Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Convair F-102 Delta Dagger
F-102 Delta Dagger
Rôle Avion d'interception
Constructeur Convair
Date du premier vol 24 octobre 1953
Date de mise en service 1956
Date de retrait 1979
Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) construit 940
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie (éolienne,...) Pratt & Whitney (Pratt & Whitney est le nom d'un constructeur de moteurs d'avions américain dont la production est aussi bien utilisée pour les avions civils que pour les avions militaires. La companie fut fondée en...) J57-P-25
Nombre 1
Type turboréacteur avec postcombustion
Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) unitaire 76.5 kN avec PC
Dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son...)
Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou...) 11,61 m
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme...) 20,83 m
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 6,45 m
Surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) alaire 64,57 m²
Masses
À vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.) 8 780 kg
Carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) 4 107 litres
Avec armement 11 120 kg
Maximale 14 300 kg
Performances
Vitesse (On distingue :) maximale 1304 km/h
1,25 Mach
Plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :) 16 276 m
Vitesse ascensionnelle 3 960 m/min
Distance de convoyage 2 175 km
Armement
Interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le "Diplôme...) 4 ou 6 missiles air-air en soute (Une soute est la partie d'un bateau aménagée dans l'entrepont ou la cale où l'on entrepose le matériel ou les provisions et les vivres.) (AIM-4 Falcon et/ou AIM-26 Super Falcon), 24 roquettes de 70 mm non-guidées
Externe réservoirs de carburant
Avionique

Le Convair F-102 Delta Dagger (Le Convair F-102 Delta Dagger (surnommé Deuce) est un intercepteur conçu par les États-Unis dans les années 1950. C'est le premier avion à aile delta mis en service au monde, et le premier...) (surnommé Deuce) est un intercepteur conçu par les États-Unis dans les années 1950. C'est le premier avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas...) à aile delta (Une aile delta est un type d'aile d'avion, caractérisé par une forme de Triangle isocèle. Ce nom provient de la majuscule grec...) mis en service au monde (Le mot monde peut désigner :), et le premier avion conçu en tant que partie d'un système intégré. Il emportait son armement de missiles air-air dans une soute ventrale. Le développement de cet avion fut long et problématique mais il fut finalement construit à plus de 900 exemplaires, qui restèrent en service jusqu'à la fin des années 1970 aux États-Unis, en Grèce et en Turquie.

Conception

À la fin des années 1940, l'apparition des premiers bombardiers stratégiques soviétiques comme le Tupolev (Tupolev (russe : Туполев, prononcé : Toupoliev) est une entreprise russe de défense et de conception...) Tu-4 poussa l'État-Major américain à lancer le développement d'une série d'intercepteurs pour protéger le territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est...) des États-Unis contre cette menace. Dans un premier temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), le développement du Lockheed (La Lockheed Corporation (d'abord appelée la Loughead Aircraft Manufacturing Company) était un constructeur américain de l'aéronautique et de l'aérospatiale fondé en 1912, en Californie. Elle fusionna avec...) F-94 Starfire et du Northrop F-89 Scorpion fut accéléré pour répondre à ce besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes...), mais il était évident qu'il ne s'agissait que d'une solution d'attente.

En 1950, l'USAF lança un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours...) destiné à fournir à l'horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Ce concept simple se décline en physique, philosophie, littérature, et bien d'autres domaines :) 1954 un intercepteur tout-temps supersonique (Supersonique signifie « supérieur à la vitesse du son ».), avec tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) son armement et son électronique de bord. Le développement des différents éléments (avion, missiles, radar) devait se faire en parallèle, de façon à anticiper au plus tôt l'intégration des composants. Cette nouvelle approche visait donc à développer un système d'arme complet et non seulement un avion de combat. Le programme complet était désigné WS-201A (WS pour Weapons System) et comprenait deux sous-projets :

  • MX-1179 pour tout l'armement et l'électronique de bord, attribué en juillet 1950 à Hughes Aircraft Company
  • MX-1554 pour l'avion, attribué fin 1951 à Convair (La Consolidated Vultee Aircraft Corporation fut une société aéronautique américaine plus connue sous le nom de Convair et issue de la fusion des...) après rejet du projet XF-103 proposé par Republic Aircraft Corporation

La société Convair avait proposé un dérivé de l'avion expérimental Convair XF-92A à aile delta, qui avait fait son premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en...) en septembre 1948. Les premiers exemplaires devaient être propulsés par un réacteur Westinghouse J40 en attendant la disponibilité du plus puissant Wright J67 mais, même avec le J40, une vitesse supérieure à 1400 km/h était attendue. Cependant, dès décembre 1951, les retards de développement du J67 et du système de tir MA-1 conduisirent l'USAF à envisager une première version intermédiaire F-102A avec un équipement temporaire, en attendant la version F-102B équipée des systèmes définitifs.

Le prototype YF-102
Le prototype YF-102

Devant l'augmentation de poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale à l'opposé...) du futur F-102A, il fut décidé d'adapter le nouveau réacteur Pratt & Whitney J57 à la place du J40 qui n'était plus suffisant. La construction des 10 premiers avions commença début 1952, et 32 exemplaires furent officiellement commandés fin 1952 avec une mise en service prévue fin 1955, soit environ 2 ans de retard. En 1953, les premiers essais en soufflerie montrèrent que la traînée était telle que le futur F-102 n'avait aucune chance de dépasser le mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.) du son, ce qui fut prouvé lorsque le premier prototype fut disponible.

Le premier YF-102 fit son vol inaugural le 24 octobre 1953, mais fut perdu dans un accident neuf jours plus tard. Le second avion vola le 11 janvier 1954, confirmant de piètres performances, bien au-dessous des exigences spécifiées : la vitesse ne dépassait pas Mach 0,99 en vol horizontal (Horizontal est une orientation parallèle à l'horizon, et perpendiculaire à la verticale. Une ligne horizontale va « de la gauche vers la droite » ou vice versa.) (Mach 1,24 en piqué) et le plafond était limité à 12 000 mètres. De plus, le réacteur J57 ne fournissait pas la poussée attendue et le système d'alimentation en carburant était défectueux.

Alors que le programme était maintenant menacé d'abandon pur et simple, les ingénieurs de Convair trouvèrent une solution dans la loi des aires (Aires (en espagnol, les airs) est une compagnie aérienne intérieure de Colombie.) qui venait d'être formulée. Le fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion supporte la voilure et l'empennage...) du F-102 fut alors complètement redessiné, allongé de 3 mètres, affiné au milieu et doté de 2 bosses au niveau de la tuyère. Un réacteur J57P-23 offrant 20% de puissance supplémentaire fut installé. Désigné YF-102A, le premier avion ainsi modifié fit son vol inaugural le 20 décembre 1954. Quelques temps plus tard, la vitesse de Mach 1,2 était atteinte et l'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui...) de 15 700 mètres dépassée.

En juin 1954, l'USAF commanda 20 exemplaires d'une version biplace d'entraînement TF-102A. Les pilotes étaient installés côte à côte dans un fuselage avant élargi. Les avions conservaient leurs capacités opérationnelles, même s'ils gardèrent le système de tir MG-3 moins performant tout au long de leur carrière. Le premier TF-102A fit son vol inaugural le 31 octobre 1955. Les essais en vol entrainèrent quelques modifications aérodynamiques mineures. Malgré des commandes de 150 puis 111 avions, seuls 63 exemplaires furent finalement construits.

En 1956 commencèrent les travaux sur la version F-102B, équipée du système de tir MA-1 initialement prévu pour le F-102A. Cette version fut cependant vite redésignée F-106 Delta Dart.

Le F-102A en service

Un F-102A conservé au musée de l'USAF
Un F-102A conservé au musée de l'USAF

Le premier F-102A de série fut livré à l'USAF fin juin 1955, avec quelques modifications par rapport au YF-102A. Les premiers exemplaires furent uniquement utilisés pour les différents essais et n'entrèrent jamais en service actif. Le premier escadron fut déclaré opérationnel le 1er mai 1956. Plusieurs défauts durent être corrigés peu après, comme l'agrandissement de la dérive pour résoudre des problèmes de stabilité horizontale, et une faiblesse du train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter...) d'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le domaine...). Le système de tir MG-3 fut remplacé par le plus performant MG-10. Fin 1957, une nouvelle aile fut installée, permettant d'augmenter le plafond, la vitesse en altitude, et la manœuvrabilité.

Au début de leur carrière, les F-102A étaient armés de six missiles Falcon à guidage semi-actif (AIM-4A) ou infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle des micro-ondes.) (AIM-4C). Par la suite, ils furent dotés du AIM-26A Super Falcon à tête nucléaire et de versions améliorées du Falcon (AIM-4E ou AIM-4F). Dans ce cas, l'armement standard était un AIM-26A et trois AIM-4. Les roquettes placés dans les portes de la soute ventrale furent supprimées, et un système de détection et guidage infrarouge monté devant le pare-brise (Un pare-brise est une vitre située à l'avant d'un véhicule qui permet de protéger les passagers du vent tout en assurant une bonne visibilité au conducteur.).

Dès le milieu des années 1960, les F-102A commencèrent à être transférés dans les unités de réserve de l'Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de...) National Guard. Au début des années 1970, plus aucune unité d'active n'utilisait cet avion et les premiers F-102A étaient définitivement réformés. Les derniers d'entre eux furent retirés du service en octobre 1976.

À partir de 1968, une cinquantaine de F-102A et TF-102A de l'USAF furent transférés à la Turquie qui les utilisa jusqu'en 1979. L'année d'après, la Grèce acheta à son tour 19 F-102A et 5 TF-102A d'occasion, qui furent retirés du service en 1978.

Au milieu des années 1970, un certain nombre de F-102A furent déstockés et transformés en drones télécommandés. Ils furent utilisés lors d'exercices pour simuler des avions ennemis tout en permettant un tir à arme réel. Certains avions furent employés lors de tests des systèmes du F-15 ou du missile (Un missile est un projectile autopropulsé et guidé, constitué de :) Stinger.

Le F-102A a été piloté par George Walker Bush durant son service militaire dans la Garde nationale.

Engagements

Ecorché du F-102A
Ecorché du F-102A

En 1962, un escadron de F-102A fut déployé au Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) Vietnam et d'autres en Thailande. Au cours de la Guerre du Vietnam, ces avions effectuèrent quelques missions d'escorte des bombardiers B-52. En 1965, quelques F-102A furent utilisés pour des missions d'attaque, bien que l'avion ne soit absolument pas adapté à cette mission : il s'agissait plus de harcèlement en tirant des missiles air-air à guidage infrarouge sur des sources de chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) lors de missions de nuit, ou en tirant les 12 roquettes non guidées lors de missions de jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son...). Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme....), 15 F-102A furent perdus lors de ces opérations, dont 8 suite à des accidents.

Variantes

  • YF-102 – prototypes (2 exemplaires)
  • YF-102A - avions de pré-série avec nouveau fuselage et nouveau réacteur (4 exemplaires)
  • F-102A – première version de série (873 exemplaires)
  • TF-102A – version biplace d’entraînement (63 exemplaires)
  • QF-102A – drones utilisés dans le cadre des tests du F-15 (6 F-102A modifiés)
  • PQM-102A – drones uniquement télécommandés (65 F-102A modifiés)
  • PQM-102B - drones pouvant encore être pilotés (84 F-102A modifiés)

Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le...) utilisateurs

  • États-Unis
  • Grèce
  • Turquie
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Lundi 11 Décembre 2017 à 00:00:02 - Autres sujets - 0 commentaire
» Archéologie: Opération Wampum
Vendredi 8 Décembre 2017 à 12:00:27 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Diabète de type 2, tout commence dans le foie