Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Ingénieur
Ingénieur
Noms officiels
Secteur d'activité
Compétences
Salaire
Formation
Portail des métiers
Un objet conçu par des ingénieurs : le moteur à explosion et son système bielle/manivelle
Un objet conçu par des ingénieurs : le moteur à explosion (Le moteur à explosion est un type de moteur à combustion interne, il est principalement utilisé pour la propulsion des véhicules de transport (avion à hélice, automobile, moto, camion, bateau), ainsi que pour une...) et son système bielle/manivelle

" Le métier de base de l'ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la...) consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou de services. Cette aptitude résulte d'un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être...) de connaissances techniques d'une part, économique, social et humain d'autre part, reposant sur une solide culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.). " (Commission des titres d'ingénieur, France).

Les ingénieurs sont employés par des entreprises industrielles ou de services, des organismes publics, des collectivités ou l'État. L'ingénieur occupe souvent un poste à hautes responsabilités et est un acteur (Un acteur est un artiste qui incarne un personnage dans un film, dans une pièce de théâtre, à la télévision, à la radio, ou même dans des spectacles de rue. En plus de...) majeur du progrès technique et du développement des connaissances techniques. Ses choix peuvent également avoir des conséquences économiques, scientifiques, humaines, sociales ou environnementales ...

Généralités

Ariane 5

Au-delà de références historiques d'essence militaire, l'ingénieur apparaît, dans sa version moderne, pour l'essentiel à partir du XIXe siècle (1e révolution industrielle), où il se confirme comme un acteur de premier plan du développement industriel. Les ingénieurs, dont le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) augmente dès lors régulièrement, se constituent ainsi comme groupe social reconnu en France au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en particulier celle des...) de la population des cadres. La considération accordée aux ingénieurs varie malgré tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) sensiblement selon les pays : elle est ainsi très élevée en France et en Allemagne. Elle est moindre dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision...) anglo-saxons où les ingénieurs ont un profil plus spécialisé.

Par son domaine de compétences, un ingénieur peut être mécanicien, métallurgiste, hydraulicien, électricien (Électricien est le nom donné au métier qu'exercent les hommes de l'art en matière d'électricité. Il est issu du terme électricité, puisque ceux-ci ont en charge la réalisation, la maintenance, la modification d'installations...), électronicien, "informaticien (On nommait dans les années 1960-1980 informaticien ou informaticienne une personne exerçant un métier dans l'informatique. La variété et le peu de rapport des métiers...)" (le terme est aujourd'hui trop vague), agronomiste, chimiste (Un chimiste est un scientifique qui étudie la chimie, c'est-à-dire la science de la matière à l'échelle moléculaire ou atomique ("supra-atomique"). Le mot...), topographiste, etc... Un ingénieur intervient principalement au niveau de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...) et développement et/ou de la fabrication de produits. Il apporte son expertise technique et sa créativité en tenant compte de contraintes de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), de ressources, d'innovation, d'ergonomie et de respect de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à prendre une...) et des règlementations, et exercera principalement une des fonctions suivantes :

  • Ingénieur Recherche et Développement (R&D), par exemple en travaillant au centre de développement et d'optimisation de nouveaux moteurs chez un grand constructeur automobile ;
  • Ingénieur Concepteur (Un concepteur est une personne qui imagine et réalise quelque chose. Ce mot vient du verbe concevoir.), par exemple en étant responsable d'une équipe d'informaticiens travaillant à la définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) du cahier des charges (Un cahier des charges est un document visant à définir exhaustivement les spécifications de base d'un produit ou d'un service à réaliser. Outre les spécifications de base, il décrit ses modalités d'exécution. Il définit aussi les objectifs à...) et de l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) d'un nouveau logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement, regroupées sous forme de programmes,...) informatique ;
  • Ingénieur d'Essais, par exemple en étant responsable des mesures et tests dans une équipe d'essais en vol d'un nouveau prototype d'avion ;
  • Ingénieur Méthodes, par exemple en étant responsable de l'industrialisation (définition des moyens de fabrication) de tout ou partie d'un photocopieur (Un photocopieur (ou une photocopieuse) est un appareil permettant de reproduire un document rapidement et à faible coûts lorsque le nombre d'exemplaires à...) couleur ;
  • Ingénieur de Production, par exemple en étant directeur d'une usine de fabrication de sièges automobiles ;
  • Ingénieur Qualité, par exemple en étant directeur qualité d'une usine fabriquant des appareils respiratoires médicaux et en cherchant constamment à améliorer la qualité et la fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le...) des produits et des procédés de fabrication ;
  • Ingénieur d'Affaires, par exemple en étant ingénieur d'affaires dans une grande entreprise du génie civil (Le Génie civil représente l'ensemble des techniques concernant les constructions civiles. Les ingénieurs civils s’occupent de la conception, de la réalisation, de l’exploitation et de la réhabilitation d’ouvrages de construction et...) et en proposant les solutions techniques les plus adaptées tenant compte et allant au devant des besoins des clients (Etat, collectivités locales, etc.) ;
  • Ingénieur Sécurité, par exemple en étant responsable de la sûreté de fonctionnement d'une centrale nucléaire ;
  • Ingénieur Conseil, par exemple en créant son propre cabinet où il donne des conseils à des entreprises, établit et gère des projets, suit des travaux, effectue des expertises ...

En 2006:

  • La France forme 30 000 ingénieurs/an.
  • La Chine ou l'Inde forment 700 000 ingénieurs/an.

Étymologie

Système d'artillerie dessiné par Léonard de Vinci
Système d'artillerie dessiné par Léonard de Vinci

Le terme ingénieur vient de l'ancien français engigneor, qui désignait un constructeur d'engins de guerre.

Dans un sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant...) vieilli, ce terme désigne donc celui qui construisait ou inventait des machines de guerre ou concevait et réalisait des ouvrages de fortification (La fortification (du latin fortis, fort, et facere, faire) est l'art militaire, de renforcer une position ou un lieu contre une attaque.) ou de siège de places fortes. Ainsi, Vauban et Léonard de Vinci étaient ingénieurs.

Dans l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, l'article concernant l'ingénieur en distingue trois types:

les uns pour la guerre; ils doivent savoir tout ce qui concerne la construction, l'attaque & la défense des places. Les seconds pour la marine, qui sont versés dans ce qui a rapport à la guerre & au service de mer; & les troisiemes pour les ponts & chaussées, qui sont perpétuellement occupés de la perfection des grandes routes, de la construction des ponts, de l'embellissement des rues, de la conduite & réparation des canaux.

Dans la 6e édition du dictionnaire de l'Académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs pairs, qui a pour mission de veiller aux usages dans leurs disciplines respectives et de publier des ouvrages tels que des...) française (1832-5), l'article concernant l'ingénieur, parle, outre l'ingénieur des fortifications militaires, de:

Celui qui conduit quelques autres ouvrages ou travaux publics, tels que la construction et l'entretien des routes, l'exploitation des mines, etc. Ingénieur des ponts et chaussées. Ingénieur des mines. Ingénieur de la marine ou maritime. Ingénieur-constructeur de vaisseaux. Ingénieur-géographe, Celui qui dresse des cartes de géographie. Ingénieur pour les instruments de mathématique (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures,...), Celui qui fait des instruments de mathématique. Ingénieur-opticien, Celui qui fait des instruments d'optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.).

Enfin, le terme génie rassemble les processus et méthodes d'invention de solutions et de coordination technique permettant d'aboutir - par synthèses successives et approche pluri-disciplinaire - à des objets techniques complexes. Dans la pratique, on utilise, les termes de génie de l'air, génie maritime, génie rural, génie civil, génie génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.), génie chimique, génie logiciel (Si on se réfère à l'arrêté ministériel du 30 décembre 1983 relatif à l'enrichissement du vocabulaire de l'informatique [Journal officiel du 19 février 1984], on appelle...), génie mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission, pistons,...), génie industriel, etc. dans les acceptions (??) où en anglais on utilise le terme engineering. Le dictionnaire Hachette-Oxford donne d'ailleurs bien génie comme traduction correcte du terme engineering.

Quelques ingénieurs célèbres

Ingénieurs français
  • Louis Blériot
  • Francis Bouygues
  • Jean-Loup Chrétien
  • André Citroën (André Gustave Citroën, plus communément appelé André Citroën, était un entrepreneur français, né le 5 février 1878, mort le 3 juillet 1935.)
  • Marcel Dassault
  • Gustave Eiffel (Alexandre Gustave Bonnickausen dit Eiffel (15 décembre 1832, Dijon - 27 décembre 1923, Paris), est un ingénieur et un industriel français qui participa notamment à la...)
  • André Michelin

(liste des ingénieurs français de Wikipédia)

Ingénieurs européens
  • Gottlieb Daimler
  • John McAdam
  • Ferdinand Porsche (Ferdinand Porsche (né à Vratislavice nad Nisou, le 3 septembre 1875 - 30 janvier 1951), ingénieur autrichien, fondateur-créateur du bureau d'étude automobile allemand...)
  • Carl von Siemens
  • Igor Sikorsky
  • Léonard de Vinci
  • Nikola Tesla

(liste des ingénieurs européens de Wikipédia)

Ingénieurs américains
  • Henry Ford (Henry Ford (30 juillet 1863 à Dearborn, Michigan, États-Unis - 1947) est le fondateur de la Ford Motor Company. Il est aussi à l'origine de ce qui est appelé au XXIe siècle le fordisme, une méthode de travail appliquée...)
  • Claude Shannon (Claude Elwood Shannon (30 avril 1916 à Gaylord, Michigan - 24 février 2001) est un ingénieur électricien et mathématicien américain. Il est l'un des pères, si ce n'est le père fondateur, de la théorie de...)
  • Frederick Taylor
  • Wernher von Braun (Wernher von Braun, ou Werner von Braun suivant les sources, (23 mars 1912 à Wirsitz, Prusse orientale (aujourd'hui Wyrzysk en Pologne) - 16 juin 1977 à Alexandria, Virginie)...)
  • John von Neumann (John von Neumann, mathématicien et physicien américain d'origine hongroise, a apporté d'importantes contributions tant en mécanique quantique, qu'en analyse fonctionnelle, en théorie des...)

(liste des ingénieurs américains de Wikipédia)

Ingénieurs japonais
  • Soichiro Honda
  • Taiichi Ohno
  • Shigeo Shingo
  • Genichi Taguchi

(liste des ingénieurs japonais de Wikipédia)

Quelques réalisations célèbres d'ingénieurs

Premier atterrissage de l'A380
Premier atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le domaine maritime ou aéronautique.) de l'A380 (L'Airbus A380 est un avion civil quadriréacteur long-courrier construit par Airbus en Allemagne, Espagne, France et Royaume-Uni et assemblé à Toulouse.)
  • l'Airbus A380 (L'Airbus A380 est un avion de ligne civil très gros-porteur long-courrier quadriréacteur à double pont produit par Airbus, filiale d'EADS. Ses éléments sont construits...),
  • le scanner (Un scanneur, ou numériseur à balayage est l'équivalent du terme anglais scanner, qui vient du verbe anglais to scan, signifiant « balayer » dans le sens de...),
  • le LEM,
  • la télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont reproduites sur un poste récepteur appelé téléviseur (ou, par abus...),
  • le moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de l'énergie pour la production de chaleur ou de froid, et des transferts de chaleur suivant différents...),
  • le TGV (Le TGV est une rame automotrice électrique d'origine française apte à circuler à des vitesses supérieures à 320 km/h en exploitation, mise au point par la SNCF et construite par la division...),
  • le PC,
  • le photocopieur,
  • le PDA,
  • l' ampoule électrique,
  • l' ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits...)

Formation des ingénieurs

Formation des ingénieurs en France

Moteur à 4 temps
Moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie...) à 4 temps

L'ingénieur français se distingue par son diplôme (Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma signifiant « plié en deux ») est un acte écrit émanant...) obtenu dans une école d'ingénieurs (niveau Bac+5), dont les formations sont destinées à délivrer des connaissances scientifiques et techniques, fournir des méthodes de travail efficaces, forger une solide capacité de raisonnement et une connaissance de l'entreprise (par l'alternance, des stages ou des projets industriels). Les diplômés d'écoles d'ingénieurs sont parmi les diplômés de l'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les connaissances d'un élève par le...) supérieur français qui s'insèrent le plus rapidement et dans les meilleures conditions sur le marché du travail.

Pour délivrer un diplôme d'ingénieur, les établissements doivent être habilités par le Ministre français de l'Enseignement supérieur après enquête et agrément de la Commission des titres d'ingénieur concernant entre autres la qualité de la formation. Cette Commission diffuse chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), au journal officiel, la liste des écoles habilitées à délivrer des diplômes d'ingénieur (il y a environ 240 écoles d'ingénieurs habilitées et 26000 jeunes sont diplômés chaque année). En cas de refus de la part de la Commission des titres d'ingénieur, l'école peut faire appel auprès du Conseil supérieur de l'éducation.

Depuis 1934, une personne usurpant le titre d'"ingénieur diplômé" est passible d'un emprisonnement d'un an et d'une amende de 15 000 euros (Article 433-17 du code pénal).

L'accès aux écoles d'ingénieurs se fait principalement après 2 ans de classe préparatoire, ou après le baccalauréat (Le baccalauréat (altération du bas-latin bachalariatus, désignant un rang de débutant d'abord dans la chevalerie, et puis dans la hiérarchie religieuse et universitaire ou de...) pour accéder à ce qu'on appelle des "classes préparatoires intégrées" lors des deux premières années. En France, les études d'ingénieurs ont longtemps été considérées comme réservées à une élite. Aujourd'hui, bien que cela reste une formation exigeante, les possibilités d'accès se sont élargies. Les étudiants qui réussissent en DUT/BTS peuvent souvent continuer en école d'ingénieurs. De même, il est possible pour un étudiant de Licence ou de Maîtrise (La maîtrise est un grade ou un diplôme universitaire correspondant au grade ou titre de « maître ». Il existe dans plusieurs pays et correspond à différents niveaux selon ceux-ci.) d'accéder à certaines écoles.

Les écoles généralistes les plus réputées (École Polytechnique, Centrale Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne...), Mines de Paris...) restent les plus sélectives et assurent les meilleures perspectives de carrières. Parmi les autres établissements les plus réputés, on peut citer après baccalauréat : les UT, les INSA, les ENI... (voir Écoles d'ingénieurs en France) et après classe préparatoire : Télécom Paris, l'INT, Supélec, les Écoles des Mines, Supaéro, l'Ensam, l'ENPC, les Ecoles Centrales, les INP ...

Depuis le début des années 90, pour faire face à un déficit d'ingénieurs qui se faisait sentir dans les entreprises, l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment où les...) a mis en place des cursus plus accessibles préparant à exercer des fonctions similaires (masters professionnels à spécialité technologique ou formation en IUP - cependant ces formations ne sont pas agréées par la Commission des titres d'ingénieur et ne délivrent donc pas le titre d'ingénieur diplômé, ce qui implique qu'elles ne sont pas toujours aussi bien reconnues par les entreprises). On peut également devenir ingénieur par formation continue (La formation continue (formation continuée en Belgique) est le secteur de la formation qui concerne ceux qui ont quitté la formation initiale.) (par le CNAM, par exemple) ou expérience professionnelle (ingénieurs dits "maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.)").

Depuis une quinzaine d'années des formations d'ingénieurs "par alternance", inspirées de pays comme l'Allemagne, ont également vu le jour : les élèves alternent périodes en entreprise et en école durant leur scolarité. Ces diplômés, malgré une formation théorique et générale moins poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.), sont avant tout des ingénieurs "de terrain" et spécialisés. Ils trouvent très rapidement leur premier emploi (souvent dans l'entreprise qui les a accueillis durant leur scolarité).

Quelle que soit sa formation et son passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le...), l'ingénieur est soumis à une nécessité de formation permanente s'il veut rester performant et doit, par conséquent, pratiquer régulièrement des activités de veille technologique.

L'ingénieur est avant tout un animateur (Animateur, qui anime un groupe de personnes :) d'équipe et un gestionnaire (cf. management) qui doit composer avec d'autres collaborateurs (ouvriers, techniciens) pour assurer la production (de biens ou de services), développer de nouveaux outils ou produits (machines, logiciels, méthodes) et optimiser les procédés. Il doit avoir de solides bases scientifiques et technologiques afin de comprendre les processus mis en jeu et pouvoir ainsi les faire évoluer.

Notons qu'en France, le terme " ingénieur " est également utilisé en rapport avec plusieurs fonctions ou niveaux de formation :

  • Ingénieur diplômé : titulaire d'un titre d'" ingénieur diplômé " (baccalauréat+5) conféré par un diplôme d'ingénieur délivré par un établissement d'enseignement supérieur habilité par l'État. Le diplôme d'ingénieur confère le grade (Le mot grade a plusieurs significations :) de master.
  • Ingénieur-maître : titre accordé à certains diplômés d'un institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical...) universitaire professionnalisé (IUP, bac+4),
  • Ingénieur d'études ou Ingénieur de recherche : membre du corps de fonctionnaires éponyme en poste dans les organismes de recherche tels que le CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).), qui n'est pas nécessairement titulaire d'un diplôme d'ingénieur.

Le Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France (CNISF) classe les ingénieurs en trois catégories:

  • Ingénieurs diplômés (ID), c'est-à-dire ceux qui sont titulaires d'un diplôme d'ingénieur reconnu par la CTI,
  • Ingénieur Reconnu d'Origine Scientifique (IRS), c'est-à-dire ceux titulaires d'un Bac+5 scientifique universitaire ou d'un titre scientifique reconnu CNCP niveau I,
  • Ingénieur Reconnu (IR), c'est-à-dire ceux titulaires d'un Bac+2 scientifique et qui ont exercé, pendant une certaine durée, des fonctions d'ingénieur.

Formation des ingénieurs aux USA

Aux USA, les ingénieurs peuvent avoir un niveau d'études allant du Bachelor (4 années d'études supérieures, équivalent de la maîtrise française) au Master of Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce...) ou Master of Engineering (1 année de spécialisation après le bachelor, équivalent du master français), voire au PhD, et sont formés dans de très grandes universités connues à l'échelle mondiale (Harvard, Yale, etc. ). À moins d'obtenir une bourse, les études dans une université américaine sont coûteuses. Les ingénieurs américains sont généralement plus spécialisés qu'en France (le diplôme d'ingénieur généraliste n'existe pas).

Formation des ingénieurs en Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec 50 763 000 habitants (en...)

En Angleterre, comme aux USA, les ingénieurs sont formés dans les universités dont certaines sont mondialement connues (Oxford, Cambridge ... ) et peuvent avoir un niveau d'études allant du Bachelor (3 année d'études supérieures, équivalent de la licence française) au Master of Science (équivalent du master français).

Formation des ingénieurs en Allemagne

En Allemagne, le diplôme d'ingénieur est historiquement délivré par les Fachhochschulen. Ces établissements sont, comme les écoles d'ingénieurs françaises, indépendants des universités et de taille moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils...). Cela leur offre une réactivité et une souplesse exemplaire au niveau des relations avec les entreprises. Les formations d'ingénieurs allemandes durent 4 ans et sont plus appliquées, plus technologiques, que les formations françaises (ces dernières sont cependant appréciées en Allemagne pour la capacité d'abstraction ( En philosophie, l'abstraction désigne à la fois une opération qui consiste a isoler par la pensée une ou plusieurs qualités d'un objet concret pour en former une représentation intellectuelle, et le...) qu'elles peuvent apporter à leurs diplômés). Les titulaires d'un Master of Science universitaire (équivalent en France du Master Recherche) peuvent également exercer des fonctions d'ingénieurs dans les entreprises.

Formation des ingénieurs au Canada

Au Canada l'ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des équipements d'une installation technique ou...) est une profession réglementée. Cela signifie que, selon la loi, nul ne peut exercer la profession d'ingénieur sans un permis d'exercice. L'attribution des permis est effectuée par les 12 associations/ordre provinciaux et territoriaux d'ingénieurs, lesquels fixent les normes et réglementent la profession. Un permis d'ingénieur n'est valide que dans la juridiction où il a été émis. Il existe toutefois une entente déterminant des équivalences afin de faciliter la mobilité entre les provinces et territoires. Chaque association/ordre dessert et protège l'intérêt public au nom de son gouvernement provincial ou territorial.

Par exemple, au Québec, l'admission à la profession d'ingénieur, donc l'entrée à l'Ordre des ingénieurs du Québec, ne peut se faire qu'après obtention d'un diplôme universitaire de premier cycle en génie (nommé baccalauréat dans une université reconnue par l'ordre, normalement en 4 ans d'université), d'une période d'expérience supervisée par un ingénieur d'expérience (2 à 3 ans) et à la réussite d'un examen professionnel.

Les études et le cheminement pour devenir ingénieur au Québec:

Les conditions d'admission d'études universitaires en génie varient selon les programmes. En règle générale, il faut détenir un diplôme d'études collégiales en sciences de la nature ou en sciences, lettres et arts ou encore un DEC professionnel comprenant les cours suivants ou leurs équivalents :

mathématiques 103, 105 et 203; physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne...) 101, 201 et 301; chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle...) 01 et 201; biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des êtres vivants (ou...) 301.

Les études de baccalauréat en génie s'étendent sur sept ou huit sessions à l'Université. Le nombre et le type de programmes varient selon les universités. En général, les programmes sont similaires d'un établissement à l'autre.

Les deux premières années comprennent surtout des cours de base en mathématiques, en informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des machines telles...) et en sciences appliquées (dynamique, thermodynamique (On peut définir la thermodynamique de deux façons simples : la science de la chaleur et des machines thermiques ou la science des grands systèmes en équilibre. La première définition est aussi la première dans l'histoire. La seconde est...), dessin technique, matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.), etc.). Ces cours sont suffisamment diversifiés pour permettre à l'étudiant de choisir sa spécialité. Des cours complémentaires (relations humaines, économie de l'ingénierie, communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles...) écrite, gestion, etc.) font partie de tous les programmes.

Les troisième et quatrième années couvrent principalement les principes d'analyse et de conception de la discipline ou de la spécialité choisie. Certains cours de concentration peuvent être au programme dès la première année. Une solide formation en informatique et des cours complémentaires figurent aussi au programme. En dernière année, un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) de fin d'études permet de mettre en pratique les connaissances acquises.

Certains établissements universitaires offrent la possibilité d'alterner les sessions d'études sur le campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les bâtiments et l'infrastructure d'une université ou d'une école située hors d'une ville. Ce terme...) avec des stages de travail rémunérés dans l'industrie. Les universités qui n'offrent pas ce régime peuvent cependant proposer, dans le cadre de leurs programmes, des stages en entreprise rémunérés et crédités.

Une fois le baccalauréat terminé avec succès, les étapes suivantes devront être précisément suivi pour devenir ingénieur.

Il faut d'abord obtenir un permis d'ingénieur junior et devenir membre de l'Ordre des ingénieurs du Québec. Par la suite, réussir l'examen professionnel et cumuler 36 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) d'expérience pertinente pour l'obtention du permis d'ingénieur et utiliser le titre " d'ingénieur "

Au Québec, tout ingénieur qui exerce sa profession est membre de l'Ordre des ingénieurs du Québec. Pourquoi ? Parce que c'est, à la fois, un privilège et un devoir.

Un privilège Être membre d'un ordre professionnel, c'est un privilège octroyé par la société québécoise qui reconnaît à certaines personnes le droit d'exercer une profession particulière. En contrepartie, pour maintenir sa confiance envers ces professionnels, le public s'attend à ce que ceux-ci fournissent leurs services de façon compétente et responsable. Ainsi, le système professionnel du Québec reconnaît que seuls les ingénieurs qui sont inscrits au tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) de l'Ordre et titulaires d'un permis d'ingénieur décerné par l'Ordre ont le droit de faire les nombreux actes professionnels réservés à la profession ou, en d'autres mots, de pratiquer comme ingénieur. Cela a pour but de préserver la confiance du public envers les professionnels, dont les ingénieurs, puisque ceux-ci proposent leurs services à la société.

Tout au long de leur vie (La vie est le nom donné :) professionnelle, les ingénieurs se basent sur quatre valeurs qui les aident à maintenir la confiance du public envers eux, soit : la compétence, le sens de l'éthique, la responsabilité et l'engagement social.

Vous devez donc être membre de l'Ordre pour exercer légalement la profession d'ingénieur.

Un devoir Un tel privilège entraîne des obligations envers la société québécoise. Au Québec, toutes les professions sont ainsi réglementées dans un seul et même but : la protection du public. Les ingénieurs ne font pas exception. Dans leurs activités professionnelles, ceux-ci sont encadrés par :

le Code des professions; la Loi sur les ingénieurs; le Code de déontologie des ingénieurs et plusieurs autres règlements; la Charte de la langue française.

L'Ordre des ingénieurs du Québec est justement mandaté par le gouvernement du Québec pour s'assurer que tous respectent cette législation.

(textes importés de l'article ingénierie, à remanier)

Formation des ingénieurs en Belgique

En Belgique, le diplôme d'ingénieur civil (titre Ir(lien) à ne pas confondre avec le titre Ing.(lien), ingénieur industriel) est défendu et promu par la Fédération royale d'associations belges d'ingénieurs civils et d'ingénieurs agronomes (FABI). Le titre d'ingénieur civil est protégé par la loi belge.

Ce diplôme est délivré par les universités suivantes:

  • L'Ecole Polytechnique l'Université Libre de Bruxelles.
  • La Faculté des sciences appliquéés de l'Université de Liège.
  • La Faculté des sciences appliquéés de l'Université catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve).
  • La Faculté polytechnique de Mons.
  • La Faculté des sciences de l'ingénieur de l'Université de Gand.
  • La Faculté des sciences de l'ingénieur de la Katholieke Universiteit Leuven.
  • La Faculté des sciences de l'ingénieur de la Vrije Universiteit Brussel.

Les différents diplomes sont les suivants :

  • Ingénieur civil architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le compte d'un propriétaire qui...).
  • Ingénieur civil des constructions.
  • Ingénieur civil chimiste.
  • Ingénieur civil électricien.
  • Ingénieur civil électromécanicien.
  • Ingénieur civil en informatique.
  • Ingénieur civil en informatique et gestion.
  • Ingénieur civil mécanicen.
  • Ingénieur civil en mathématiques appliquées.
  • Ingénieur civil métallurgiste.
  • Ingénieur civil des mines.
  • Ingénieur civil physicien (Un physicien est un scientifique qui étudie le champ de la physique, c'est-à-dire la science analysant les constituants fondamentaux de l'univers et les forces qui les relient. Le mot physicien dérive du grec, qui...).
  • Ingénieur civil en sciences des matériaux.
  • Ingénieur civil polytechnicien.
  • Ingénieur civil en génie biomédical (Le génie biomédical est une branche de l’ingénierie visant au contrôle des systèmes biologiques ou au développement d’appareils servant au diagnostic et au traitement des patients. Ce domaine interdisciplinaire de développement...).

En Belgique francophone, l'accès aux études d'ingénieur civil est subordonné à la réussite d'un examen d'entrée. Cette formation comporte 5 années d'études : 3 années de bachelier et 2 années de maîtrise dite de spécialisation. Les 3 années de bachelier constituent le 1er cycle, les 2 années de maîtrise, le 2e cycle.

La réussite des études de base de premier cycle confère le grade académique de Bachelier ou Bachelor of Science. La réussite des études de base du 2e cycle confère le grade académique d'ingénieur civil ou de Master of Science en ingeniérie. Selon la spécialité choisie, une qualification peut être associée à ce grade académique.

Attention : le terme belge d'ingénieur civil prête à confusion en anglais. En effet, civil engineer signifie ingénieur en construction ou en génie civil !

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.