Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Bloch MB.220
Bloch MB.220
Constructeur Dassault Aviation
Dimensions
Longueur 19,59 m
Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).) 22,82 m
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 6 m
Masse et capacité d'emport
Max. à vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.) 6160 kg
Motorisation
Moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) 2 x Gnome et Rhône (La Société des Moteurs Gnome et Rhône fut une société française qui fabriqua des moteurs pour l'aviation, puis des motocyclettes jusque dans les années 1950....) 14N16 de 900 cv (MB 221 : 2x Wright R-1820-97 Cyclone)
Performances
Vitesse (On distingue :) maximale 350 km/h à 2400 m
Autonomie 400 km pour 16 passagers et 3 membres d'équipage
Plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :) pratique 2400 m (maximum 7000 m)
Portail de l'aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère terrestre.)

Le Bloch MB.220 fut un bimoteur de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des actions de...) construit par la Société des Avions Marcel Bloch.

Issu de l'expérience acquise avec le bombardier MB.210, il effectua son premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en aéronautique du...) le 11 juin 1936 à Villacoublay.

Son architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) était largement inspirée du Douglas DC-2 (Les Douglas DC-1 et Douglas DC-2 furent des avions civils bimoteur construits après par la société Douglas Aircraft Company.) avec un revêtement entièrement métallique, une voilure cantilever basse à bord d'attaque en légère flèche et bord de fuite perpendiculaire (En géométrie plane, on dit que deux droites sont perpendiculaires quand elles se coupent en formant un angle droit. Le terme de perpendiculaire vient du latin per-pendiculum (fil à plomb) et justifie la...) à l'axe de référence. Son équipage était composé de 2 pilotes et 2 stewarts pour une capacité de 16 passagers.

Air France (Air France (officiellement Société Air France) (IATA : AF • OACI : AFR • indicatif radio : AIRFRANS) est la principale...) en commanda 16 exemplaires en donnant à chaque avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un...) le nom d'une province : Alsace, Anjou, Aunis, Auvergne, Berry, Champagne, Flandre, Gascogne, Guyenne, Languedoc, Lorraine, Poitou, Provence, Roussillon, Saintonge et Savoie.

Outre ses services commerciaux réguliers, le MB.220 sera utilisé par le gouvernement français pour les déplacements officiels. C'est le " MB.220 Poitou " qu'utilise le président du Conseil Édouard Daladier lorsqu'il va rencontrer Hitler pour signer les accords de Munich le 28 septembre 1938. Il décolle du Bourget le 28 à 8h30 et reviendra le 29 à 13h00 où l'attend une foule innombrable pour l'acclamer.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.