Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Jacques Deprat

Jacques Deprat est un géologue français né à Fontenay-aux-Roses le 31 juillet 1880 et décédé en mars 1935. Accusé de fraude scientifique en 1917 et exclu de la communauté scientifique, il est le seul exemple connu de réhabilitation, fusse-telle posthume.

Membre de la Société Géologique de France en 1899, à l'âge de 19 ans, il étudie la géologie à Besançon, puis rejoint Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents...). Inscrit à la Sorbonne (La Sorbonne est un complexe monumental du Quartier latin de Paris. Elle tire son nom du théologien du XIIIe siècle Robert de Sorbon, le fondateur du collège de Sorbonne, collège...), il prépare sa thèse sur la géologie de l'île d'Eubée sous la direction du géologue Alfred Lacroix, au Muséum national d'histoire naturelle (La démarche d'observation et de description systématique de la nature commence dès l'Antiquité avec Théophraste, Antigonios de Karystos et Pline l'Ancien. Le terme d’histoire naturelle a commencé par...), et obtient son doctorat (Le doctorat (du latin doctorem, de doctum, supin de docere, enseigner) est généralement le grade universitaire le plus élevé. Le titulaire de ce grade est le docteur. Selon les pays et les...) en 1904.

Profitant d'une opportunité de poste en Indochine que lui présente le géologue Pierre Termier, il rejoint Hanoï en famille en 1909. Nommé géologue principal du Service Géologique de l'Indochine (SGI), il collabore avec l'Ingénieur du Corps des Mines Honoré Lantenois et profite de ses nombreuses missions dans le Tonkin, le Yunnan et le Laos pour constituer une œuvre scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) remarquée. A l'été 1913, il est nommé vice-président pour l'Indochine du Congrès mondial de la géologie qui se tient à Toronto. Les compte-rendus de ses synthèses géologiques qui parviennent à l'Académie des Sciences lui valent rapidement les honneurs. Il reçoit un prix de la Société géologique de France (SGF) en 1914 et le prix Tchihatchef de l'Académie des Sciences, qu'il partage avec le paléontologue du SGI, Mansuy.

En 1917, il est soupçonné de fraude par son supérieur hiérarchique Lantenois et son collègue Mansuy. On lui reproche d'avoir introduit des fossiles apocryphes dans ses collections et d'en avoir fait un usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) "considérable" dans ses publications scientifiques. Refusant de se soumettre à une procédure de vérification, il tombe sous le coup d'une procédure administrative le 7 octobre 1917 lorsque le Gouverneur Général d'Indochine le suspend de ses fonctions de Chef de Service pour refus d'obéissance. Une enquête adminsitrative est menée durant l'année 1918 où Deprat dénonce un complot et en conclusion duquel le rapporteur (Un rapporteur (ou rapporteur d'angle) est un outil utilisé en géométrie pour mesurer des angles et pour construire des figures. Les rapporteurs utilisés par les élèves sont la plupart du temps gradués en...) (Habert) recommande le recours à un Comité de Savants parisiens. La décision est acceptée par les parties, et début 1919, Jacques Deprat (Jacques Deprat est un géologue français né à Fontenay-aux-Roses le 31 juillet 1880 et décédé en mars 1935. Accusé de fraude scientifique...) et sa famille quittent l'Indochine, à jamais. Un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) d'auditions sont menées en mai 1919 à l'issue desquelles le Comité de Savants présidé par Emmanuel de Margerie conclut à la culpabilité de Deprat à l'unanimité. Le 26 octobre 1919, l'affaire rebondit: l'affaire Deprat entre dans le cadre de la loi d'amnistie. Deprat et Lantenois s'obstinent dans une lutte interpersonnelle, et le 4 novembre 1919, Jacques Deprat est exclu de la Société géologique de France au motif d'indignité. La carrière scientifique de Deprat est terminée.

C'est au cours des années 1920 que Jacques Deprat entreprend une nouvelle carrière dans les Pyrénées, en se consacrant à l'écriture. Auteur d'un roman auto-biographique à clefs en 1926 (Les Chiens aboient), il entame ensuite une carrière à succès, en remportant notamment le Grand Prix des Français d'Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 % des terres...) avec son roman La Paroi de Glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) (1927), face à La Voie Royale d'André Malraux. Il meurt dans un accident de montagne (Une montagne est une structure topographique significative en relief positif, située à la surface d'astres de type tellurique (planète tellurique, satellites comme la Lune), et...) dans les Pyrénées en 1935, dans des circonstances curieusement proches de celles décrites par l'un de ses romans.

Au terme d'un long parcours de mémoire, son histoire fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à...) d'un mémoire écrit par l'ancien Président de la SGF, Michel Durand-Delga. A la lumière des avancées géologiques et tectoniques du vingtième siècle, la suspicion de fraude prend de moins en moins de consistance. Le 10 juin 1991, la Société Géologique de France décide de réintégrer officiellement Jacques Deprat comme membre de la SGF à titre posthume.

En 1999, l'écrivain anglais Roger Osborne fait de The Deprat Affair un roman à succès.

Œuvres

  • L'Autre Race
  • Les Skis invisibles (1935)
  • Les Chiens aboient
  • Le Conquérant
  • Dans les replis du dragon (1925)
  • Le Colosse endormi
  • Les Corsaires
  • Le Retour interdit
  • Le Regard d'Apollon
  • L'Ambassade oubliée
  • Le Dernier Avatar de Sambord Rutland
  • Le Capitaine du Fa-Tsi-Long
  • La Prise de Brisach
  • Le Chasseral
  • En marge du Pacifique
  • Monsieur Joseph
  • La Paroi de Glace

Sources

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.