Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Antoine Choquet de Lindu

Antoine Choquet de Lindu (7 novembre 1712 à Brest, France - 7 octobre 1790 à Brest, France) ingénieur de la Marine et architecte français.

Entré dans la marine entant qu'écrivain de la Marine, comme son père, il est nommé sous-ingénieur en 1743 puis ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en...) en chef en 1746. De 1764 à 1767, les départements de la Guerre et de la Marine fusionnent ; Choquet de Lindu est rattaché au Corps royal du Génie avec la commission de capitaine d'infanterie. Il est toutefois maintenu dans la fonction de directeur des travaux du port de Brest sous les ordres d'Amédée-François Frézier.

Choquet de Lindu se consacre entre 1738 et 1784, date à laquelle il quitte le service, à la réfection et à l'amélioration du plus grand port de Bretagne. Il y exécute " des travaux de toutes espèces " : cales de construction, casernes, hôpitaux, digues, magasins, bassins de radeaux et de construction, hôpitaux, forges, les bâtiments du bagne et une manufacture de toiles à voiles (Les Voiles sont l’une des 88 constellations du ciel, visible essentiellement de l’hémisphère sud. Incluse à l’origine par Ptolémée...).

On a calculé que les établissements et édifices construits par cet ingénieur dans le cours de sa carrière couvrent une superficie (L'aire ou la superficie est la dimension d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette dimension par le terme « surface » lui-même (par exemple, on parle de la « surface d'un carré »...) de 4.400 mètres carrés.

Les principales d'entre ces constructions sont la chapelle (Une chapelle est un lieu de culte chrétien qui peut, selon le cas, constituer un édifice distinct ou être intégré dans un autre bâtiment.) des Jésuites, attenant à l'hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir être...) Saint-Louis, le bagne de Brest et les trois formes ou bassins de Pontaniou dont il reprit le travail en 1751 pour le terminer en 1757.

Œuvre

(Liste tirée de (lien))

  • 1738–1744 : Quatre cales de construction de Bordenave
  • 1740 : Chapelle du séminaire des jésuites dite chapelle de la marine
  • 1740 : Forges des constructions navales
  • 1740 : Deuxième prison de Pontaniou
  • 1740 : Boulangerie, lavoir, buanderie et bureaux de l’hôpital maritime
  • 1740 : Magasin aux fers et menuiserie
  • 1744–1745 : Magasin général
  • 1745–1747 : Corderie haute
  • 1747 : Magasin au goudron (Les goudrons (de l'arabeقَطْران — qaṭrān) sont des produits issus de poix modifiée de résineux,...), forges, serrurerie, plomberie
  • 1747 : Parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à l’agrément. Il se...) aux boulets sur le quai (Le Quai est un espace culturel de la ville d'Angers dans le département du Maine-et-Loire en France. L'ouverture a eu lieu le 25 mai 2007, et Le Quai a été inauguré officiellement le...) aux vivres
  • 1747 : Boulangerie de cinq fours au Parc aux vivres
  • 1747 : Aménagement en bagne provisoire de la corderie basse
  • 1750–1751 : Bagne, clôture (Une clôture désigne tout obstacle naturel ou fait de la main de l'homme (barrière) et suivant tout ou partie du pourtour d'un terrain afin de matérialiser ses limites ou d'empêcher des personnes ou des animaux d'y...) de l’Arsenal
  • 1751–1757 : Formes de Pontaniou
  • 1753 : Fontaine sur le Quai de la Corderie
  • 1753 : Magasin aux mâts
  • 1756–1761 : Caserne du quartier de la marine
  • 1763–1764 : Second môle de Pontaniou
  • 1766 : Théâtre de la marine
  • 1766–1767 :Caserne des matelots (deuxième dépôt) jusqu’au premier étage
  • 1766 : Exhaussement de la machine à mâter
  • 1768–1769 : Magasin aux fers le long de la première forme de Pontaniou
  • 1768–1770 : Boulangerie de quatorze fours
  • 1769 : Fontaine sur le quai de Kéravel
  • 1770–1771 : Deux hangars aux mâts au Salou
  • 1775 : Couverture de la troisième forme de Pontaniou
  • 1777–1779 : Barraques derrière le corps de l’hôpital
  • 1780 : Hôpital de Pontanézen

Il a par ailleurs effectué d'autres travaux que ceux du port de Brest :

  • 1756 : projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) du port de La Hogue
  • 1772 : projet d'un chantier de construction à Landevennec, dans la rivière (En hydrographie, une rivière est un cours d'eau qui s'écoule sous l'effet de la gravité et qui se jette dans une autre rivière ou dans un fleuve, contrairement au fleuve...) de Châteaulin.

On lui doit aussi la tour du phare du Stiff de l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif « insulaire » ; on dit aussi...) d'Ouessant

On lui doit la salle de spectacle de Brest, qu'il construisit en huit mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.), salle favorable à l'acoustique (L’acoustique est une branche de la physique dont l’objet est l’étude des sons et des ondes mécaniques. Elle fait appel aux...) et disposée de telle sorte que les spectateurs voient très-bien de tous les points.

Membre de l'académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs pairs, qui a pour mission de veiller aux usages dans...) de marine, il a publié deux ouvrages :

  • 1757 : La Description des trois formes du port de Brest
  • 1759 : La Description du bagne de l'arsenal de Brest
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.