Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Pilote informatique

Un pilote informatique souvent abrégé en pilote et quelquefois nommé driver (de l'anglais) est un programme informatique, souvent accompagné de fichiers ASCII (ou fichiers "texte") de configuration, destiné à permettre à un autre programme (souvent un système d'exploitation) d'interagir avec un périphérique. En général, chaque périphérique a son propre pilote. Sans pilote, l'imprimante (Les imprimantes ont été conçues dès l’apparition des premiers ordinateurs, pour permettre la consultation et la conservation sur support papier des résultats produits...) ou la carte graphique (Une carte graphique ou carte vidéo (anciennement par abus de langage une carte VGA), ou encore un adaptateur graphique, est une carte d’extension d’ordinateur dont le rôle est de produire une image affichable sur un...) ne pourraient pas être utilisées.

Certains systèmes d'exploitation comme Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le...) proposent leurs propres pilotes génériques censés fonctionner de manière satisfaisante avec la plupart des périphériques pour une utilisation courante. Si ces pilotes gèrent les grandes fonctions communes à tous les matériels, ils n'ont pas toujours toutes les capacités des pilotes de constructeurs, qui seuls connaissent parfaitement et en détail les spécifications du matériel piloté.

Installation d'un pilote

Lors de l'installation d'un nouveau composant ou d'un nouveau périphérique, il est nécessaire d'installer le pilote, généralement fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι Κορσέων) appelés plus communément Fourni, sont un archipel de petites îles...) par le constructeur. Sur de nombreux systèmes d'exploitation, la procédure Plug-and-Play détecte automatiquement le nouveau composant ou le nouveau périphérique. Il est cependant parfois nécessaire de lui fournir le support du pilote (CD-ROM, DVD (Le DVD officiellement Digital Versatile Disc - même si d'autres dénominations sont employées - est un disque optique numérique exploité pour la sauvegarde et le stockage de données, notamment la vidéo...) ou emplacement), puis de procéder à l'installation et au paramétrage.

La qualité des pilotes est souvent essentielle sur les résultats obtenus dans le fonctionnement des composants ou des périphériques. On peut aussi trouver sur les Web des pilotes plus ou moins généralistes pour un type de matériel, ou au contraire capables d'améliorer les performances générales du composant ou du périphérique, ou même d'utiliser des fonctions cachées. Cependant, pour un maximum de sécurité, le mieux est d'utiliser les pilotes fournis par les constructeurs et d'utiliser les versions les plus récentes. Ces versions sont généralement disponibles sur leur site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World...).

Différents pilotes

À cause de la diversité des matériels modernes et des systèmes d'exploitation, il existe une multitude de pilotes ayant chacun ses types d'appel propres. Ils gèrent l'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a...) entre système (voire application à l'époque du DOS) et :

  • des imprimantes
  • des cartes vidéo
  • des cartes réseau
  • des cartes son
  • des bus locaux de divers types, en particulier pour gérer les bus sur les systèmes modernes
  • des bus d'entrée/sortie de plusieurs types (par exemple pour les souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie ou de laboratoire,...), claviers, l'Universal Serial Bus (USB), etc.)
  • des disques durs (ATA, Serial ATA, SCSI). En revanche les gestionnaires de fichiers (NTFS, ReiserFS, ext3fs) ne sont pas considérés comme des pilotes car ils s'adressent non au matériel lui-même, mais déjà à une abstraction ( En philosophie, l'abstraction désigne à la fois une opération qui consiste a isoler par la pensée une ou plusieurs qualités d'un objet concret pour en...) de celui-ci.
  • des scanners, appareils photo numériques et caméscopes.

Les niveaux d'abstraction pour les pilotes sont fréquemment :

  • Du côté matériel :
    • Interfaçage direct
    • Utilisation d'une interface de plus haut niveau (par ex. : Vidéo BIOS)
    • Utilisation d'un autre pilote de plus bas niveau (par ex. : les pilotes de systèmes de fichiers)
    • Simulation du fonctionnement avec un matériel, alors qu'il fait complètement autre chose
  • Du côté logiciel :
    • Permettre au système d'exploitation l'accès direct aux ressources matérielles
    • Mettre en œuvre uniquement des primitives
    • Mettre en œuvre une interface pour logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement,...) sans pilote (par ex. : TWAIN)
    • Mettre en œuvre un langage, parfois de haut niveau (par ex. : PostScript).

Au contraire de la plupart des logiciels de niveau utilisateur, qui peuvent être arrêtés sans affecter le reste du système, un bug dans un pilote peut mener à des dysfonctionnements du système, et dans de plus rares cas sévèrement endommager les données voire le matériel lui-même.

Création des pilotes

Mettre au point (Graphie) un pilote nécessite de connaître les spécifications du matériel piloté. Pour cette raison les entreprises qui développent le matériel sont les plus à même d'écrire les pilotes, étant donné qu'elles ont plus que quiconque un accès complet aux informations relatives à la conception du matériel. Qui plus est, on considère traditionnellement que l'intérêt des constructeurs est de permettre aux utilisateurs le fonctionnement optimal de leur matériel. Cependant, ces dernières années nous ont montré que nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de pilotes ont été écrits par des non-constructeurs, souvent pour l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) sous divers systèmes d'exploitation libres. Dans ces cas, la coopération avec le constructeur reste importante, même si la rétro-ingénierie, bien plus complexe avec le matériel qu'avec le logiciel, signifie beaucoup de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) à apprendre comment fonctionne le matériel dont l'interface est inconnue.

Téléchargement des pilotes

Les téléchargements des pilotes (drivers, firmwares) sont généralement proposés gratuitement sur les sites web des constructeurs. Il existe aussi une multitude de sites web qui proposent des bibliothèques quasi exhaustives de pilotes à télécharger.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.