Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Désignation des astéroïdes

Contrairement à une idée reçue, il est impossible d'acheter un astéroïde. Le privilège de le nommer revient à son découvreur.

Désignations provisoires

Valeurs de la première lettre
Mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) du 1 au 15 du 16 au 31
janvier A B
février C D
mars E F
avril G H
mai J K
juin L M
juillet N O
août P Q
septembre R S
octobre T U
novembre V W
décembre X Y

Quand un astre inconnu a été suivi pendant plusieurs nuits, ses coordonnées peuvent être envoyées au Minor Planet Center qui fournira une désignation provisoire (En astronomie, une désignation provisoire est une convention de nommage appliquée aux objets du système solaire immédiatement après leur découverte....).

Celle-ci est composée de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), puis d'une lettre qui indique la moitié du mois où la découverte s'est produite, suivie d'une lettre qui indique l'ordre de la découverte dans cette moitié de mois. La lettre I n'est pas utilisée pour éviter la confusion avec le chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) 1, et le Z est inutile pour désigner la moitié du mois. S'il y a plus de 25 découvertes dans la quinzaine, on boucle à la lettre A et on ajoute un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) qui indique combien de fois la deuxième lettre a été utilisée dans cette moitié de mois. Par exemple (15760) 1992 QB1 a été le vingt-septième astéroïde (Un astéroïde est un objet céleste dont les dimensions varient de quelques dizaines de mètres à plusieurs kilomètres et qui, à la...) découvert dans la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est...) quinzaine d'août 1992 (après #25 = 1992 QZ et #26 = 1992 QA1).

Par la suite, il est fréquent que plusieurs désignations provisoires aient été données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) au même objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette...) (par exemple, (5878) Charlène = 1979 XU = 1991 CC1 = 1992 QZ). Si l'objet est nouveau, une fois qu'on sera certain d'avoir assez de mesures pour calculer son orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) et ne plus le perdre, l'objet entrera au catalogue officiel.

Numérotation définitive

Cela signifie qu'il recevra un numéro définitif (ils ne sont donc pas forcément numérotés dans l'ordre de leur découverte) et, éventuellement, un nom. Les premiers ont reçu les noms de personnages de la mythologie grecque ou romaine, puis, suite à leur épuisement, on en a utilisé d'autres, comme ceux de personnes célèbres, des découvreurs, de leurs épouses...

Aujourd'hui les règles sont très souples :

  • pas plus de 18 caractères ;
  • les noms composés sont à éviter (le trait d'union est possible mais pas l'espace) ;
  • le nom doit être facile à prononcer dans plusieurs langues ;
  • le nom ne doit pas choquer ;
  • le nom doit être bien différencié de ceux déjà utilisés ;
  • pas de noms d'hommes politiques ou de militaires sauf s'ils sont décédés depuis plus d'un siècle ;
  • les noms d'animaux de compagnie sont découragés.

Le découvreur qui veut baptiser un objet doit fournir une notice explicative. Par exemple voici un extrait de la notice de (17059) Elvis (lien) :

Version originale Traduction
(17059) Elvis = 1999 GX5 (17059) Elvis = 1999 GX5
Discovered 1999 Apr. 15 by J. Broughton at Reedy Creek Observatory. Découvert le 15 avril 1999 par J. Broughton au Reedy Creek Observatory.
Elvis Aaron Presley (1935-1977) was a flamboyant (Flamboyant est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains arbres de la famille des Caesalpiniaceae. Par extension le nom de flamboyant peut aussi référer à d'autres arbres à fleurs rouges.) American singer. Known as the king of Rock and Roll, he had a popularity that contributed toward making that genre a world-wide phenomenon. Elvis Aaron Presley (1935-1977) était un chanteur américain. Connu comme le roi du Rock'n Roll, sa popularité a contribué à faire de ce genre musical un phénomène mondial.

Il peut aussi y avoir quelques contraintes pour des astéroïdes particuliers : les Troyens sont nommés d'après les héros de la guerre de Troie (les Grecs en avant de Jupiter et les Troyens en arrière, bien qu'il y ait un transfuge dans chaque camp : (617) Patrocle et (624) Hector) et les Centaures d'après leurs équivalents mythologiques.

Le nom devient officiel quand il a été publié avec sa notice dans les Minor Planet Circulars.

Autres désignations

La méthode de désignation a été introduite en 1925 mais est néanmoins appliquée aux astéroïdes aperçus avant cette date, en substituant un A au chiffre du millénaire (Un millénaire est une période de mille années, c'est-à-dire de dix siècles.). Ainsi, A904 OA est le premier objet découvert dans la deuxième moitié de juillet 1904.

Il existe aussi quatre arpentages du ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.), effectués entre 1960 et 1977, qui ont donné des désignations consistant en un numéro d'ordre, une espace et un identifiant :

Arpentage Identifiant
Palomar-Leiden (1960) P-L
First Trojan Survey (1971) T-1
Second Trojan Survey (1973) T-2
Third Trojan Survey (1977) T-3

Citons en exemple 2040 P-L, 3138 T-1, 1010 T-2 et 4101 T-3.

Anciennes désignations

La numérotation a été introduite au début des années 1850. Initialement, les éditeurs de l'Astronomisches Nachrichten (AN) les accordaient sur réception de l'annonce de la découverte. En 1892 un système de désignations temporaires fut introduit par l'AN. Les numéros définitifs étaient alors accordés par les éditeurs du Berliner Astronomisches Jahrbuch (Almanac astronomique berlinois). Les désignations temporaires consistaient en l'année suivie d'une lettre, omettant le I : 1892 A, 1892 B, etc.

En 1893, les 25 lettres furent insuffisantes et on commença les désignations à double lettre : 1893 Z, 1893 AA, 1893 AB, etc. On décida de continuer l'année suivante, et ainsi 1893 AP fut suivi de 1894 AQ. En 1916, on atteint ZZ et, plutôt que de passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) à des désignations à triple lettre, on recommença avec 1916 AA. Dans les vieilles publications, il est commun que le J soit omis au lieu du I ; on lit alors le I comme si c'était un J.

L'insertion de nouvelles découvertes dans la séquence était problématique; on utilisa l'année suivie d'une espace puis d'une lettre minuscule, un peu comme le système alors utilisé pour les désignations temporaires des comètes (qui lui omet l'espace). Par exemple, 1915 a (alors que 1915a est la comète (En astronomie, une comète est un petit astre brillant constitué de glace et de poussière du système solaire, dont l'orbite a généralement la forme d'une ellipse très allongée, et souvent accompagné d'une...) Mellish, C/1915 C1). En 1914 on dut utiliser aussi la forme année plus lettre grecque (alpha à gamma).

Pendant la Première Guerre mondiale, les observateurs situés à Simëis en Crimée, n'ayant pas accès aux désignations officielles, créèrent leur propre système. Il y eut deux formes : année + Σ + lettre(s) ainsi que Σ + chiffre. Le Σ est souvent transcrit SIGMA, comme par exemple SIGMA 1 (à ne pas confondre avec sigma 1 !).

Enfin, il existe aussi des désignations plus-que-temporaires, assignées par les observatoires en attendant que la désignation temporaire soit accordée. Avec l'avènement des moyens de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la...) modernes, ces désignations ont naturellement disparu. Elles consistaient typiquement en un identifiant d'observatoire et un numéro. Quelques exemples : Alger (Alger, (arabe : ??????? al-Jaz??ir, al-Dzayer ; berbère : L?ayer), surnommée Al Bahdja (« La Radieuse ») ou « la Blanche », tant par les Algériens que par...) CM, Arequipa a, Wolf 18, G 21, La Plata 1951 I, PO 189, K3423, p (Uccle), 1923 W 21.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.