Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Tsuga
Comment lire une taxobox
Tsuga
Tsuga mertensiana (Pruche subalpine)
Tsuga mertensiana (Pruche subalpine)
Classification classique
Règne Plantae
Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la réciproque de la fonction "multiplication...) Pinophyta
Classe Pinopsida
Ordre Pinales
Famille Pinaceae
Sous-famille Abietoideae
Genre
Tsuga
(Endl.) Carrière, 1855
Classification phylogénétique
Ordre Pinales
Famille Pinaceae
Parcourez la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des êtres vivants (ou...) sur Wikipédia :
   
Portail:Biologie
   
Portail:zoologie
   
Portail:microbiologie
   
Portail:Conservation de la nature
   
Portail:Botanique
   
Portail:Agropédia
   
Portail:Plantes utiles
   
Portail:Hortipédia

Les arbres du genre Tsuga, appelés pruches au Québec, sont des conifères très décoratifs avec leur silhouette irrégulière et leurs branches et rameaux légèrement pendants. Ils font partie de la famille des Pinacées.

Tsuga mertensiana (Pruche subalpine) en Californie, Sierra Nevada
Tsuga mertensiana (Pruche subalpine) en Californie, Sierra Nevada

Le tsuga vient d'Amérique du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et d'Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 %...), où il croît dans des endroits frais, souvent rocheux, comme par exemple les gorges humides. Cet arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au delà de sept mètres. Les arbres...), qui n’est pas un sapin (Les sapins sont des arbres conifères du genre Abies originaires des régions tempérées de l'hémisphère nord. Ils font partie de la famille des Pinaceae. Ils sont...), malgré le nom qu’on lui donne (sapin du Canada), a été introduit en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité...) dès 1740 et s’est depuis considérablement propagé. On le trouve le plus souvent dans les parcs et les jardins. En revanche, il n’est que peu exploité car son bois est de qualité assez médiocre. Il aime les emplacements humides et pas trop chauds mais prospère aussi dans la pénombre.
Les Américains l’appellent « Hemlock », ce qui veut dire cigué. Ceci correspond à l’odeur que dégagent ses aiguilles quand on les froisse.

Il peut mesurer jusqu’à 20-60 mètres de haut, avec une forme pyramidale large et irrégulière. Ce conifère a un seul tronc (Un tronc peut être :) dans son pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) d’origine mais peut en avoir plusieurs en Europe.

Ses branches sont horizontales ou montantes de biais, toujours déposées irrégulièrement. Les pousses sont brunes claires et velues, avec des épines de 5 à 15 mm de long, molles, plates et émoussées. Elles sont nettement sciées au bord, allant en se rétrécissant peu à peu de la base à la pointe. Les cônes mesures 2-7 centimètres de long, sont de forme ovale (Dans le sens étymologique, un ovale est une forme d'œuf. En mathématiques, et plus particulièrement en géométrie, le terme...) et sont disposés sur une courte tige (La tige est chez les plantes à fleurs, l'axe, généralement aérien, qui prolonge la racine et porte les bourgeons et les feuilles. La tige se ramifie généralement en branches et rameaux formant...). Ses écailles sont rondes et entières.

Les tsugas ont été décrits pour la première fois par Élie-Abel Carrière (1818-1896), botaniste français.

On en rencontre 9 espèces :

  • Tsuga canadensis (Pruche du Canada)
  • Tsuga caroliniana (Pruche de la Caroline)
  • Tsuga chinensis (Pruche de Chine)
  • Tsuga diversifolia (Pruche du Japon)
  • Tsuga dumosa (Pruche de l'Himalaya)
  • Tsuga forrestii (Pruche de Forrest)
  • Tsuga heterophylla (Pruche de l’Ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).))
  • Tsuga mertensiana (Pruche subalpine)
  • Tsuga sieboldii (Pruche de Siebold)

Le Tsuga heterophylla et le Tsuga canadensis sont les plus répandus en Europe.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.