Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Bâtiment Kirkbride

Durant la seconde moitié du XIXe siècle, l'État américain engage de fortes sommes d'argent pour la prise en charge des patients atteints de troubles mentaux. Ceux-ci passent progressivement de l'enfermement carcéral à la prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non...) thérapeutique en hôpital spécialisé.

Le Docteur Thomas Story Kirkbride (1809-1883) est un médecin psychiatre (Un psychiatre est un médecin spécialisé en psychiatrie et psychothérapie, qui diagnostique, traite et tente de prévenir les maladies mentales, les troubles psychiques et les désordres émotionnels. Les...) américain qui a eu une forte influence sur la conception des hopitaux psychiatriques aux États-Unis dans la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La...) moitié du XIXe siècle. Le terme de Kirkbride Building lui est associé. Selon ce médecin la construction même des bâtiments destinés à recevoir les patients a une influence sur la qualité des soins qui leur sont apportés.

Un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'hôpitaux psychiatriques construits entre 1850 et 1900 suivent ses recommandations. L'apport financier important des pouvoirs publics permit de bâtir des ensembles très luxueux pour l'époque.

Description des principes des bâtiments de type « kirkbride »

  • Les hommes et les femmes sont placés dans deux ailes de bâtiment différentes (pas de mixité, ce qui est nouveau pour l'époque)
  • Les locaux administratifs sont au centre du bâtiment
  • Les patients présentant les troubles les plus sérieux sont éloignés des bâtiments administratifs et des patients aux troubles plus légers.
  • Kirkbride recommande de placer les hôpitaux dans un cadre naturel, loin de l'atmosphère viciée et bruyante de la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de...).

Déclin

Ces principes, après avoir connu un certain succès deviennent obsolètes au cours du XXe siècle. Les nouvelles thérapies, l'échec relatif de la « thérapie mentale » prônée par Kirkbride, et les coûts importants de maintenance des bâtiments finirent malheureusement (compte tenu de leur richesse patrimoniale) par entraîner l'abandon ou la destruction de ces bâtiments.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Dimanche 19 Novembre 2017 à 12:00:10 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Colonisation du loup en France
Dimanche 19 Novembre 2017 à 00:00:05 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Des cerveaux à bout de souffle ?
Vendredi 17 Novembre 2017 à 12:00:10 - Physique - 0 commentaire
» Matériaux: identification mécanique 4D ultra-rapide
Vendredi 17 Novembre 2017 à 00:00:11 - Vie et Terre - 1 commentaire
» Hydrater le manteau ne l'affaiblit pas toujours