Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Master boot record

Le Master Boot Record ou MBR (parfois aussi appelé "Zone amorce") est le nom donné au premier secteur adressable d'un disque dur (cylindre 0, tête 0 et secteur 1, ou secteur 0 en adressage logique) dans le cadre d'un partitionnement Intel. Sa taille est de 512 octets. Le MBR contient la table des partitions (les 4 partitions primaires) du disque dur (Un disque dur est une mémoire de masse magnétique utilisée principalement dans les ordinateurs, mais également dans des baladeurs numériques, des caméscopes, des lecteurs/enregistreurs de DVD de salon, des...). Il contient également une routine d'amorçage dont le but est de charger le système d'exploitation (ou le boot (En informatique, le mot boot (apocope du mot anglais bootstrap, nom qui désigne la languette des chaussures pour pouvoir les enfiler plus facilement, voir la partie Historique de l'article pour plus...) loader/chargeur d'amorçage s'il existe) présent sur la partition active.

Structure du MBR

Structure du Master Boot Record (Le Master Boot Record ou MBR (parfois aussi appelé "Zone amorce") est le nom donné au premier secteur adressable d'un disque dur (cylindre 0, tête 0...):
Adresse (Les adresses forment une notion importante en communication, elles permettent à une entité de s'adresser à une autre parmi un ensemble d'entités. Pour qu'il n'y ait pas...) Description Size
in
bytes
Hex Dec
0000 0 Routine max.
444
01B8 440 Signature optionnelle 4
01BC 444 Habituellement null (NULL est un mot clef présent dans de nombreux langages informatiques, et qui désigne l'état d'un pointeur qui n'a pas de cible ou d'une variable qui n'a pas de valeur. La notion de valeur ou de pointeur NULL est en particulier...); 0x0000 2
01BE 446 Table des partitions primaires
(Quatre entrées de 16 octets, (IBM Partition Table scheme))
64
01FE 510 55h MBR signature;
0xAA55
2
01FF 511 AAh
MBR, total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total...) size: 444 + 2 + 64 + 2 = 512

À l'octet 510 du MBR, le mot 0x55AA, appelé Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) Magique ou Magic (MagiC est un système d'exploitation propriétaire multitâche pour ordinateurs Atari ST et compatibles. Il a été porté sur PC et Macintosh. Quelle que soit la plateforme matérielle,...) Number, doit impérativement être présent pour que le BIOS charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) et exécute la routine de démarrage présente dans le MBR. En effet, après la phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de test du BIOS (appelée POST), le BIOS lit le premier secteur des périphériques amorçables qui ont été définis par l'utilisateur à l'aide du programme SETUP (Section BOOT DEVICE ORDERING). Lorsqu'il trouve un périphérique contenant le Magic Number 0x55AA (ou 0xAA55 selon l'endianness), il charge le code d'amorçage à l'adresse mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) 0x7C00 et l'exécute. La main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe...) est alors donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction, d'un événement, etc.) au chargeur d'amorçage (boot strap loader) par ce code d'amorçage.

Réparation, sauvegarde (En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à dupliquer et à mettre en sécurité les données contenues dans un système informatique.), et restauration du MBR

Sous Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les années 1990,...) XP, il est possible de recréer la routine de boot du MBR sous DOS (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les côtes. Les dorsaux étaient...) à l'aide de la commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) FIXMBR. Le Master Boot Record est ainsi réécrit. Cela permet d'éliminer certains virus de boot (Un virus de boot (ou virus de secteur d'amorçage) est un virus dont le code exécutable est enregistré dans le premier secteur. Ce secteur de démarrage maître...) (Si la commande est exécutée depuis une disquette (Une disquette est un support de stockage de données informatiques amovible. La disquette est aussi appelée disque souple (floppy disk en anglais) en raison de la souplesse de son support et par opposition au...) car les virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou intracellulaire. Sous la forme...) de boot détournent souvent l'interruption 13h), de restaurer un MBR endommagé (Le PC ne démarre plus), ou de supprimer un chargeur de démarrage installé dans le MBR. (lilo, GRUB, etc.)

Pour sauvegarder et restaurer le MBR sous windows, il faut utiliser le programme debug. Sous UNIX et Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds, souvent désigné...), la commande dd (il faut évidemment prendre soin de sauvegarder et restaurer uniquement le premier secteur, soit les 512 premiers octets du disque). ATTENTION : il est très risqué de restaurer le MBR d'un disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une forme ronde et régulière, à l'image d'un palet — discus en latin.) dur sur un autre, car cela remplacerait la table des partitions du second disque par celle du premier ! La seule exception à cette règle est si les deux machines ont des configurations matérielles strictement identiques, notamment si les disques durs sont les mêmes ainsi que leur partitionnement (cas d'un parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à...) de machines en entreprises).

Sous Windows XP, la commande à utiliser pour restaurer le MBR est fixmbr. Elle est accessible depuis la console de récupération.

Sous Windows Vista, la commande à utiliser pour restaurer le MBR est bootrec /FixMbr. Elle est accessible depuis la console de récupération. Il est à remarquer que si le MBR initial pointait vers un chargeur d'amorçage de Linux (GRUB, LILO), celui-ci devient inaccessible après cet écrasement. Il faut alors démarrer sur un CD-ROM Linux (installation/restauration) et le restaurer par ce moyen.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.