Évreux (1307-1371), reine de France, un des premiers personnages à s'être soucié de son vivant de faire exécuter le gisant de son futur tombeau
  • Gisant en granite de Jeanne (?-1388), héritière de Bretagne, dans l'église abbatiale Saint-Gildas de Rhuys

XVe siècle

Gisant de Louis de Sancerre à la Basilique Saint-Denis
Gisant de Louis de Sancerre à la Basilique Saint-Denis
  • Gisant de Louis de Sancerre (1342-1402), connétable de France, dans la Basilique de Saint Denis
  • Gisants en marbres blanc et noir d'Olivier V de Clisson (1336-1407), connétable de France, et de sa femme Marguerite de Rohan, dans l'église de Josselin
  • Gisant en granit attribué à Robert (?-1408) seigneur de Beaumanoir, à l'abbaye Saint-Magloire de Léhon
  • Gisant en granit attribué à Guillaume Le Voyer (?-1415), à l'église de Tregomar.
  • Gisant en granit de Beatrix Péan et sarcophage de son mari Guillaume de Goudelin (?-1420), vicomte de Pléhédel, dans l'église de Goudelin
  • Gisant sur le tombeau d'Agnès Sorel (1422-1450) à Loches
  • Gisant en bois de Gilles de Bretagne (?-1450), à l'abbaye Notre-Dame de Boquen (Plénée-Jugon, Côtes-d'Armor), aujourd'hui au musée de Saint-Brieuc
  • Gisant en marbre blanc de Charles-Orland (1495) et Charles (1496), dauphins et princes héritiers de Bretagne, dans la cathédrale (Une cathédrale est, à l'origine, une église chrétienne où se trouve le siège de l'évêque (la cathèdre) ayant en charge un diocèse....) de Tours

XVIe siècle

Le double visage de la Prudence, détail du tombeau de François II de Bretagne
Le double visage de la Prudence, détail du tombeau de François II de Bretagne
  • Tombeau de François II de Bretagne (1435-1488) et de sa femme Marguerite de Foix-Navarre, aujourd'hui dans la cathédrale de Nantes, réalisé en marbres blanc, noir et rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.), sculpté par Michel Colombe (Le terme de colombe est un nom vernaculaire désignant certains oiseaux de la sous-famille des Columbinés. Toutefois le plus souvent le terme colombe désigne la...) de 1502 à 1507
  • Deux gisants superposés sur le tombeau de Philibert le Beau (1480-1504) dans l'église de Brou
  • Gisants en marbre de Jacque Guibé (?-1509), capitaine de Rennes et vice-amiral de Bretagne, aujourd'hui au musée de Bretagne à Rennes
  • Gisants en marbre d'Anne de Bretagne (1477-1514), duchesse, reine de France et de Sicile (La Sicile (Sicilia en italien) est une région autonome d'Italie et la plus grande île de la Méditerranée. Son chef-lieu est la ville de Palerme. Le drapeau, la gorgone à...), et de son mari Louis XII (1462-1515) dans la basilique de Saint-Denis, et leurs priants
  • Gisants en kersanton de Philippe de Montauban (?-1514), chancelier de Bretagne, et de sa femme Anne du Chastellier dans l'église Saint-Armel de Ploërmel.
  • Gisants en marbre de Claude de France (1499-1524), duchesse de Bretagne et reine de France, et de son mari François Ier (1494-1547) dans la basilique de Saint-Denis, et leurs transis et priants
  • Gisant de Philippe Chabot (1492-1543), amiral de France, au Louvre

XVIIe siècle

  • Gisant en marbre noir de Theux de Conrad de Gavre (1602), prévôt de Saint-Martin, dans la basilique Saint-Martin de Liège
  • Gisant en cuivre (Le cuivre est un élément chimique de symbole Cu et de numéro atomique 29. Le cuivre pur est plutôt mou, malléable, et présente sur...) de Blanche de Champagne-Navarre, duchesse de Bretagne, à l'abbaye d'Hennebont, aujourd'hui au Louvre

XVIIIe siècle

  • Mise au tombeau de saint Thégonnec, dans la crypte (Une crypte est des éléments constitutifs des églises chrétiennes depuis le style roman, construit, enterré ou non, servant...) de l'ossuaire de l'enclos paroissial (L'enclos paroissial est un élément architectural typique de la Basse-Bretagne mais pas seulement. On trouve aussi quelques enclos en Haute Bretagne comme à Saint-Suliac (Ille-et-Vilaine) datant en partie du XIIIe siècle. Les plus célèbres enclos se...) de Saint-Thégonnec
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.