Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Saliout

Saliout (du russe ?????, salut ou feu d'artifices) est le nom d'une série de stations spatiales soviétique. Le programme était composé de huit stations, qui furent mises sur orbite durant les années 1970 et 1980.

La première station du programme, Saliout (Saliout (du russe ?????, salut ou feu d'artifices) est le nom d'une série de stations spatiales soviétique. Le programme était composé de huit stations, qui furent mises sur orbite...) 1, est la première station spatiale (Une station spatiale, dans le domaine de l'astronautique, est une installation spatiale en orbite ou déposée sur un astre, ne disposant pas de moyens de propulsion...) construite et placée en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.).

Particularités

Toutes les stations Saliout étaient d'une conception relativement simple et étaient constituées d'un module principal unique placé en orbite en un seul tir, par une fusée Proton (Le proton est une particule subatomique portant une charge électrique élémentaire positive.). L'équipage et le ravitaillement venait à bord d'un module Soyouz (Soyouz (du russe Союз, Union) désigne une famille de vaisseaux spatiaux habités soviétiques , puis russes après l'éclatement de l'URSS, conçue au début des...).

Le programme était à l'origine désigné comme « programme DOS (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les côtes. Les dorsaux étaient les...) 7-K », où chaque station Saliout recevait un identifiant (En informatique, on appelle identifiants (également appelé parfois en anglais login) les informations permettant à une personne de s'identifier auprès d'un système.) unique.

Stations

Deux générations de Saliout furent mise en orbite :

Première génération

  • Saliout 1, 1971
  • Cosmos-557 (Cosmos-557 est le nom de code d'une station spatiale Saliout.), 1973
  • Saliout 4, 1974 à 1977

Cette première génération permet à l'URSS de faire ses premiers pas dans la présence de longue durée dans l'espace.

Génération Almaz

  • Saliout 2, 1973
  • Saliout 3, 1974 à 1975
  • Saliout 5, 1976 à 1977

Sous le couvert du programme Saliout, l'URSS lance un modèle particulier de Saliout à vocation militaire, s'appelant Almaz (?????, qui signifie Diamant (Le diamant est un minéral composé de carbone (tout comme le graphite et la lonsdaléite), dont il représente l'allotrope de haute pression, qui cristallise dans le système cristallin cubique. C'est le plus dur...) en français).

Il avait pour but de surveiller les États-Unis et même de pouvoir effectuer des manœuvres visant à détruire des satellites à l'aide d'un canon d'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin...). Saliout 3 a réussi une telle manœuvre sur un satellite (Satellite peut faire référence à :) factice.

Deuxième génération

  • Saliout 6, 1977 à 1982
  • Saliout 7, 1982 à 1991

Cette seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du...) génération de station Saliout a été conçu de manière à pouvoir accueillir bien plus longtemps les cosmonautes que celle de la première. C'est ainsi que Saliout 6 est occupé pendant 617 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant...) et Saliout 7 pendant 1 075 jours.

Liste des stations Saliout

Voici un récapitulatif de quelques chiffres sur les stations spatiales du programme Saliout :

Station Lancement Retour Temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.)
en orbite
Jours
d'occupation
Équipage
total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme....)
Vaisseaux
habités
venus
Vaisseaux
automatiques
venus
Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution...) (kg)
Saliout 1 19 avril 1971
01 h 40 UTC
11 octobre 1971 175 24 3 2 0 18 425
Saliout 2 4 avril 1973
09 h 00 UTC
28 mai 1973 54 0 0 0 0 18 500
Cosmos-557 11 mai 1973
20 h 00 UTC
22 mai 1973 11 0 0 0 0 18 500
Saliout 3 25 juin 1974
22 h 38 UTC
24 janvier 1975 213 15 2 1 0 18 500
Saliout 4 26 décembre 1974
04 h 15 UTC
3 février 1977 770 92 4 2 1 18 500
Saliout 5 22 juin 1976
18 h 04 UTC
8 août 1977 412 67 4 2 0 19 000
Saliout 6 29 septembre 1977
06 h 50 UTC
29 juillet 1982 1 764 683 33 16 14 19 000
Saliout 7 19 avril 1982
19 h 45 UTC
7 février 1991 3 216 816 26 12 15 19 000
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Vendredi 24 Novembre 2017 à 00:00:12 - Energie - 0 commentaire
» Une start-up pour des batteries de plus en plus rapides
Jeudi 23 Novembre 2017 à 00:00:06 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Un bon odorat pour une bonne croissance