Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Graticiel
Un panneau d'interdiction représentant le symbole de l'euro (ou du dollar, ...) barré, symbole de la gratuité (et également l'anticapitalisme)
Un panneau d'interdiction représentant le symbole de l'euro (ou du dollar, ...) barré, symbole de la gratuité (et également l'anticapitalisme)

Un graticiel ou gratuiciel (en anglais freeware) est un logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de...) propriétaire qui est mis gratuitement à disposition par son créateur, mais qui est soumis à certaines contraintes quant à sa diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une...). Les graticiels sont soit des logiciels complets, soit des logiciels commerciaux qui sont diffusés de manière bridée en termes de fonctionnalités (version réduite). Ils sont parfois financés par la publicité (Bien que le terme (Werbung en allemand, Publicity et Advertising en anglais) désignât d'abord le mot qui aux yeux d'Habermas qualifie la Modernité et la...) qu'ils contiennent (Adware).

Historique

Des origines de l'informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le...) au début des années 70, le logiciel était essentiellement gratuit et considéré par les constructeurs (par exemple IBM) comme un simple moyen d'arriver à vendre leur matériel. Par ailleurs, le source - en format assembleur - était également livré et modifiable. En effet, un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits...) représentait un investissement important destiné - croyait-on - à durer très longtemps, et il ne fallait pas qu'une disparition éventuelle du constructeur interdise à son acquéreur d'en faire la maintenance. À cette époque, on n'était informaticien (On nommait dans les années 1960-1980 informaticien ou informaticienne une personne exerçant un métier dans l'informatique. La variété et le peu de rapport des métiers en question a fait tomber le terme...) qu'en sachant programmer.

Par la suite, il fut décidé aux Etats-Unis que fournir gratuitement du logiciel contrevenait à un principe de libre-concurrence et empêchait par nature des entreprises de logiciel de se développer. Le logiciel devint alors payant.

Le logiciel libre (Un logiciel libre est un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification, la duplication et la diffusion sont universellement autorisées sans contrepartie financière. Les droits correspondant à...) proprement dit commença avec la Free Software Foundation, qui, autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre...) de Richard Stallman estima anormal de devoir payer pour acquérir une licence UNIX qui résultait en partie de travaux universitaires bénévoles de développements autour de ce qui était alors un logiciel propriété d'ATT (mais dont le code source (Le code source (ou les sources voire le source) est un ensemble d'instructions écrites dans un langage de programmation informatique de haut niveau, compréhensible par un être humain entraîné, permettant d'obtenir...) était public).

Ne pas confondre graticiel (Un graticiel ou gratuiciel (en anglais freeware) est un logiciel propriétaire qui est mis gratuitement à disposition par son créateur, mais qui est soumis à certaines contraintes quant à sa diffusion....), partagiciel (Un partagiciel (shareware en anglais) est un logiciel propriétaire, protégé par le droit d'auteur, qui peut être utilisé gratuitement durant une certaine...) et logiciel libre

Il ne faut pas confondre graticiel et partagiciel, où on peut utiliser le logiciel complet ou bridé gratuitement mais pendant une durée déterminée : un traitement de texte pourrait par exemple interdire la sauvegarde (En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à dupliquer et à mettre en sécurité les données contenues dans un système informatique.) des fichiers créés, ou fonctionner uniquement pendant les 2 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) qui suivent son installation.

Il faut aussi distinguer le graticiel du logiciel libre. Le logiciel libre, même s'il est souvent gratuit, offre des libertés que la gratuité ne prend pas en compte. Notamment, un graticiel sera la plupart du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) diffusé sans les sources des programmes. La licence de distribution peut être restrictive (pas de diffusion sur cédérom, ou uniquement sur certains sites internets).

Exemples de graticiels avec mention de leur limitation

Ces logiciels comprennent des limitations particulières, indiquées entre parenthèses, en plus de posséder les limitations habituelles du logiciel propriétaire.

  • Antivirus AVG : antivirus (limité à une utilistion individuelle et non-commerciale, uniquement disponible en anglais en version gratuite, vitesse (On distingue :) de téléchargement (En informatique, le téléchargement (en anglais download) est l’opération de transmission d’informations — programmes, données, images, sons, vidéos — d’un ordinateur à un...) plus lente (La Lente est une rivière de la Toscane.) des mises à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure...), les composantes anti-pourriels, anti-espions et pare-feu ne sont pas disponibles dans la version gratuite, limitations dans la flexibilité de programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de la conception de logiciel (voire de matériel, cf. VHDL).) des tâches préprogrammées)
  • Adaware SE : anti-espiogiciel (ne contient pas l'analyse en temps réel de la version Adaware PLUS)
  • DAEMON (Dans le domaine de l'informatique, le terme démon (ou daemon en anglais) désigne un type de programme. Le terme a été créé par les inventeurs d'UNIX pour se référer à un...) Tools : émulateur de lecteur CD (Le lecteur de CD (appelé improprement lecteur CD) est un lecteur de disque optique qui lit au moyen d'une diode laser les disques optiques appelés disques compacts (ou CD), qu'il...) (contient un espiogiciel qu'on ne peut pas désinstaller)
  • Spybot : anti-espiogiciel (limitations à déterminer)
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.